Principal
Bronchite

Causes, symptômes et traitement de l'inflammation de l'oreille moyenne

L'otite moyenne est appelée une maladie infectieuse-allergique, qui développe une inflammation de la cavité tympanique avec les structures adjacentes, se manifestant par des symptômes douloureux, une perforation du tympan et, si non traitée, une surdité.

Raisons

L'oreille moyenne comprend la cavité tympanique, le tympan, la trompe d'Eustache reliant l'oreille à la cavité buccale.

Les infections peuvent pénétrer dans l'oreille moyenne:

  • de la trompe d'Eustache;
  • avec le flux sanguin;
  • à travers le conduit auditif externe avec des blessures du tympan.

Les facteurs prédisposant à l'inflammation de l'oreille moyenne sont la sinusite, les maladies allergiques et les troubles de l'immunité locale de la muqueuse des voies respiratoires.

Des statistiques

L'inflammation se développe également chez les femmes et les hommes. L'otite moyenne est une maladie courante chez les enfants et les adultes. Selon les statistiques, parmi les maladies de l’oreille, l’otite moyenne chez l’adulte représente 30% du nombre total des maladies inflammatoires de cet organe.

La première et la troisième place en prévalence sont les enfants de moins de 5 ans et les adolescents. En deuxième place dans la fréquence d'otite moyenne chez les personnes d'âge moyen.

Agents pathogènes

L'otite moyenne aiguë de l'oreille moyenne est principalement provoquée par les associations de plusieurs micro-organismes. Parmi les agents pathogènes de l'inflammation se trouvent staphylocoque, streptocoque, bâtonnet pyocyanique, proteus.

L'otite se produit sur le fond de l'infection à adénovirus, la grippe. Dans la cavité tympanique avec une otite purulente de l'oreille moyenne, on trouve des représentants de la flore fongique, ainsi que des associations complexes de divers types de microbes.

Le cours de la maladie lorsqu'il est infecté par un pneumocoque, Pseudomonas bacillus, diffère selon la persistance. Les symptômes d'inflammation de l'oreille moyenne chez l'adulte ne s'atténuent pas, même avec un traitement approprié et opportun, environ 2 à 4 semaines plus tard, la période d'otite aiguë dure les 6 à 8 premiers jours.

Facteurs de risque

Le risque d'inflammation augmente avec les maladies:

L'inflammation peut devenir une complication de la grippe, de la pneumonie, chez les enfants - rougeole, scarlatine, rubéole. La cause de l'otite peut être chez les adultes et les enfants se baignant dans un étang, l'écoulement accidentel d'eau dans la cavité tympanique lors d'une douche.

Les symptômes

Le plus souvent, l'inflammation commence par un gonflement de la trompe d'Eustache, provoqué par un processus infectieux ou allergique. L'œdème provoque une obstruction du tube auditif, crée une pression réduite dans la cavité tympanique.

La diminution de la pression entraîne le fait que les tissus environnants de la cavité tympanique commencent à comprimer le liquide - exsudat. L'inflammation s'applique au tympan.

Les signes d'otite comprennent, chez l'adulte, des modifications visuelles du tympan, qui:

  • versé du sang;
  • s'épaissit;
  • il se déforme avec la formation de saillie sous la pression de l'exsudat accumulé.

Sans traitement, l'exsudat devient purulent, fait fondre des parties du tympan et crée un risque de perforation. Les personnes âgées se caractérisent par le développement de modifications sclérotiques de la membrane, raison pour laquelle celle-ci peut ne pas sembler rougie.

Les changements organiques dans la cavité tympanique dans l'otite apparaissent chez les adultes présentant des symptômes cliniques tels que:

  • congestion nasale;
  • bruit dans l'oreille affectée;
  • mal d'oreille pulsant s'étendant jusqu'aux dents, à la couronne, aux tempes;
  • température atteignant 38,5 ° C;
  • maux de tête;
  • dysfonctionnement de l'appareil vestibulaire - vertiges, nausées;
  • perte auditive - le murmure ne diffère pas, la parole ordinaire est perçue à une distance de 0,5 m;
  • modifications du test sanguin - une augmentation de la VS est détectée.

Les symptômes d'inflammation de l'oreille moyenne peuvent être accompagnés chez l'adulte de signes d'otite externe et, sans traitement, peuvent être compliqués par une otite interne (labyrinthite).

Un signe spécifique de labyrinthite est l'apparition de:

  • vertige, dans lequel il semble au patient que les objets qui l’entourent tournent autour de lui;
  • nystagmus - mouvements oculaires volontaires oscillatoires.

Les signes d'otite externe, qui sont marqués et associés à une otite moyenne, sont une douleur à l'oreille, aggravée par une pression sur le tréteau, une mastication, une arrachage de la coque de l'oreille du patient.

Les signes communs d'inflammation de toutes les parties de l'oreille sont une augmentation de la température, une détérioration du bien-être. Cependant, la fièvre n'est pas observée chez tous les patients.

Avec le déficit immunitaire, à la vieillesse, la température peut ne presque pas augmenter. La douleur augmente jusqu'à la perforation de la membrane.

Après avoir traversé la membrane et dégagé du pus, l'inflammation et la douleur s'atténuent. Pendant cette période, les écoulements purulents peuvent durer longtemps. Mais plus souvent, en 7 à 10 jours, le processus d'inflammation s'arrête et l'audition est complètement restaurée.

Si l'état du patient après la perforation ne s'améliore pas, le risque de complications augmente. Dans le même temps, le patient maintient une température élevée, pouvant atteindre 40 ° C.

Chez l'adulte, si vous ne traitez pas une affection aussi aiguë que l'otite moyenne de l'oreille, en particulier chez les personnes âgées, son évolution peut entraîner des complications intracrâniennes, une paralysie partielle du nerf facial et une sepsie.

Diagnostics

Pour étudier l'état du tympan, effectuez une manœuvre de Valsalva. Pour cela, le patient gonfle ses joues, tandis que le médecin examine son oreille avec un otoscope. Au cours de l'inflammation, la cavité est remplie de liquide et le tympan ne bouge pas normalement, ce qui devrait être observé normalement chez une personne en bonne santé.

