Principal
Bronchite

Otite - Formes, symptômes et traitement chez les adultes, médicaments et gouttes

Qu'est ce que c'est L'otite est l'une des pathologies ORL se manifestant par des réactions inflammatoires de l'aide auditive qui affectent les différentes parties structurelles de l'oreille - externe, moyenne et interne. Bien que cela soit considéré comme une maladie infantile, il ne contourne toutefois pas le côté des adultes. Les enfants et les adultes courent le même risque de développer des complications.

Causes et formes de développement de l'otite

Les agents responsables des processus inflammatoires dans l'aide auditive sont les flores infectieuses les plus diverses pouvant pénétrer dans l'oreille par le biais d'une eau contaminée. S'il y a de petites fissures et des microtraumatries dans l'oreille, d'excellentes conditions peuvent être créées dans le conduit auditif externe pour la reproduction de l'infection et le développement de la forme externe d'otite.

Le développement de l'otite adulte de l'oreille moyenne est provoqué par une sinusite compliquée et des infections catarrhales, pénétrant dans cette section par la trompe d'Eustache reliant la cavité nasale à l'oreille. Si les réactions inflammatoires ne sont pas arrêtées à temps, l'infection pénétrera et infectera la structure interne de l'oreille - un labyrinthe situé dans l'os temporal.

structure et départements auriculaires

Le risque de développer une otite chez l'adulte augmente:

  • la présence de diabète;
  • maladies rénales et infectieuses;
  • diminution de la fonction immunitaire;
  • nettoyage mécanique des oreilles;
  • corps étrangers piégés dans l'oreille;
  • augmentation de la pression dans le nasopharynx, déclenchée par un souffle irrégulier (immédiatement par les deux narines), une toux sévère ou un éternuement;
  • conditions pathologiques dues à l'immunodéficience.

Les manifestations cliniques de l'otite se caractérisent par le développement soudain d'un processus aigu avec des symptômes prononcés. Et l'évolution chronique de la maladie avec des réactions inflammatoires prolongées et des périodes d'exacerbation. La nature des processus inflammatoires dans la structure de l'aide auditive peut être:

  1. Des grappes purulentes, manifestées, d'exsudat purulent derrière la membrane, qui sert de membrane de séparation entre l'oreille moyenne et l'oreille externe.
  2. Catarrhale - sans sécrétions exsudatives, mais avec des symptômes d'hyperémie et d'œdème dans les structures du tissu de l'oreille.
  3. Exsudatif (séreux), se manifestant par l'accumulation dans la partie moyenne de l'oreille d'un exsudat sanguinolent ou lymphoïde, servant de milieu fertile pour la reproduction de la flore infectieuse.

Transition rapide sur la page

Symptômes de l'otite chez l'adulte par les formes

douleur d'oreille - un symptôme de l'otite

La gravité des signes cliniques d'otite dépend de la localisation de la réponse inflammatoire dans le tissu auriculaire et du fait que l'évolution de la maladie est aiguë ou chronique.

Les signes de la forme externe de l'otite apparaissent:

  • Symptômes spécifiques caractéristiques de pathologies cutanées (formations de cloques recouvertes de croûtes en cas d'infection herpétique. Erysipèle ou larmoiement eczémateux);
  • Les signes d'inflammation du périchondre (périchondrite) de la coquille de l'oreille (douleur et gonflement bosselé);
  • Douleur dans la zone des tréteaux, prurit et décharge de substrat purulent (lésion diffuse);
  • Le développement d'un otohématome doux bleu-violet;
  • Signes de furonculose, accompagnés de douleurs irradiant aux dents et au cou;
  • Lésion mycotique, se manifestant par une odeur désagréable, avec la pénétration de spores fongiques dans le tissu auriculaire, de graves symptômes de démangeaisons, une congestion, des claquements et des bourdonnements dans les oreilles, des douleurs mineures et une perte auditive.

Les processus inflammatoires dans la structure de l'oreillette moyenne sont beaucoup plus dangereux pour la santé.

Le développement de la forme aiguë de la maladie est observé principalement au milieu du service de l'oreille structurale. Développement précédé par le SRAS ou un traumatisme membranaire. En cas d'infection, les bactéries pénètrent dans l'oreille de manière tubulaire (à travers le tube auditif).

Une inflammation accompagnée de signes d'otite séreuse se manifeste:

  • perte auditive avec des signes d'acouphènes (acouphènes);
  • Des sons squishy accompagnant chaque mouvement de la tête;
  • gravité différente des symptômes de la douleur;
  • température basse ou absente.

La manifestation des signes d'otite aiguë purulente chez l'adulte dépend du stade de l'évolution de la maladie. Au stade initial du processus inflammatoire, le substrat purulent reste dans les limites de la cavité de la membrane tympanique. Une grande accumulation de pus augmente la pression à l'intérieur de la cavité, augmentant ainsi la douleur.

  • fièvre et faiblesse;
  • manifestation d'acouphènes et signes de congestion de l'oreille;
  • douleur lancinante, lancinante ou lancinante;
  • irradiation douloureuse au niveau des tempes, du cou et des mâchoires;
  • douleur intense la nuit et le soir.
  • diminution de la fonction auditive du côté affecté.

Avec l'apparition de l'otorrhée (libération de pus), l'état du patient s'améliore. Tous les symptômes douloureux disparaissent et la température baisse. Une telle décharge purulente due à une perforation spontanée de la membrane membranaire. Si cela ne se produit pas, un écoulement de pus sans entrave est fourni par une perforation ou une incision de la membrane.

La production de pus peut durer plusieurs jours, sans odeur prononcée, mais les fonctions auditives sont encore très réduites. Au stade de la régénération et du rétablissement, on note la restauration de l'audition, la faiblesse et la fièvre disparaissent et l'écoulement purulent cesse.

Cependant, il existe des situations où la perforation de la membrane ne se produit pas. Le pus accumulé dans la cavité acquiert de la viscosité et peut provoquer le développement de processus adhésifs (otites adhésives), qui violent la mobilité des composants conducteurs du système auditif.

  • Dans ce cas, la déficience auditive entraînée se produit.

La maladie peut se manifester par un processus inflammatoire lent accompagné de signes de manifestations locales. Les symptômes généraux de l'otite - douleur, fièvre, faiblesse et autres manifestations ne sont pas prononcés, ce qui n'est pas sérieusement perçu par les patients et conduit à une négligence de la maladie.

Les processus inflammatoires aigus du labyrinthe (partie de l'oreille interne) se développent principalement chez les patients atteints du syndrome méningé et se manifestent dans les lésions bilatérales. Ils ont trois formes pathologiques - séreuse, purulente et nécrotique, se manifestant chez les patients atteints de tuberculose, les patients atteints de scarlatine ou de rougeole.

Avec cette forme de maladie, le processus aigu peut être limité ou diffus. Dans le tableau clinique aigu du processus séreux et purulent, les symptômes se manifestent soudainement:

  • signes de vertige (vertiges) accompagnés de symptômes d'intoxication;
  • déséquilibre de l'équilibre du corps pendant le mouvement;
  • acouphènes et déficience auditive;
  • état subfébrile mineur ou absence totale de température.

Signes et caractéristiques de l'otite chronique

écoulement purulent de l'oreille, photo

L'évolution chronique du processus inflammatoire qui se développe dans les tissus structurels de l'oreille moyenne est, dans la plupart des cas, la conséquence d'un processus purulent aigu. Développé par deux formes de cours cliniques:

1. La mésotympanite, caractérisée par des lésions inflammatoires de la muqueuse de la muqueuse du tube auditif (auditif) et du revêtement muqueux de la cavité avec lequel elle communique (tambour). La plaque de séparation à membrane a une sortie perforée dans la zone inférieure, son autre composant est à l'état tendu.

