Principal
Toux

Comment traiter l'inflammation du conduit auditif?

Le canal auditif externe est un canal osseux et cartilagineux reliant le pavillon de l’oreille au tympan, comme une sorte de pont. Il se compose de deux parties. L'un d'eux (cartilage palmé) est situé à l'extérieur et représente un tiers du passage total. Le reste (os interne) est situé dans la région de l'os temporal et va jusqu'au tympan.

Le conduit auditif externe est souvent exposé à un grand nombre de maladies, ce qui s’explique par sa connexion directe avec l’environnement externe. Des problèmes pathologiques peuvent survenir à la suite de processus inflammatoires et infectieux qui se produisent dans l'oreille ou les organes voisins. La connaissance des causes provoquant le développement de la pathologie aidera à éviter la survenue de processus inflammatoires dans l'oreille externe.

Causes d'inflammation de l'oreille externe

L'inflammation de l'oreille externe affecte souvent non seulement le conduit auditif, mais également les plis et le cartilage de l'oreillette. Un schéma caractéristique est que le pic de telles manifestations est observé en été. Il convient également de noter qu'avec un processus de traitement relativement facile dans la plupart des cas cliniques, la maladie est capable de se manifester de manière répétée.

Parmi les principales raisons - les provocateurs devraient noter ce qui suit:

  1. La violation des règles d'hygiène est la cause la plus courante et la plus courante du processus inflammatoire dans l'oreille externe. Des soins inappropriés, et parfois même son absence complète, donnent à l’oreille un environnement favorable à l’infection.
  2. L'utilisation constante d'écouteurs contribue à l'apparition d'humidité dans le conduit auditif, ce qui devient un facteur prédisposant à la multiplication de l'infection.
  3. Une quantité excessive de soufre dans les oreilles et, par conséquent, la formation de bouchons sulfuriques.
  4. Ingestion dans le conduit auditif de corps étrangers traumatisant la peau.
  5. L'hypothermie est également un facteur important contribuant au développement du processus inflammatoire.
  6. Immunité réduite en raison de conditions pathologiques reportées.
  7. L'usage excessif et incorrect de médicaments sans la nomination d'un spécialiste comporte un risque d'otite externe fongique. Souvent, cette situation se produit avec l'utilisation prolongée d'agents antibactériens - sous forme de crèmes et de pommades.
  8. Maladies infectieuses d'organes situés près des oreilles.

Qu'est-ce qui cause l'otite moyenne externe?

En effet, l'otite externe est caractérisée par une inflammation non seulement du conduit auditif, mais également de l'oreille et des tissus environnants. Les experts distinguent:

  1. Otite externe limitée, lorsque le processus inflammatoire se manifeste sous la forme d'une ébullition, localisée dans le conduit auditif. L'agent causal de la maladie est dans la plupart des cas le staphylocoque pyogène.
  2. Otite moyenne diffuse lorsque l'inflammation se propage dans le conduit auditif. Les principales causes de la maladie sont les infections fongiques, les streptocoques, les staphylocoques et les réactions allergiques.

Symptômes caractéristiques de l'otite externe

La symptomatologie de différents types de pathologie présente certaines caractéristiques communes. Ils apparaissent comme suit:

  • une personne ressent constamment de la douleur dans la région de l'oreille externe;
  • quand vous appuyez sur le tragus, la douleur augmente;
  • une augmentation des ganglions lymphatiques.

Dans certains cas, les démangeaisons peuvent être causées par des bactéries fongiques ou de l'eczéma.

Symptômes d'otite limitée

Au stade initial du processus inflammatoire, il se produit une douleur palpitante dans l'oreille, provoquée par la maturation d'une formation purulente - le liquide bout. La douleur augmente avec les mouvements de mastication et de déglutition. La rougeur et le gonflement sont localisés où se forme un abcès. La maladie s'accompagne souvent d'une détérioration de l'audition, qui est une conséquence de la formation d'une ébullition, bloquant le canal auditif.

Qu'est-ce qui indique le développement d'une otite moyenne diffuse?

