Principal
Toux

Plaies de nez: causes. Comment traiter et pourquoi ne pas prendre longtemps?

Le nez et sa cavité constituent la première étape de la protection contre les microbes pathogènes, qui tendent à pénétrer dans le corps par des gouttelettes en suspension dans l’air.

Le problème des plaies et des plaies dans le nez au moins une fois dans leur vie, chaque personne est confrontée. Demandez-vous pourquoi il y a des plaies dans le nez et que faire si l'inflammation à l'intérieur du nez ne disparaît pas pendant une longue période ou si elle se répète constamment.

Quelles sont ces plaies?

Le concept de plaies, chaque patient considère différemment. Pour certains, ce sont des croûtes sèches qui gênent la respiration, pour d'autres, il s'agit d'inflammations des follicules pileux et de l'acné, et d'autres, en général, appellent des plaies profondes et des ulcères de la muqueuse nasale.

Par conséquent, ce que l'on appelle "plaie" ou "poilu" dans le nez peut être n'importe quoi: de l'inflammation banale de la peau au chancre, qui apparaît dans la syphilis.

Il n'y a pas de diagnostic "une plaie est apparue dans le nez", car elles sont toutes différentes et apparaissent pour des raisons différentes. Déterminez quelles maladies de la cavité nasale surviennent le plus souvent et comment elles sont correctement appelées en médecine.

Plaies de nez: causes

La cause des plaies sont diverses conditions. Ci-dessous, nous nous concentrerons sur les plus fréquentes et vous expliquerons comment et pourquoi elles se développent:

Furoncles et anthrax. Le furoncle est une inflammation purulente du follicule pileux et des tissus environnants. La maladie se développe avec une diminution de l'immunité globale et la pénétration de microbes pyogènes pathogènes dans la muqueuse nasale.

Ces plaies ne peuvent être observées que dans le nez ou se répandre dans tout le corps (furonculose commune). Se produisent souvent chez les enfants ayant des enfants affaiblis qui souffrent de désordres intestinaux. Un carbuncle est une série de furoncles concentrés dans la même région. Sycose des narines. L'inflammation dite purulente des follicules pileux et des tissus adjacents. Ces plaies se propagent souvent à la lèvre supérieure et au menton. La cause en est une infection staphylococcique ou autre qui est entrée dans le corps de l'extérieur ou de l'intérieur, par exemple avec une sinusite. La sycose est souvent associée à un eczéma, ce qui peut poser des problèmes pour le diagnostic de cette maladie. Infection d'herpès. Il provoque le virus de l'herpès. Sur le seuil du nez, des vésicules douloureuses apparaissent avec un contenu trouble, s’ouvrant pour exposer l’érosion hémorragique et les plaies. Eczéma entrant dans le nez. Cette maladie accompagne presque toujours le coryza purulent chronique et la sinusite. Une macération de la peau accompagnée de sécrétions persistantes, de maux de nez fréquents et de cueillettes du nez entraîne des lésions et des lésions de la membrane muqueuse. Parfois, l'eczéma au nez peut être l'un des symptômes d'un eczéma corporel courant. Un traumatisme mécanique permanent du nez provoque l'apparition de plaies caractéristiques qui démangent et gêne esthétiquement le patient.
Érysipèle L'érysipèle de la cavité nasale se développe souvent après la transition du processus inflammatoire de la peau du visage. La maladie est grave, la cause est une infection à streptocoque avec une diminution de l'immunité. Rhinophyma et rosacée. Processus inflammatoire chronique de la peau, plus fréquent chez les hommes âgés. Apparaissent des formations uniformes ou nodulaires sur la peau du nez, qui ressemblent à un peigne à coq. Un long trajet de la maladie entraîne une défiguration du visage. Dégénérescence polypeuse de la muqueuse nasale. Lorsque de gros polypes apparaissent, le patient peut les voir lui-même dans le nez et les considérer comme une simple plaie. Extérieurement, les polypes sont blanchâtres, lisses et, avec une croissance prononcée, peuvent s'étendre au-delà de la cavité nasale, privant complètement le patient de la respiration nasale. Maladies infectieuses spécifiques, telles que la syphilis. Dans le nez, bien que rarement, les canidés peuvent être localisés - une formation dense et douloureuse avec une érosion au centre, qui est un signe de syphilis. Sur le fond de l'infection à VIH et de certaines autres maladies, des plaies ou des abcès peuvent apparaître dans le nez. Ceci doit être rappelé dans le diagnostic et le traitement de telles plaies. Ozena (écoulement nasal fétide). La cause exacte de la maladie n’est pas complètement comprise. Avec cette pathologie, des croûtes de sang apparaissent dans le nez. Le processus s'accompagne d'une odeur désagréable du nez et d'une atrophie de la membrane muqueuse.

Moins fréquemment, le patient prend des plaies, des tumeurs ou des polypes pour les plaies. La colonisation du nez par des bactéries contribue à l'habitude de grimper constamment dans le nez, à une immunité réduite et à de l'air sec dans la pièce.

Quels sont les symptômes de ces plaies?

Les manifestations et les signes de plaies dépendent de l'infection et de la cause qui les a provoqués. Les symptômes de la maladie peuvent être complètement différents:

Plaies de nez: ne pas passer et sont constamment reformées - causes et traitement du problème

Les plaies au nez sont un problème commun. Quelqu'un leur apparait rarement et quelqu'un souffre de gêne plusieurs fois par an. En règle générale, ces "plaies" sont situés à l'intérieur des voies nasales. Ils démangent, saignent, blessent et s'infectent, mais la plupart du temps passent rapidement. En fait, une petite plaie désagréable peut être le signe d’une maladie grave et entraîner de graves complications. Quelles maladies provoquent de telles pathologies? Comment traite-t-on différents types de plaies?

Qu'est-ce qu'on appelle "le nez douloureux"?

Il n’existe pas de définition spécifique de ce qui constitue une "plaie au nez". C'est un concept généralisé de dommages et de diverses formations pathologiques, car une plaie s'appelle tout ce qui fait mal. La cavité nasale est le filtre naturel du corps qui le protège des micro-organismes nuisibles. Les virus et les bactéries en suspension dans l'air se déposent à l'intérieur, contribuant au développement de diverses maladies.

C'est à cause de microorganismes pathogènes que des plaies se forment dans le nez. Selon le type d'infection qui est entré dans le corps, des croûtes sèches, des plaies, des vésicules aqueuses et de grandes formations purulentes apparaissent. Chaque condition nécessite un traitement, mais avant cela, il est nécessaire d'identifier la cause du problème développé.

Causes des plaies et leurs symptômes

La cause la plus courante de formations désagréables dans le nez devient une infection virale. Au cours de la maladie, la muqueuse nasale se dessèche, après quoi des croûtes se forment. Les excréments secs eux-mêmes peuvent causer une gêne. Et comme la membrane muqueuse des voies nasales est très douce, une intervention mécanique dans ce processus (gratter, gratter les croûtes) peut provoquer des saignements et la formation de plaies.

D'autres maladies contribuent à l'apparition de formations pathologiques chez les adultes et les enfants. Les plaies nasales les plus fréquentes et leurs causes sont les suivantes:

  1. Virus de l'herpès. Après que le corps ait infecté un agent pathogène, des bulles apparaissent à l'intérieur du nez. Les formations ont éclaté par la suite, entraînant des croûtes qui démangent et font mal. Si l'herpès au nez apparaît très souvent, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Un tel état pathologique peut être un signe de déficience du système immunitaire.
  2. Furonculose Dans ce cas, un gonflement assez important se produit, pouvant même gêner la respiration nasale. La muqueuse rougit, fait mal, puis une formation purulente apparaît. Il est impossible d'éliminer les furoncles par soi-même, ce qui peut entraîner de graves complications.
  3. Allergie. L'exposition permanente à des allergènes sur la muqueuse nasale peut également entraîner la formation de plaies. Des démangeaisons constantes au nez, des saignements peuvent survenir. De telles blessures par le sang guérissent longtemps et apportent de nombreux inconvénients. Si vous n'isolez pas la source de l'allergie, des plaies désagréables peuvent se propager à d'autres parties du corps.
  4. Les polypes C'est ce que l'on appelle l'éducation, résultant de la croissance excessive des cavités de la muqueuse nasale. Ils apparaissent sur le septum, dans les sinus, les voies nasales. La croissance des polypes peut également être accompagnée de démangeaisons. Les blessures dans ces zones peuvent être causées mécaniquement ou accidentellement, par exemple avec un doigt. En conséquence, des saignements et des douleurs peuvent survenir.