Cette forme d'otite moyenne chronique chez les patients se manifeste:

  • fonction auditive réduite;
  • sécrétions purulentes;
  • rares signes de vertiges et d'acouphènes;
  • douleur et hyperthermie (avec exacerbations).

Le degré de perte auditive est déterminé par l'activité des réactions inflammatoires et par la stabilité des propriétés fonctionnelles des osselets auditifs.

2. Epitimpanitom, caractérisé par une lésion prédominante au-dessus de l'espace du tambour dans la partie médiane de la structure de l'oreille. La sortie perforée est située dans la partie supérieure de la membrane, ce qui rend impossible le drainage complet du pus. Son retrait complet ne contribue pas à la structure particulière de cette zone, qui regorge de nombreux passages étroits et de cavités minces.

Les réactions d'inflammation couvrent l'os temporal, l'exsudat purulent dégage une odeur fétide. Symptômes manifestés:

  • une sensation de pression et de congestion dans les oreilles;
  • douleurs dans la zone du temple;
  • une manifestation aiguë de la perte auditive et des signes de vertige.

Lors de la chronisation de l'inflammation dans le labyrinthe, le résultat de la maladie est dû à une diminution progressive de ses fonctions. Par conséquent, afin d’éviter le développement de complications dangereuses, il est important que, dès l’apparition des premiers signes et symptômes de l’otite, le traitement soit mis en route dès que possible.

Traitement des otites moyennes externes et internes, des médicaments

Les principes de la thérapie thérapeutique sont dus à la localisation de l'inflammation. Parfois, ils sont basés sur un traitement médical, dans d'autres cas, la chirurgie est utilisée.

En cas d'otite externe, le traitement est basé sur l'utilisation d'agents pour le soulagement des pathologies cutanées.

  • Les éruptions cutanées d'herpès sont arrêtées par les pommades antivirales, l'eczéma - pommades hormonales. Lorsque des signes de périchondrite sont attribués compresses avec "Burov" liquide ou à froid. En cas de suppuration, procéder à une autopsie de l'abcès.
  • Lorsque l'otogématome liquide est extrait de la tumeur à l'aide d'une seringue et que l'oreille est étroitement bandée.
  • Lésion de furonculose dès les premiers jours de traitement aux antibiotiques - "Erythromycine", "Rulid", "Augmentin". Parallèlement, des tampons d'alcool au bore sont placés dans le conduit auditif et les furoncles sont lubrifiées à l'iode.
  • Lorsqu'un patient ne se sent pas bien, du paracétamol, de l'ibuprofène ou de l'aspirine sont prescrits.
  • Compléter le traitement avec des aérosols antiseptiques avec l’effet antifongique du type Miramistin et des onguents antifongiques - l’utilisation de Mupiracin, Natamycin ou Clotrimazole.
  • Les médicaments "Suprastin", "Zyrtek", "Dimedrol" et "Klaritina" arrêtent les symptômes des démangeaisons.

Otite interne

Dans le traitement de l'otite moyenne aiguë de la structure moyenne et interne de l'oreille, les antibiotiques constituent la base du traitement. Nommé deux jours après l'apparition des premiers symptômes de l'otite. Les bases de la thérapie antibiotique sont:

  • Préparations "Amoxicilline" (ou ses analogues "Ospamox", "Flemoxin", "Amosina"), "Céfuroxine" (ou analogues sous la forme de "Zinnat" ou "Cefurus"), "Amoxicilline" (ou "Augmentin" et "Augmentok" et "Flemoklava" ).

Le traitement antifiotique doit être effectué pendant au moins une semaine.

Ils sont largement utilisés pour le traitement des adultes et des gouttes d'otite - leur utilisation est justifiée par une réduction significative des symptômes douloureux, en l'absence de perforation naturelle. Ce sont des gouttes d'Otipaks ou d'Otinum.

  • Dans ce cas, les gouttes contenant des antibiotiques ne seront pas efficaces, car des réactions inflammatoires se produisent derrière le septum membranaire.

En présence du processus de perforation d'une goutte ayant un effet analgésique, il est impossible de l'appliquer, car ils peuvent endommager les récepteurs situés dans la cochlée. Ne pas attribuer de gouttes Avec la propriété ototaxique et à base d'alcool, car ils peuvent causer une perte complète de l'audition. À ce stade, utilisez des gouttes telles que "Normaks", "Miramistin" ou "Ziprofarma".

Parfois, au cours du traitement, en l’absence d’améliorations, une méthode chirurgicale est utilisée - la paracentèse, l’élimination du pus est réalisée par la méthode de perforation de la membrane membranaire.

Le traitement thérapeutique des processus inflammatoires de l'oreille interne est effectué dans un hôpital sous la surveillance d'un médecin. Divers traitements de l'otite moyenne sont utilisés pour améliorer les fonctions de la microcirculation dans le labyrinthe osseux et protéger les neurones des dommages.

Traitement UHF, traitement ultraviolet et électrophorèse sont ajoutés au traitement médicamenteux. Le traitement à domicile est autorisé avec l'approbation du médecin. Afin de ne pas diversifier l'infection, vous ne devriez pas recourir à des recettes douteuses. Assez de compresses chauffantes sur la vodka pendant six heures par jour. Et d'ajouter des compresses aux procédures de réchauffement Sollux avec une lampe.

Complications possibles et pronostic

Un traitement adéquat et opportun fournit un traitement complet de l’otite, quelle que soit la manifestation. Seul le manque de thérapie qualifiée crée le risque de développer toutes sortes de complications pouvant se manifester par divers processus pathologiques:

  • infection des sinus situés dans la dure-mère;
  • mastoïdite et abcès intracrânien;
  • processus inflammatoires dans la moelle;
  • septicémie ou hydrocéphalie otogénique;
  • parésie des nerfs faciaux et surdité absolue.

Il est important de savoir que l'efficacité de la thérapie effectuée n'est pas évaluée en fonction des critères d'élimination complète des symptômes cliniques, mais bien par le rétablissement complet des fonctions de l'aide auditive.

Symptômes et traitement de l'inflammation de l'oreille chez l'adulte | Comment traiter l'inflammation de l'oreille

L'oreille est un organe de l'audition. Il y a l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. L'inflammation des oreilles chez un adulte devrait être éliminée et vous ne devriez pas la retarder. Plus tôt vous consultez un médecin et commencez un traitement, vous serez ainsi en mesure d'éviter de faire face à des complications ou, pire, à une perte auditive. C'est pourquoi, ne tirez pas la visite chez le médecin. Si votre oreille fait mal, allez chez le patient ORL, il vous donnera un traitement pour l'inflammation de l'oreille. Et ne pas se soigner soi-même. Beaucoup essaient d'acheter leurs médicaments, ce qui aggrave la situation.

Symptômes d'inflammation de l'oreille lors d'une otite chez l'adulte

L'otite la plus répandue est l'otite, qui est aussi une inflammation de l'oreille. Les symptômes d'une maladie dépendent de sa forme. L'otite peut être externe, moyenne, interne, aiguë et chronique.

Le médecin examine l'image de la maladie. Et s'il détecte des dommages aux tissus de l'auricule et du conduit auditif, il s'agit alors d'une otite externe.

La situation est plus compliquée et grave lorsque les muqueuses de l'oreille moyenne sont atteintes. Il est difficile d'imaginer qu'un rhume peut entraîner une complication du cerveau. Mais une telle probabilité avec l'otite moyenne existe.

