Principal
Scarlatine

Pourquoi une inflammation du larynx survient-elle et comment se manifeste-t-elle

L'inflammation du larynx est une maladie plutôt désagréable, qui provoque douleur et inconfort et perturbe le cours de la journée. En outre, non seulement le larynx, mais aussi ses autres départements peuvent s’enflammer, ce qui présente également quelques inconvénients.

L'otolaryngologue peut diagnostiquer la maladie et déterminer les facteurs qui contribuent à son développement. Vous ne devez pas essayer de vous diagnostiquer et de choisir vous-même le traitement, car le spécialiste est beaucoup mieux à même de faire face à cette tâche.

Cet article expliquera pourquoi l’inflammation laryngée se produit, quels symptômes elle se manifeste, quelles autres parties du larynx peuvent s’enflammer, pourquoi cela se produit et comment traiter correctement ces maladies.

Types d'inflammation du larynx

En parlant d’inflammation du larynx, ils désignent généralement une laryngite, mais aujourd’hui nous nous intéressons un peu plus au sujet et nous découvrons que les cartilages, la paroi arrière du larynx, la langue et même les amygdales laryngées peuvent s’enflammer. Et toutes ces inflammations se manifestent complètement différemment et sont des maladies distinctes, que nous allons considérer.

Cartilage de la gorge

S'il y a une inflammation du cartilage du larynx, on parle alors de chondropérichondrite. Dans cette maladie, les cartilages et le squelette nadkhryashnitsa du larynx.

Cela se produit pour de telles raisons:

  1. Complications après maux de gorge laryngé, laryngobronchite aiguë, abcès laryngé.
  2. Lésion traumatique du larynx, accompagnée de lésions de la muqueuse et du périchondre, et infection post - secondaire.
  3. Lésions muqueuses dans la syphilis ou la tuberculose.

L'inflammation chronique du cartilage provoque des streptocoques et des staphylocoques, des pneumocoques et des virus de la grippe. Les chondropérichondrites sont divisées en primaire et secondaire, elles-mêmes divisées en espèces.

  • blessures reçues;
  • apparaissant dans le contexte d'une infection latente;
  • complication de pneumonie, grippe, fièvre typhoïde.
  • complication de laryngite aiguë ou chronique;
  • complication de maladies spécifiques du larynx.

Comme le montre la pratique, la maladie affecte le plus souvent le cartilage.

Les manifestations cliniques de la maladie se développent de manière aiguë, dépendent de la localisation du foyer inflammatoire et s'accompagnent des phénomènes suivants:

  • augmentation de la température corporelle à 39-40 ° C;
  • frissons et détérioration générale;
  • dyspnée inspiratoire;
  • formation d'abcès;
  • douleur en avalant et en parlant, en tournant la tête;
  • douleurs irradiant à l'oreille;
  • changement de timbre;
  • sténose du larynx;
  • rougeur et saillie sphérique de la membrane muqueuse;
  • nécrose du cartilage avec séquestration possible;
  • les phénomènes d'hypoxie;
  • la septicémie.

Pour le diagnostic de chondroperichondrite utilisé laryngoscopie, rayons X et méthode de tomographie. Différencier la maladie avec la laryngite œdémateuse septique, phlegmon du larynx, la syphilis, le cancer du larynx.

Amygdales de la gorge

L'inflammation des amygdales laryngées survient lors d'une maladie telle que l'amygdalite laryngée. Ce type de mal de gorge se manifeste par une inflammation du tissu lymphoïde, situé dans les ventricules du larynx, et des follicules lymphatiques, qui recouvrent toute la surface interne du larynx.

Les causes de cette maladie sont:

  1. Complications ou conséquences de la grippe transférée, infections virales respiratoires aiguës, amygdalite, généralement avec traitement inadéquat ou incomplet.
  2. Agents pathogènes bactériens - staphylocoques, streptocoques ou pneumocoques, qui sont transmis par des gouttelettes en suspension dans l’air.
  3. Hypothermie, utilisation fréquente de boissons froides.
  4. Brûlures et blessures du larynx.
  5. À la suite d'autres maladies des voies respiratoires supérieures - sinusite purulente, otite moyenne, inflammation des amygdales.

Maux de gorge peuvent survenir sous forme légère et grave, et par conséquent, certains de ses symptômes peuvent différer.

  • L'état général n'est pas cassé;
  • Maux de gorge modérés;
  • Pas de changement de température et de voix;
  • Inconfort et sécheresse de la gorge;
  • Peut-être une légère inflammation et un gonflement d'un côté de la gorge.
  • Maux de gorge aigus, surtout en avalant;
  • La respiration est difficile.
  • La température corporelle monte à 38-39 ° C;
  • Mal de gorge à la palpation;
  • Ganglions lymphatiques cervicaux élargis;
  • Fort gonflement et hyperémie de la membrane muqueuse du larynx.

Pour le diagnostic de l'inflammation, l'anamnèse est recueillie, une évaluation de l'état de la peau et de la forme du cou, la palpation des ganglions lymphatiques et la laryngoscopie.

Langue laryngée

L'uvulite ou l'inflammation de la luette laryngée est une maladie qui se développe rapidement et qui peut se développer en quelques heures. Cette maladie est très dangereuse car la langue remplit de nombreuses fonctions nécessaires au fonctionnement normal des organes du système respiratoire.

Il participe à la formation de sons, réchauffe l'air en cas de problèmes de respiration nasale, sépare et dirige les flux d'air et de nourriture, empêche partiellement l'entrée de corps étrangers dans les voies respiratoires supérieures.

La survenue de la maladie est favorisée par les facteurs suivants:

  • infections virales ou bactériennes de la bouche, du nez et du larynx;
  • blessures mécaniques de la langue;
  • présence de maux de gorge, amygdalite chronique ou abcès périamygdalien;
  • réactions allergiques;
  • néoplasmes des voies respiratoires supérieures;
  • utilisation à long terme d'antihypertenseurs.

La langue devient enflammée par son gonflement aigu, la sensation d'une bosse ou d'un corps étranger dans la gorge. Selon le degré d'œdème, une difficulté à respirer et à avaler, une altération de la parole, un essoufflement, des haut-le-cœur et des bavures peuvent être observés.

C'est important! Si l'inflammation de la luette est insignifiante, elle ne présente aucun risque pour la santé. Si elle a atteint une taille significative - la survenue d'une asphyxie est possible.

Diagnostiquer la maladie en inspectant le pharynx et la bouche. À l'examen, une légère augmentation de la langue est notée, l'état de la membrane muqueuse dépend des facteurs qui ont provoqué l'uvulite.

La paroi arrière du larynx

Quand ils disent que le dos du larynx est enflammé, ils veulent dire pharyngite. La pharyngite est causée par des virus et des bactéries. Une pharyngite chronique peut se développer en présence de foyers d’infection dans le corps, ainsi que par inhalation d’air pollué.

Le tableau clinique de la pharyngite est le suivant:

  • maux de gorge, surtout en avalant;
  • sécheresse et maux de gorge;
  • faiblesse et mal de tête;
  • sensation de corps étranger;
  • légère augmentation de la température.

Lors du diagnostic de la maladie, une inspection est effectuée pour identifier l'inflammation du pharynx et du larynx, un test de frottis sera effectué pour une analyse bactérienne et il sera également nécessaire de passer les tests OAK et OAM.

Larynx

La laryngite est une inflammation du larynx, une maladie infectieuse assez fréquente. Afin de trouver le bon traitement, vous devez savoir ce qui a déclenché le développement de la maladie.