Ce type d'inflammation est caractérisé par une douleur modérée, entrecoupée de démangeaisons. La rougeur et le gonflement englobent tout le conduit auditif. La nature infectieuse de la maladie contribue à la possibilité de sa propagation au tympan. En même temps, il peut y avoir une décharge de l'oreille, à cause de laquelle une perte auditive se produira.

L'érysipèle du canal auditif

Ce processus inflammatoire se manifeste par une infection cutanée locale causée par le streptocoque. Les infections primaires et secondaires sont possibles. Dans le second cas, il peut bouger de la peau de la tête ou du visage.

La principale cause de l'érysipèle est une infection du conduit auditif au détriment d'une immunité affaiblie du corps.

Les peignes, les fissures et les égratignures sont à la base de la formation de l'érysipèle.

Le danger de cette maladie réside dans la possibilité de sa propagation à la membrane avec sa perforation ultérieure.

Ce processus peut également aller à l'oreille moyenne, ce qui entraînera une situation de traitement problématique.

Les manifestations caractéristiques de l'érysipèle sont:

  • gonflement de toute l'oreille externe;
  • changements hyperémiques;
  • palpation - douleur aiguë;
  • fièvre, frissons;
  • démangeaisons dans l'oreille, se transformant en une sensation de brûlure.

Les manifestations externes de la maladie sont exceptionnellement évidentes: la zone touchée par l’infection se distingue nettement de la peau saine par des poches et une couleur bordeaux prononcée.

Périchondrite de l'auricule

Le processus inflammatoire touchant le périchondre et la peau de l'oreille, caractéristique de la périchondrite de l'oreillette, est un autre type d'otite externe. Se produit en raison d'une blessure au corps et de son infection ultérieure. Dans certains cas, la cause de l'inflammation est une gelure ou une brûlure. L'agent infectieux est Pseudomonas aeruginosa.

Parmi les symptômes les plus courants de la maladie, notons:

  • gonflement de l'auricule;
  • cyanose;
  • fièvre
  • augmentation de la douleur dans le canal auditif;
  • la présence de pus dans l'oreille.

Si le traitement ne commence pas à l'heure, le pus se répandra dans tout le pavillon. En conséquence, il sera possible de tâtonner la cavité avec du liquide.

L'inflammation du perchondrium est une maladie grave, difficile à traiter, qui peut durer non seulement une semaine, mais aussi plusieurs mois. Cela conduit à la formation de rides et à la déformation de l'organe, ainsi qu'au rétrécissement du passage.

Otomycose

Le processus inflammatoire est accompagné de l'apparition de champignons et / ou de bactéries dans le conduit auditif. Les agents pathogènes les plus fréquents sont Candida et Staphylococcus aureus. La pathologie peut être due aux conditions de vie défavorables, à l'humidité, à l'absence de traitement pour tout processus inflammatoire, ainsi qu'au non-respect des exigences d'hygiène de base.

Les dommages causés à la peau de l’oreille contribuent à l’apparition de symptômes douloureux, à des pertes désagréables, à l’exfoliation des éléments squameux du jaune sale au noir. Les champignons, qui pénètrent dans la peau, provoquent une grave inflammation, contribuant à la détérioration de l'audition.

Au fil du temps, il y a une congestion de l'oreille, comme s'il y avait un objet à l'intérieur, le bruit est possible.

Formes et méthodes de diagnostic

Pour le diagnostic devrait consulter un oto-rhino-laryngologiste. L'examen externe ne donne pas une image précise et la possibilité de déterminer la maladie. À cette fin, un certain nombre d'études de laboratoire et d'instrument. Parmi eux se trouvent:

  1. Numération globulaire complète, qui est détectée par la présence / absence du processus inflammatoire.
  2. L'otoscopie, qui permet d'examiner le corps du patient, notamment le tympan. Avec un tel examen, l'œdème dans le conduit auditif, la présence d'une décharge est bien définie.
  3. La diaphonoscopie est une étude d'indices auditifs.
  4. Recherche bactériologique sur la définition des champignons et des bactéries provocatrices.

Le diagnostic final n’est établi qu’après l’étude des cultures, ce qui donne lieu à la prescription d’un traitement efficace.