L'inflammation de l'oreille est causée par des microbes purulents et d'autres micro-organismes qui pénètrent dans la cavité tympanique par le biais du tube auditif. Puisque ce tube relie le nasopharynx à l'oreille moyenne, tout processus inflammatoire dans le nez ou toute maladie infectieuse contribue au développement de l'otite. Autres modes d’infection: les lésions du tympan ou le débit sanguin au cours d’une maladie infectieuse sont extrêmement rares.

Un gonflement du tube auditif provoque une congestion de l'oreille. La membrane muqueuse de l'oreille moyenne se gonfle. Il y a une douleur lancinante dans l'oreille. À l'intérieur de l'oreille, le pus s'accumule. Les douleurs dans les symptômes d'inflammation de l'oreille sont aggravées, la température corporelle augmente. De plus, le tympan fond, le pus ressort et les fortes douleurs dans l’oreille disparaissent. A partir de ce moment commence le processus de récupération.

Symptômes d'inflammation de l'oreille moyenne chez l'adulte

Les premiers symptômes d'inflammation de l'oreille qui seront visibles sont:

Perte auditive partielle.

Démangeaisons avec inflammation de l'oreille près du conduit auditif.

La peau au niveau du canal auditif est devenue rouge et un gonflement est apparu.

Dans la région du canal auditif est apparu écoulement purulent.

Parfois, la diarrhée, la nausée avec des vomissements comme symptômes de l'inflammation de l'oreille moyenne chez les adultes.

Signes d'inflammation de l'oreille externe

Un patient souffrant d'une inflammation de l'oreille de ce type manifeste une douleur modérée à sévère, aggravée par le toucher de l'oreille, les dents serrées, les mouvements de mastication et l'ouverture de la bouche. Il augmente également la température, les pertes fétides de l'oreille, la perte d'audition.

L'inflammation de l'oreille externe provoquée par des champignons peut être asymptomatique, mais des excroissances lâches peuvent apparaître dans le canal auditif et ressembler à du papier buvard. L'inflammation chronique de l'oreille externe se caractérise par des démangeaisons, un épaississement de la peau, une desquamation et parfois une décharge.

Symptômes d'inflammation de l'oreille lors d'une labyrinthite chez l'adulte

La labyrinthite (otite interne) est une maladie résultant de la pénétration de microbes pathogènes ou de leurs toxines et se manifestant par une violation combinée des fonctions des récepteurs vestibulaire et auditif.

Le plus souvent, le premier symptôme d'inflammation de l'oreille interne devient un vertige sévère, accompagné de nausées, de vomissements, d'une perturbation de l'équilibre optique et dynamique, d'un bruit dans l'oreille et d'une diminution significative de l'audition. Un patient présentant des symptômes d'inflammation de l'oreille interne est incapable de lever la tête seul ou de la tourner de côté: tout mouvement augmente les nausées, provoque des vomissements, une décoloration du visage et une transpiration abondante. Ces symptômes d'inflammation persistent pendant deux à trois semaines, puis perdent progressivement leur gravité et, finalement, disparaissent.

Traitement de diverses formes d'inflammation de l'oreille

Il est très important dans ce cas, un traitement rapide et de qualité. La première étape consiste à soulager la douleur. Cela peut être fait grâce à l'utilisation d'analgésiques. Aide également et gouttes vasoconstricteurs pour le nez. Le but de ces gouttes est d'élargir l'orifice pharyngien du tube auditif pour établir rapidement un écoulement d'aération de l'oreille moyenne. Pour ce faire, allongez-vous sur le dos, tournez la tête dans la direction de l'oreille du patient, puis goutte-à-goutte dans le nasopharynx. Au début de l'inflammation de l'oreille, les antibiotiques sont les plus efficaces.

Dans le cas de la non-amélioration du bien-être après le traitement de l'inflammation, les médecins produisent souvent une paracentèse (perforation du tympan), libérant du pus de la cavité et réduisant la pression dans celle-ci. Parfois, les patients refusent cette procédure, en vain par crainte de troubles auditifs. Le trou de la ponction est rapidement resserré. Une méthode courante de traitement de l'inflammation de l'oreille consiste à introduire des médicaments dans le canal auditif à l'aide d'une pipette stérilisée. Le flacon de médicament est plongé dans de l'eau tiède pendant quelques minutes et chauffé à la température du corps. Après la procédure, vous devez vous allonger pendant 10 minutes.

Comment traiter l'inflammation de l'oreille moyenne?

Le traitement est prescrit par un oto-rhino-laryngologiste, en fonction des résultats des tests et des examens. La méthode classique de prise en charge de cette maladie est systémique, complexe.

introduire de la gaze turund, elle est humidifiée à l'alcool (70%);

Otite - Qu'est-ce que c'est, types, symptômes chez l'adulte, traitement de l'otite de l'oreille

L'otite est une maladie ORL qui est un processus inflammatoire dans l'oreille. Elle se manifeste par des douleurs à l'oreille (pulsations, ballonnements, douleurs), une augmentation de la température corporelle, une déficience auditive, des acouphènes, un écoulement mucopurulent du conduit auditif externe. La gravité du processus pathologique dépend entièrement de la virulence des micro-organismes, et l’état de la défense immunitaire de la personne joue un grand rôle.

Qu'est-ce que c'est, quels sont les premiers signes et symptômes de l'otite et comment traiter chez l'adulte sans conséquences pour l'oreille, nous étudierons plus loin dans l'article.

Qu'est-ce que l'otite moyenne?

L'otite est une lésion inflammatoire de la partie interne, moyenne ou externe de l'oreille humaine, qui se manifeste sous une forme chronique ou aiguë. La maladie se caractérise par des lésions des structures de l'oreille externe, moyenne ou interne, tandis que les patients présentent des symptômes spécifiques. Les symptômes chez l'adulte dépendent de la zone d'inflammation, de l'ajout de complications locales ou systémiques.

La pathologie peut se développer à tout moment de l’année, mais le pic des visites à l’hôpital tombe en automne et en hiver, lorsque les gens n’ont pas le temps de passer de la chaleur au froid.

Raisons

Les causes et les symptômes de l'otite moyenne dépendent du type de maladie, de l'état immunitaire et des facteurs environnementaux. Les éléments fondamentaux de la formation de la maladie sont l'effet de la température de l'air, la pureté de l'eau utilisée pour l'hygiène et la période de l'année.

Les causes de l'otite sont:

  • Pénétration de l'infection par d'autres organes ORL - en tant que complication d'une maladie virale infectieuse concomitante;
  • Diverses maladies du nez, des sinus et du nasopharynx. Cela inclut tous les types de rhinite, la courbure du septum nasal, les végétations adénoïdes (végétation adénoïde);
  • Blessures de l'auricule;
  • Hypothermie et immunité affaiblie.

Parmi les conditions qui augmentent considérablement le risque de développer la maladie, on peut citer:

  • les allergies;
  • inflammation des voies respiratoires supérieures;
  • états d'immunodéficience;
  • effectuer des opérations chirurgicales dans la région du nasopharynx ou de la cavité nasale;
  • enfance, âge des enfants.
L'otite chez l'adulte est une maladie à prendre au sérieux, à connaître ses symptômes, ses conséquences et son traitement.

Types d'otite

La structure de l'oreille humaine est divisée en trois parties interdépendantes qui portent les noms suivants:

En fonction de la partie spécifique du corps où se produit le processus inflammatoire, il est habituel en médecine de distinguer trois types d'otite:

Otite externe

L'otite moyenne externe peut être limitée ou diffuse. Dans certains cas, elle s'étend au tympan, elle est plus fréquente chez les patients âgés. Se produit à la suite d'une blessure mécanique ou chimique à l'oreille. Un patient souffrant d'otite externe se plaint d'une douleur lancinante à l'oreille, qui se manifeste au niveau du cou, des dents et des yeux et qui est aggravée par le fait de parler et de mastiquer.