Les facteurs suivants peuvent contribuer au développement de la laryngite:

  • surtension des cordes vocales;
  • air sec;
  • irritation de la membrane muqueuse par l'air pollué ou la fumée de tabac;
  • effets allergiques de divers agents pathogènes;
  • maladies virales ou catarrhales disponibles.

La maladie se manifeste par des maux de gorge, une toux sèche et sèche, dans certains cas, un écoulement d'expectorations est possible. Il y a une douleur dans la gorge due à une rougeur et à un gonflement de la membrane muqueuse, puis une sensation de picotement et de sécheresse dans la gorge.

Il y a aussi un changement dans le ton de la voix ou sa perte temporaire. En raison du rétrécissement de la glotte, la respiration est difficile. La température corporelle augmente, des frissons et des maux de tête sont présents.

Pour diagnostiquer la laryngite, il suffit de se faire examiner par un oto-rhino-laryngologiste, la laryngoscopie est indiquée dans les cas graves.

Comment déterminer la présence d'une inflammation dans le larynx par les principaux symptômes:

Traitement

Les symptômes et le traitement des maladies affectant le larynx sont étroitement liés. Donc, avec la pharyngite, il n’est absolument pas nécessaire de prescrire des antibiotiques, alors qu’avec la chondroperiochondrite, le gargarisme n’est pas suffisant. Lorsqu'un traitement est prescrit, l'inflammation du larynx est l'un des principaux symptômes à prendre en compte.

Considérez les schémas posologiques utilisés pour traiter diverses inflammations du larynx et du pharynx:

  1. Le traitement de la chondroperiochondrite est réalisé avec de fortes doses d’antibiotiques à large spectre, d’antihistaminiques, ainsi que d’hydrocortisone et de médicaments anti-gonflement. Avec la formation d'abcès ou de séquestration, un traitement chirurgical est indiqué.
  2. Le traitement de l'amygdalite laryngée implique l'observance du repos au lit et du repos de la voix. Recommandé beaucoup de boisson et nutrition équilibrée. En outre, comme prescrit par le médecin, des médicaments antibactériens sont utilisés. Si nécessaire, décongestionnants et antipyrétiques. Pour soulager la situation, vous pouvez utiliser des méthodes traditionnelles que vous pouvez cuisiner avec vos propres mains. Utilisez habituellement par inhalation ou gargarisme. C'est important! Avant d'utiliser des remèdes populaires, vous devez obtenir l'autorisation du médecin.
  3. Avec la pharyngite qui survient à la fois chez l’adulte et l’enfant, le traitement vise à supprimer l’inconfort. Pour ce faire, prescrire des antiseptiques, des analgésiques et des anti-inflammatoires, ainsi que se gargariser avec de la décoction d’herbes, une solution de soude ou une lubrification de la gorge avec une solution de lugol. Le prix de ces fonds est complètement insignifiant, mais ils ont prouvé à maintes reprises leur efficacité.
  4. Les instructions pour le traitement d'uvulita incluent l'utilisation de glucocorticoïdes, de diurétiques, d'antihistaminiques et de décongestionnants.
  5. Pour le traitement de la laryngite, utilisez des analgésiques, des antihistaminiques, des antipyrétiques. Les antibiotiques ne sont prescrits que si l'analyse a montré la présence d'une flore bactérienne pathogène. En règle générale, pour le traitement de la laryngite assez de compresses chaudes avec des pommes de terre, des gargarismes avec du thé à base de plantes ou une solution de soude, en mangeant du miel et du citron.

À partir des photos et des vidéos de cet article, nous avons appris diverses maladies inflammatoires du larynx, quelles en sont les causes, quels symptômes se manifestent-elles et quelles méthodes peuvent être utilisées pour les diagnostiquer.

Inflammation du larynx

La laryngite est une inflammation du larynx pouvant survenir sous une forme aiguë ou chronique. La maladie se développe à la suite d'une exposition à une infection bactérienne, virale ou fongique. Le processus pathologique est limité ou diffus, c'est-à-dire qu'il procède soit de manière isolée, soit s'accompagne de lésions d'autres parties du système respiratoire.

La maladie se développe souvent sur fond d'infection virale respiratoire aiguë, de grippe ou d'hypothermie. Provoquer un processus inflammatoire peut entraîner une surtension, un gaz ou un air poussiéreux, ainsi que le contact avec des personnes malades.

Sans traitement médical adéquat, le processus aigu peut facilement se développer en une forme chronique. Cela est particulièrement vrai chez les enfants qui, en raison de leurs caractéristiques anatomiques, ont une taille laryngée beaucoup plus petite. Le manque de soins médicaux en temps opportun menace de réduire la glotte, qui finit par être lourde de mort.

Les femmes enceintes, les enfants de moins de 5 ans, les fumeurs, ainsi que les personnes dont le travail est lié à une charge importante sur les cordes vocales, risquent l'inflammation laryngée. La période d'incubation varie de quelques heures à plusieurs jours.

Causes possibles

Les causes d'inflammation aiguë du larynx peuvent être:

  • bactéries. Une infection bactérienne non spécifique peut provoquer une laryngite: staphylocoques, streptocoques. Une microflore spécifique peut également provoquer des maladies: tuberculose, rougeole, coqueluche;
  • virus: rhinovirus, adénovirus. L’infection peut endommager plusieurs parties du système respiratoire;
  • allergènes. La nourriture, la poussière, le pollen, les produits chimiques ménagers et autres peuvent provoquer une sensibilité accrue sous forme d'œdème et d'inflammation;
  • les champignons. Les agents pathogènes se multiplient activement dans le contexte d’une immunité affaiblie. Une antibiothérapie prolongée peut provoquer un affaiblissement des forces de protection.

Air trop chaud ou trop froid, traumatismes, corps étranger - tout cela peut provoquer une réaction inflammatoire du larynx. Prenez en compte d’autres facteurs provoquant l’apparition de la maladie:

  • tabagisme et abus d'alcool;
  • l'hypothermie;
  • congestion nasale;
  • nourriture ennuyeuse;
  • boisson froide;
  • l'avitaminose;
  • processus auto-immunes;
  • courbure du septum nasal;
  • foyers d'infection chroniques;
  • troubles digestifs, en particulier le reflux.

Considérons maintenant les facteurs provoquants de l'inflammation chronique:

  • laryngite aiguë mal traitée;
  • fumer;
  • surtension des cordes vocales;
  • abus d'alcool;
  • la sinusite;
  • rhinite vasomotrice;
  • conditions de travail nocives: poussière, gaz, impuretés.

La laryngite chronique est associée à des facteurs non infectieux, elle se développe lentement et progressivement. Au cours de l'exacerbation, la maladie évolue en fonction du type de processus aigu.

Types de laryngite

Les experts identifient de telles formes de réaction inflammatoire du larynx:

  • catarrhal C'est la forme la plus facile de laryngite. Manifesté sous forme d'enrouement, de mal de gorge et de toux sèche. Cette forme se caractérise par des symptômes cliniques légers et, dans de rares cas, entraîne des complications. Pourtant, cela ne signifie pas que vous pouvez laisser la maladie suivre son cours. L'absence de traitement adéquat en temps opportun peut conduire au développement de la forme chronique;
  • type hypertrophique. Des nodules se forment à la surface de la muqueuse. Les patients développent une toux sèche intense, des maux de gorge et des altérations de la qualité de la voix;
  • atrophique La membrane muqueuse du larynx devient plus fine et sèche. Avec l'enrouement, une attaque de toux sèche de piratage apparaît;
  • diphtérie. C'est une forme dangereuse de laryngite pouvant provoquer une asphyxie. Un film apparaît à la surface de l'organe pouvant bloquer la lumière du passage respiratoire;
  • syphilitique. La laryngite se développe à la suite d'une complication de la syphilis ou après la guérison. Des ulcères se forment à la surface de la membrane muqueuse. En conséquence, le tissu cicatriciel apparaît;
  • la tuberculose. Se présente sous la forme de complications de la tuberculose. Le processus pathologique conduit à la destruction du cartilage du larynx;
  • flegmoneux. Il se produit dans le contexte de la septicémie, la typhoïde, la syphilis;
  • type sténotique. C'est une forme dangereuse de la maladie qui menace de rétrécir la lumière du larynx. Ce processus se manifeste par un fort gonflement du larynx et une toux rugueuse.