En plus de ces maladies, d'autres maladies peuvent également provoquer l'apparition d'une pathologie. En outre, des plaies se forment suite à une infection du corps par la tuberculose, la syphilis, le staphylocoque ou des champignons.

Chaque type de plaie se manifeste par différents symptômes:

  1. Avec la furonculose, la température monte à des marques élevées, le nez devient rouge et fait très mal.
  2. L'herpès et les allergies s'accompagnent de démangeaisons, parfois insupportables.
  3. Avec la polypose, la respiration nasale est difficile.

Traitement médicamenteux de la congestion nasale

Avant de commencer le traitement des plaies nasales, il est nécessaire d'identifier la cause de leur formation. Si le problème est provoqué par une infection respiratoire, arrêtez d’utiliser des agents vasoconstricteurs et consultez un médecin. Il expliquera pourquoi une plaie au nez est apparue, comment traiter une pathologie développée.

L'herpès

Si l'organisme est atteint d'herpès, un traitement complexe sera nécessaire, car les cloques formées peuvent provoquer une gêne non seulement dans le nez, mais également dans d'autres parties du corps. Dans ce cas, vous aurez besoin des médicaments suivants:

  1. Médicaments antiviraux. Parmi les médicaments modernes, les plus efficaces sont:
    • Arbidol;
    • L'amixine;
    • "Acyclovir".

Leur action est dirigée directement vers la cause même qui a provoqué la maladie - les virus. "Arbidol" et "Amiksin" désignent des médicaments peu toxiques et normalisent en outre le statut immunitaire du patient. Lors de leur réception, l’incidence des complications est réduite. "Acyclovir" agit directement sur le virus de l'herpès, contribuant à sa destruction complète.

  • Agents immunomodulateurs:
    • L'interféron;
    • Licopid;
    • "Groprinosin";
    • "Imudon".

    Ces médicaments contribuent au développement de l'interféron de l'organisme. Grâce à ce soutien, le corps récupère rapidement des infections. Si l'infection persiste, le virus de l'herpès ne se propage pas aux organes voisins et est rapidement arrêté.

  • Solutions antiseptiques:
    • "Furaciline";
    • "Miramistin"
    • "Chlorhexidine".

    L'apparition de plaies dans les voies nasales s'accompagne souvent de petits saignements. Cette condition peut être compliquée par une infection bactérienne. Dans ce cas, l'utilisation d'antiseptiques est un must. Ils combattent efficacement les agents pathogènes et favorisent la guérison des plaies.

  • Médicaments antihistaminiques:
    • La loratadine;
    • Zyrtec;
    • "Claritin";
    • Cetirizine.

    Si l'apparition de plaies causées par des allergènes, vous devrez utiliser les médicaments ci-dessus. Ils aident à éliminer les démangeaisons, l'enflure et la guérison rapide.

    Seul un médecin peut choisir un schéma thérapeutique efficace. Par conséquent, si vous soupçonnez l'herpès, il est nécessaire de demander conseil de toute urgence. Une thérapie complexe aidera à se débarrasser de cette maladie désagréable, si ce n'est pour toujours, pour une longue période.

    Furoncles

    Que dois-je faire si la plaie qui apparaît est une ébullition? L'auto-traitement à la maison dans ce cas est strictement contre-indiqué. Le traitement de la maladie devrait être complet. Au début, des méthodes conservatrices sont utilisées, visant l'influence locale d'antiseptiques et d'anti-inflammatoires, ainsi que le renforcement des défenses de l'organisme. Parfois, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

    Si les plaies dans le nez sont douloureuses, la pommade à l'ichtyol, l'alcool borique et l'acide fusidique sont le plus souvent prescrits pour un traitement local. Tous ces outils ont un puissant effet anti-inflammatoire, réduisent la douleur, mais accélèrent considérablement la récupération.

    Réaction allergique

    Lorsqu'une plaie se forme suite à la pénétration d'allergènes dans le corps, il est nécessaire de protéger la personne de leurs effets dès que possible. Comment se débarrasser d'un tel problème? Les antihistaminiques (Claritin, Cetirizine) sont nécessaires pour réduire les effets de ces agents pathogènes et soulager l’état du patient. Ces produits sont également disponibles sous forme de crèmes pouvant être utilisées pour oindre les démangeaisons («gel de Fenistil»).

    Polypes

    Le traitement des polypes est un processus long et laborieux. Sans intervention médicale, il est presque impossible d'y faire face. Étant donné que ces formations bénignes peuvent atteindre une taille relativement importante et gêner la respiration nasale, il n’est pas utile de retarder l’appel du médecin.

    Dans chaque cas, l'oto-rhino-laryngologiste sélectionnera les médicaments les plus appropriés pour aider à stopper la croissance des polypes et leur atrophie. Parfois, un traitement chirurgical peut être nécessaire.

    Plaies de nez chez les enfants de moins d'un an: caractéristiques du traitement

    Chez les bébés, des lésions dans les voies nasales peuvent survenir assez souvent. Le mucus doux, pas complètement formé, est endommagé avec une action mécanique minimale, des gouttes de sang font saillie. Mais une cause plus fréquente d’apparition de plaies est l’échec de l’hygiène personnelle. Les enfants ont presque tous tiré dans la bouche. De ce fait, de graves infections peuvent survenir dans le corps, affectant non seulement les voies nasales mais également d’autres organes.

    Un nez douloureux chez un enfant, des plaies diverses, des éraflures apportent des miettes un inconfort considérable. Les enfants de moins d’un an peuvent refuser d’allaiter parce que les problèmes de formation violent la respiration nasale. Mais essayer de résoudre le problème sans examen médical est strictement interdit.

    En plus de l'utilisation des préparations médicales prescrites par le médecin, certaines recommandations seront nécessaires. La chambre du bébé, qui développe des plaies, doit être régulièrement diffusée. De plus, les parents doivent surveiller l'humidité de la pièce pour éviter un dessèchement excessif de la membrane muqueuse. En outre, vous pouvez utiliser des préparations pharmaceutiques spéciales à base d’eau de mer, qui contribuent à la restauration des tissus à l’intérieur des voies nasales («Aqualor», «Aquamaris»).

    Remèdes traditionnels contre les plaies dans le nez

    Si le traitement d'un nez douloureux ne dure pas plus de 7 à 10 jours, il est préférable de consulter un médecin. Mais au tout début de la maladie, vous pouvez essayer de l’éliminer à la maison. Il existe de nombreuses recettes populaires qui favorisent une guérison rapide.

    L'inhalation

    L'inhalation de pommes de terre bouillies est considérée comme la méthode la plus ancienne et la plus efficace. Pour ce faire, quelques tubercules sont placés dans une casserole et cuits à feu doux pendant environ 20 minutes. Ensuite, le récipient est retiré de la chaleur, enveloppé avec une serviette et respirez à la vapeur. La procédure ne dure pas plus de 10 minutes.