Le développement contribue à deux facteurs:

  • Infections avec un objet pointu (épingle à cheveux, cure-dent);
  • Humidité et accumulation dans le conduit auditif.

Cela se produit souvent si l'oreille est constamment en contact avec de l'eau, par exemple lors de la nage, on l'appelle donc "l'oreille du nageur".

Otite moyenne oreille

Avec l'otite moyenne, le processus inflammatoire se produit dans la cavité tympanique. Il existe de nombreuses formes et variantes du cours de cette maladie. Elle peut être catarrhale et purulente, perforée et non perforée, aiguë et chronique. Lorsque l'otite peut développer des complications.

Otite interne

Ce type est également appelé labyrinthite, ses symptômes peuvent varier en gravité (des poumons aux prononcés).

Les symptômes de l'otite sont similaires dans toutes les formes de la maladie, mais leur intensité et certaines caractéristiques dépendent de l'espèce.

Selon la nature de l'évolution de la maladie, on distingue les formes suivantes:

  • Épicé Se produit soudainement, a des symptômes prononcés.
  • Chronique. Le processus inflammatoire se poursuit pendant une longue période, a des périodes d'exacerbation.

Les modes de manifestation de l'otite distinguent les formes suivantes:

  • Purulent. Le pus s'accumule derrière le tympan.
  • Catarrhal Il y a gonflement et rougeur des tissus, il n'y a pas d'écoulement liquide ou purulent.
  • Exsudatif. Dans l'oreille moyenne, des liquides (sang ou lymphe) s'accumulent, ce qui constitue un excellent terrain fertile pour les micro-organismes.

Comment et comment traiter l'otite de l'oreille, l'otolaryngologue le détermine en définissant le type et l'étendue de la maladie.

Symptômes de l'otite chez l'adulte

Le tableau clinique de l'otite dépend directement de la localisation du processus pathologique.

  • mal d'oreille. Ce symptôme est constamment dérangeant et est le principal qui apporte le plus d'inconfort. Parfois, la douleur jaillit dans les dents, la tempe et la mâchoire inférieure. La raison pour le développement de cette condition dans l'otite est considérée comme une pression accrue dans la cavité de l'oreille;
  • rougeur du conduit auditif, changement de couleur du pavillon;
  • la détérioration progressive de l'audition causée par l'ouverture d'abcès et le remplissage du conduit auditif avec des masses purulentes;
  • fièvre - le plus souvent une augmentation de la température corporelle, mais ceci est également une caractéristique optionnelle;
  • écoulement de l'oreille avec une otite externe sont presque toujours. Après tout, rien n'empêche le liquide inflammatoire de se démarquer.

Les symptômes de l'otite sont souvent accompagnés d'un nez qui coule, ce qui entraîne un gonflement de la muqueuse nasale et une congestion du tube auditif.

  • Dans le cas du développement d'une otite externe locale purulente aiguë (furoncle dans le conduit auditif), le patient se plaint de maux d'oreille, qui sont aggravés par la pression ou en le tirant.
  • Il y a aussi des douleurs lors de l'ouverture de la bouche et des douleurs lors de l'insertion de l'entonnoir pour examiner le conduit auditif externe.
  • Extérieurement, l'auricule est gonflée et rougie.
  • L'otite moyenne diffuse, infectieuse et purulente se développe à la suite d'une inflammation de l'oreille moyenne et de sa suppuration.
  • forte fièvre;
  • douleur à l'oreille (battements ou douleur);
  • diminution de la fonction auditive, qui est généralement rétablie quelques jours après les premières manifestations des symptômes;
  • nausée, malaise, vomissements;
  • écoulement purulent des oreilles.
  • acouphènes
  • vertige
  • nausées et vomissements
  • trouble de l'équilibre
  • perte auditive.
  • Le symptôme principal de la forme aiguë est une douleur intense à l'oreille, que les patients décrivent comme une saccade ou une sensation de tir.
  • La douleur peut être très intense et augmenter en soirée.
  • L’autophonie est l’un des signes de l’otite: la présence de bruits constants dans l’oreille, qui ne sont pas associés à des sons provenant de l’extérieur, apparaît comme une oreille congestionnée.

L'otite moyenne aiguë doit toujours être traitée jusqu'au bout, car le pus commencera à se répandre à l'intérieur du crâne.

  • Perte d'audition
  • Écoulement purulent périodique de l'oreille.
  • Vertiges ou acouphènes.
  • La douleur n'apparaît que pendant les périodes d'aggravation.
  • La température peut augmenter.

Si vous avez des symptômes d'otite, vous devez consulter de toute urgence un médecin qui diagnostiquera correctement et vous expliquera comment traiter l'inflammation.

Des complications

Ne pensez pas que l'otite de l'oreille est un rhume inoffensif. De plus, il met définitivement une personne à l'écart de l'ornière, ce qui réduit sa capacité à travailler pendant au moins 10 jours, peut entraîner des changements irréversibles avec une détérioration persistante ou une perte complète de l'audition.

Les complications suivantes peuvent survenir lorsque la maladie commence à dériver:

  • rupture du tympan (en règle générale, il faut 2 semaines pour guérir le trou formé);
  • choléostomie (prolifération tissulaire du tympan, déficience auditive);
  • destruction des osselets auditifs de l'oreille moyenne (enclume, malleus, étriers);
  • mastoïdite (inflammation du processus mastoïdien de l'os temporal).

Diagnostics

Un médecin compétent diagnostique les otites aiguës sans adaptations spéciales ni technologies innovantes. Un examen régulier de l'auricule et du conduit auditif avec un réflecteur monté sur la tête (un miroir avec un trou au centre) ou un otoscope est suffisant pour diagnostiquer une otite de l'oreille.

Une méthode permettant de confirmer et de clarifier le diagnostic consiste à effectuer une analyse sanguine générale dans laquelle des signes d'inflammation sont détectés (augmentation de la RSE, augmentation du nombre de globules blancs et autres).

A partir de méthodes instrumentales utilisant la radiographie, la tomographie par ordinateur des zones temporales.

Comment traiter l'otite moyenne chez l'adulte?

Les médicaments antibactériens (antibiotiques, sulfamides, etc.) jouent un rôle particulier dans le traitement de l'otite. Leur utilisation présente un certain nombre de caractéristiques - le médicament doit non seulement agir sur les bactéries qui ont provoqué l'otite, mais également pénétrer bien dans le tympan.

Le traitement des modifications inflammatoires de l'auricule commence par le repos au lit. Des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des antipyrétiques sont prescrits simultanément. La combinaison de médicaments peut traiter efficacement la pathologie.

Traitement complet de l'otite de l'oreille

Ce n'est pas un secret pour personne de savoir comment traiter une otite aiguë chez l'adulte - des gouttes dans les oreilles. C'est le remède le plus courant contre l'otite. Selon le type de maladie en utilisant différents médicaments. Les gouttes auriculaires peuvent uniquement contenir un médicament antibactérien ou être combinées - pour contenir un antibiotique et une substance anti-inflammatoire.

Les types de gouttes suivants sont distingués:

  • les glucocorticoïdes (Garazon, Sofradex, Dexon, Anauran);
  • ayant dans sa composition des agents anti-inflammatoires non stéroïdiens (Otinum, Otipaks);
  • antibactérien (Otofa, Tsipromed, Normaks, Fugentin).

Le traitement prend 5-7 jours.