Symptômes de l'inflammation du larynx

Le processus aigu apparaît soudainement en violation du bien-être général. Les patients se plaignent de faiblesse générale, de fatigue, d'irritabilité.

Les symptômes de la maladie peuvent varier en fonction des causes et de la forme clinique de la laryngite. Le processus aigu se manifeste généralement par les symptômes suivants: mal de gorge, sensation de brûlure et mal de gorge, sensation de présence d'un corps étranger.

Il y a une toux sèche, qui devient humide avec le temps, un enrouement et, dans certains cas, elle disparaît complètement, difficulté à respirer, maux de tête, faiblesse.

Considérez les caractéristiques du tableau clinique, en fonction de la forme de la laryngite. Hypertrophique - changement du ton de la voix et toux sèche périodique.

Atrophique - bouche sèche, voix souvent enrouée et disparaît complètement, croûtes sur le mucus. Catarrhal - perte de voix, signes d'intoxication, toux grasse.

Inflammation du larynx chez les enfants

Dans l'enfance, un processus aigu se produit le plus souvent. Les causes les plus courantes de pathologie sont les virus, les réactions allergiques et les infections infantiles. Considérez les particularités de la laryngite chez un enfant: aboiement, toux, enrouement, essoufflement. Il y a une respiration sifflante dans la poitrine, une forte fièvre, un sommeil médiocre, une excitabilité nerveuse, une cyanose du triangle nasolabial.

L'état de l'enfant se détériore considérablement la nuit lorsqu'il est couché. L'attaque se produit sous la forme de suffocation, d'essoufflement et de manque d'air. De manière générale, la laryngite chez les enfants présente un certain nombre de caractéristiques, parmi lesquelles une toux sèche, la présence d'une violation de la déglutition, un risque élevé de spasme du larynx.

La méthode de traitement dépend de la forme de la laryngite - bactérienne ou virale. Les dommages bactériens se manifestent par une forte augmentation de la température, de graves maux de tête et l'écoulement nasal. La laryngite bactérienne peut être transmise d'une personne à une autre.

La source d'infection peut être des objets personnels: vaisselle, jouets, serviettes. L'inflammation virale dans ses manifestations est similaire au SRAS. La maladie commence par un rhume et une maladie générale. Les patients se plaignent de frissons et d'une légère augmentation de la température.

Parlons séparément de la forme dangereuse d'inflammation - la laryngite obstructive. Le plus souvent, la maladie survient chez les enfants d'âge préscolaire, en raison des caractéristiques anatomiques du larynx:

  • les cartilages du larynx sont souples et mous;
  • petit diamètre du larynx;
  • forme en forme d'entonnoir du corps;
  • cordes vocales courtes et épaisses;
  • muscles facilement excitables du larynx.

La laryngite obstructive se produit en quatre étapes principales.

Compensation

Avant une attaque de forte toux aboyante, une douleur, un mal de tête et une faiblesse générale apparaissent et la température augmente. L'exercice peut provoquer un essoufflement et une nouvelle attaque.

La respiration de l’enfant est bruyante et intermittente, on peut l’entendre de loin. Même au stade de l'indemnisation, la toux peut se transmettre d'elle-même. À ce stade, on montre à l'enfant le repos complet, les procédures gênantes et les cas d'hyperthermie - agents antipyrétiques.

Sous-compensation

La dyspnée apparaît même au repos. L'enfant ne dort pas bien, refuse la nourriture, est très méchant. L'enfant pâlit et la peau autour des lèvres devient bleue. L'étape sous-indemnisée peut durer de trois à cinq jours. Une hospitalisation d'urgence est indiquée. Toutes les trente minutes, l'enfant inspirait.

Décompensation

L’état de l’enfant est grave, lent et somnolent. Souffle superficiel et lourd. La dyspnée devient permanente. La toux est rude et aboie au début, puis se tait. Il y a enrouement ou même perte totale de la voix. À ce stade, une pose caractéristique apparaît: l’enfant est assis et il se tient les genoux avec les mains.

Terminal

Le plus souvent, l'enfant est inconscient. Augmente l'insuffisance respiratoire et cardiaque. En l'absence d'assistance qualifiée rapide, le décès est possible en raison d'un arrêt respiratoire ou d'une asystolie. Aux troisième et quatrième étapes, l'enfant est placé dans l'unité de soins intensifs. Un traitement aux stéroïdes est prescrit et, dans les cas graves, une intubation et une trachéotomie sont pratiquées.

Prévention

Les directives suivantes vous aideront à vous protéger contre les maladies:

  • renoncer aux mauvaises habitudes, notamment le tabagisme et l'abus d'alcool;
  • renforcer le système immunitaire;
  • éviter les lieux de rassemblement massif de personnes pendant la période des épidémies d'ARVI, ainsi que porter et changer rapidement les bandages de gaze;
  • si quelqu'un est malade à la maison, il devrait avoir des plats séparés;
  • nettoyage humide et ventilation de la pièce;
  • marcher dans l'air frais;
  • réhabilitation des foyers d'infection chroniques;
  • Ne surchargez pas l'appareil vocal;
  • le temps de traiter les infections respiratoires;
  • nettoyer le nasopharynx avec des solutions salines;
  • bonne nutrition, en particulier l'exclusion des aliments gras, frits et épicés.

Comment traiter l'inflammation du larynx?

Le traitement de la laryngite comprend l’utilisation de méthodes médicamenteuses et non médicamenteuses. Pour commencer, considérons les principes généraux de la lutte contre la réponse inflammatoire. Mode vocal: le mieux est de parler le moins possible. Le murmure est encore plus ennuyeux qu'une conversation normale.

Cesser de fumer. Cela inclut même le tabagisme passif. La fumée de cigarette affecte négativement l'état de la membrane muqueuse et ralentit le processus de régénération. Le climat intérieur correct. Tout d'abord, cela concerne le niveau d'humidité.

L'air sec affecte négativement l'état du larynx. Pour maintenir l’humidité à un niveau optimal, vous pouvez utiliser à la fois des humidificateurs spéciaux et des matériaux improvisés. Il est également important d'aérer périodiquement la pièce et de procéder à un nettoyage humide.

Repos au lit: l'activité physique favorisera la propagation de l'infection dans tout le corps. L'apport liquidien résiduel aidera à éliminer rapidement les substances toxiques de l'organisme et à transformer une toux sèche en une toux productive.

Un apport hydrique suffisant aidera à éliminer rapidement les substances toxiques du corps et à transformer une toux sèche en une toux productive. Régime alimentaire: au moment du traitement, les aliments grossiers, épicés et épicés doivent être abandonnés.

Il est possible de traiter la laryngite à la maison, mais seulement après avoir passé le diagnostic et posé un diagnostic précis. Ce qui aide avec la laryngite bactérienne sera inefficace avec une inflammation virale. Si la maladie apparaît après un effort excessif des cordes vocales, il suffit d'observer le repos de la voix et d'utiliser une boisson chaude pendant plusieurs jours.