Et s'il y a une perforation dans la membrane, le médecin verra comment le pus y est sécrété.

En plus de l'examen externe, le diagnostic de l'otite moyenne est réalisé en utilisant:

  • radiographie ou scanner;
  • audiométrie;
  • ensemencement bactérien pour déterminer l'agent causal de la maladie et le choix des antibiotiques.

Traitement

L'inflammation des oreilles est traitée avec des médicaments et une intervention chirurgicale.

Parmi les médicaments pour le traitement des symptômes de l'otite chez les adultes et les enfants, utiliser:

  • analgésiques - analgésiques Otinum, Novocain, Otipaks, Otizol;
  • médicaments antibactériens dans les injections ou sous forme de lavage de la cavité de l'oreille;
  • solutions désinfectantes pour le lavage de l'oreille après l'éruption du tympan;
  • médicaments antipyrétiques;
  • antihistaminiques pour la nature allergique ou allergique-infectieuse de l'otite moyenne;
  • gouttes vasoconstrictrices pour réduire le gonflement de la trompe d'Eustache;
  • les glucocorticostéroïdes en tant que médicaments anti-inflammatoires et anti-oedémateux.

Le traitement de l'otite moyenne dépend du stade de la maladie, dans lequel il est possible de distinguer:

  • stade d'inflammation;
  • stade de rupture de la membrane;
  • stade de récupération.

Des gouttes anesthésiantes dans l'oreille peuvent être utilisées pour traiter l'otite moyenne chez l'adulte, jusqu'à l'apparition de symptômes tels que la perforation de la membrane ou la suppuration de l'oreille. Après l’apparition de pus, les gouttes anesthésiques sont stoppées dans l’oreille, mais les antibiotiques continuent d’être utilisés.

Dans la phase aiguë de l'otite, des gouttes vasoconstricteurs sont instillées dans le nez pour restaurer le fonctionnement du tube auditif et éliminer la douleur provoquée par l'œdème du tympan.

Ne peut pas être traité pour l'otite moyenne avec des médicaments ototoxiques. Les antibiotiques pour l'otite purulente de l'oreille moyenne sont la ciprofloxacine efficace, l'amoxicilline avec le clavulanate. Les antibiotiques sont également prescrits sous forme de gouttes dans les oreilles (par exemple, les gouttes Tsipromed), ainsi que dans les pilules et les injections.

Dans le traitement de l'inflammation de l'oreille moyenne, il est nécessaire d'éviter les procédures d'échauffement au stade d'intensification de l'otite, des températures élevées, de la suppuration de l'oreille.

Les compresses de chaleur peuvent causer une augmentation de l'inflammation et entraîner de graves complications, telles que la méningite, une inflammation du cerveau.

La chirurgie peut être nécessaire si:

  • il n'y avait pas de perforation de la membrane et du pus s'était accumulé dans l'oreille;
  • Le remplacement des osselets auditifs endommagés par le processus purulent est requis;
  • la chirurgie du processus mastoïdien est nécessaire pour éviter la complication de la mastoïdite;
  • La dissection des adhérences formées lors de la cicatrisation du tympan est nécessaire.

La chirurgie la plus fréquente avec une otite moyenne est la paracentèse - ponction avec une aiguille spéciale du tympan. Cette procédure s'appelle tympanotomie, elle consiste à libérer du pus dans la cavité de l'oreille.

Prévisions

Avec l'otite moyenne, un pourcentage élevé d'auto-résolution de la maladie est d'environ 90%. L'utilisation d'antibiotiques et un traitement approprié augmentent le pourcentage de guérison complète de l'inflammation de l'oreille moyenne.

La rechute chronique de la maladie présente un risque de surdité et de complications intracrâniennes.

Otite moyenne: symptômes et traitement

Tout le monde ne sait pas ce que c'est - l'otite moyenne. Cette maladie affecte l'oreille d'une personne. Elle consiste en une inflammation aiguë des tissus qui composent cet organe sensoriel important. L'otite aux oreilles chaque année, des milliers de personnes de différents âges tombent malades. Et il est bien connu que l’otite ne peut pas être qualifiée de maladie inoffensive.

Qu'est-ce que l'otite?

Pour comprendre le principe de l'otite, il est nécessaire de se rappeler de quoi il s'agit: l'oreille, à quoi ça sert et comment elle est arrangée. En fait, l'oreille est loin d'être juste le pavillon de l'oreille, comme il est possible, pense-t-on. L'oreille a un système complexe caché à l'intérieur de celle-ci, qui convertit les ondes sonores en une forme que le cerveau humain peut percevoir. Cependant, capturer des sons n'est pas la seule fonction des oreilles. Ils remplissent également la fonction vestibulaire et constituent un organe qui permet à une personne de maintenir son équilibre.

Les trois zones principales de l'oreille sont le milieu, l'extérieur et l'intérieur. L'oreille externe est l'auricule lui-même, ainsi que le conduit auditif menant au tympan. Derrière le tympan se trouve un tympan rempli d’air contenant trois osselets auditifs, dont le but est de transmettre et d’amplifier les vibrations sonores. Cette zone est l'oreille moyenne. À partir de l'oreille moyenne, les vibrations pénètrent dans une zone particulière située dans l'os temporal, appelée le labyrinthe. Il abrite l'organe de Corti, une grappe de récepteurs nerveux qui convertissent les vibrations en impulsions nerveuses. Cette zone s'appelle l'oreille interne. La trompe d'Eustache, située derrière les amygdales et conduisant à la cavité tympanique, mérite également d'être signalée. Son but est de ventiler la cavité tympanique, ainsi que d'harmoniser la pression dans la cavité tympanique à la pression atmosphérique. La trompe d'Eustache est généralement référée à l'oreille moyenne.

Il convient de noter que l'otite moyenne peut toucher les trois régions de l'oreille. En conséquence, si la maladie affecte l'oreille externe, on parle alors d'otite externe, si la moyenne concerne l'otite moyenne, si l'otite interne concerne l'otite interne. En règle générale, nous ne parlons que de lésions unilatérales, cependant, avec une otite moyenne causée par des infections des voies respiratoires supérieures, la maladie peut se développer des deux côtés de la tête.