    L'inhalation peut être réalisée avec des huiles essentielles. Le meilleur de tous à ces fins est un moyen approprié avec effet antibactérien:

    Vous pouvez également traiter les plaies dans les voies nasales avec des inhalations avec des décoctions à base de plantes. Les couples de camomille et de calendula ont un effet bactéricide, réduisent l'inflammation et apaisent les muqueuses.

    L'ail

    L'ail est considéré comme un puissant agent antibactérien. Avec cela, vous pouvez rapidement guérir les plaies dans le nez, à condition qu'il ne soit pas allergique. Comme des gouttes de jus d'ail est utilisé. Pour ce faire, plusieurs gousses sont bien écrasées (vous pouvez utiliser une râpe fine ou un presse-ail). Ensuite, à partir de la masse résultante en utilisant de la gaze, pliée en plusieurs couches, presser le jus. Il est dilué avec de l'eau bouillie dans le rapport 1: 2 et utilisé à la place des gouttes dans le nez, instillant 2-3 gouttes dans chaque narine.

    Argousier

    Cette baie, unique par ses propriétés, a un effet antiseptique assez fort. Le plus souvent, il est utilisé sous forme d'huile. La composition finie peut être achetée dans n'importe quelle pharmacie et lubrifier les voies nasales lorsque des plaies apparaissent. Mais vous pouvez faire cuire l'huile vous-même.

    Les baies fraîches pressent le jus et le reste de la pulpe est versé avec de l'huile d'olive. Le mélange obtenu est infusé dans un endroit sombre pendant au moins 7 jours. Le baume maison lubrifie également les voies nasales plusieurs fois par jour.

    Le remède à la maison le plus simple pour traiter les plaies est le soufre de match ordinaire. La tête d’allumette est humidifiée à l’eau et traitée avec soin aux endroits touchés. Cette procédure est effectuée plusieurs fois par jour, car les plaies qui ne guérissent pas disparaissent rapidement. Le soufre soufre peut être remplacé par une pommade sulfurique.

    Calendula

    L'huile à base de fleurs de souci est un autre nom pour le calendula, elle a également un bon effet anti-inflammatoire. Préparez-le facilement. Un pot d'un demi-litre est rempli de matières premières séchées et versé avec de l'huile d'olive. Capacité couvrir avec un couvercle (lâche) et mettre dans un bain-marie. Ragoût le mélange résultant devrait être d'environ 2 heures.

    Ensuite, retirez l’outil du feu et insistez 24 heures. Une huile médicamentée lubrifie les voies nasales plusieurs fois par jour jusqu'à la guérison complète. Cette pommade du nez douloureux aide assez rapidement.

    Infusion médicinale

    Malgré le fait que l'apparition de divers ulcères et vésicules purulentes provoque des virus et des bactéries, les plaies n'apparaissent pas toujours. Avec une forte immunité, le corps fait face de manière indépendante aux agents pathogènes envahissants. Pour maintenir les défenses de votre corps, vous pouvez utiliser la recette suivante. Besoin de prendre 40 grammes de séché:

    • feuilles de menthe;
    • fruits de genièvre;
    • tiges de thym;
    • baies de framboise;
    • herbes d'origan.

    Une cuillère à thé du mélange médical est versé avec un verre d'eau bouillante et infusé pendant environ 30 minutes. Pour améliorer le goût et renforcer les propriétés bénéfiques de l'infusion, ajoutez 2 cuillères à soupe de miel.

    Miel et oignons

    Pour la préparation des remèdes maison, il faut une cuillère à soupe de jus d'oignon, une demi-cuillère à thé de miel et 20 ml d'eau. Tous les ingrédients sont bien mélangés et utilisés en gouttes. Enterré dans chaque passage nasal de 1 goutte 4-6 fois par jour.

    L'onguent le plus efficace contre les plaies dans le nez

    En fonction de la maladie ou de l'infection provoquée par des lésions dans les voies nasales, vous pouvez obtenir une bonne pommade de guérison. Parmi les médicaments locaux qui combattent efficacement la pathologie, on peut distinguer:

    • pommade antibactérienne;
    • médicaments antiviraux;
    • composés antifongiques;
    • des moyens complexes.

    Qu'est-ce qui est maculé sur le nez pour éliminer une infection bactérienne? Pour cela, les pommades sont les mieux adaptées:

    Comment traiter l'éducation désagréable, si elles sont apparues sur le fond du SRAS ou du virus de l'herpès? Le traitement sera plus efficace grâce à des pommades antivirales spéciales. Les plus efficaces sont ceux contenant de l'interféron et ayant un effet antiviral:

    Les microorganismes fongiques peuvent également affecter les cavités nasales. Confondre cette maladie avec d'autres est assez difficile. Des fleurs blanches ou jaunes apparaissent sur les muqueuses, les endroits touchés démangent beaucoup. Si les lésions dans les voies nasales sont causées par des champignons, des pommades spécialisées seront nécessaires. Ils traitent les foyers d'inflammation 2 à 3 fois par jour. Il est possible de distinguer des antifongiques de l'action dirigée:

    Parfois, les médecins prescrivent une pommade d'action complexe. Ils ont simultanément des effets anti-œdème, antihistaminique, anti-inflammatoires et cicatrisants. Les pommades combinées inhibent le développement de microorganismes pathogènes et apportent rapidement un soulagement. Ces outils incluent:

    • "Pommade à l'hydrocortisone";
    • "Bepanten";
    • "Triderm" (crème);
    • "Onguent Fleming."

    Pourquoi les plaies se forment constamment - causes de rechute

    Si le nez endolori ne passe pas longtemps et réapparaît avec le temps, vous devez en rechercher la cause. Il est possible que le corps ait été touché par une nouvelle infection virale, mais il est possible que l'agent responsable de la maladie ne soit tout simplement pas éliminé.

    Dans tous les cas, la cause de la récurrence des plaies est un système immunitaire affaibli. Pour éviter le développement de plaies et plaies douloureuses, il est nécessaire de consulter un médecin pour obtenir des conseils. Dans ce cas, un traitement complexe sera prescrit, y compris un soutien immunitaire.

    Pourquoi les plaies ne passent pas pendant une longue période?

    Si les dommages au nez sont persistants et ne disparaissent pas pendant une longue période, le traitement a probablement été mal choisi. Les onguents antiviraux ne peuvent guérir une infection fongique et, à l'inverse, les virus ne peuvent être tués par des agents antifongiques. En cas d’allergie médicamenteuse, l’utilisation de nombreuses pommades et gouttes ne fera qu’aggraver la situation.

    Par conséquent, si les plaies continuent à gêner, après le cours du traitement, vous devriez alors consulter un médecin pour clarifier le diagnostic. Le respect exact des recommandations médicales aidera à éliminer le problème.

    Prévention de l'inflammation dans le nez

    Des mesures préventives opportunes éviteront le développement de plaies dans les voies nasales. Il est nécessaire de traiter en temps opportun toutes les maladies pouvant provoquer des processus inflammatoires. En outre, les médecins recommandent:

    • pendant la saison des épidémies de maladies virales, soutiennent le corps en appliquant des agents immunocorrecteurs;
    • en automne et au printemps pour prendre des complexes de vitamines et de minéraux;
    • suivre les règles d'hygiène personnelle;
    • après avoir visité des lieux très fréquentés, rincez les fosses nasales avec une solution saline.

    Le respect de règles aussi simples peut protéger le corps contre la pénétration de divers microorganismes pathogènes. Forte immunité - la garantie de la santé.

    Nez douloureux - comment traiter, photo, causes. Croûtes et plaies dans le nez, pommade, remèdes populaires

    Bonjour chers lecteurs. Aujourd'hui, je vais partager des outils éprouvés qui aident à traiter un mal de nez. Maux de nez, au moins une fois, mais c'était pour chacun de nous. Vous devez admettre que de nombreuses personnes ont rencontré des formations douloureuses dans la cavité nasale. Quelqu'un ils passent rapidement, et certains souffrent depuis longtemps de telles plaies. Si les plaies sur le mucus ne passent pas, après un traitement par des médicaments ou l'utilisation de remèdes à base de plantes, vous devrez alors consulter un médecin de l'ENT. Il existe de nombreux moyens efficaces, ils agissent activement sur la cause fondamentale qui les a causés.