Par ailleurs, je veux parler du traitement de l'inflammation chronique. Je veux juste noter que, avec la forme hypertrophique et atrophique d'une guérison complète ne sera pas. Avec des changements hypertrophiques, des solutions anti-inflammatoires et des enzymes sont perfusées dans le larynx. Les changements atrophiques sont attribués à l'inhalation d'huile et alcaline.

Les médicaments

Dans la lutte contre la laryngite, utilisez les fonds système et locaux. Les antibiotiques sont prescrits pour l'inflammation bactérienne. Un traitement antibactérien est prescrit après avoir reçu les résultats d'un ensemencement bactériologique.

Considérez la liste des antibiotiques que les médecins prescrivent souvent pour la laryngite:

  • ligne de pénicilline: Amoxiclav, Amoxicillin. Habituellement prescrit pour les formes graves de la maladie;
  • série de céphalosporines: céfotaxime, ceftriaxone. Ils ont un large éventail d'effets thérapeutiques;
  • macrolides: Summamed, Azithromycin. Même les patients allergiques à la pénicilline et aux céphalosporines peuvent être traités;
  • fluoroquinolones: ciprofloxacine, ofloxacine. Attribué dans les cas où la culture bactérienne a établi la sensibilité des agents pathogènes à la fluoroquinolone.

Dans les formes légères de laryngite, des antibiotiques locaux sont généralement prescrits, par exemple, Bioparox en spray. Pour soulager les symptômes de la maladie, ces médicaments peuvent:

  • expectorants et mucolytiques;
  • des antihistaminiques;
  • antipyrétique et anti-inflammatoire;
  • antiviral;
  • immunomodulateurs.

Chez les enfants d’âge préscolaire, il est très probable qu’une forme particulière de laryngite aiguë, un faux croup, apparaîtra. Si, à un âge précoce, l’enfant a souffert d’un œdème laryngé, il est préférable d’acheter un inhalateur. Les antihistaminiques et les inhalants doivent toujours être à portée de main.

Traitement des remèdes populaires

Il est conseillé d'utiliser des recettes non traditionnelles en cas de maladie bénigne ou dans le cadre d'une thérapie complexe. Le traitement populaire n'est pas une panacée, mais une aide dans la lutte contre la maladie.

Considérez quelques recettes efficaces:

  • pomme de terre Trois ou quatre fois par jour devraient se gargariser avec du jus de pomme de terre fraîchement préparé;
  • carotte Deux cuillères à soupe de miel sont ajoutées à un verre de verre de jus de carotte fraîchement pressé;
  • Dans un litre de lait, faites bouillir quatre carottes. La décoction qui en résulte est utilisée sous forme de rinçage et peut également être absorbée à l'intérieur.
  • Prenez cinq gousses d'ail, hachez-les, puis remplissez-les avec un verre de lait. Le liquide doit être bouilli, filtré et ensuite pris sur une cuillère à soupe plusieurs fois par jour;
  • râpez les betteraves, puis pressez le jus. Ensuite, il est ajouté du vinaigre et utilisé sous la forme de gargarismes.

L'inflammation du larynx est le plus souvent causée par une infection virale ou bactérienne. Les maladies catarrhales, l'hypothermie, le tabagisme, le surmenage des cordes vocales, les blessures, etc. peuvent provoquer une laryngite.

La maladie provoque une gêne et perturbe l'état général. La laryngite est particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants en raison du risque de sténose. Une crise de toux aboyante, d'essoufflement et d'insuffisance respiratoire chez les enfants nécessite une hospitalisation immédiate.

Afin de se débarrasser complètement de l'inflammation, des mesures complexes sont nécessaires. La sélection des médicaments a impliqué un spécialiste. Accélérer le processus de reprise aidera les gens à prendre conseil. Surtout, n'oubliez pas que la prévention vaut mieux que le traitement, et le traitement diagnostique marque le début du traitement médical.

Inflammation du larynx: symptômes et traitement. Quel diagnostic est nécessaire?

L'inflammation du larynx est un processus pathologique résultant de la propagation d'une infection fongique, bactérienne ou virale.

La maladie, également appelée laryngite, peut être isolée ou être l’une des manifestations de l’insuffisance respiratoire.

Qu'est ce que le larynx?

Le larynx est l'organe qui relie le pharynx et la trachée. C'est un tube composé de neuf cartilages, situés entre la sixième et la quatrième vertèbre. Le larynx est composé de trois cartilages jumelés et de trois cartilages non appariés.

Les plus importants sont les cartilages en forme d'écailles qui régulent l'emplacement des cordes vocales. Le corps exerce des fonctions respiratoires, de protection et de formation de la voix. Il régule le flux d'oxygène, réchauffant l'air entrant avant qu'il ne pénètre dans les poumons.

La fonction principale du larynx est de protéger contre la pénétration de corps étrangers. Le cartilage épiglottique empêche la pénétration d'un corps étranger dans les poumons.

L'inflammation du cartilage du larynx peut être déclenchée par:

  • infections bactériennes (staphylocoques, streptocoques, rougeole);
  • divers virus;
  • champignons (dans le contexte d'une immunité altérée);
  • allergènes (poussières de chambres, pollen de fleurs, poils d’animaux, certains produits).

La maladie peut être provoquée par la consommation d'aliments trop froids, l'exposition prolongée au froid, le tabagisme, une mauvaise structure du septum nasal, l'ingestion d'un corps étranger, le travail dans des industries dangereuses.

Types d'inflammation du larynx

Les maladies du pharynx et du larynx peuvent prendre une forme aiguë et chronique. Considérez-les plus en détail.

Laryngite aiguë

Les maladies aiguës du larynx accompagnent des maladies telles que la grippe, la scarlatine, la diphtérie, Staphylococcus aureus. La maladie se développe souvent chez les personnes qui ont une immunité réduite à la suite de maladies antérieures ou d'antibiotiques à long terme.

La forme aiguë est souvent trouvée chez les enfants d'âge préscolaire. Cela est dû aux caractéristiques structurelles des organes respiratoires et du larynx chez un enfant (fente pas assez large), non formée par l'immunité, une plus grande tendance que les adultes à des réactions allergiques. Le développement de la maladie chez les enfants est souvent précédé par la grippe ou les ARVI.

Inflammation du larynx: photo Inflammation de l'épiglotte photo

Chez les enfants âgés de 2 à 6 ans, il existe une maladie assez rare, l’inflammation de l’épiglotte. La maladie se caractérise par un développement rapide: l'enfant a le souffle court. respiration obstructive, maux de gorge sévères, frissons, bave, élocution difficile.

L'inflammation de la paroi arrière du larynx (pharyngite) est généralement causée par des maladies virales. Les patients ressentent des douleurs, des picotements et des égratignures dans la gorge. Le traitement antibiotique dans ce cas est injustifié.

Laryngite chronique

Dans la plupart des cas, une laryngite aiguë mal soignée conduit à la forme chronique de la maladie. Parmi les autres facteurs de provocation, on peut citer un long séjour dans des conditions défavorables (travail dans des locaux poussiéreux ou dégageant de la panique), l’abus d’alcool et de tabac, l’augmentation du stress des cordes vocales associé aux activités professionnelles.

Une infection fongique de la gorge peut provoquer une candidose, également appelée «muguet». Pour la maladie se caractérise par l'apparition de plaque de fromage sur la langue, la sécheresse et l'irritation dans la bouche, des amygdales élargies, des rougeurs et un gonflement des muqueuses.
Source: nasmorkam.net

Comment déterminer la présence d'une inflammation dans le larynx par les principaux symptômes?

Les signes de la maladie se manifestent en fonction de la cause qui a provoqué la pathologie. Chez les adultes et les enfants, il y a une toux, une douleur et une sensation de brûlure dans la gorge.