  1. En association avec des gouttes auriculaires avec otite, les oto-rhino-laryngologistes prescrivent souvent des gouttes nasales vasoconstricteurs (Naphthyzin, Nazol, Galazolin, Otrivin, etc.), ce qui permet de supprimer le gonflement de la membrane muqueuse de la trompe d'Eustache et de réduire ainsi la charge sur le tympan.
  2. En plus des gouttes dans le complexe, des antihistaminiques (antiallergiques) peuvent également être prescrits pour poursuivre le même objectif - l'élimination de l'œdème muqueux. Ceux-ci peuvent être des comprimés de Loratadine, Suprastin, Diazolin, etc.
  3. Des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens à base de paracétamol (panadol), d’ibuprofène (nurofène) et de nise sont prescrits pour réduire la température et les douleurs aux oreilles.
  4. Les antibiotiques pour l'otite chez l'adulte sont associés au traitement de la forme modérée aiguë dans le développement d'une inflammation purulente. Application bien prouvée Augmentina. Aussi efficace Rulid, Amoxiclav, Cefazolin.

En plus de ces mesures, des procédures de physiothérapie sont utilisées:

  • UHF pour le nez;
  • traitement au laser pour la bouche du tube auditif;
  • pneumomassage orienté vers la région du tympan.

Si toutes les actions susmentionnées ne conduisent pas à une régression du processus ou si le traitement est commencé au stade de la perforation du tympan, il faut tout d'abord assurer une bonne sortie du pus de la cavité de l'oreille moyenne. Pour ce faire, nettoyez régulièrement le conduit auditif de la décharge.

Au cours de la manipulation sous anesthésie locale. Dans le tympan avec une aiguille spéciale, faites une ponction à travers laquelle le pus est retiré. L'incision est recouverte indépendamment après l'arrêt de l'écoulement de pus.

Recommandations

Les recommandations du médecin doivent être observées:

  • Il est impossible de prescrire une auto-médication, de choisir la posologie, d'interrompre l'administration de médicaments lorsque les symptômes de l'otite disparaissent.
  • Des actions incorrectes, effectuées à leur discrétion, peuvent nuire à la santé.
  • Avant de consulter un médecin, vous ne pouvez prendre qu'une pilule de paracétamol pour réduire la douleur. Ce médicament est efficace et présente peu de contre-indications. Lorsqu'il est utilisé correctement, le paracétamol provoque rarement des effets indésirables.

Prévention

L'objectif principal de la prophylaxie contre les otites chez l'adulte est que la trompe d'Eustache ne soit pas obstruée par un mucus épais. Ce n'est pas une tâche facile. En règle générale, la rhinite aiguë est accompagnée de sécrétions liquides, mais au cours du traitement, le mucus devient souvent beaucoup plus épais et stagne dans le nasopharynx.

  1. Les foyers d'infection chronique - amygdalite, pharyngite augmentent le risque d'otite.
  2. Après le bain, en particulier en eau libre, il est nécessaire de bien sécher les oreilles pour empêcher l’eau de pénétrer avec les bactéries à l’intérieur. Les gouttes antiseptiques développées, en particulier pour les personnes sujettes aux otites, sont enfoncées dans les oreilles après chaque nage.
  3. Nettoyez régulièrement les oreilles de la saleté et du soufre pour maintenir l'hygiène. Mais il est préférable de laisser un minimum de soufre, car il protège le conduit auditif contre la pénétration de microbes pathogènes.

En conclusion, il convient de noter que l'otite moyenne est une maladie très désagréable. Ne pensez pas que tous les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes. Assurez-vous de contacter votre médecin dès l'apparition des premiers signes. Souvent, les gens traitent l'otite moyenne avec une frivolité déraisonnable, sans se rendre compte que les complications de cette infection peuvent avoir les conséquences les plus graves.

Symptômes et traitement de l'otite chez l'adulte

L'otite est une inflammation de l'oreille, terme générique désignant tout processus infectieux dans l'organe de l'audition. En fonction de l'oreille affectée, des otites moyennes externe, moyenne et interne (labyrinthite) sont isolées. L'otite est fréquente. Dix pour cent de la population mondiale a souffert d'otite externe au cours de sa vie.

Chaque année, 709 millions de nouveaux cas d'otite moyenne aiguë sont signalés dans le monde. Plus de la moitié de ces épisodes surviennent chez des enfants de moins de 5 ans, mais les adultes souffrent également d'inflammation de l'oreille moyenne. La labyrinthe est en général une complication de l'otite moyenne et survient relativement rarement.

Anatomie de l'oreille

Pour une meilleure compréhension du sujet, il est nécessaire de rappeler brièvement l'anatomie de l'organe de l'audition.
Les composants de l'oreille externe sont l'auricule et le canal auditif. Le rôle de l'oreille externe est de capter l'onde sonore et de la maintenir contre le tympan.

L'oreille moyenne est le tympan, la cavité tympanique contenant la chaîne des osselets auditifs et le tube auditif.

Dans la cavité tympanique, il se produit une amplification des vibrations sonores, après quoi l'onde sonore suit l'oreille interne. La fonction du tube auditif reliant le nasopharynx à l'oreille moyenne est la ventilation de la cavité tympanique.

L'oreille interne contient ce qu'on appelle un "escargot" - un organe sensible complexe dans lequel les vibrations sonores sont converties en un signal électrique. Une impulsion électrique suit le nerf auditif du cerveau, transportant des informations sonores codées.

Otite externe

L'otite externe est une inflammation du conduit auditif. Il peut être diffus et peut s'écouler sous forme d'ébullition. Dans les otites externes diffuses, la peau de tout le conduit auditif est affectée. Un furoncle est une inflammation limitée de la peau de l'oreille externe.

Otite moyenne

Avec l'otite moyenne, le processus inflammatoire se produit dans la cavité tympanique. Il existe de nombreuses formes et variantes du cours de cette maladie. Elle peut être catarrhale et purulente, perforée et non perforée, aiguë et chronique. Lorsque l'otite peut développer des complications.

Les complications les plus courantes de l'otite moyenne comprennent la mastoïdite (inflammation de l'oreille de l'os temporal), la méningite (inflammation des membranes du cerveau), un abcès (abcès) du cerveau et une labyrinthite.

Labyrinthite

L'otite interne n'est presque jamais une maladie indépendante. Presque toujours, il s'agit d'une complication de l'inflammation de l'oreille moyenne. Contrairement aux autres types d'otites, son principal symptôme n'est pas la douleur, mais une perte d'audition et des vertiges.

Causes de l'otite

  • Après l'ingestion d'eau contaminée - l'otite externe survient le plus souvent après que de l'eau contenant l'agent pathogène de la maladie pénètre dans l'oreille. C'est pourquoi le deuxième nom de cette maladie est «l'oreille du nageur».
  • Traumatisme de la peau du conduit auditif externe - en plus de la présence d'infection dans l'eau, il doit exister des conditions locales prédisposant au développement d'une inflammation: microfissures de la peau, etc. Sinon, chacun de nos contacts avec de l'eau bouillie provoquerait une inflammation de l'oreille.
  • Complications d'infections virales respiratoires aiguës, la sinusite - dans ce cas, l'agent responsable de l'otite moyenne pénètre dans la cavité tympanique de l'autre côté, la voie dite du rhinotubar, c'est-à-dire par le tube auditif. Généralement, l'infection pénètre dans l'oreille par le nez lorsqu'une personne présente une infection virale respiratoire aiguë, un nez qui coule ou une sinusite. En cas d'inflammation grave de l'oreille moyenne, l'infection peut se propager à l'oreille interne.
  • Dans les maladies infectieuses, les maladies rénales, le diabète, l'hypothermie dans le contexte d'une immunité réduite augmentent le risque d'inflammation de l'oreille moyenne. Souffler par 2 narines (mal), tousser et éternuer augmentent la pression dans le nasopharynx, ce qui entraîne la pénétration de mucus infecté dans la cavité de l'oreille moyenne.
  • Élimination mécanique du cérumen - c'est une barrière de protection contre les infections.
  • Température de l'air élevée et humidité élevée.
  • Contact visuel avec des objets étrangers.
  • L'utilisation d'appareils auditifs.
  • Des maladies telles que la dermatite séborrhéique sur le visage, l'eczéma, le psoriasis.
  • Les causes du développement de l'otite moyenne aiguë sont également une prédisposition génétique, des états d'immunodéficience, une infection par le VIH.