Options de traitement possibles

Jusqu'à récemment, l'alcool borique était le traitement le plus courant contre l'inflammation de l'oreille externe. Mais son utilisation est inacceptable, car il est possible de brûler une peau déjà enflammée. Il convient de noter que le choix des méthodes de traitement dépend directement de la forme de la maladie.

Ainsi, par exemple, une otite limitée implique une intervention chirurgicale pour ouvrir l'ébullition. Cela permet de soulager la douleur, d'éliminer le pus, ce qui conduit à une récupération rapide.

La prochaine étape est l'utilisation de gouttes avec des antibiotiques, qui aident à éliminer l'inflammation après avoir retiré le pus. En présence de plusieurs ulcères, indiquant la possibilité d'entrée de bactéries pathogènes dans le sang, un traitement par antibiotiques sous forme d'injections ou de préparations en comprimés est prescrit.

En ce qui concerne les otites diffuses, le médecin prescrit des antibiotiques fondés sur le témoignage de tests de laboratoire. En outre, le médecin peut prescrire:

  1. Agents antifongiques.
  2. Les médicaments antiallergiques pour éliminer les poches.
  3. Les médicaments anti-inflammatoires qui aident à soulager la douleur et l'inflammation. À cette fin, Diclofenac, Nurofen est prescrit.
  4. Gouttes auriculaires: Anauran, Garazon, Otinum, Otipaks.
  5. Onguents antibactériens ou hormonaux.
  6. Le cours de vitamines.

Les procédures physiques - UHF, UFO, UHF, attribuées en fonction du type de maladie, ont un effet bénéfique sur l'état du conduit auditif externe.

Méthodes traditionnelles de traitement

De nombreux patients, réfléchissant à la question de savoir comment traiter une oreille douloureuse, demandent l'aide de recettes populaires:

  1. Turunda bien prouvé avec jus d'oignon, propolis, huile d'olive.
  2. Aide à soulager la douleur des feuilles de géranium. Pour ce faire, il est séché, roulé et inséré dans le conduit auditif.
  3. Vous pouvez faire des gouttes de camomille. Pour cela devrait être 1 c. fleurs séchées verser 200 gr. l'eau bouillie. Après 20 minutes souche. Dans la forme chaude, enterrer plusieurs fois par jour, 1-3 gouttes dans chaque oreille.

Attention! Après avoir décidé d’utiliser des remèdes populaires, vous devez absolument consulter votre médecin, car avec leur aide, vous ne pouvez que mettre en sourdine les symptômes.

Le traitement doit être complet mais obligatoirement désigné par un spécialiste qualifié. L'utilisation indépendante d'antibiotiques, de gouttes et de divers onguents peut provoquer des effets secondaires indésirables et ne pas produire de résultats thérapeutiques.

Il convient de rappeler que le début du traitement tardif provoque la propagation de l'inflammation dans l'oreille moyenne, qui présente de graves complications. Dans de tels cas, le traitement est difficile et prend du temps.

Nous traitons ensemble l'otite externe chez l'adulte et l'enfant à la maison

L'otite moyenne de l'oreille externe est une maladie accompagnée d'une inflammation de l'oreille externe.

S'agissant des statistiques médicales, il s'avère que l'otite externe est plus fréquente chez les personnes vivant dans un climat chaud. On sait également que la maladie ne devient chronique que dans 3 à 5% des cas. Les enfants connaîtront une inflammation de l'oreille entre 7 et 12 ans.

L'enfant à la réception à l'oto-rhino-laryngologiste

L'otite externe est aussi appelée "la maladie des plongeurs et des nageurs", car les liquides pénètrent régulièrement dans les canaux auditifs de ces personnes.

En médecine, considérons 2 types de maladies:

  • type limité - (présenté sous la forme d'une inflammation du follicule pileux - furoncle);
  • type de nature diffuse - (la maladie enflamme tout le conduit auditif).

La principale cause d'otite de l'oreille externe est une lésion infectieuse. Le coupable dans ce cas est la bactérie "staphylocoque", à cause de laquelle dans la région du méat auditif forme une ébullition. La prochaine cause du développement de la maladie est le champignon "candida".