Les autres symptômes incluent:

  • enrouement et changement de voix;
  • bouche sèche;
  • augmentation de la salivation;
  • douleur intense lors de l'ingestion d'aliments;
  • larynx rouge;
  • congestion des sécrétions muqueuses dans la gorge;
  • fièvre
  • faiblesse générale et malaise.

La laryngite chronique se caractérise par une respiration sifflante sévère et une disparition complète de la voix, une forte toux lorsqu'on tente de se débarrasser du mucus accumulé, des ganglions lymphatiques hypertrophiés, un gonflement des muqueuses.

Sans traitement approprié, le mucus peut changer sa teinte de clair à jaunâtre. Au fil du temps, on note l'apparition d'un écoulement purulent, le patient a mal à la gorge.

Dans certaines formes de laryngite, causées par le virus de l'herpès, par exemple, notez l'apparition de bulles à l'arrière du pharynx. Avec la progression de la maladie, ils peuvent se propager à l'épiglotte et à la surface de la langue. À l’ouverture des bulles, il reste une plaie douloureuse, couverte de fleurs.

Chez les enfants, la laryngite se manifeste par l'apparition d'une toux aboyante, d'une respiration sifflante, d'une respiration difficile, d'une détérioration du sommeil, d'une irritabilité et d'une excitation nerveuse accrue. L’état de l’enfant s’aggrave habituellement la nuit quand il est couché.

Quand devrais-je voir un médecin? Qu'est-ce qui est nécessaire?

Avec une forme légère d'inflammation, vous pouvez y faire face à la maison. Toutefois, si les symptômes de la maladie ne disparaissent pas dans les deux semaines suivant leur apparition, il est nécessaire de consulter un médecin. Le traitement de la maladie du larynx est effectué par un oto-rhino-laryngologiste. Chez les enfants, cette maladie est traitée par un pédiatre.

Des soins médicaux sont nécessaires de toute urgence si le patient a des difficultés à respirer, si le mucus qui s'échappe présente un écoulement sanglant et si la température de son corps augmente de manière significative.

Quel diagnostic est nécessaire?

Avant de traiter le larynx, il est nécessaire d’établir la cause de la douleur et de l’inflammation. Pour ce faire, nous avons besoin de méthodes de diagnostic modernes. Tout d'abord, faites attention aux plaintes du patient et aux données de l'examen général. À l'étape suivante du diagnostic, une numération globulaire complète et une laryngoscopie sont prescrites.

La laryngoscopie vous permet de déterminer l'état du larynx et des cordes vocales, d'identifier les foyers d'inflammation et de gonflement. Au stade du diagnostic, il est important d'exclure les autres maladies présentant des symptômes similaires, telles que la trachéite, la diphtérie, les lésions allergiques, car elles nécessitent un traitement différent.

Peut-être le rendez-vous de la vidéo laryngoscopie, lors de sa mise en place, il est possible de déterminer la vibration des cordes vocales.

Afin de vérifier la présence d'une tumeur maligne dans le corps, prenez un tissu pour la biopsie.

Traitement: comment éliminer l'inflammation?

Le processus médical de l'inflammation du larynx est complexe et comprend la pharmacothérapie, la physiothérapie et la mise en place d'exercices spéciaux pour le larynx. Le traitement vise à éliminer les symptômes de la maladie et à prévenir la formation de laryngospasme.

Le traitement du syndrome inflammatoire laryngé dans la laryngite comprend:

  • effectuer des inhalations;
  • traitement médicamenteux pour soulager la douleur et soulager l’inflammation dans la gorge (sprays, solutions, comprimés);
  • antibiotiques pour la maladie bactérienne;
  • médicaments topiques pour soulager la douleur et les picotements;
  • préparations froides;
  • médicaments antipyrétiques;
  • vitamines et médicaments pour améliorer l'immunité.

La sélection de tous les produits pharmaceutiques doit être effectuée exclusivement par l'oto-rhino-laryngologiste, en tenant compte du type de laryngite et de l'état du patient. Un traitement incorrect peut entraîner des complications ou des réactions allergiques (choc anaphylactique, œdème de Quincke, etc.).

Traitement par inhalation

L'inhalation est l'une des méthodes les plus efficaces de traitement de l'inflammation du larynx. Pour sa mise en œuvre sont utilisés:

  • décoctions et infusions de plantes médicinales (camomille, calamus, sauge, feuilles d'eucalyptus);
  • les huiles aromatiques;
  • des moyens d'expectoration et de ramollissement des expectorations;
  • eaux minérales (Borjomi, Essentuki);
  • antiseptiques (furatsiline, chlorophyllipt).

La conduite par inhalation vous permet d'éliminer l'enflure et d'éliminer les douleurs dans la gorge, d'hydrater les muqueuses et d'éliminer les expectorations du corps. Pour le traitement, on prescrit à la fois de la vapeur et des inhalations avec un nébuliseur, qui ont un effet expectorant, anti-inflammatoire et anti-bactérien.

Une grande importance est le bon déroulement de la procédure. La durée d'inhalation ne doit pas dépasser 10-15 minutes. Il est recommandé de réaliser 1 à 2 procédures matin et soir, au plus tôt une demi-heure après les repas. Pendant la procédure et immédiatement après, il n'est pas recommandé de parler.

L'inhalation de vapeur est contre-indiquée lorsque le patient a tendance à avoir des saignements nasaux, une température corporelle élevée, la présence d'un écoulement purulent, des crises d'asthme.

Antibiotiques dans le traitement

Ce groupe de médicaments n'est prescrit que dans les cas où la laryngite est causée par une infection bactérienne. Bon résultat donne un traitement avec des médicaments Amoxicilline, Céfuroxime, Métronidazole. La durée du traitement laisse 7-10 jours, en l'absence de dynamique positive, le médicament doit être remplacé.

Un traitement antibiotique à long terme doit nécessairement inclure des médicaments antifongiques pour éviter la candidose de la gorge.

Le traitement de la laryngite allergique consiste à éliminer l'allergène de la vie du patient. Dans la plupart des cas, la limitation du contact du patient avec l'allergène entraîne une guérison rapide du patient.

Antiseptiques dans le traitement

Pour le traitement de la gorge, utilisez divers aérosols et sprays. Les médicaments efficaces incluent Ingalipt, Tantum Verde, Hexoral, Lugol. Lors de l'utilisation de ces médicaments doit être considéré comme une contre-indication. Par exemple, Lugol n'est pas recommandé chez les enfants de moins de cinq ans et chez les patients allergiques à l'iode.

Pour les gargarismes avec laryngite infectieuse, on utilise des solutions antiseptiques Miramistin, Furacilin. Les teintures à base d’herbes médicinales prêtes à l’emploi qui peuvent être achetées à la pharmacie sont également efficaces.

Physiothérapie

Parmi les agents physiothérapeutiques efficaces, il convient de souligner:

  • thérapie magnétique;
  • électrophorèse avec hydrocortisone;
  • Thérapie UHF;
  • exposition au laser.

Ces procédures de physiothérapie sont des méthodes de traitement supplémentaires et ne doivent pas remplacer la thérapie principale.

Les patients présentant une inflammation chronique du larynx suivent un traitement dans un centre de sanatorium dans des endroits au climat humide et chaud. Celles-ci incluent les stations balnéaires de Crimée, Sotchi et Anapa.
[ads-pc-1] [ads-mob-1]

Comment traiter à la maison?