    Les raisons pour lesquelles on a mal au nez

    Ces croûtes douloureuses peuvent survenir en raison d'un certain nombre de facteurs complètement différents.

    Mais le sentiment qui apparaît dans les sinus ne peut être confondu avec rien.

    Les médecins ont identifié les facteurs les plus fréquents affectant la présence de plaies.

    Infections virales (respiratoires)

    En soi, la maladie ne provoque pas l'apparition de plaies ou de croûtes sur la surface muqueuse du nez.

    Ils se forment après avoir ignoré les annotations relatives aux sprays ou gouttes vasoconstricteurs qui améliorent la respiration.

    Leur action, à forte concentration, provoque un fort rétrécissement des capillaires, avec sécheresse du nez.

    Air intérieur sec

    En respirant de l'air extrêmement sec contenant beaucoup de poussière domestique, dessèche le mucus. Un tel environnement est idéal pour la formation de plaies à sa surface.

    Écologie défavorable

    La pollution de l'air, en particulier dans les mégapoles, a un effet négatif sur les muqueuses de la cavité nasale.

    L'herpès

    Un virus de l'herpès peut également affecter l'intérieur du nez, sur lequel des bulles se forment. Ils peuvent former une croûte très douloureuse.

    Des plaies au nez peuvent survenir chez les adultes et les enfants. L'herpès à l'intérieur du nez peut survenir chez des enfants d'âges différents.

    Déséquilibre dans le travail des organes internes

    Relativement rarement, une fonction hépatique anormale se manifeste sous la forme de plaies dans le nez.

    Le dysfonctionnement du pancréas ou de la thyroïde affecte la résistance du corps aux virus.

    Dans le même temps, la barrière «protégeant le corps contre la flore pathogène» devient «plus mince».

    À l'œil nu, on peut voir des plaies dans le nez, elles représentent une sorte de croûte.

    Attention! L'élimination par des moyens mécaniques provoque une douleur, laissant une zone enflammée sur la membrane muqueuse et un saignement est également possible.

    Photo des plaies dans le nez

    Lorsque vous avez mal au nez, ne vous inquiétez pas, et surtout, agissez.

    Tout cela est traité avec succès. Voici à quoi ressemblent les plaies du nez.

    Dans le nez de la croûte et des plaies, que de traiter, à quel médecin consulter

    Avec l'apparition de croûtes ou de plaies, le rythme de vie habituel est rompu. Des sensations désagréables et plutôt douloureuses devraient être une raison pour écrire au médecin ORL.

    Lors de la réception, le médecin examinera la muqueuse nasale avec un outil spécial, puis décidera du traitement approprié.

    Le traitement en présence de croûtes est constitué de médicaments de différents types de libération (pommade, gouttes, spray).

    Pour aider dans une telle situation aidera la médecine traditionnelle, qui sans dommage pour la santé va enlever les plaies du nez.

    Parmi les moyens modernes utilisés pour le traitement des croûtes dans le nez, incluez les médicaments des groupes suivants:

    1. Antagonistes d'allergènes (Zodak, Diazolin, Tsetrin).
    2. Médicaments qui augmentent la résistance du corps aux effets nocifs (Eleutherococcus, Imunal, Apilak, Pantocrin).
    3. Antiviral (acyclovir, famciclovir, penciclovir valaciclovir).
    4. Immunité stimulante (Licopid, Cycloferon, izoprinosin).

    Après avoir consulté le médecin, qui a constaté que les croûtes ou les plaies de la muqueuse nasale est une infection à staphylocoques, les médicaments suivants seront prescrits:

    • Des antibiotiques;
    • Antiseptiques;
    • Drops action vasoconstrictrice;
    • Les mucolytiques;
    • Corticostéroïdes nasaux;
    • Solutions de lavage salines;
    • Inhalations avec décoctions à base de plantes;

    Que faire si le nez ne passe pas la plaie

    Une croissance dure qui forme une croûte peut apparaître séparément ou être un long "satellite".

    C'est important! Habituellement, une telle plaie disparaît rapidement, mais il existe des cas où il est impossible de s'en débarrasser pendant longtemps. Cela peut être dû au fait que le mauvais traitement est effectué, ce qui n’élimine pas la source originale.

    Par exemple, une pommade est appliquée pour traiter le champignon, et la plaie est due à une infection virale. La prudence est nécessaire pour appliquer la pommade aux personnes allergiques à ces médicaments.

    Lorsqu'il n'y a pas de croissance du nez après un traitement par un médicament, vous devez immédiatement consulter un médecin.

    Cela établira la véritable cause des plaies dans les sinus. Lorsque de telles formations se produisent fréquemment, vous devez savoir comment prévenir l’inflammation et la sécheresse.

    1. Pendant la saison des maladies, il sera nécessaire de prendre des fonds pour renforcer l’immunité.
    2. Au début de l'automne et avant la fin de l'hiver, il est nécessaire de boire un complexe de vitamines et de minéraux.
    3. Utilisez une solution saline pour laver les sinus.

    Trois actions simples aideront à prévenir l'apparition de plaies dans les sinus, renforçant les fonctions de protection du corps.

    Que frottis maux sous le nez - divers moyens

    Les médicaments qui peuvent se propager sur la plaie sous le nez doivent être choisis en tenant compte de la raison pour laquelle ils sont apparus.

    1. Après l'action mécanique du nez sur le corps étranger, la croûte formée devra être enduite d'un antibiotique, ce qui aura un effet curatif local. S'il y a un objet étranger dans les sinus nasaux du bébé, un oto-rhino-laryngologiste vaut le détour. Il l'enlèvera sans risque pour la santé de l'enfant. Le traitement le plus courant pour les plaies, dans ce cas, est la pommade à la Sintomycine.

    2. Rhumes et virus, les enfants tombent malades à n’importe quel moment de l’année. Les plaies sous le nez, formées par un nez qui coule et une membrane muqueuse enflammée, frottent efficacement avec une pommade au calendula. Ce remède va soulager la sensation de sécheresse et la sensation de démangeaisons résultant du souffle constant de l'eau et de l'utilisation d'une goutte pour améliorer la respiration. La propriété bactéricide du médicament contribuera à la guérison rapide des fissures, soulagera la croûte sèche sur la plaie.

    3. Lorsque le médecin a diagnostiqué un processus atrophique chez un enfant, à la suite duquel une plaie est apparue sous le nez, on a utilisé Actovegin ou Methyluaracil.

    4. Les boutons d'herpès, qui couvrent la zone sous le nez, les médecins conseillent de traiter régulièrement l'enfant avec Auiklovir, d'appliquer Zovirax ou pommade sulfurique. Les ingrédients actifs des médicaments élimineront la douleur et les démangeaisons qui seront un grand soulagement pour le bébé. En plus des onguents de pharmacie, il est possible de traiter une plaie à l’huile de théier.

    5. Les dermatites pédiatriques doivent être informés des lésions qui produisent des pleurs à la surface. Ce n’est qu’en prenant l’enfant à la réception que vous pourrez obtenir les bonnes recommandations pour son traitement. Après l'examen et les résultats des tests, le médecin vous prescrira des médicaments, notamment des pommades: érythromycine et fucorcine.

    Les plaies dans le nez ne passent pas, que de traiter chez un adulte

    Beaucoup de gens cherchent l'aide d'un médecin ORL à cause de plaies à l'intérieur des sinus nasaux qui sont sur la membrane muqueuse pendant une longue période.

    Lorsque le bon traitement n'est pas effectué, les croûtes peuvent entraîner de graves complications.