En outre, l'otite de l'oreille est divisée en trois types, en fonction de la cause de l'événement: virale, bactérienne ou traumatique. L'otite externe peut être fongique. La forme bactérienne la plus commune de la maladie.

Otite externe - symptômes, traitement

L'otite externe survient à la suite d'une infection de la peau de l'oreille par des bactéries ou des champignons. Selon les statistiques, environ 10% de la population de la Terre au moins une fois dans sa vie souffrait d'otite externe.

Les facteurs contribuant à l'otite chez l'adulte sont:

  • hypothermie de l'auricule, par exemple lors de promenades dans le froid;
  • dommages mécaniques à l'oreille;
  • élimination du soufre du conduit auditif;
  • pénétration d'eau, particulièrement sale, dans le canal auditif.

Les bactéries et les champignons «adorent» le conduit auditif parce qu’il est humide, sombre et très humide. C'est un terreau idéal. Et, probablement, les otites externes seraient pour tout le monde, sinon une caractéristique protectrice de l'organisme comme la formation de cire auriculaire. Oui, le cérumen n’est pas du tout une substance inutile qui pollue le canal auditif, comme beaucoup le pensent. Il remplit d'importantes fonctions bactéricides et, par conséquent, son retrait du conduit auditif peut conduire à une otite moyenne. Les seules exceptions sont les cas où le soufre est trop libéré et affecte la perception des sons.

L'inflammation du conduit auditif externe fait généralement référence à diverses maladies de la peau - dermatite, candidose, furonculose. En conséquence, la maladie est causée par des bactéries, des streptocoques et des staphylocoques, champignons du genre Candida. Dans le cas de la furonculose, une inflammation des glandes sébacées se produit. Le principal symptôme de l'otite externe est généralement une douleur, aggravée en particulier par la pression. Une augmentation de la température avec une otite externe ne se produit généralement pas. La perte d'audition se produit rarement avec une otite externe, sauf dans les cas où le processus affecte le tympan ou le conduit auditif est complètement recouvert de pus. Cependant, après avoir récupéré d'une otite, l'audience est complètement rétablie.

Le diagnostic de l'otite externe chez l'adulte est assez simple. En règle générale, une inspection visuelle par un médecin est suffisante. Une méthode plus détaillée de diagnostic de l'otite consiste à utiliser un otoscope, un appareil qui permet de voir l'extrémité distale du conduit auditif et du tympan. Le traitement de l'otite est d'éliminer la cause de l'inflammation de l'oreille. Dans le traitement de l'otite externe chez l'adulte, des antibiotiques ou des antifongiques sont utilisés. Une variété de traitement antibiotique devrait déterminer le médecin. En règle générale, en cas d'otite externe, on utilise des gouttes auriculaires et non des pilules. Avec la défaite de l'extérieur, pas situé dans le canal de l'oreille du tissu de l'oreille, pommade utilisée. Une complication fréquente de l'otite externe est le passage du processus inflammatoire à l'oreille moyenne par le tympan.

Otite moyenne

Otite moyenne - inflammation de la partie médiane de l'organe de l'audition. Une telle inflammation de l'oreille est l'une des maladies les plus courantes sur Terre. Chaque année, des centaines de millions de personnes contractent des infections aux oreilles. Selon diverses données, 25% à 60% des personnes au moins une fois dans leur vie avaient eu une otite moyenne.

Raisons

Dans la plupart des cas, le processus inflammatoire de l'oreille moyenne n'est pas la maladie primaire. En règle générale, il s’agit d’une complication d’otites externes ou de maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures - amygdalite, pharyngite, laryngite, rhinite, sinusite, ainsi que de maladies virales aiguës - grippe, rougeole, scarlatine.

Comment l'infection se transmet-elle du système respiratoire à l'oreille? Le fait est qu'elle y a une voie directe: c'est la trompe d'Eustache. Avec des symptômes respiratoires tels que les éternuements ou la toux, des particules de mucus ou de crachats peuvent être projetées à travers le tube dans l'oreille. Dans le même temps, une inflammation de la trompe d'Eustache (eustachite) elle-même, ainsi qu'une inflammation de l'oreille moyenne peuvent survenir. Lorsque la trompe d'Eustache se chevauche dans la cavité tympanique, sans ventilation, des processus stagnants peuvent se produire et un liquide peut s'accumuler, ce qui conduit à la multiplication des bactéries et à l'apparition de la maladie.

La cause de l'otite moyenne peut aussi être une mastoïdite, une réaction allergique qui provoque un gonflement des muqueuses.

L'otite auriculaire a plusieurs variétés. Tout d’abord, il existe des otites chroniques et aiguës. Selon le degré de développement de l'otite moyenne, sont divisés en exsudatif, purulent et catarrhal. L'otite de l'oreille exsudative se caractérise par l'accumulation de liquide dans la cavité tympanique. En cas d'otite purulente de l'oreille moyenne, du pus apparaît et s'accumule.

Otite moyenne, symptômes chez l'adulte

Les symptômes chez les adultes comprennent principalement la douleur à l'oreille. La douleur causée par une otite moyenne peut être aiguë ou virulente. Parfois, la douleur peut être ressentie dans le temple ou la couronne, elle peut pulser, diminuer ou augmenter. Avec une otite moyenne exsudative, il peut y avoir une sensation d'eau éclaboussant dans l'oreille. Parfois, il y a une congestion dans l'oreille, ainsi qu'un sentiment d'entendre votre propre voix (autophonie) ou simplement un bruit indéfini dans l'oreille. Il y a souvent un gonflement des tissus, une perte auditive, de la fièvre, des maux de tête. Cependant, une élévation de la température n'est souvent pas un symptôme d'otite, mais simplement un symptôme d'une maladie infectieuse qui l'a provoquée - infections respiratoires aiguës, ARVI ou grippe.