Les bactéries et les infections pénètrent par les abrasions et les plaies. Cet environnement est idéal pour leur reproduction et leur vie. En outre, les bactéries peuvent «patauger» dans un conduit auditif humide qui, dans cet état, perd ses fonctions de protection.

Les causes du développement des otites sont notamment la présence de liège sulfurique, que beaucoup essaient d’éliminer par eux-mêmes. Une telle éruption entraîne des complications sous forme d'otite.

Les causes secondaires de la maladie peuvent être:

  1. otite moyenne chronique;
  2. les maladies qui s'accompagnent d'une diminution des fonctions de protection de l'organisme;
  3. Le passage dans l'oreille est trop étroit.

Les symptômes d'inflammation de l'oreille externe sont considérés comme:

  • brûlures et démangeaisons à l'oreille;
  • augmentant progressivement la douleur;
  • perte auditive partielle;
  • lorsque vous touchez l'auricule, vous ressentez une douleur insupportable;
  • ganglions lymphatiques enflammés dans l'oreille;
  • écoulement de liquide purulent.

Décharge d'oreille

Symptomatologie avec inflammation limitée de l'oreille externe:

  1. en touchant et en appuyant, la douleur dans l'oreille augmente;
  2. gonflement;
  3. la douleur augmente pendant la mastication;
  4. rougeur.

Otite externe diffuse accompagnée de tels signes:

  1. passage dans l'oreille gonflé;
  2. démangeaisons et rougeurs dans la zone touchée;
  3. congestion à l'oreille;
  4. douleur faible.

Si le processus inflammatoire est passé au tympan, la personne se plaint d'une perte de décharge nette et d'une perte auditive.

Médicaments pour le traitement de l'otite moyenne de l'oreille externe à la maison

Le traitement de l'otite à domicile est effectué après consultation du médecin. Le choix indépendant et erroné des médicaments peut aggraver la situation.

Souvent, lorsque la maladie est prescrite des médicaments anti-inflammatoires contenant des composants stéroïdes ou des antibiotiques. Ces médicaments sont produits sous forme de pommades, de gels et de gouttes. La nomination dépend de la forme de l'inflammation et de son développement.

Ainsi, le traitement de l'otite à la maison est effectué à l'aide de gouttes auriculaires. Le plus souvent utilisé:

  • des gouttes contenant des glucocorticoïdes ("Garazon", "Polydex", "Anuaran");
  • médicaments à effet antibactérien ("Normaks", "Cipromed");
  • préparations contenant des composants non stéroïdiens anti-inflammatoires (Otipaks, Otinum).

"Normaks". Pour traiter l'otite de l'oreille, la plupart des médecins recommandent l'utilisation de ce médicament. Le médicament a des propriétés antibactériennes. "Normaks" est destiné au traitement de l'inflammation purulente de l'oreille externe, ainsi que de la maladie sous forme chronique.

Otipaks. Le médicament est doté d'effets anti-inflammatoires et analgésiques. Le médicament a un minimum d'effets secondaires, aussi les médecins recommandent-ils le traitement de l'otite chez les enfants à la maison, ainsi que chez les femmes enceintes, avec l'utilisation d'Otipaks.

Anuaran. Le médicament est approuvé pour les adultes et les enfants. Il a des propriétés anti-inflammatoires.

Lorsque la maladie est activement utilisé des médicaments topiques. Parmi eux, "Dimeksid." L'otite à Dimexide est également souvent recommandée par les médecins. Le médicament a un effet anti-inflammatoire et analgésique. "Dimexide" est capable de pénétrer dans les tissus et d’éliminer les bactéries.

Lorsque l'inflammation de l'oreille externe, le médicament est dilué avec de l'eau (selon les instructions). Turunda (ou coton) est plongé dans la solution préparée et inséré dans le canal auditif pendant 30 à 40 minutes. Il n'est pas recommandé d'utiliser "Dimexide" dans sa forme pure, car vous pourriez vous brûler.