    Astuce! Si les plaies dans le nez ne disparaissent pas avec l'application quotidienne de pommade pendant 5 jours, vous devrez immédiatement contacter l'ENT.

    Lorsque le médecin examine les sinus et les formations purulentes, un traitement antibactérien sera prescrit.

    En l'absence de maux de tête et de fièvre, il sera nécessaire d'utiliser des agents locaux (tétracycline, lévomékol).

    Il est nécessaire d’examiner attentivement les recommandations du médecin. Ne pas appliquer ces médicaments pendant plus de sept jours.

    Lorsque les plaies dans le nez ne disparaissent pas au cours de la semaine, il est possible qu'il soit nécessaire d'ajuster la nutrition.

    Un tel régime implique de saturer le corps en vitamines et en protéines. Chaque jour, vous devez boire beaucoup d'eau potable sans la remplacer par du thé ou du jus de fruit.

    Les médecins pensent que l'aération fréquente de la pièce est un point important, il est nécessaire de se débarrasser des germes présents dans l'air et d'éliminer la sécheresse du nez.

    Quelle pommade dans le nez peut être utilisé

    La pommade destinée au traitement des plaies et des croûtes est divisée en plusieurs groupes. Chacune d’elles vise à détruire les causes profondes de l’apparition de telles formations dans le nez.

    1. Pommade à action antibactérienne

    L'effet d'entre eux se produit lorsque la plaie est apparue en raison d'une infection bactérienne.

    Ces médicaments contiennent des antibiotiques, ils réduisent l'inflammation tout en tuant les bactéries. L'oedème des muqueuses est réduit, la respiration normale est rétablie.

    Ceux-ci incluent:

    • Onguent Vishnevsky;
    • Le protargol;
    • Levomekol;
    • Tétracycline;
    • Le zinc;
    • Levomitsetinovaya;
    • Bactroban;
    • Miramistin.

    Les deux derniers outils, relativement récemment, ont commencé à être utilisés pour le traitement des plaies nasales.

    Baktroban - pommade a un effet antimicrobien local. Après application, les bactéries meurent, leur reproduction sur la muqueuse nasale est minimisée.

    Le médicament est utilisé dans la lutte contre la rhinite fréquente, son utilisation n'est pas capable de provoquer le développement d'une souche résistante.

    Miramistin - a une action néfaste sur le développement des bactéries, notamment virales.

    Ce médicament n’a pas d’effet systémique, c’est le plus, c’est une contre-indication minimisée.

    2. Pommade à effet antiviral

    Aide à guérir les croûtes dans les sinus, qui ont été formés à la suite d'un rhume.

    Leurs agents pathogènes sont les infections respiratoires, le virus de la grippe ou l'herpès. Dans ce cas, les plaies doivent être maculées avec les moyens suivants:

    Les pommades, qui contiennent de l'oxoline et de l'interféron, permettent de traiter efficacement les lésions apparues après les effets du virus sur l'organisme.

    Leurs composants stimulent le système immunitaire, bloquent le processus de reproduction des bactéries. En même temps, ils produisent des anticorps qui détruisent l'infection.

    Pommade contre le virus de l'herpès, arrêtez sa propagation à d'autres zones de la peau.

    Après application, les bulles diminuent, la sensation de douleur diminue, les croûtes s’éloignent plus rapidement.

    3. Pommades à action combinée

    Les préparations de ce groupe ont un effet régénérant et immunomodulateur. Après application sur la région du nez douloureux, les poches de la membrane muqueuse sont enlevées.

    Les principes actifs jouent le rôle d'antiseptique, réduisent l'inflammation, empêchent la reproduction de microorganismes pathogènes.

    Les croûtes et les plaies dans le nez, les médecins conseillent de frottis les moyens suivants:

    • Bepanten;
    • Dr. Mom;
    • Evamenol;
    • Triderm;
    • Sinoflan;
    • Le pinosol;
    • Pommade: Fleming, Vishnevsky, hydrocortisone.

    Comment se débarrasser des plaies dans le nez des remèdes populaires

    Après la formation dans les sinus des excroissances du nez avec une croûte, vous devez contacter l’hôpital le plus proche pour obtenir des conseils du médecin ORL.

    Mais, les situations sont différentes, il n’est pas toujours possible de se rendre immédiatement à la clinique. Vous pouvez utiliser les conseils de la médecine traditionnelle.

    1. Inhalation

    1. En tant que tel, utilisez des huiles essentielles. Efficacement face à la croûte dans le nez peut respirer les vapeurs d'huile:

    2. Pour préparer l'inhalation, vous devrez faire bouillir de l'eau dans une petite louche et ajouter trois gouttes de l'huile sélectionnée.

    3. Thérapie pour produire, jeter une couverture ou une couverture sur sa tête. Inspirez la vapeur pendant 10 minutes.

    Vous pouvez organiser des inhalations de soda à la maison.

    2. Pommade

    Comme une pommade pour les plaies dans le nez en utilisant l'huile d'arbre à thé. Il ne doit être utilisé que dans ces cas, si les croûtes de la membrane muqueuse ne sont pas encore fissurées.

    L'effet curatif de l'huile de calendula (soucis) est refusé. Il est facile de cuisiner soi-même.

    Pommade au Calendula

    1. Vous pouvez acheter des fleurs sèches à la pharmacie ou les préparer en été. Versez-les dans un récipient approprié et remplissez-les complètement d'huile d'olive.

    2. Chauffez tous les composants dans un bain-marie pendant deux heures. Nous devrons nous assurer que le contenu du réservoir ne bout pas.

    3. Faites bouillir les fleurs, vous devez insister. Cela prendra 24 heures.

    4. Passé ce délai, filtrer l'huile à travers un tamis et l'utiliser pour lubrifier les zones du nez où se trouvent les plaies.

    Pommade au yogourt

    Vous pouvez faire une pommade maison avec leur yaourt.

    1. Cela prendra: un demi-verre de yogourt, versez 2 cuillères à café de café naturel, une cuillère à soupe de farine de maïs et du miel liquide.

    2. Un ingrédient supplémentaire est une demi-cuillère à café de pommade oxolinique.

    3. Les composants se mélangent bien et étalent les plaies dans les sinus trois fois par jour.

    Il est nécessaire d'arrêter l'utilisation seulement après la disparition de toutes les croûtes sur le mucus.

    3. Infusion

    Pour améliorer les propriétés protectrices du système immunitaire, permettra la recette suivante.

    1. Vous aurez besoin de mélanger 4 cuillerées à thé de baies de framboise et de feuilles de mélisse beurronnées, 3 cuillères à café de genévrier et de feuilles de thym, 2 cuillères à café de bois d'absinthe émincé.

    2. Pour préparer une partie de la perfusion, prenez 1 cuillère à thé de la collection de légumes préparée, versez un verre d'eau bouillante.

    3. Insistez pour une demi-heure.

    4. Après refroidissement, filtrez l'agent à travers un tamis fin.

    5. Prenez cette infusion pour renforcer le système immunitaire, cela prendra un mois entier, en buvant un demi-verre le matin et le soir.

    Ce sont des moyens simples, éprouvés et efficaces qui aideront en cas de maux de nez. Tous les moyens sont simples et donnent un bon résultat.

    Plaies de nez - causes et traitement chez les enfants et les adultes

    Les petites plaies, les éruptions cutanées, les ulcères, les croûtes apparaissant dans la cavité nasale apportent un sérieux inconfort et vous incitent souvent à vous interroger sur les causes. Chez les gens, on les appelle des "plaies", perçues comme un problème gênant, mais certaines d'entre elles peuvent causer de graves complications. Pourquoi apparaissent-ils et comment sont-ils éliminés?