L'inflammation du larynx est traitée avec succès à domicile, sous réserve des règles générales suivantes:

  • pour minimiser les conversations et même mieux pour rester silencieux, cela contribuera à la restauration rapide et à la guérison des muqueuses;
  • maintenir un climat intérieur favorable (aération régulière, respect d'un taux d'humidité minimum de 50 à 60%, maintien de la température ambiante à 20-24 ° C);
  • utilisation de 2 à 3 litres de liquide par jour (tisanes, boissons aux fruits, lait chaud aux eaux minérales);
  • exclusion des aliments chauds, épicés, froids et salés, des boissons alcoolisées, du café, du chocolat, l'inclusion dans le menu des céréales, potages, bouillons de légumes, produits laitiers, fruits non acides;
  • tenant des bains de pieds chauds.

La région de la gorge doit être maintenue au chaud. Pour ce faire, il est enveloppé d'une écharpe ou d'un foulard en tissu naturel. Sur le mollet et la poitrine, des compresses chauffantes ou des pansements à la moutarde sont à réchauffer.

L'une des méthodes les plus efficaces de traitement à domicile est le rinçage. Pour les décoctions médicamenteuses, utilisez des décoctions de camomille, calendula, sauge, plantain, écorce de chêne.

Pour soulager l'inflammation et l'enflure à la maison, utilisez une solution à base de soude. Pour sa préparation dans un verre d'eau tiède, mélangez une cuillère à soupe de soda. Se gargariser est nécessaire pendant 5-7 jours plusieurs fois par jour.

Les solutions recommandées pour le rinçage incluent des solutions de jus de betterave et de jus de chou rouge, diluées avec de l’eau, du sel marin, un bouillon de zeste d’oignon, du lait, bouillies avec des carottes.

Récupération Vocale

Vous pouvez restaurer la voix et rétablir les cordes vocales touchées par la maladie de l’une des manières suivantes:

  • un mélange d'œuf et de lait composé d'un verre de lait et d'un jaune d'œuf, qu'ils boivent ou se rincent la gorge;
  • infusion de baies de viorne avec addition de miel à prendre avant les repas;
  • un mélange de feuilles d'aloès finement hachées et de miel, pris à parts égales, doit être conservé dans la bouche jusqu'à sa dissolution complète;
  • mélanger une cuillère à soupe de miel avec 30 ml de cognac et ajouter un jaune au mélange, cela signifie que vous pouvez restaurer votre voix perdue en très peu de temps.

La prévention des maladies comprend les procédures de modération, l’adhésion à des habitudes alimentaires saines, la prévention des mauvaises habitudes et la possibilité de marcher à l’air frais, en particulier à proximité de plans d’eau. Les maladies infectieuses et virales doivent être identifiées et traitées à temps, en évitant leurs complications.

Inflammation du larynx: causes, diagnostic et traitement

L'inflammation du larynx est autrement appelée laryngite. Cette maladie se développe suite à une infection fongique, virale ou plus souvent bactérienne. L'inflammation de la gorge peut être observée chez les enfants et les adultes. Mais chez les enfants, les symptômes et le traitement sont quelque peu différents, dans l’enfance, la maladie progresse rapidement et peut entraîner diverses complications pouvant même menacer la vie de l’enfant. L'inflammation de la gorge survient presque toujours sous une forme aiguë, qui peut être retardée de plusieurs jours, mais il en existe aussi une chronique, caractérisée par un long trajet, des exacerbations et une récurrence fréquente de la maladie.

La laryngite peut également être d'origine non infectieuse. Par exemple, elle survient souvent chez les fumeurs, après un effort intense des cordes vocales, pendant l'hypothermie, en raison d'un abus d'alcool, si une personne respire constamment de l'air pollué ou respire des gaz qui irritent la muqueuse laryngée.

Symptômes de la laryngite

Les symptômes du mal de gorge peuvent être vus dans les premiers stades de la maladie. La voix change - elle devient sourde et enrouée, le patient se plaint de douleur en avalant. Si vous regardez la gorge, vous pouvez voir visuellement des rougeurs, la température augmente, une toux se produit.

Ces symptômes peuvent apparaître alternativement ou tous à la fois. Cela dépend de la cause de la laryngite. Si la maladie est déclenchée par un ARVI ou par toute autre maladie infectieuse, les symptômes apparaissent tous en même temps et si la laryngite est à l'origine d'autres causes - substances toxiques ou tabagisme, les premiers symptômes seront un mal de gorge et une toux. La laryngite froide commence par un mal de gorge; tous les autres signes se rejoignent plus tard.

Classification de la pathologie

Il existe plusieurs formes de laryngite aiguë:

  1. Forme catarrhale. Manifesté par un enrouement de la gorge, des chatouillements, de la toux et une élévation de la température. Parfois, le patient se plaint d'une perte de la voix due à un œdème de la muqueuse, pouvant provoquer une insuffisance respiratoire. Cette forme procède dans le degré le plus facile.
  2. Avec la forme hémorragique dans la membrane muqueuse se produit une hémorragie. Cette forme cause la grippe et peut être provoquée par des maladies des organes hématopoïétiques, du foie et du système cardiovasculaire. Le patient est tourmenté le matin par une toux paroxystique, des crachats peuvent être observés avec des traînées de sang. Visuellement, vous pouvez voir que la gorge est couverte de points de sang.
  3. Rarement, cependant, une forme de mucus se produit. Il se produit dans le contexte de l'immunité réduite et de la pénétration de l'infection au fond. Symptômes - altération de la fonction respiratoire, fièvre, mal de gorge en avalant. Le processus implique des ganglions lymphatiques, où l'inflammation se produit.
  4. Laryngotrachéite.

Causes de la maladie

Comme déjà mentionné, la laryngite peut être d'origine infectieuse et non infectieuse. Pratiquement tous les agents pathogènes pouvant endommager la région du pharynx peuvent provoquer une inflammation de la gorge. La laryngite peut être une conséquence de la rougeole, de la coqueluche, de la scarlatine, de la diphtérie.

La maladie peut provoquer le rejet du contenu acide de l'estomac dans le larynx, comme c'est le cas pour les maladies du tractus gastro-intestinal. En outre, la laryngite survient à la base de processus allergiques ou de maladies chroniques des amygdales, du nez et de la bouche. Avec l’âge, une atrophie des muscles gutturaux se produit, ce qui contribue également à la survenue d’une laryngite.

Un corps étranger peut provoquer une maladie du larynx ou un traumatisme, une inhalation d'air par la bouche s'il est impossible de respirer par le nez, un air poussiéreux et pollué, une nourriture et des boissons froides, le tabagisme, des cordes vocales. La laryngite est considérée comme une maladie professionnelle des enseignants, des conférenciers, des chanteurs et des locuteurs.

Diagnostic de la maladie

Afin de mener à bien le traitement, le patient doit consulter un médecin. Le médecin examinera, entendra les symptômes et les plaintes du patient, puis diagnostiquera et prescrira un traitement. L’utilisation d’un endoscope ou d’un laryngoscope n’est indiquée que dans les situations difficiles; le plus souvent, un spécialiste examine simplement la gorge du patient.

Dans l'enfance, l'inflammation du larynx peut être confondue avec la diphtérie. Il est donc très important de ne pas vous prescrire de traitement, mais d'appeler un médecin. À l'aide d'un examen instrumental, un spécialiste sera en mesure de détecter un gonflement, une rougeur, des modifications du schéma vasculaire, d'observer des hémorragies dans la membrane muqueuse, de déterminer l'épaississement des cordes vocales et leur fermeture incomplète pendant la phonation.