L'évolution la plus difficile s'observe avec une forme purulente d'otite moyenne. Dans ce cas, le principal symptôme de l'otite est l'écoulement de pus. La cavité du tambour est remplie de pus et la température corporelle monte à + 38-39ºC. Le pus peut amincir la surface du tympan et y former un trou, à travers lequel il s'infiltre. Cependant, ce processus est généralement favorable, car la pression dans la cavité baisse et, par conséquent, la douleur devient moins aiguë. Le processus de fuite de pus prend environ une semaine. À partir de ce moment, la température chute à des valeurs subfébriles et la cicatrisation commence. La durée totale de la maladie est de deux à trois semaines et un traitement approprié en temps voulu est commencé.

Car la forme chronique de la maladie est caractérisée par un processus infectieux lent, dans lequel il y a des poussées saisonnières, au cours desquelles la maladie devient aiguë.

Diagnostics

Pour les symptômes suspects, consultez un médecin. Le diagnostic est réalisé par un oto-rhino-laryngologiste. La fonction de diagnostic suivante peut être utilisée à cet effet. Si le patient de l'oto-rhino-laryngologiste gonfle ses joues, l'immobilité de la membrane indique que l'air ne pénètre pas dans la cavité tympanique à partir du nasopharynx et que, par conséquent, la trompe d'Eustache est obstruée. L’inspection du tympan est réalisée à l’aide d’un appareil optique. L’otoscope permet également d’identifier certains traits caractéristiques, tels que la saillie du tympan vers l’extérieur et sa rougeur. Pour le diagnostic peut également être utilisé test sanguin, tomographie par ordinateur, radiographie.

Traitement

Comment traiter traiter la maladie? Le traitement de l'otite moyenne est assez difficile comparé au traitement externe. Cependant, dans la plupart des cas, un traitement conservateur est appliqué. Tout d’abord, dans le cas d’une otite moyenne aiguë, il n’a pas de sens d’enterrer les gouttes dans les oreilles avec des médicaments antibactériens, car elles ne pénètrent pas dans le foyer de l’inflammation. Cependant, en cas d'inflammation de l'oreille moyenne, dont le foyer est directement adjacent au tympan, des gouttes anti-inflammatoires et analgésiques peuvent être instillées dans l'oreille. Ils peuvent être absorbés par le tympan et la substance s'écoulera dans la région médiane de l'organe de l'audition, dans la cavité tympanique.

Les antibiotiques sont la principale méthode de traitement de l’otite chez l’adulte et l’enfant. En règle générale, les médicaments sont pris sous forme de pilule. Cependant, en cas de percée du tympan, vous pouvez également utiliser des gouttes auriculaires avec des antibiotiques. Un traitement antibiotique doit être prescrit par un médecin. Il choisit également le type d'antibiotique, car beaucoup d'entre eux ont un effet ototoxique. Leur utilisation peut provoquer une perte auditive irréversible.

L'efficacité la plus élevée dans l'otite moyenne de l'oreille moyenne a été démontrée par un traitement par un antibiotique du type pénicilline, des amoxicillines, ainsi que des céphalosporines ou des macrolides. Cependant, la céphalosporine ayant un effet ototoxique, il n’est pas recommandé de l’introduire directement dans l’oreille à travers le cathéter ou de l’enterrer dans le conduit auditif en cas de lésion du tympan. Les antiseptiques, tels que Miramistin, peuvent également être utilisés en thérapie.

Dans le traitement de l'otite moyenne doivent souvent utiliser des analgésiques. Pour soulager la douleur dans la maladie de la partie centrale de l'organe de l'audition, on utilise des gouttes avec des analgésiques, par exemple avec de la lidocaïne.

En cas de perforation de la membrane, des stimulants cicatriciels sont utilisés pour accélérer sa guérison. Ceux-ci incluent la solution habituelle d'iode et de nitrate d'argent à 40%.

Les glucocorticoïdes (prednisone, dexométhasone), ainsi que les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être utilisés en tant qu'agents anti-inflammatoires et anti-gonflement. En présence de processus allergiques ou d'otites exsudatives, des antihistaminiques sont utilisés, par exemple la suparastine ou le tavegil.

En outre, pour l'otite exsudative, des médicaments sont utilisés pour liquéfier l'exsudat, par exemple la carbocystéine. Il existe également des médicaments complexes ayant plusieurs types d’action, par exemple Otipaks, Otinum, Otofa, Sofradeks. Pour un écoulement purulent, vous devez régulièrement nettoyer le conduit auditif du pus et le rincer à l’eau douce.

Puis-je me réchauffer l'oreille? Cela dépend du type de maladie. Dans certains cas, la chaleur peut accélérer la guérison et dans d'autres, au contraire, elle peut aggraver la maladie. Dans la forme purulente de la maladie de l'oreille moyenne, la chaleur est contre-indiquée et, au stade catarrhal, la chaleur favorise la circulation du sang dans la zone touchée et accélère la guérison du patient. La chaleur est également l’un des moyens les plus efficaces de réduire la douleur provoquée par une otite. Cependant, l'autorisation d'utiliser de la chaleur ne peut que donner à un médecin, l'auto-traitement est inacceptable. Si la chaleur est contre-indiquée, elle peut être remplacée par des procédures physiothérapeutiques (UHF, électrophorèse).

Recourir souvent à une méthode chirurgicale de traitement de l'oreille moyenne, en particulier dans le cas d'une version purulente de la maladie et de son développement rapide, menaçant de graves complications. Cette opération est appelée paracentèse et vise à éliminer le pus de la cavité tympanique. Lorsque la mastoïdite peut aussi être une opération pour drainer les régions internes du processus mastoïdien.

En outre, des cathéters spéciaux sont utilisés pour rincer et nettoyer la trompe d'Eustache. Les médicaments peuvent également être administrés à travers eux.

Les remèdes populaires pour le traitement de l'inflammation de l'oreille moyenne chez l'adulte ne peuvent être utilisés qu'avec des formes relativement bénignes de la maladie et avec l'autorisation du médecin traitant. Voici quelques recettes adaptées au traitement de l'otite moyenne.