    Quelles sont les plaies dans le nez

    Un tel diagnostic n'existe pas en médecine officielle - les lésions impliquent toute violation de l'intégrité des muqueuses des voies nasales, accompagnée de sensations désagréables. Chaque personne a son propre sujet: vésicules aqueuses, plaies, croûtes, plaies, résultant d'un traumatisme, activité de micro-organismes pathogènes. Ils peuvent apparaître à l'intérieur des voies nasales ou à l'extérieur des narines. Sous la définition de "plaies" la plupart des gens tombent:

    • Les fissures - se produisent principalement sur la partie externe des voies nasales (à la base, à la pointe, sur les côtés des narines), souvent pendant la rhinite, lorsque vous devez vous moucher de manière constante et que la peau sensible et mince est soumise à un frottement actif. Leur apparence est précédée d'une forte rougeur.
    • Furoncles - cavités purulentes denses et très douloureuses faisant saillie au-dessus de la surface de la peau. Au fur et à mesure que l'ébullition arrive à maturité, une tige blanche y est compactée, qui sort ensuite, suivie de pus.
    • Croûte - ressemble souvent à une plaie de guérison. Il peut être situé sur la muqueuse interne ou à l'extérieur, caractérisé par une surface rugueuse et dense de couleur brun-rouge, jaune-vert. Le déchirer fait mal et cela provoque un saignement, car le réseau de petits capillaires est endommagé.
    • Sore (érosion) - caractérisé par un évidement rempli de contenu purulent. La surface est toujours humide, les bords sont nets, la germination se fait en profondeur sans traitement.
    • L'eczéma - se compose de taches et de croûtes dont la surface est recouverte de petites écailles. La plaie peut être humide ou sèche dans la nature, toujours difficile à éliminer et présente de nombreux dommages.
    • Les follicules pileux - ressemblent à des pustules, sont formés à l'extérieur des voies nasales et ont un poil qui pousse au centre.
    • Herpès - chez la plupart des gens, le nez (les voies nasales et le septum) apparaît après une rhinite prolongée. Tout d'abord, de petits boutons se forment, puis se développent en bulles avec le liquide à l'intérieur. Quand ils éclatent, une croûte dense se forme en haut.

    Causes de congestion nasale

    Chez une personne en parfaite santé, il peut se former des fissures, des croûtes, des ulcères au nez à la suite de dommages mécaniques, car le mucus est très fin. Un coup ou une égratignure (surtout chez les enfants qui ont l’habitude de se fourrer dans le nez) provoquera une inflammation, des saignements et, si l’on ajoute une infection par le haut, la situation s’aggravera. Les raisons les plus graves sont:

    • Immunité réduite - conduit souvent à l'activation du virus de l'herpès, surtout en cas de mauvais rhume (irritation de la membrane muqueuse due au frottement constant lorsque vous vous mouchez).
    • Utilisation prolongée et incontrôlée de gouttes vasoconstricteurs - elles assèchent la cavité nasale, provoquant la formation de fissures, puis peuvent apparaître, au cours de l’infection ou des dommages mécaniques, des croûtes, des ampoules et des plaies.
    • Les troubles du tractus digestif et les maladies du système endocrinien (en particulier le diabète sucré) affectent souvent l’état de la peau, de sorte qu’ils peuvent apparaître de petites plaies (éléments inflammatoires, démangeaisons) dans les voies nasales.
    • Allergie - peut apparaître comme une réaction au contact constant avec des produits chimiques émettant des vapeurs nocives dans l’air, une réaction au pollen, à la poussière, aux squames animales et à d’autres facteurs qui entrent en contact avec le nez. Les plaies allergiques sont principalement des plaies qui se présentent sous la forme d'une blessure mécanique (les démangeaisons vous obligent à peigner un point particulier), de petites éruptions cutanées, des croûtes sur toute la muqueuse interne.
    • Infection fongique, virale ou bactérienne - Le staphylocoque, la tuberculose, la syphilis, qui se manifestent par des plaies (leur nombre augmente constamment sans traitement), est particulièrement actif. Une infection à streptocoque apparaît érysipèle. Une infection plus légère qui pénètre dans les canaux sébacés provoque la formation d'une ébullition.
    • Rhinite chronique - peut provoquer un eczéma non cicatrisant en raison de l'irritation constante de la région autour des narines causée par le mucus qui coule, les frottements. Lorsque la décharge purulente développe une inflammation des follicules pileux, conduisant à la sycose.
    • L'air sec à l'intérieur ou à l'extérieur - n'irrite pas moins la membrane muqueuse des voies nasales que les gouttes vasoconstricteurs, conduit à la formation de croûtes denses.
    • Croissance anormale des muqueuses de la cavité nasale - peut entraîner l'apparition de polypes, facilement blessés, entraînant l'apparition de plaies saignantes.

    Quels symptômes accompagnent les plaies

    La gêne dans la zone touchée peut avoir plusieurs manifestations - douleur, démangeaisons, sensation de tiraillement, sensation de brûlure. Il peut être prononcé ou apparaître uniquement au toucher, accompagné de symptômes généraux supplémentaires (malaise, nez qui coule, etc.). Le tableau clinique des plaies les plus courantes est:

    • Herpès - Les principaux symptômes sont des cloques dans la région enflammée, qui démangent beaucoup et augmentent progressivement en nombre. Après quelques jours, ils traversent et sont recouverts d'une croûte solide (toute la zone près du nez et de la membrane muqueuse). Si vous le retirez, cela augmentera la douleur et provoquera des saignements.
    • Le furoncle - la douleur est caractéristique non seulement de la zone enflammée, mais aussi des tissus adjacents du nez, la peau est rouge, réagissant au toucher par une douleur accrue. L'ébullition augmente progressivement, une tige se forme à l'intérieur. Les ganglions lymphatiques régionaux peuvent gonfler.
    • La sycose est un symptôme bénin en dehors du stade aigu, caractérisé par un œdème grave et une hyperémie (rougeur) de la peau. De petites pustules avec des poils au centre de chacune sont situées à l'entrée du nez, couvertes de croûtes.
    • Éruption cutanée allergique - les symptômes qui l'accompagnent sont des démangeaisons et une sensation de brûlure graves, des éternuements, des larmoiements et une sécrétion abondante de mucus liquide clair provenant du nez. Les éruptions cutanées sont petites et abondantes, une infection bactérienne peut être ajoutée lors du peignage.
    • Eczéma - rougeur et gonflement du visage lors d'une exacerbation. L'éruption est localisée sous le nez, tombe sur les lèvres et les coins de la bouche. Lorsque les bulles s'ouvrent, elles restent sous les plaies, resserrant progressivement les croûtes avec les fissures et les furoncles.
    • Érysipèle - commence par des crevasses sur le bout du nez qui, après avoir pénétré dans la plaie de l’infection, s’enfoncent en profondeur. Le problème peut également affecter les lèvres, les paupières, le larynx (un gonflement apparaîtra).
    • Dégénérescence polypeuse - s'accompagne de démangeaisons au cours du développement. Le symptôme clé est la difficulté à respirer par le nez, une réduction de la lumière des voies nasales. Lorsque vous touchez le mucus peut ressentir de la douleur.
    • Sinusite (et autres formes de sinusite) - se caractérise par une douleur dans le nez, une violation de la respiration nasale, une voix nasale, la séparation du mucus avec du pus. L'état de santé général se dégrade également, une personne peut perdre l'appétit, avoir des troubles du sommeil, se plaindre de maux de tête.
    • Ozena est une maladie rare, définie comme une rhinite fétide. Il se caractérise par une atrophie de la muqueuse nasale, une forte odeur désagréable de la bouche, des croûtes épaisses de sang sur la muqueuse nasale.
    • Les tumeurs ne sont pas les plaies les plus courantes, mais nécessitent une visite immédiate chez le médecin. Le cancer commence par un petit ulcère saignant, augmentant progressivement, et un papillome mou - avec des tumeurs, similaires à l'inflorescence du chou.
    • Diphtérie - commence par des érosions sur les ailes du nez, puis un revêtement blanchâtre sur la muqueuse interne est ajouté. Dans le même temps, la gorge est affectée (un raid apparaît également). L'agent responsable est Corynebacterium. Chez les enfants, la maladie est diagnostiquée plus souvent que chez les adultes.