Laryngite aiguë

Laryngite aiguë, faux croup - une maladie très fréquente chez les enfants de moins de 5 ans. La laryngite aiguë la plus dangereuse au cours des deux premières années de la vie d'un enfant, car la résistance de l'organisme est encore faible et le système immunitaire se développe. Un gonflement et un rétrécissement de la glotte peuvent provoquer une perturbation aiguë du processus respiratoire. Ce processus est facilité par l’allergie, l’humidité, la température élevée dans la pièce et la structure anatomique du larynx de l’enfant: la lumière est plutôt étroite et le tissu conjonctif est friable.

Chez les enfants, la maladie commence soudainement et le plus souvent la nuit. Les symptômes se développent rapidement, le bébé peut aller au lit en bonne santé et la nuit se réveiller de son incapacité à respirer. Très rapidement, le gonflement augmente et peut provoquer une suffocation. Le premier signe de laryngite est une toux rugueuse qui ressemble à un aboiement. La respiration de l'enfant est très difficile, il y a des bruits et des sifflements. En conséquence, peut apparaître cyanose muqueuses et les ongles. Quant à l’augmentation de la température, elle n’est le plus souvent pas observée lors d’une attaque. L’attaque peut durer de quelques minutes à une demi-heure, puis l’enfant commence à respirer plus calmement, une forte sueur apparaît, l’enfant se calme.

Complications de la laryngite

Dans la forme aiguë, l'œdème laryngé peut être compliqué, le processus peut se propager davantage et provoquer une amygdalite ou une bronchite, une sténose peut survenir - rétrécissement du larynx et risque même de l'apparition de lésions bénignes et malignes du larynx.

La laryngite peut entraîner une inflammation purulente, un phlegmon cervical, un abcès pulmonaire, une septicémie.

La forme chronique peut provoquer la perte de mobilité du larynx, entraînant un enrouement irréversible et une dyspnée persistante.

Processus inflammatoires dans le fond de la gorge

La pharyngite est une inflammation du fond de la gorge. La maladie survient le plus souvent à la suite d'une infection du larynx, le froid provoquant l'apparition d'une pathologie. Une inspection visuelle montre que la paroi postérieure du larynx est rouge et présente un œdème. Dans la gorge, il y a du mucus qui l'irrite, ce qui provoque beaucoup de toux et d'éternuement chez le patient.

La pharyngite peut être non infectieuse. Par exemple, elle peut se développer chez les enfants à la suite de la formation d'un corps étranger dans la gorge blessant les muqueuses. Pour les adultes, il peut s'agir par exemple d'un os de poisson muqueux blessé.

Lorsque l'abcès pharyngé survient une inflammation purulente, on peut supposer qu'il s'est manifesté une ébullition. Dans le cas d’infections purulentes, le patient ressent une douleur intense. En outre, une odeur désagréable se fait sentir par la bouche.

Les facteurs provocateurs peuvent être une faible immunité, une hypothermie, une carence en vitamines, des habitudes néfastes, des infections fongiques, l’herpès. Chez les enfants, il peut s'agir d'une dentition, d'une stomatite.

Les symptômes de la pharyngite - maux de gorge, nez qui coule, forte fièvre, douleurs à la déglutition, toux et éternuements, maux de tête, ganglions lymphatiques au cou augmentent. À l'examen, on observe une rougeur des amygdales, un gonflement de la membrane muqueuse, elle peut être jaune ou blanche (avec une infection fongique). Le patient peut changer de voix, la respiration est difficile.

Traitement du larynx enflammé

L'objectif principal sur lequel repose le traitement est l'élimination des facteurs de provocation. Il est souhaitable de fournir au patient un repos vocal, de ne pas fumer, d'éliminer les aliments acides, épicés, chauds ou froids. Boire devrait être chaud et abondant, la gorge devrait être rincée également avec des solutions chaudes, vous pouvez mettre des compresses chauffantes sur votre cou.

Des antibiotiques sont prescrits si la maladie est causée par une bactérie. Le plus souvent, il s'agit de préparations de pénicilline et de céphalosporines. Lorsque vous toussez, vous devez prendre des antitussifs, tels que la codéine. Ambroxol aide les expectorations à s'éloigner plus rapidement. Le Suprastin ou un autre antihistaminique est nécessaire pour éliminer le provocateur allergique.

Pour soulager les symptômes de la douleur, vous pouvez utiliser Otrivin Spray ou lubrifier la paroi arrière avec une solution de Lugol. Il existe différentes pastilles pour sucer, elles aiment beaucoup les enfants, mais sans la recommandation du médecin de les donner aux enfants, ce n’est pas souhaitable.

À des températures supérieures à 38 ° C, vous devez boire n'importe quel antipyrétique; les enfants peuvent mettre des bougies Paracétomol.

Si la situation n'est pas critique, les processus inflammatoires du larynx peuvent être traités par des méthodes traditionnelles. Se gargariser avec la camomille, l'origan, la menthe, la sauge. Faites des inhalations avec de l'eucalyptus, des pommes de terre bouillies, buvez des thés médicinaux - églantine, camomille, mélisse, réglisse. La gorge peut être rincée avec des solutions de soude et de sel. L'essentiel est de s'assurer que toutes les solutions de boisson et de rinçage sont chaudes, ni chaudes ni froides.

Lors d'une attaque de fausses céréales chez un enfant, il est nécessaire de prendre des mesures urgentes. Tout d’abord, appelez une ambulance et, avant son arrivée, apaisez le plus possible l’état de l’enfant: ouvrez la fenêtre pour que l’air de la pièce soit frais, mettez un oreiller sous le dos pour qu’il soit allongé - il sera plus facile de respirer. Vous pouvez faire une inhalation chaude.

Pour éviter une inflammation infectieuse du larynx, il est nécessaire de renforcer le système immunitaire, de le durcir progressivement. Pour prévenir les formes non infectieuses, il est nécessaire de mener une vie saine, de se débarrasser des mauvaises habitudes, de ne boire que des boissons chaudes, de ne pas surcharger les grappes et d’aérer les pièces contaminées. Ne pas se soigner soi-même, surtout lorsque les enfants sont malades.

Comment traiter l'inflammation de la gorge et du larynx

L'inflammation du larynx est un symptôme qui accompagne diverses maladies. Le patient souffre de malaises, de spasmes, de douleurs, il y a souvent des difficultés à avaler.

Le processus inflammatoire lui-même ne peut pas être qualifié de maladie, raison pour laquelle de nombreux patients en négligent la manifestation et ne recourent pas à un traitement approprié en temps voulu. Faire appel à un spécialiste est nécessaire pour diagnostiquer la maladie et en prévenir les conséquences.

Pourquoi la gorge est-elle enflammée?

Les agents pathogènes peuvent pénétrer dans le corps de plusieurs manières:

  1. Dans les airs Les maladies infectieuses affectant les voies respiratoires sont souvent transmises par des gouttelettes en suspension dans l'air. Le risque accru est dû à la respiration par la bouche en raison de l'absence de mécanismes de défense naturels. Dans ce cas, la muqueuse est sensible aux microorganismes pathogènes qui se déposent à sa surface. La prochaine étape est la reproduction active. Certaines infections se développent rapidement. L'infection peut survenir après quelques minutes de communication avec l'infecté.
  2. Voie orale. Certains agents pathogènes intracellulaires qui enflamment la gorge pénètrent dans le corps de cette manière. La chlamydia est un de ces microorganismes.
  3. Contact Vous pouvez être infecté en touchant des objets personnels appartenant au patient. La gorge est également enflammée par contact physique.

Inflammation du larynx: symptômes

Les maladies qui provoquent une inflammation dans la gorge ont des symptômes similaires:

  1. Augmentation de la température
  2. Chatouilles dans la gorge.
  3. Douleur lors du déplacement, sensation de douleur.
  4. Bouts de toux sèche.
  5. Apathie, capacité de travail réduite, état de santé détérioré.