L'infusion de propolis est humidifiée avec du coton et introduite dans la zone du conduit auditif externe. Ce composé a des propriétés cicatrisantes et antimicrobiennes. Le tampon doit être changé plusieurs fois par jour. Le jus de plantain a un effet similaire, l'enfouissant dans l'oreille à raison de 2 à 3 gouttes par jour. Pour vous débarrasser des infections du nasopharynx et du larynx qui provoquent des infections de l'oreille moyenne, vous pouvez utiliser des rinçages à la camomille, à la sauge et au millepertuis.

Des complications

L'otite auriculaire avec un traitement approprié peut passer sans laisser d'effet durable. Cependant, l'inflammation de l'oreille moyenne peut entraîner plusieurs types de complications. Tout d'abord, l'infection peut se propager à l'oreille interne et provoquer une otite moyenne interne - labyrinthite. En outre, il peut provoquer une perte auditive persistante ou transitoire ou une surdité totale d'une oreille.

La perforation du tympan conduit également à une déficience auditive. Bien que, contrairement à l’opinion dominante, la membrane puisse proliférer, mais même après sa prolifération, la sensibilité de l’audition sera réduite de façon permanente.

La mastoïdite est accompagnée d'une douleur aiguë dans l'espace parotide. Il est également dangereux pour ses complications - une percée de pus sur la paroi du cerveau avec l'apparition d'une méningite ou dans le cou.

Labyrinthite

La labyrinthe est une inflammation de l'oreille interne. Les labyrinthites de toutes les variétés d'otites représentent le plus grand danger. Dans l'inflammation de l'oreille interne, les symptômes typiques incluent une déficience auditive, des troubles vestibulaires et la douleur. Le traitement de l'otite interne est effectué uniquement à l'aide d'antibiotiques, aucun remède traditionnel dans ce cas ne pourra vous aider.

La labyrinthe est dangereuse pour la perte d'audition à la suite de la mort du nerf auditif. En outre, dans le cas d'une otite interne, des complications telles qu'une méningite, un abcès cérébral et une encéphalite sont possibles, pouvant être fatales.

Otite oreille chez les enfants

L'otite chez l'adulte est beaucoup moins fréquente que cette maladie chez l'enfant. Cela est dû, premièrement, à une immunité plus faible du corps de l’enfant. Par conséquent, les maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures sont plus courantes chez les enfants. De plus, les caractéristiques structurelles du tube auditif chez les enfants contribuent à la stagnation de son fonctionnement. Il a un profil droit et une lumière prolongée à son entrée facilite l’entrée du mucus et même des morceaux de nourriture ou de masses émétiques (chez les nourrissons).

Le traitement soigneux de l'otite moyenne chez les enfants est très important. Si le mauvais traitement est effectué, la maladie peut se transformer en une forme chronique et se faire sentir déjà à l'âge adulte avec des épidémies chroniques. En outre, si vous ne guérissez pas l’otite moyenne pendant l’enfance, elle peut être confrontée à une perte auditive partielle, ce qui, en retour, retarde le développement mental de l’enfant.

Prophylaxie de l'otite

La prévention inclut la prévention de situations telles que l’hypothermie du corps, en premier lieu la région de l’oreille, la pénétration d’eau sale dans la région du conduit auditif. Il est nécessaire de traiter en temps utile les maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures, telles que les sinusites, les sinusites, les amygdalites et les pharyngites. Pendant la baignade, il est recommandé d’utiliser un bonnet et, une fois dans l’eau, vous devez vider complètement le canal auditif. Dans la période froide et humide de l'année, il est recommandé de porter un chapeau.

Otite - Qu'est-ce que c'est, types, symptômes chez l'adulte, traitement de l'otite de l'oreille

L'otite est une maladie ORL qui est un processus inflammatoire dans l'oreille. Elle se manifeste par des douleurs à l'oreille (pulsations, ballonnements, douleurs), une augmentation de la température corporelle, une déficience auditive, des acouphènes, un écoulement mucopurulent du conduit auditif externe. La gravité du processus pathologique dépend entièrement de la virulence des micro-organismes, et l’état de la défense immunitaire de la personne joue un grand rôle.

Qu'est-ce que c'est, quels sont les premiers signes et symptômes de l'otite et comment traiter chez l'adulte sans conséquences pour l'oreille, nous étudierons plus loin dans l'article.

Qu'est-ce que l'otite moyenne?

L'otite est une lésion inflammatoire de la partie interne, moyenne ou externe de l'oreille humaine, qui se manifeste sous une forme chronique ou aiguë. La maladie se caractérise par des lésions des structures de l'oreille externe, moyenne ou interne, tandis que les patients présentent des symptômes spécifiques. Les symptômes chez l'adulte dépendent de la zone d'inflammation, de l'ajout de complications locales ou systémiques.

La pathologie peut se développer à tout moment de l’année, mais le pic des visites à l’hôpital tombe en automne et en hiver, lorsque les gens n’ont pas le temps de passer de la chaleur au froid.

Raisons

Les causes et les symptômes de l'otite moyenne dépendent du type de maladie, de l'état immunitaire et des facteurs environnementaux. Les éléments fondamentaux de la formation de la maladie sont l'effet de la température de l'air, la pureté de l'eau utilisée pour l'hygiène et la période de l'année.

Les causes de l'otite sont:

  • Pénétration de l'infection par d'autres organes ORL - en tant que complication d'une maladie virale infectieuse concomitante;
  • Diverses maladies du nez, des sinus et du nasopharynx. Cela inclut tous les types de rhinite, la courbure du septum nasal, les végétations adénoïdes (végétation adénoïde);
  • Blessures de l'auricule;
  • Hypothermie et immunité affaiblie.

Parmi les conditions qui augmentent considérablement le risque de développer la maladie, on peut citer:

  • les allergies;
  • inflammation des voies respiratoires supérieures;
  • états d'immunodéficience;
  • effectuer des opérations chirurgicales dans la région du nasopharynx ou de la cavité nasale;
  • enfance, âge des enfants.
L'otite chez l'adulte est une maladie à prendre au sérieux, à connaître ses symptômes, ses conséquences et son traitement.