    Comment traiter les plaies dans le nez

    La plupart des processus inflammatoires qui accompagnent ce problème peuvent être traités en ambulatoire (à domicile). Cela dure 1 à 2 semaines, selon la cause de la plaie. Le schéma thérapeutique comprend les étapes suivantes:

    1. Nettoyage - principalement antiseptique, en se lavant le nez.
    2. Élimination des symptômes - on utilise ici des pommades, des lotions, des solutions.
    3. Immunité locale accrue - également grâce aux onguents et aux solutions.
    4. Stimulation de la réparation des tissus (guérison).

    Lorsque des fissures apparaissent, il est impératif d'utiliser des agents de régénération qui stimulent la régénération des tissus afin d'empêcher l'infection de pénétrer à travers la peau endommagée. La pommade pour la cicatrisation de la muqueuse nasale est souvent utilisée dans les dernières étapes du traitement - avant qu’elle ne soit traitée avec des antiseptiques, des anti-inflammatoires et d’autres médicaments. Vous pouvez travailler avec eux de trois manières:

    • appliquer une couche dense en frottant doucement;
    • étendre une couche épaisse sur un coton ou une compresse et appliquer en compresse;
    • tremper un coton-tige et injecter dans la narine (si la plaie est profonde dans le nez).

    En cas d'inflammation de la membrane muqueuse des voies respiratoires, de croûtes difficiles à éliminer, de maladies chroniques accompagnées de congestion nasale, il est conseillé d'utiliser des remèdes locaux qui hydratent la membrane muqueuse et stimulent l'activité sécrétoire. Certains d'entre eux ont une qualité antiseptique supplémentaire, réduisent les irritations, protègent contre l'air sec et les basses températures. La pommade nasale pour la sécheresse et les plaies est appliquée 3-5 fois par jour pendant 5-7 jours. La muqueuse est traitée après le nettoyage (lavage).

    L'inhalation

    Si la cause de la formation de plaies n'est pas la grippe, les infections virales respiratoires aiguës et autres infections, accompagnée d'une forte fièvre, le médecin peut prescrire l'inhalation de vapeur comme traitement supplémentaire. Grâce aux effets de l'air chaud et humide, les croûtes se ramollissent, la sortie du mucus s'améliore, la guérison des fissures est accélérée. Les décoctions à base de plantes (camomille, sauge, calendula), utilisées pour la procédure, aident à réduire l'inflammation et l'irritation, ont un effet antiseptique, nettoient les voies nasales. Lorsque la rhinite, la sinusite, l'inhalation fétide de nez qui coule est effectuée comme suit:

    1. Couvrir l'herbe avec de l'eau (la concentration est standard ou élevée - 2 c. À table. L / tasse).
    2. Porter à ébullition dans un bain-marie. Retirer de la cuisinière.
    3. Plier sur la capacité, couvrir avec une serviette. Respirez à la vapeur pendant 10 minutes en inspirant par le nez et en expirant avec la bouche.

    Laver

    Si un grand nombre de croûtes denses se sont accumulées dans les voies nasales, elles ne peuvent pas être déchirées - ramollissez plus efficacement et retirez-les délicatement à l'aide d'un coton-tige. Il aide dans ce lavage qui a également un effet antiseptique (lors de l’utilisation de solutions spéciales), hydrate, soulage les irritations, améliore la respiration nasale, élimine les sécrétions muqueuses en excès. Il est conseillé de laver avec une antrite, une rhinite allergique et de le faire de plusieurs façons:

    • Utilisez une seringue de 10 ml (sans aiguille) pour injecter lentement le liquide, la tête penchée sur le côté. Après le retour en position verticale pour permettre à la solution de s'écouler.
    • Poire en caoutchouc (seringue pour bébé) utilisée pour comprimer la base ronde.
    • Si vous avez acheté une solution d’eau de mer (Aqualor, Aquamaris), vous devez incliner la tête sur le côté, insérer profondément la pointe dans la narine supérieure (elle doit être placée horizontalement) et appuyer sur la pompe. Jet ou douche laver la cavité indépendamment. Pour chaque côté, vous pouvez faire 2 clics.

    Comment traiter

    La sélection des médicaments et des procédures est souhaitable pour effectuer sur la base des analyses, parmi lesquelles il existe bacpossev. Il aide à identifier la sensibilité de l'agent pathogène aux médicaments et à rendre le traitement aussi efficace que possible. Le traitement est nécessairement complexe (une plaie n'étant qu'un symptôme de la maladie, il est donc nécessaire d'influencer sa cause), ce qui suggère l'utilisation de remèdes systémiques et locaux. Ceci est particulièrement important dans la lutte contre l'herpès, qui n'est pas détruit: seule une forte immunité réprime son activité. Les principales directions de traitement:

    • élimination de la cause - avec l'aide de médicaments choisis individuellement par le médecin;
    • stimulation du processus de guérison - mesure symptomatique réduisant le degré d'inconfort;
    • renforcer l'immunité (même avec des plaies d'une simple rhinite froide) - il aide à prévenir l'apparition de complications graves, accélère la régénération des tissus et détruit les virus et les bactéries pathogènes.

    Préparations

    En raison du grand nombre de causes conduisant à la formation de plaies sur la membrane muqueuse des voies nasales ou sur la partie externe des narines, il n'existe pas de liste universelle de médicaments pour un traitement rapide et efficace. Le médecin peut conseiller des médicaments appartenant aux groupes suivants:

    • Les antiviraux (Arbidol, Acyclovir) sont nécessaires pour combattre les microorganismes pathogènes de l’intérieur, en particulier si le rhume, la grippe et l’aggravation de l’herpès ont provoqué la formation de plaies. Les médicaments sont utilisés à l'intérieur et réduisent le risque de complications. Pour le traitement topique, utilisez des pommades antivirales antibactériennes - Tétracycline, Acyclovir, Viferon.
    • Les immunomodulateurs (interféron, imudon) - aident à augmenter les défenses de l'organisme, facilitent le rétablissement rapide après une maladie infectieuse, ne permettent pas aux micro-organismes pathogènes d'affecter les organes adjacents. Utilisé oralement.
    • Antiseptiques - à usage local: traitement avec des tampons, rinçage, lotions. De tels médicaments (Miramistin, Furacilin, Chlorhexidine) préviennent le développement d’infections et accélèrent légèrement les processus de régénération.
    • Antibiotiques (macrolides, céphalosporines) - par voie orale (amoxicilline, comprimés de lévofloxacine) et par voie externe (Bioparox en spray est appliqué localement) en présence d’une infection bactérienne. La posologie est fixée par le médecin, de même que la durée du traitement. Après eux, il est nécessaire de restaurer le tube digestif en prenant des probiotiques (Linex).
    • Anti-inflammatoire - principalement un moyen d'action locale, dans les cas graves, c'est une pommade hormonale (sur les corticostéroïdes). Soulager l'inflammation, gonflement, soulager la condition avec furonculose. De tels médicaments incluent l'acide de Fuzidovaya, la pommade d'Ichthyol.
    • Les antihistaminiques (Zodak, Claritin) - sont utilisés par voie orale pour traiter les réactions allergiques, soulager l'enflure, les démangeaisons et les rougeurs. Peut compléter le schéma de contrôle de l'herpès en tant qu'élément auxiliaire.
    • La guérison - signifie que l’amélioration du trophisme tissulaire et la stimulation du processus de régénération, est utilisée localement. Utilisé pour l'eczéma sec, l'érosion, les fissures. Ceux-ci incluent Bepanten, Solcoseryl, sauveteur.