En cas de douleur intense, utilisez le naproxène, l’aspirine, l’acétaminophène et le nurofen pour soigner les otites.

Traitement antibiotique

Le traitement par otite avec des antibiotiques chez l’adulte est effectué avec une forme grave de la maladie. Dans d'autres cas, vous pouvez utiliser des médicaments ayant un effet plus doux.

Les antibiotiques inhibent l'activité vitale des microbes, éliminent le processus inflammatoire et ont un effet analgésique.

Il n'est pas recommandé de choisir des médicaments eux-mêmes, car ils ont de nombreux effets secondaires et contre-indications.

Alors, quels médicaments sont utilisés pour traiter l'otite de l'oreille externe?

  1. "Nystatin." Le médicament est disponible sous forme de pilule. Autorisé à prendre les enfants de 1 an. La "nystatine" inhibe la croissance des champignons Candida.
  2. Ampicilline Conçu pour l'ingestion.
  3. "Azithromecin". Il a des effets antibactériens et analgésiques. Disponible sous forme de pilule.

Lors du traitement, les gouttes auriculaires sont également utilisées pour les otites externes avec un antibiotique. Il s’agit du "Candibiotik" (l’un des médicaments les plus efficaces dans la lutte contre la maladie). Le médicament vise à éliminer les champignons et les microbes. Non autorisé aux enfants de moins de 6 ans.

"Klacid" bien éprouvé pour l'otite chez les enfants. Disponible en suspension. Il est considéré comme le médicament le moins toxique.

Sparflo et Avelox sont utilisés dans les cas de formes chroniques de la maladie. Ils sont prescrits avec un apport parallèle d'antifongiques. La durée du traitement et la dose déterminée par le médecin traitant.

Le médicament à base d'antibiotique "Ciprofloxacine" a un effet destructeur sur les microbes actifs et inactifs. Disponible sous forme de pilule.

Symptômes et traitement de l'inflammation de l'oreille chez l'adulte | Comment traiter l'inflammation de l'oreille

L'oreille est un organe de l'audition. Il y a l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. L'inflammation des oreilles chez un adulte devrait être éliminée et vous ne devriez pas la retarder. Plus tôt vous consultez un médecin et commencez un traitement, vous serez ainsi en mesure d'éviter de faire face à des complications ou, pire, à une perte auditive. C'est pourquoi, ne tirez pas la visite chez le médecin. Si votre oreille fait mal, allez chez le patient ORL, il vous donnera un traitement pour l'inflammation de l'oreille. Et ne pas se soigner soi-même. Beaucoup essaient d'acheter leurs médicaments, ce qui aggrave la situation.

Symptômes d'inflammation de l'oreille lors d'une otite chez l'adulte

L'otite la plus répandue est l'otite, qui est aussi une inflammation de l'oreille. Les symptômes d'une maladie dépendent de sa forme. L'otite peut être externe, moyenne, interne, aiguë et chronique.

Le médecin examine l'image de la maladie. Et s'il détecte des dommages aux tissus de l'auricule et du conduit auditif, il s'agit alors d'une otite externe.

La situation est plus compliquée et grave lorsque les muqueuses de l'oreille moyenne sont atteintes. Il est difficile d'imaginer qu'un rhume peut entraîner une complication du cerveau. Mais une telle probabilité avec l'otite moyenne existe.

L'inflammation de l'oreille est causée par des microbes purulents et d'autres micro-organismes qui pénètrent dans la cavité tympanique par le biais du tube auditif. Puisque ce tube relie le nasopharynx à l'oreille moyenne, tout processus inflammatoire dans le nez ou toute maladie infectieuse contribue au développement de l'otite. Autres modes d’infection: les lésions du tympan ou le débit sanguin au cours d’une maladie infectieuse sont extrêmement rares.

Un gonflement du tube auditif provoque une congestion de l'oreille. La membrane muqueuse de l'oreille moyenne se gonfle. Il y a une douleur lancinante dans l'oreille. À l'intérieur de l'oreille, le pus s'accumule. Les douleurs dans les symptômes d'inflammation de l'oreille sont aggravées, la température corporelle augmente. De plus, le tympan fond, le pus ressort et les fortes douleurs dans l’oreille disparaissent. A partir de ce moment commence le processus de récupération.