Types d'otite

La structure de l'oreille humaine est divisée en trois parties interdépendantes qui portent les noms suivants:

En fonction de la partie spécifique du corps où se produit le processus inflammatoire, il est habituel en médecine de distinguer trois types d'otite:

Otite externe

L'otite moyenne externe peut être limitée ou diffuse. Dans certains cas, elle s'étend au tympan, elle est plus fréquente chez les patients âgés. Se produit à la suite d'une blessure mécanique ou chimique à l'oreille. Un patient souffrant d'otite externe se plaint d'une douleur lancinante à l'oreille, qui se manifeste au niveau du cou, des dents et des yeux et qui est aggravée par le fait de parler et de mastiquer.

Le développement contribue à deux facteurs:

  • Infections avec un objet pointu (épingle à cheveux, cure-dent);
  • Humidité et accumulation dans le conduit auditif.

Cela se produit souvent si l'oreille est constamment en contact avec de l'eau, par exemple lors de la nage, on l'appelle donc "l'oreille du nageur".

Otite moyenne oreille

Avec l'otite moyenne, le processus inflammatoire se produit dans la cavité tympanique. Il existe de nombreuses formes et variantes du cours de cette maladie. Elle peut être catarrhale et purulente, perforée et non perforée, aiguë et chronique. Lorsque l'otite peut développer des complications.

Otite interne

Ce type est également appelé labyrinthite, ses symptômes peuvent varier en gravité (des poumons aux prononcés).

Les symptômes de l'otite sont similaires dans toutes les formes de la maladie, mais leur intensité et certaines caractéristiques dépendent de l'espèce.

Selon la nature de l'évolution de la maladie, on distingue les formes suivantes:

  • Épicé Se produit soudainement, a des symptômes prononcés.
  • Chronique. Le processus inflammatoire se poursuit pendant une longue période, a des périodes d'exacerbation.

Les modes de manifestation de l'otite distinguent les formes suivantes:

  • Purulent. Le pus s'accumule derrière le tympan.
  • Catarrhal Il y a gonflement et rougeur des tissus, il n'y a pas d'écoulement liquide ou purulent.
  • Exsudatif. Dans l'oreille moyenne, des liquides (sang ou lymphe) s'accumulent, ce qui constitue un excellent terrain fertile pour les micro-organismes.

Comment et comment traiter l'otite de l'oreille, l'otolaryngologue le détermine en définissant le type et l'étendue de la maladie.

Symptômes de l'otite chez l'adulte

Le tableau clinique de l'otite dépend directement de la localisation du processus pathologique.

  • mal d'oreille. Ce symptôme est constamment dérangeant et est le principal qui apporte le plus d'inconfort. Parfois, la douleur jaillit dans les dents, la tempe et la mâchoire inférieure. La raison pour le développement de cette condition dans l'otite est considérée comme une pression accrue dans la cavité de l'oreille;
  • rougeur du conduit auditif, changement de couleur du pavillon;
  • la détérioration progressive de l'audition causée par l'ouverture d'abcès et le remplissage du conduit auditif avec des masses purulentes;
  • fièvre - le plus souvent une augmentation de la température corporelle, mais ceci est également une caractéristique optionnelle;
  • écoulement de l'oreille avec une otite externe sont presque toujours. Après tout, rien n'empêche le liquide inflammatoire de se démarquer.

Les symptômes de l'otite sont souvent accompagnés d'un nez qui coule, ce qui entraîne un gonflement de la muqueuse nasale et une congestion du tube auditif.

  • Dans le cas du développement d'une otite externe locale purulente aiguë (furoncle dans le conduit auditif), le patient se plaint de maux d'oreille, qui sont aggravés par la pression ou en le tirant.
  • Il y a aussi des douleurs lors de l'ouverture de la bouche et des douleurs lors de l'insertion de l'entonnoir pour examiner le conduit auditif externe.
  • Extérieurement, l'auricule est gonflée et rougie.
  • L'otite moyenne diffuse, infectieuse et purulente se développe à la suite d'une inflammation de l'oreille moyenne et de sa suppuration.
  • forte fièvre;
  • douleur à l'oreille (battements ou douleur);
  • diminution de la fonction auditive, qui est généralement rétablie quelques jours après les premières manifestations des symptômes;
  • nausée, malaise, vomissements;
  • écoulement purulent des oreilles.
  • acouphènes
  • vertige
  • nausées et vomissements
  • trouble de l'équilibre
  • perte auditive.
  • Le symptôme principal de la forme aiguë est une douleur intense à l'oreille, que les patients décrivent comme une saccade ou une sensation de tir.
  • La douleur peut être très intense et augmenter en soirée.
  • L’autophonie est l’un des signes de l’otite: la présence de bruits constants dans l’oreille, qui ne sont pas associés à des sons provenant de l’extérieur, apparaît comme une oreille congestionnée.

L'otite moyenne aiguë doit toujours être traitée jusqu'au bout, car le pus commencera à se répandre à l'intérieur du crâne.

  • Perte d'audition
  • Écoulement purulent périodique de l'oreille.
  • Vertiges ou acouphènes.
  • La douleur n'apparaît que pendant les périodes d'aggravation.
  • La température peut augmenter.

Si vous avez des symptômes d'otite, vous devez consulter de toute urgence un médecin qui diagnostiquera correctement et vous expliquera comment traiter l'inflammation.

Des complications

Ne pensez pas que l'otite de l'oreille est un rhume inoffensif. De plus, il met définitivement une personne à l'écart de l'ornière, ce qui réduit sa capacité à travailler pendant au moins 10 jours, peut entraîner des changements irréversibles avec une détérioration persistante ou une perte complète de l'audition.

Les complications suivantes peuvent survenir lorsque la maladie commence à dériver:

  • rupture du tympan (en règle générale, il faut 2 semaines pour guérir le trou formé);
  • choléostomie (prolifération tissulaire du tympan, déficience auditive);
  • destruction des osselets auditifs de l'oreille moyenne (enclume, malleus, étriers);
  • mastoïdite (inflammation du processus mastoïdien de l'os temporal).