    La liste des groupes de médicaments autorisés est incomplète: dans de rares cas, le médecin peut vous conseiller des analgésiques et des gouttes antipyrétiques et vasoconstricteurs. Chaque cause du nez ou de l’intérieur a ses particularités de traitement:

    • Herpès - il est nécessaire d'utiliser des pommades sur l'acyclovir (Valacyclovir, Zovirax), et en cas d'évolution grave (santé médiocre, dommages étendus), il est intéressant de boire le médicament avec le même principe actif pendant 3 à 5 jours sous forme de comprimés.
    • La sinusite - le traitement est basé sur des solutions nasales avec des solutions antiseptiques (Furacilin est considéré comme le plus populaire). Dans les cas graves, l'utilisation d'antibiotiques par voie orale est nécessaire: lévofloxacine, céfaclor.
    • Furonculose - un traitement systémique est rarement nécessaire; le traitement des zones touchées à l'alcool éthylique à 70% et à la pommade d'ichthyol est indiqué. En l'absence de dynamique positive, il est recommandé de boire le cours de Cefazolin, la vancomycine.
    • Sycose - implique également un traitement local, mais plus long qu'avec la furonculose. Veillez à appliquer plusieurs fois par jour la pommade: Levomikol, Gentamicin, Flutsinar.
    • Eczéma - L’utilisation de remèdes locaux est le traitement principal. Pour éliminer les croûtes, elles sont ramollies avec de l'huile d'olive imprégnée de cotons-tiges. L'émulsion de rizorcine, tanin et sintomycine aide à soulager les démangeaisons, les rougeurs et les irritations de la peau.

    Physiothérapie

    Au traitement de la toxicomanie, vous devez absolument ajouter quelques procédures pour aider à accélérer le processus d'élimination des plaies. Ils ont peu d’effet sur les causes, l’effet symptomatique est plus prononcé. Les plus efficaces sont les méthodes physiothérapeutiques suivantes:

    • L'électrophorèse est indiquée pour les sinusites, les sinusites, les sinusites frontales et les rhinites prolongées, réalisées avec du chlorure de calcium. La procédure est un effet sur les impulsions électriques muqueuses qui transmettent la solution de médicament. L'électrophorèse élimine l'enflure, l'inflammation, améliore la circulation sanguine et stimule la régénération.
    • Rayonnement UV - le rayonnement ultraviolet améliore le flux sanguin, réduit l'inflammation, a un effet bactéricide et antiviral, stimule la réparation des tissus. La procédure n'est pas réalisée sur les ulcères, en présence de maladies auto-immunes, de tuberculose.
    • La thérapie par magnéto-laser repose sur l'utilisation d'une combinaison d'un champ magnétique et d'un rayonnement laser de faible intensité. La procédure améliore le processus de guérison des tissus, fait preuve d'une efficacité élevée dans l'eczéma, l'herpès, les ulcères, mais présente de nombreuses contre-indications.

    Traitement des remèdes populaires

    Si nous parlons de plaies, dont les causes sont l'air sec, les blessures, l'herpès, le nez qui coule abondamment, vous pouvez éviter d'utiliser la plupart des médicaments et vous concentrer sur la médecine traditionnelle. Les recettes suivantes ont fait leurs preuves:

    1. Écraser deux gousses d'ail, passer à travers la presse. Au jus obtenu, mélangez 1 c. miel liquide, trempez un coton-tige avec ce mélange. Mettez dans le nez pendant une demi-heure. La procédure peut être répétée 3 fois par jour jusqu'au soulagement complet de la plaie, en l'absence d'irritation des muqueuses (le jus d'ail est très agressif). L'outil est efficace dans les processus inflammatoires et les croûtes, qui sont à l'origine d'une infection bactérienne.
    2. S'il y a de l'huile d'argousier à la maison, aucune pommade réparatrice pour le nez n'est nécessaire: ce remède a de fortes propriétés régénératrices et est sans danger même pour les petits enfants. Traitez simplement la plaie causée par une cause quelconque (à l’exception de l’infection fongique), 2 à 3 p / Jour, si elle est à l’extérieur, ou insérez un tampon imbibé d’huile pendant 20 minutes, si elle est à l’intérieur. Le traitement peut être effectué jusqu'à la guérison complète.
    3. Les pellicules d'œufs de poule crus peuvent être traitées à l'aide d'une pellicule d'œufs de poule crue. Placez-les sur la zone touchée et maintenez-les pendant 30 à 40 minutes. Répétez ces actions jusqu’à 3 jours / jour, jusqu’à ce que la plaie ne disparaisse pas.
    4. La décoction de pommes de terre pour l'inhalation est un bon moyen d'adoucir en douceur les croûtes, d'améliorer la respiration nasale et d'hydrater les muqueuses. Les tubercules pelés sont cuits à feu moyen sous un couvercle pendant 20 minutes, puis, après avoir été vaporisés, la vapeur provenant de la casserole est respirée pendant 10 minutes. La procédure est effectuée le soir et uniquement en l'absence de température et d'un processus inflammatoire puissant.
    5. Les mauvaises plaies de guérison, en particulier celles causées par l'herpès, peuvent être graissées avec du soufre. Mouiller la tête d'allumette, gratter la couche noire, graisser la zone touchée. Effectuez la procédure 3-5 p. / Jour jusqu'à la récupération.

    Caractéristiques du traitement des plaies dans le nez d'un enfant

    Chez les enfants âgés de 1 à 3 ans, les causes des blessures et des croûtes sont la grande vulnérabilité des muqueuses, le non-respect des règles d'hygiène de base et l'immunité ouverte contre les micro-organismes pathogènes (même d'un jouet qui gisait au sol et se mettait à la bouche). Le traitement doit être discuté avec un médecin, la sélection indépendante de médicaments est interdite. Assurez-vous de suivre les directives suivantes:

    • rincez régulièrement les voies nasales et humidifiez-les avec des solutions d'eau de mer (Aqualor, Aquamaris);
    • ne pas utiliser de gouttes vasoconstricteurs;
    • maintenir une humidité optimale dans la pièce;
    • utiliser des médicaments qui ont la fonction d'immunomodulateurs - Teinture d'échinacée, Anaferon, Immunal;
    • inhalation avec de l'eau minérale ou une solution saline;
    • Pour restaurer la membrane muqueuse, utilisez Vishnevsky ou la pommade Oxolin.

    Les enfants reçoivent principalement un traitement à base de pommades (à l'exception des affections causées par la turbeculose, la syphilis et d'autres infections graves). Levomekol, Lincomycin ont des propriétés antibactériennes. Panivir, Arazaban aident avec l'herpès, et Sinaflan peut être utilisé pour l'inflammation grave. Si des antibiotiques sont nécessaires, leur dose est calculée en fonction de l'âge et du poids du bébé. L'application est effectuée sous la surveillance d'un médecin.

    Prévention

    Il n’est pas possible pour tout le monde de se protéger complètement de la formation de plaies dans le nez ou sur les muqueuses, mais il est possible de réduire la probabilité d’un tel problème. La cause principale est une infection, alors les médecins conseillent:

    • pendant les épidémies de rhume et de grippe, renforce l’immunité localement et systématiquement: en plus des comprimés, il est impératif d’utiliser des onguents contre la sécheresse pour protéger la muqueuse nasale (Oxolinic);
    • se laver le nez après son retour de la rue, en utilisant une solution saline;
    • buvez des vitamines complexes et des oligo-éléments à l’automne et au printemps;
    • utiliser des solutions d'eau de mer pour hydrater la muqueuse, si elle a tendance à se dessécher ou lors de l'application de gouttes vasoconstricteurs;
    • se conformer au régime de travail et de repos, pour assurer un sommeil complet de 8 heures.