Agents causaux de la maladie

Les agents responsables des otites externes peuvent être des bactéries ou des champignons. Des microorganismes tels que Pseudomonas aeruginosa et Staphylococcus sont particulièrement fréquents dans le conduit auditif. Pour les champignons du genre Candida et Aspergillus, la peau du conduit auditif est généralement l'un des endroits préférés du corps: il fait sombre et, après le bain, il est également humide.

Les agents responsables de l'otite moyenne, et donc interne, peuvent être des virus et des bactéries. Des lésions fongiques de l'oreille moyenne se produisent également, mais beaucoup moins fréquemment que les externes. Les agents pathogènes bactériens les plus courants de l'otite moyenne sont le pneumocoque, le bacille de l'hémophilus et le moraxsella.

Le tableau clinique - symptômes de l'otite

  • La douleur est le principal symptôme de l'otite. L'intensité de la douleur peut être différente:
    • de à peine perceptible à insupportable
    • personnage - pulsation, tir

    C'est très difficile, le plus souvent, il est impossible de distinguer indépendamment la douleur de l'otite externe de la douleur de l'inflammation de l'oreille moyenne. Le seul indice peut être le fait qu'avec une otite externe, la douleur doit être ressentie lorsque vous touchez la peau à l'entrée du conduit auditif.

  • La perte auditive est un symptôme non permanent. Il peut être présent à la fois dans les otites externes et, en moyenne, dans les deux formes d'inflammation de l'oreille.
  • Augmentation de la température - le plus souvent, il y a une augmentation de la température corporelle, mais ceci est également un signe optionnel.
  • Les écoulements de l'oreille avec une otite externe sont presque toujours. Après tout, rien n'empêche le liquide inflammatoire de se démarquer.

Avec l'otite moyenne, s'il n'y a pas de perforation (trou) dans le tympan, il n'y a pas d'écoulement de l'oreille. La suppuration du canal auditif commence après qu'un message apparaisse entre l'oreille moyenne et le canal auditif.

Je me concentre sur le fait que la perforation peut ne pas être formée même avec une otite purulente. Les patients souffrant d'otite moyenne demandent souvent où le pus va arriver s'il ne se déclare pas. C'est très simple - ça va sortir par le tube auditif.

  • Bruit d'oreille (voir les causes de l'acouphène), la congestion de l'oreille est possible avec n'importe quelle forme de la maladie.
  • Avec le développement de l'inflammation de l'oreille interne, des vertiges (causes) peuvent apparaître.

L'otite moyenne aiguë se déroule en 3 étapes:

Otite catarrhale aiguë - le patient ressent une douleur intense, aggravée par la nuit, avec une toux, des éternuements, il peut donner à la tempe, des dents, être percé, battre, percer, entendre, son appétit, et une forte fièvre à 39 ° C.

Otite moyenne suppurative aiguë - il y a une accumulation de pus dans la cavité de l'oreille moyenne, suivie d'une perforation et d'une suppuration, qui peut prendre de deux à trois jours de maladie. Pendant cette période, la température baisse, la douleur diminue, le médecin peut faire une petite ponction (paracentèse) s'il n'y a pas de rupture indépendante du tympan.

La phase de récupération - la suppuration s'arrête, le défaut du tympan se ferme (fusion des bords), l'audition est restaurée dans les 2-3 semaines.

Principes généraux de diagnostic

Dans la plupart des cas, le diagnostic d'otite aiguë ne pose pas de problème. Méthodes de recherche de haute technologie sont rarement nécessaires, l'oreille est bien visible des yeux. Le médecin examine le tympan avec un réflecteur frontal (un miroir avec un trou au milieu) à travers l’entonnoir pour oreilles ou avec un dispositif optique spécial - un otoscope.

Un dispositif intéressant pour le diagnostic de l'otite développé par la célèbre société Apple. C'est une buse otoscopique pour téléphone-appareil photo. Il est supposé qu’à l’aide de ce gadget, les parents pourront prendre des photos du tympan d’un enfant (ou du leur) et les envoyer pour consultation avec leur médecin.

Diagnostic de l'otite externe

En examinant l'oreille d'un patient souffrant d'otite externe, le médecin constate une rougeur de la peau, un rétrécissement du canal de l'oreille et la présence de sécrétions liquides dans sa lumière. Le degré de rétrécissement du canal auditif est tel que le tympan n'est pas visible du tout. Pour l'inflammation de l'oreille externe, d'autres tests ne sont généralement pas nécessaires, à l'exception de l'examen.

Diagnostic de l'otite moyenne et de la labyrinthite

Dans l'inflammation aiguë de l'oreille moyenne, le moyen principal d'établir un diagnostic est également un examen. Les principaux signes permettant de diagnostiquer une "otite moyenne aiguë" sont la rougeur du tympan, la restriction de sa mobilité, la présence de perforations.

  • Comment la mobilité du tympan est-elle contrôlée?

On demande à une personne de gonfler ses joues sans ouvrir sa bouche, c'est-à-dire "se moucher". Cette technique s'appelle la manœuvre de Valsalva de la part de l'anatomiste italien, qui a vécu au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles. Il est largement utilisé par les plongeurs et les plongeurs pour équilibrer la pression dans la cavité tympanique lors de la descente en eaux profondes.

Lorsque le courant d'air pénètre dans la cavité de l'oreille moyenne, le tympan se déplace un peu et cela se remarque à l'œil nu. Si la cavité tympanique est remplie de liquide inflammatoire, aucun air n'y pénétrera et le tympan ne bougera plus. Après l'apparition de la suppuration de l'oreille, le médecin peut observer la présence d'une perforation dans le tympan.

Parfois, pour clarifier la nature de la maladie, une audiométrie (test de l'audition sur l'appareil) ou une tympanométrie (mesure de la pression à l'intérieur de l'oreille) peut être nécessaire. Cependant, ces méthodes d'examen de l'audition sont souvent utilisées dans les otites chroniques.

La labyrinthite est généralement diagnostiquée lorsque l’acuité auditive chute brusquement dans le contexte d’une otite moyenne fluide et que des vertiges apparaissent. L'audiométrie dans cette situation est requise. Vous avez également besoin d'un examen de neurologue et de la consultation d'un oculiste.

La radiographie est une nécessité lorsqu'il y a suspicion de complications de la maladie - mastoïdite ou propagation de l'infection par voie intracrânienne. Heureusement, de tels cas sont rares. Dans les cas où l'on soupçonne le développement de complications, on effectue généralement une tomographie par ordinateur des os temporaux et du cerveau.

Dois-je utiliser un écouvillon d’otite pour déterminer la flore bactérienne? Une réponse sans équivoque à cette question n'est pas facile à donner. Le problème est que, en raison des particularités de la culture de bactéries, la réponse de cet examen sera reçue 6 à 7 jours après le prélèvement du frottis, c’est-à-dire lorsque l’otite moyenne aura presque disparu. De plus, avec une otite moyenne sans perforation, le frottis est inutile, car les microbes sont situés derrière le tympan.

Et pourtant, il vaut mieux faire un frottis. Dans l'éventualité où l'utilisation du médicament de première intention n'apporterait pas de récupération, il serait possible de corriger le traitement en obtenant les résultats de l'examen bactérien.