Diagnostics

Un médecin compétent diagnostique les otites aiguës sans adaptations spéciales ni technologies innovantes. Un examen régulier de l'auricule et du conduit auditif avec un réflecteur monté sur la tête (un miroir avec un trou au centre) ou un otoscope est suffisant pour diagnostiquer une otite de l'oreille.

Une méthode permettant de confirmer et de clarifier le diagnostic consiste à effectuer une analyse sanguine générale dans laquelle des signes d'inflammation sont détectés (augmentation de la RSE, augmentation du nombre de globules blancs et autres).

A partir de méthodes instrumentales utilisant la radiographie, la tomographie par ordinateur des zones temporales.

Comment traiter l'otite moyenne chez l'adulte?

Les médicaments antibactériens (antibiotiques, sulfamides, etc.) jouent un rôle particulier dans le traitement de l'otite. Leur utilisation présente un certain nombre de caractéristiques - le médicament doit non seulement agir sur les bactéries qui ont provoqué l'otite, mais également pénétrer bien dans le tympan.

Le traitement des modifications inflammatoires de l'auricule commence par le repos au lit. Des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des antipyrétiques sont prescrits simultanément. La combinaison de médicaments peut traiter efficacement la pathologie.

Traitement complet de l'otite de l'oreille

Ce n'est pas un secret pour personne de savoir comment traiter une otite aiguë chez l'adulte - des gouttes dans les oreilles. C'est le remède le plus courant contre l'otite. Selon le type de maladie en utilisant différents médicaments. Les gouttes auriculaires peuvent uniquement contenir un médicament antibactérien ou être combinées - pour contenir un antibiotique et une substance anti-inflammatoire.

Les types de gouttes suivants sont distingués:

  • les glucocorticoïdes (Garazon, Sofradex, Dexon, Anauran);
  • ayant dans sa composition des agents anti-inflammatoires non stéroïdiens (Otinum, Otipaks);
  • antibactérien (Otofa, Tsipromed, Normaks, Fugentin).

Le traitement prend 5-7 jours.

  1. En association avec des gouttes auriculaires avec otite, les oto-rhino-laryngologistes prescrivent souvent des gouttes nasales vasoconstricteurs (Naphthyzin, Nazol, Galazolin, Otrivin, etc.), ce qui permet de supprimer le gonflement de la membrane muqueuse de la trompe d'Eustache et de réduire ainsi la charge sur le tympan.
  2. En plus des gouttes dans le complexe, des antihistaminiques (antiallergiques) peuvent également être prescrits pour poursuivre le même objectif - l'élimination de l'œdème muqueux. Ceux-ci peuvent être des comprimés de Loratadine, Suprastin, Diazolin, etc.
  3. Des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens à base de paracétamol (panadol), d’ibuprofène (nurofène) et de nise sont prescrits pour réduire la température et les douleurs aux oreilles.
  4. Les antibiotiques pour l'otite chez l'adulte sont associés au traitement de la forme modérée aiguë dans le développement d'une inflammation purulente. Application bien prouvée Augmentina. Aussi efficace Rulid, Amoxiclav, Cefazolin.

En plus de ces mesures, des procédures de physiothérapie sont utilisées:

  • UHF pour le nez;
  • traitement au laser pour la bouche du tube auditif;
  • pneumomassage orienté vers la région du tympan.

Si toutes les actions susmentionnées ne conduisent pas à une régression du processus ou si le traitement est commencé au stade de la perforation du tympan, il faut tout d'abord assurer une bonne sortie du pus de la cavité de l'oreille moyenne. Pour ce faire, nettoyez régulièrement le conduit auditif de la décharge.

Au cours de la manipulation sous anesthésie locale. Dans le tympan avec une aiguille spéciale, faites une ponction à travers laquelle le pus est retiré. L'incision est recouverte indépendamment après l'arrêt de l'écoulement de pus.

Recommandations

Les recommandations du médecin doivent être observées:

  • Il est impossible de prescrire une auto-médication, de choisir la posologie, d'interrompre l'administration de médicaments lorsque les symptômes de l'otite disparaissent.
  • Des actions incorrectes, effectuées à leur discrétion, peuvent nuire à la santé.
  • Avant de consulter un médecin, vous ne pouvez prendre qu'une pilule de paracétamol pour réduire la douleur. Ce médicament est efficace et présente peu de contre-indications. Lorsqu'il est utilisé correctement, le paracétamol provoque rarement des effets indésirables.

Prévention

L'objectif principal de la prophylaxie contre les otites chez l'adulte est que la trompe d'Eustache ne soit pas obstruée par un mucus épais. Ce n'est pas une tâche facile. En règle générale, la rhinite aiguë est accompagnée de sécrétions liquides, mais au cours du traitement, le mucus devient souvent beaucoup plus épais et stagne dans le nasopharynx.

  1. Les foyers d'infection chronique - amygdalite, pharyngite augmentent le risque d'otite.
  2. Après le bain, en particulier en eau libre, il est nécessaire de bien sécher les oreilles pour empêcher l’eau de pénétrer avec les bactéries à l’intérieur. Les gouttes antiseptiques développées, en particulier pour les personnes sujettes aux otites, sont enfoncées dans les oreilles après chaque nage.
  3. Nettoyez régulièrement les oreilles de la saleté et du soufre pour maintenir l'hygiène. Mais il est préférable de laisser un minimum de soufre, car il protège le conduit auditif contre la pénétration de microbes pathogènes.

En conclusion, il convient de noter que l'otite moyenne est une maladie très désagréable. Ne pensez pas que tous les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes. Assurez-vous de contacter votre médecin dès l'apparition des premiers signes. Souvent, les gens traitent l'otite moyenne avec une frivolité déraisonnable, sans se rendre compte que les complications de cette infection peuvent avoir les conséquences les plus graves.