Symptômes d'inflammation de l'oreille moyenne chez l'adulte

Les premiers symptômes d'inflammation de l'oreille qui seront visibles sont:

Perte auditive partielle.

Démangeaisons avec inflammation de l'oreille près du conduit auditif.

La peau au niveau du canal auditif est devenue rouge et un gonflement est apparu.

Dans la région du canal auditif est apparu écoulement purulent.

Parfois, la diarrhée, la nausée avec des vomissements comme symptômes de l'inflammation de l'oreille moyenne chez les adultes.

Signes d'inflammation de l'oreille externe

Un patient souffrant d'une inflammation de l'oreille de ce type manifeste une douleur modérée à sévère, aggravée par le toucher de l'oreille, les dents serrées, les mouvements de mastication et l'ouverture de la bouche. Il augmente également la température, les pertes fétides de l'oreille, la perte d'audition.

L'inflammation de l'oreille externe provoquée par des champignons peut être asymptomatique, mais des excroissances lâches peuvent apparaître dans le canal auditif et ressembler à du papier buvard. L'inflammation chronique de l'oreille externe se caractérise par des démangeaisons, un épaississement de la peau, une desquamation et parfois une décharge.

Symptômes d'inflammation de l'oreille lors d'une labyrinthite chez l'adulte

La labyrinthite (otite interne) est une maladie résultant de la pénétration de microbes pathogènes ou de leurs toxines et se manifestant par une violation combinée des fonctions des récepteurs vestibulaire et auditif.

Le plus souvent, le premier symptôme d'inflammation de l'oreille interne devient un vertige sévère, accompagné de nausées, de vomissements, d'une perturbation de l'équilibre optique et dynamique, d'un bruit dans l'oreille et d'une diminution significative de l'audition. Un patient présentant des symptômes d'inflammation de l'oreille interne est incapable de lever la tête seul ou de la tourner de côté: tout mouvement augmente les nausées, provoque des vomissements, une décoloration du visage et une transpiration abondante. Ces symptômes d'inflammation persistent pendant deux à trois semaines, puis perdent progressivement leur gravité et, finalement, disparaissent.

Traitement de diverses formes d'inflammation de l'oreille

Il est très important dans ce cas, un traitement rapide et de qualité. La première étape consiste à soulager la douleur. Cela peut être fait grâce à l'utilisation d'analgésiques. Aide également et gouttes vasoconstricteurs pour le nez. Le but de ces gouttes est d'élargir l'orifice pharyngien du tube auditif pour établir rapidement un écoulement d'aération de l'oreille moyenne. Pour ce faire, allongez-vous sur le dos, tournez la tête dans la direction de l'oreille du patient, puis goutte-à-goutte dans le nasopharynx. Au début de l'inflammation de l'oreille, les antibiotiques sont les plus efficaces.

Dans le cas de la non-amélioration du bien-être après le traitement de l'inflammation, les médecins produisent souvent une paracentèse (perforation du tympan), libérant du pus de la cavité et réduisant la pression dans celle-ci. Parfois, les patients refusent cette procédure, en vain par crainte de troubles auditifs. Le trou de la ponction est rapidement resserré. Une méthode courante de traitement de l'inflammation de l'oreille consiste à introduire des médicaments dans le canal auditif à l'aide d'une pipette stérilisée. Le flacon de médicament est plongé dans de l'eau tiède pendant quelques minutes et chauffé à la température du corps. Après la procédure, vous devez vous allonger pendant 10 minutes.

Comment traiter l'inflammation de l'oreille moyenne?

Le traitement est prescrit par un oto-rhino-laryngologiste, en fonction des résultats des tests et des examens. La méthode classique de prise en charge de cette maladie est systémique, complexe.

introduire de la gaze turund, elle est humidifiée à l'alcool (70%);

Le conduit auditif est enflammé

Par inflammation limitée du conduit auditif externe, on entend une ébullition localisée dans la partie cartilagineuse, où la peau est riche en poils et en glandes sébacées. On trouve des furoncles dans le canal auditif lors de la furonculose générale, mais aussi à la suite d'une irritation de la peau lors de manipulations dans l'oreille avec des épingles à cheveux, des allumettes et d'autres objets particulièrement nocifs lors de la suppuration de l'oreille.