Traitement de l'otite externe

Le traitement principal de l'otite externe chez l'adulte est le collyre. Si une personne ne souffre pas d'immunodéficience (infection par le VIH, diabète sucré), un antibiotique en comprimés n'est généralement pas nécessaire.

Les gouttes auriculaires peuvent uniquement contenir un médicament antibactérien ou être combinées - pour contenir un antibiotique et une substance anti-inflammatoire. Le traitement prend 5-7 jours. Le plus fréquemment utilisé pour le traitement de l'otite moyenne:

  • Ciprofarm (Ukraine, chlorhydrate de ciprofloxacine)
  • Normaks (100-140 roubles, norfloxacine)
  • Otofa (170-220 roubles, rifamycine)
  • Sofradex (170-220 roubles, dexaméthasone, framycétine, gramicidine)
  • Kandibiotik (210-280 roubles., Beclomethasone, lidocaïne, clotrimazole, chloramphénicol)

Les deux derniers médicaments ont également des propriétés antifongiques. Si l'otite externe est d'origine fongique, les pommades antifongiques sont largement utilisées: clotrimazole (Candide), natamycine (Pimafucin, Pimafukort).

En plus des gouttes auriculaires, un médecin peut vous recommander une pommade contenant le principe actif Mupirocin (Baktroban 500-600 roubles, Supirocin 300 roubles) pour le traitement de l'otite externe. Il est important que le médicament n’affecte pas négativement la microflore normale de la peau et il existe des preuves de l’activité de la mupirocine contre les champignons.

Traitement de l'otite moyenne et de la labyrinthite chez l'adulte

Thérapie antibactérienne

Le principal moyen de traitement de l'otite moyenne est un antibiotique. Cependant, le traitement de l'otite moyenne avec des antibiotiques chez l'adulte est une autre question controversée de la médecine moderne. Le fait est qu'avec cette maladie, le pourcentage d'auto-guérison est très élevé - plus de 90%.

Il y a eu un certain temps à la fin du XXe siècle, lorsque, sous le coup de l’enthousiasme, des antibiotiques ont été prescrits à presque tous les patients atteints d’otite. Cependant, il est maintenant considéré acceptable de se passer d'antibiotiques pendant les deux premiers jours suivant l'apparition de la douleur. Si, après deux jours, il n'y a aucune tendance à l'amélioration, un médicament antibactérien est déjà prescrit. Des analgésiques pour administration orale peuvent être nécessaires pour tous les types d'otite.

Dans ce cas, bien entendu, le patient doit être sous surveillance médicale. La décision sur le besoin d'antibiotiques est très responsable et ne devrait être prise que par un médecin. Sur la balance, d’une part, les effets secondaires possibles de l’antibiothérapie, de l’autre - le fait que chaque année dans le monde, une otite complique la vie de 28 000 personnes.

Les principaux antibiotiques utilisés dans le traitement de l'otite moyenne chez l'adulte:

  • Amoxicilline - Ospamox, Flemoksin, Amosin, Ekobol, Flemoksin solyutab
  • Aamoxicilline avec acide clavulanique - Augmentin, Flemoklav, Ecoclav
  • Céfuroxime - Zinnat, Axetin, Zinatsef, Cefurus et autres drogues.

Le traitement antibiotique devrait durer 7 à 10 jours.

Gouttes d'oreille

Les gouttes auriculaires sont également largement prescrites pour l'inflammation de l'oreille moyenne. Il est important de se rappeler qu’il existe une différence fondamentale entre les gouttes, qui sont attribuées avant la perforation du tympan et après son apparition. Je rappelle un signe de perforation est l'apparition de la suppuration.

Avant la perforation, des gouttes à effet anesthésique sont prescrites. Ceux-ci comprennent des médicaments tels que:

  • Otinum - (150-190 rub) - Salicylate de choline
  • Otipaks (220 roubles), Otirelax (140 roubles) - lidocaïne et phénazone
  • Otizol - phénazone, benzocaïne, chlorhydrate de phényléphrine

Les gouttes contenant un antibiotique n’ont aucun sens à enterrer dans cette phase, car l’inflammation suit le tympan qui leur est imperméable.

Après l'apparition de la perforation, la douleur disparaît et les gouttes anesthésiques ne peuvent plus couler, car elles peuvent endommager les cellules sensibles de la cochlée. Lorsqu'une perforation se produit, les gouttes situées à l'intérieur de l'oreille moyenne sont accessibles, ce qui vous permet d'enterrer les gouttes contenant l'antibiotique. Cependant, vous ne pouvez pas utiliser d'antibiotiques ototoxiques (gentamicine, framycétine, néomycine, polymyxine B), des préparations contenant de la phénazone, des alcools ou du salicylate de choline.

Gouttes contenant des antibiotiques, dont l'utilisation est autorisée dans le traitement de l'otite moyenne chez l'adulte: «Tsiprofarm», «Normaks», «Otofa», «Miramistin», etc.

Paracentèse ou tympanotomie

Dans certaines situations, en cas d'inflammation de l'oreille moyenne, une intervention chirurgicale mineure peut être nécessaire - paracentèse (ou tympanotomie) du tympan. On pense que la paracentèse est nécessaire si, dans le contexte d'un traitement antibactérien pendant trois jours, la douleur continue de perturber la personne. La paracentèse est réalisée sous anesthésie locale: une petite incision est pratiquée dans le tympan avec une aiguille spéciale à travers laquelle le pus commence à sortir. Cette incision se développe bien après avoir arrêté la suppuration.

Le traitement de la labyrinthite est un problème médical complexe et est effectué dans un hôpital sous la supervision d'un médecin ORL et d'un neuropathologiste. En plus du traitement antibactérien, la microcirculation s'améliore à l'intérieur de la cochlée, des médicaments neuroprotecteurs (protégeant le tissu nerveux des dommages) sont nécessaires.

Prévention de l'otite

Les mesures prophylactiques contre les otites externes consistent à assécher complètement le conduit auditif après le bain. Vous devez également éviter les traumatismes du conduit auditif - n'utilisez pas de clé ni d'épingle comme instrument d'oreille.

Pour les personnes qui souffrent souvent d'inflammation de l'oreille externe, il existe des gouttes à base d'huile d'olive qui protègent la peau lors d'une baignade dans un étang, par exemple, Vaxol.

La prévention de l'otite moyenne consiste en des mesures fortifiantes - durcissement, traitement par la vitamine, prise d'immunomodulateurs (médicaments qui améliorent le système immunitaire). Il est également important de traiter rapidement les maladies du nez, qui sont le principal facteur responsable de l'inflammation de l'oreille moyenne.

Causes, symptômes et traitement de l'inflammation de l'oreille moyenne

Qu'est-ce qu'une inflammation de l'oreille moyenne?

L'inflammation de l'oreille moyenne est une maladie d'une ou plusieurs parties de la cavité de l'oreille, provoquée par l'ingestion d'une infection. Selon des études, les jeunes enfants souffrent le plus souvent de la maladie, mais des cas de développement de pathologies sont également observés chez les adultes. Aux premiers symptômes de l'otite, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car les effets négatifs d'un traitement tardif et inapproprié peuvent survenir chez les individus de tout âge.

L'oreille moyenne est la partie de la cavité de l'oreille située entre le tympan et la cochlée (la partie qui reconnaît et perçoit les vibrations sonores). Les principaux agents responsables de la maladie sont une variété de bactéries et de virus qui peuvent pénétrer dans l’oreille moyenne sans obstruction si une personne est enrhumée.

La maladie peut se développer et survenir de différentes manières. Il existe donc trois types d'otite:

Aiguë. Elle peut durer moins d’un mois, son principal danger est que la maladie puisse passer sans heurt au stade chronique. Ceci contribue au début tardif du traitement ou à l'utilisation de remèdes populaires sans consulter un médecin qualifié.