Inflammation de l'oreille moyenne: symptômes et traitement

Le mécanisme de développement (pathogenèse)

L'oreille moyenne est une petite cavité entre l'oreille externe et l'oreille interne. En termes fonctionnels, l'oreille moyenne assure la transformation des oscillations de l'air en une oscillation de fluide, qui est enregistrée par les récepteurs auditifs de l'oreille interne. Ceci est assuré en transmettant les vibrations sonores du tympan aux récepteurs des nerfs auditifs à l'aide d'os spéciaux (malleus, incus, stapes). Pour équilibrer la pression entre la cavité et l'environnement, l'oreille moyenne communique avec la cavité nasale par la trompe d'Eustache. La pénétration de l'agent infectieux passe par cette structure anatomique et conduit à une inflammation - otite moyenne.

Causes et facteurs prédisposants

Un processus d'infection provoqué par plusieurs groupes d'agents pathogènes conduit au développement d'une inflammation:

  1. Les bactéries sont les agents pathogènes les plus fréquents, qui sont représentés par plusieurs espèces (Pus necrosis, Streptococcus ou Staphylococcus aureus).
  2. Virus - provoquent une inflammation catarrhale au moment du développement d’une infection respiratoire aiguë (rhinovirus, adénovirus, virus de la grippe et parainfluenza).
  3. Les champignons provoquent rarement un processus d'infection, avec un traitement irrationnel avec des antibiotiques avec le développement d'une dysbactériose ou d'un déficit immunitaire (un champignon du genre Candida).

La pénétration de l'agent pathogène dans la trompe d'Eustache est facilitée par un certain nombre de facteurs:

  1. Un processus d'infection à long terme dans la cavité nasale - un grand nombre d'agents pathogènes et son développement à long terme contribuent à la transition progressive vers la muqueuse de la trompe d'Eustache et se propagent jusqu'à la membrane muqueuse de l'oreille moyenne.
  2. La longueur et le diamètre de la trompe d'Eustache - ce facteur anatomique contribue au développement de l'otite chez les enfants, car ils ont une trompe d'Eustache plus courte et plus large que celle des adultes.
  3. Congestion nasale prolongée - se développe en raison d'un œdème de la membrane muqueuse de sa cavité, ce qui entraîne le chevauchement de l'ouverture de la trompe d'Eustache et la violation de la sortie du liquide de la cavité de l'oreille.

Types d'otite moyenne

La durée du processus est aiguë (il se développe plus souvent, la durée de l'inflammation n'est pas supérieure à 1 mois) et chronique (se développe en raison d'un traitement irrationnel et du développement de la résistance des bactéries aux antibiotiques, l'otite moyenne peut durer jusqu'à six mois et plus). Selon le type de fluide formé dans l'oreille moyenne, il existe plusieurs types d'otite:

  1. Catarrhale - processus inflammatoire se déroule sans production de fluide.
  2. Les cellules du mucus séreux produisent une petite quantité de liquide, de composition physiologique.
  3. Exsudatif - un exsudat est produit, un liquide avec une grande quantité de fibrine.
  4. Purulent - la variante la plus grave du cours de l'otite moyenne, dans laquelle du pus est formé à partir de bactéries mortes et de cellules du système immunitaire. Processus purulent peut conduire à diverses complications graves.

Symptômes d'inflammation de l'oreille moyenne

Il existe plusieurs signes caractéristiques indiquant le développement d'une otite moyenne et d'un processus infectieux inflammatoire:

  • mal d'oreille, qui est intense, sous la forme d'un lumbago caractéristique;
  • perte auditive;
  • cliquetis caractéristiques dans l'oreille de la partie de la lésion - associés à une augmentation ou une diminution de la pression dans la cavité;
  • sensation d'éclatement dans l'oreille résultant de l'augmentation de la production de liquide;
  • symptômes d'intoxication générale - douleurs musculaires et articulaires, fièvre, fièvre. Un enfant au plus fort de l’intoxication peut développer des nausées et des vomissements, une perte d’appétit, un manque de sommeil et une anxiété;
  • écoulement de l'oreille - un symptôme terrible de la rupture du tympan. La décharge peut être sanglante ou purulente et s'accompagne d'une douleur intense.

La gravité de ces symptômes et leur combinaison dépendent de l'intensité du processus inflammatoire. L'otite est fondamentalement un processus à sens unique.

Diagnostics

Le diagnostic est simple. Pour déterminer les modifications fonctionnelles et structurelles de l'oreille moyenne, on a recours à la radiographie, à la formule sanguine complète et à l'examen bactériologique.

Des complications

Un traitement inadéquat ou son absence peut entraîner de telles complications graves:

  • passage à la forme chronique.
  • éruption purulente du tympan avec perte auditive.
  • mastoïdite purulente - la transition de l'inflammation avec la formation de pus dans le processus mastoïde;
  • choc infectieux-toxique - peut survenir chez les enfants en raison de l'ingestion de pus et de toxines de l'oreille moyenne dans la circulation systémique.

Comment traiter l'otite moyenne?

Le traitement de l'inflammation dans l'oreille moyenne vise plusieurs objectifs. Pour cela, plusieurs groupes de médicaments sont utilisés:

  1. Les antibiotiques sont des médicaments pour la destruction des infections bactériennes. On utilise des antibiotiques qui agissent contre la plupart des agents pathogènes (amoxiclav, ceftriaxone, céfuroxime). Utilisé sous forme de comprimés ou de solutions pour administration parentérale.
  2. Les antiviraux sont nécessaires pour bloquer la réplication (reproduction) des virus (amixine, amizon).
  3. Agents vasoconstricteurs locaux - réduisent la gravité de l'œdème muqueux nasal, améliorant ainsi l'écoulement de liquide de l'oreille moyenne par la trompe d'Eustache (naphtyzine, rinazoline, vibrocyl).
  4. Antiseptiques locaux à effet chauffant et analgésique - gouttes instillées dans l'oreille du côté de l'inflammation (gouttes de chloramphénicol, sofradex).
  5. Anti-inflammatoires pour administration orale - réduisent la douleur et l’inflammation (nimesil, ibuprofène).

La tâche la plus importante du traitement de l'otite moyenne est la destruction complète de l'agent pathogène dans l'oreille moyenne afin d'éviter le déroulement chronique du processus et ses complications.