Dès que le processus inflammatoire affecte la luette et les amygdales, le patient souffre d'une douleur insupportable lorsqu'il parle, qu'il avale ou qu'il tousse. Il y a une forte détérioration de l'appétit. Souvent, au milieu de l'inflammation, une augmentation des ganglions lymphatiques dans le larynx se produit.

L'aide Lors du diagnostic d'une maladie, on peut rencontrer un certain nombre de difficultés. Il est difficile de guérir le processus inflammatoire sans tenir compte des causes profondes de sa formation, bien qu'il soit possible d'améliorer le bien-être en ayant recours au rinçage et à la médecine traditionnelle. Une visite à un spécialiste est une condition préalable pour ceux qui souhaitent se rétablir complètement et ne pas être confrontés à des complications.

Quelles maladies causent le mal de gorge?

La maladie peut être accompagnée de plusieurs autres maladies:

  1. Bronchite
  2. Sinusite
  3. Tuberculose
  4. Infection virale respiratoire aiguë.
  5. Laryngite aiguë.
  6. Scarlatine.
  7. Grippe.
  8. Rougeole

L'aide Il faut se rendre compte que la voix peut changer non seulement à cause d'un rhume, mais aussi à cause d'une surcharge des cordes vocales. Les personnes se produisant sur scène en tant que chanteurs, orateurs sont particulièrement sensibles à ce phénomène. Mais les raisons peuvent être différentes. L'un des plus graves est l'oncologie.

Diagnostics

Pour diagnostiquer la maladie peut mener les activités suivantes:

  1. Analyse générale du sang et de l'urine.
  2. Laryngoscopie, prise d'histoire.
  3. Examen des expectorations en cas de toux grasse.
  4. Diagnostic allergique.
  5. Effectuer un immunogramme.

L'aide L'ajustement du programme de diagnostic de la maladie est effectué en fonction de l'évolution de l'évolution de la maladie, ainsi que des facteurs étiologiques supposés par le médecin. Lorsque les patients reçoivent des médicaments qui éliminent les symptômes, il est nécessaire d’informer le spécialiste en connaissance de cause. Les procédures de diagnostic sont prescrites par un médecin.

Inflammation du larynx: traitement et symptômes

Traitement efficace "recettes de grand-mère"

  1. Pour se débarrasser de l'enflure, des rougeurs. Vous pouvez recourir à des procédures de rinçage utilisant des herbes médicinales. La décoction peut être faite à partir de sauge, de calendula ou d'eucalyptus, en tant que plantes ayant un effet anti-inflammatoire et antibactérien efficace. À la maison, en l'absence d'herbes de la liste, vous pouvez recourir à la solution habituelle d'eau et de soda. Le patient a besoin de boire beaucoup. Il est conseillé d'ajouter du citron ou de la framboise au thé et du miel au lait la nuit pour adoucir la gorge.
  2. Si un patient a mal à la gorge, utiliser des produits comme la propolis, la gelée royale sera efficace. Le médicament a un effet analgésique, la suppression de la microflore pathogène se produit, ainsi que la réparation des tissus. Il est nécessaire de bien mastiquer la propolis afin qu'après une heure, mélangée avec du lait d'abeille et du miel, pour oindre le larynx. Recourir au médicament pour adoucir le larynx.
  3. En cas de pharyngite, les procédures de rinçage ne seront pas superflues. L'utilisation du jus de betterave affecte rapidement et positivement le corps. Les betteraves pelées sont frottées pour en extraire le jus. Après cela, le mélange est rempli d'eau tiède. La solution est parfaite pour se gargariser environ six fois par jour. Il vaut mieux ne pas dire un certain temps après le rinçage.

Produits d'extérieur

Plusieurs recettes sont utilisées pour la récupération. Comment traiter les maux de gorge:

  1. Le yaourt, le café, l'ail et le miel sont mélangés dans un rapport de 3: 2: 1: 10, après quoi ils ajoutent de la semoule de maïs, de sorte que la crème sure obtenue prenne la consistance désirée. Le médicament est parfait pour un usage externe. L'application doit être répétée plusieurs fois par jour avec un intervalle de quatre heures. Pour obtenir l'effet souhaité, il est nécessaire d'effectuer la procédure pendant au moins une semaine.
  2. L'ail sous forme hachée doit être mis dans la coquille de noix. Les côtés intérieurs des paumes sont traités à l'aide du remplissage, lorsque la coquille est fixée à l'aide d'un bandage respirant. La procédure doit être répétée régulièrement pendant les cinq premiers jours. L'utilisation du remède est raisonnable au début du mal de gorge. Si l’état du patient est en cours, son efficacité diminue.

Inflammation de la gorge et du larynx: traitement par voie orale

Pour soigner la gorge de la maison, vous pouvez utiliser l'oignon, le citron et l'ail, en tant que produits considérés comme un excellent moyen de lutter contre le rhume et les virus:

  1. Une petite cuillerée de jus d'oignon peut être bue toutes les trois à quatre heures.
  2. Le citron est coupé en tranches et mâché toutes les deux heures. Peel doit être laissé. Dans l'heure qui suit l'intervention, vous devez refuser de manger.
  3. Dans le lait, les oignons sont bouillis, coupés en cubes jusqu'à ce qu'ils soient ramollis. Dans le mélange obtenu après cela, vous devez ajouter du miel. Le médicament doit être pris une fois par heure avec une cuillère à soupe.

Maux de gorge: traitement par inhalation

Pour la procédure ne peut pas être limité au médicament en pharmacie. Vous pouvez utiliser de l'ail ordinaire en broyant le produit et en le remplissant d'eau chaude. Le mélange peut être utilisé pendant dix minutes, en inspirant ses vapeurs. Un des remèdes à la maison courants est également considéré comme les pommes de terre bouillies, utilisées comme inhalateur.

Prévention et pronostic de l'inflammation dans la gorge

Pour prévenir l'inflammation aiguë et les maux de gorge, vous devez constamment respecter les mesures préventives et vous protéger de l'exposition à des conditions environnementales défavorables. Quelques recommandations:

  1. Traitement opportun du rhume.
  2. Renforcer le système immunitaire avec des vitamines.
  3. Bonne nutrition.
  4. Promenades régulières dans la nature.
  5. L'utilisation de moyens de protection supplémentaires lors d'épidémies.

C'est important! Le pronostic du mal de gorge est souvent positif lorsque le traitement est opportun. Si le traitement est retardé à plus tard, le risque de complications affectant le système respiratoire augmente. Il est nécessaire de traiter la maladie immédiatement.

Complications possibles d'inflammation de la gorge et du larynx

Une forme aiguë de la maladie peut provoquer une inflammation chronique. Cette condition du patient sera la raison du développement de complications.

Dans le cas de pharyngite à streptocoques, un abcès périamygdalien est possible et se forme dans la région de la gorge. La symptomatologie de la maladie est unilatérale: les tissus sont sujets à l'œdème, le patient ressent une douleur, un érythème survient.

La pharyngite peut provoquer une inflammation de se propager au larynx, aux bronches ou à la trachée. Un traitement prolongé peut dans certains cas provoquer l'apparition de rhumatismes articulaires.

L'aide La principale complication de toute maladie est la détérioration de l’état du patient, qui conduit à une qualité de vie médiocre. Pour les personnes qui doivent souvent parler au travail, la maladie peut constituer un obstacle sérieux pour gravir les échelons de leur carrière. Avec un long processus inflammatoire peut changer le ton, ajoutez nasal. Prendre soin de l'état de la gorge dans ce cas est particulièrement nécessaire.

Article Précédent

Azithromycine