Chronique - sa durée est d'au moins 3 mois. Si une otite survient dans le contexte d'une maladie infectieuse, le risque de destruction complète (rupture) du tympan et de perte d'audition est élevé. L'otite chronique se caractérise par des symptômes caractéristiques - une diminution de l'audition, le patient se plaint d'un écoulement périodique ou permanent de pus provenant d'une oreille douloureuse.

Environ 25 à 60% des adultes au moins une fois ont présenté une otite de gravité variable. Il n'est pas recommandé de s'auto-traiter si des symptômes de la maladie sont détectés car des complications graves peuvent être évitées. La plupart des médicaments modernes prescrits par le médecin pour lutter contre la maladie sont très efficaces si vous commencez le traitement immédiatement.

Symptômes d'inflammation de l'oreille moyenne

Le symptôme principal de l'otite est la douleur - selon les sensations de la personne, celle-ci peut être faible ou forte, une sensation de tir. Le patient lui-même ne peut pas déterminer quelle partie de l'oreille est enflammée, seul un médecin peut déterminer l'inflammation de l'oreille moyenne. Parmi les symptômes non permanents, il existe une légère diminution de l'audition et la température corporelle peut être élevée. L'écoulement de pus du conduit auditif peut être observé si une ouverture s'est formée dans le tympan. Si cela ne se produit pas, le patient ne se plaindra pas d'un écoulement d'oreille.

Il y a souvent une diminution de la perception des sons, le patient peut sentir sa propre voix dans les oreilles (autophonie). Exclusivement sur la base de ce symptôme, il est encore impossible d'établir un diagnostic d'otite, car un tel phénomène peut être observé en cas de chute de la pression atmosphérique.

Les principaux symptômes permettant d'identifier l'otite moyenne sont les suivants:

Douleur dans l'oreille et à côté.

Problèmes d'audition.

Il y a un corps étranger dans l'oreille ou un bruit est perçu.

Causes de l'inflammation de l'oreille moyenne

L'inflammation peut se produire le plus souvent après que l'infection a pénétré à partir des parties voisines de la cavité de l'oreille. Par conséquent, l'otite moyenne au niveau de l'oreille moyenne est appelée infection secondaire. L'émergence de la maladie peut contribuer à de nombreux facteurs qui affaiblissent les défenses de l'organisme.

Voici les principaux:

Refroidir le corps. La réduction de la température contribue à un étroit rétrécissement des vaisseaux sanguins dans le corps. Dans de telles conditions, les bactéries commencent à se développer vigoureusement, le résultat est un processus inflammatoire.

Nutrition déséquilibrée. Trop peu de fruits et de légumes dans l’alimentation réduisent l’immunité humaine et le risque d’infection est donc élevé.

Infections de la cavité nasale, du nasopharynx, etc. Elles peuvent ne pas être complètement guéries et peuvent être activées au bon moment, dans le contexte duquel l'infection peut se propager jusqu'à l'oreille moyenne.

Certaines maladies peuvent provoquer une otite dans la forme aiguë, ce qui est très dangereux pour la santé. Celles-ci comprennent l’Eustachite - dans le cas de cette maladie, le processus inflammatoire se déroule dans le tube qui relie le nasopharynx au tympan. Les bactéries qui provoquent le développement de l’Eustachite peuvent tout d’abord provoquer une laryngite, une amygdalite et d’autres maladies. En cas de rhinite ou d'inflammation de la cavité nasale de l'infection, l'entrée du tube auditif est également ouverte.

Une autre maladie, la mastoïdite, est souvent non seulement la cause de l'inflammation, mais également une complication de l'otite. En présence de maladies chroniques concomitantes, les bactéries peuvent facilement pénétrer dans le processus mastoïde, qui communique avec l'oreille moyenne, provoquant ainsi une otite.

Chez l’adulte, le risque d’otite moyenne est multiplié plusieurs fois s’il existe:

Violations de l'intégrité du tympan.

Chez l'homme, le système immunitaire est affaibli, le système endocrinien est altéré.

Diverses pathologies des organes de l'audition, en raison desquelles la ventilation naturelle du tube auditif est impossible.

Maladies inflammatoires des oreilles, du nasopharynx et de la gorge.

Traitement de l'inflammation de l'oreille moyenne

Vous pouvez également traiter à la maison si vous consultez d'abord un spécialiste et achetez les médicaments nécessaires.

Un médecin expérimenté traite dans plusieurs directions à la fois:

Afin de réduire le gonflement de la muqueuse nasale et de restaurer la fonctionnalité du tube auditif. Pour cela, des gouttes nasales (Naphthyzin, Galazolin, etc.) sont utilisées.

Réduire la douleur. Un coton imbibé de médicament peut être injecté dans l'oreille ou les solutions sont instillées quelques gouttes directement dans l'oreille.

Baisse de la température, des médicaments à base de paracétamol sont utilisés pour cela. En outre, le corps du patient doit être renforcé à l'aide de vitamines, qui doivent être commencées après consultation d'un spécialiste expérimenté.

Il est formellement interdit d'utiliser de la chaleur et des gouttes dans l'oreille pendant le traitement si du pus est libéré de l'oreille. Dans ce cas, toutes les sécrétions doivent être rapidement éliminées, en évitant le blocage du conduit auditif. Déjà au stade de la récupération, vous pouvez appliquer des compresses de chaleur et des procédures physiothérapeutiques (UHF, électrophorèse et chauffage de l’oreille).

En cas d'inflammation de l'oreille moyenne, il est rarement nécessaire d'utiliser des antibiotiques, dont la posologie et la sélection sont effectuées par le médecin. Il est principalement utilisé azithromycine, Amoxilav, etc., qui est ingéré ou, dans certains cas, administré par voie intramusculaire. Le traitement antibiotique est effectué avec le plus grand soin, car dans certains cas, l'utilisation à long terme d'une variété de médicaments rend le virus complètement insensible à l'antibiotique utilisé. Par conséquent, un médecin expérimenté va certainement tester les microorganismes pathogènes de l'oreille malade et découvrir leur sensibilité à l'antibiotique d'une espèce particulière.

La stratégie de traitement choisie pour l'otite chez l'adulte est choisie en fonction de deux facteurs:

Combien la maladie court-elle

A quel stade de développement est-ce.

Dans les premiers stades de la maladie, l'utilisation de gouttes nasales vasoconstricteurs est indiquée. Pour se débarrasser de la douleur dans le canal auditif, vous pouvez utiliser des gouttes spéciales. Pour éviter l'effet opposé sous la forme d'une douleur accrue peut être plusieurs fois, si tous les médicaments sont légèrement réchauffés avant d'être enterrés dans une mauvaise oreille. L'utilisation de sacs chauds ou de compresses chauffantes à base de vodka ou d'alcool n'est autorisée que si aucun pus n'est libéré. Vous devez d’abord parler avec votre médecin et déterminer la faisabilité de telles procédures. Pour améliorer l'écoulement du pus après avoir percé le tympan, il peut être utile de nettoyer régulièrement le canal auditif du pus accumulé. Il est préférable de confier la mise en œuvre de cette procédure à un ORL expérimenté qui, à la fin du retrait du contenu de l'oreille, insérera un coton-tige à l'intérieur, humidifié dans une préparation anti-inflammatoire. Les gouttes auriculaires à base d'alcool sont contre-indiquées à ce stade de la maladie.

Éducation: En 2009, a reçu un diplôme en «médecine» de l'Université d'État de Petrozavodsk. Après avoir terminé son stage à l'hôpital clinique régional de Mourmansk, un diplôme en oto-rhino-laryngologie (2010) a été obtenu.