La maladie débute par une douleur intense à l'oreille, se propageant parfois jusqu'aux yeux, aux dents, à la tête, au cou et surtout lors de la mastication, en raison du transfert de pression de la tête articulaire de la mâchoire inférieure aux parois du conduit auditif externe. Progressivement, la peau à cet endroit devient rouge et gonfle à un point tel que le canal auditif est fortement rétréci (si plusieurs furoncles apparaissent en même temps). Parfois, les tissus mous et le processus mastoïdien gonflent, de sorte qu'il est nécessaire de différencier la maladie de la mastoïdite et de l'abcès sous-périosté. Dans le même temps, les ganglions lymphatiques parotide et cervical gonflent.

La pression exercée sur le pédicule, la paroi inférieure du conduit auditif externe et les conques est très douloureuse. Si l'ébullition se trouve sur la paroi frontale, en particulier dans la région des crevasses de Santorin, le début infectieux peut la pénétrer dans la glande parotide et provoquer son inflammation - la parotite. La température d'ébullition est augmentée en fonction de la réponse des tissus. Il est possible de distinguer une inflammation limitée de l'oreille externe d'une mastoïdite par la douleur caractéristique avec pression sur le tréteau, par l'absence de douleur du mastoïde lui-même avec pression et par préservation de l'audition. Si l'audition est quelque peu réduite (lorsque l'ébullition recouvre complètement le conduit auditif externe), cela peut parfois dépendre non seulement du rétrécissement du conduit auditif externe, mais également d'une hyperhémie collatérale simultanée dans la cavité tympanique.

Établir la présence d'une ébullition n'est pas difficile. Lorsque l'otoscopie a révélé un gonflement limité, généralement à l'entrée du conduit auditif externe, provoquant sa constriction.
Parfois, il est impossible d'entrer dans l'entonnoir en raison du rétrécissement et de la douleur du conduit auditif.

Souvent, après avoir vidé l’ébullition, la douleur s’arrête d'elle-même et le processus est éliminé s’il n’ya pas de rechute, ce qui est souvent observé, en particulier avec le furonculose en général. Dans de tels cas, la maladie peut durer des semaines, alors qu'en l'absence de rechute, elle prend généralement trois à cinq jours. Des cas rares accompagnés de phénomènes de mastoïdite et de labyrinthite sont décrits (EG Bankovsky, 1932; MD D. Emelyanov, 1951).

Traitement. Jusqu’à présent, des tampons ou des rouleaux de coton imbibés de la lumière restante du conduit auditif externe sont humidifiés dans le liquide de Burov. À l'extérieur, une compresse chauffante est placée à partir du même liquide ou de l'alcool (Drilling Fluid macère la peau, ce qui contribue à son éclaircissement et à la dissolution rapide de l'ébullition). Dans le même temps, prescrit des analgésiques à l'intérieur: aspirine, pyramidone, pantopon, morphine. Parfois, vous devez faire une coupure et mettre un tampon dans la rayonne.

Parallèlement, des procédés thermiques, des appareils de chauffage, une lampe à sollux (V. A. Aleksandrovskaya, 1939), la lumière bleue, les ondes ultra-hautes, les rayons ultraviolets, etc. sont largement utilisés, ce qui se traduit notamment par l'action des courants UHF, dont le mécanisme d'action est uniforme et chauffé en profondeur. action sur les tissus et cellules individuels, en stimulant le métabolisme, ce qui contribue à améliorer le déroulement des réactions immunologiques, de l'hyperhémie active prolongée, entraînant la suppression du système nerveux sympathique (V. F. Krivorotova, 1941).

Les principaux agents actuellement utilisés dans le traitement de la furonculose sont la pénicilline et la streptomycine. En cas d'infection persistante, 400 000 UI de pénicilline doivent être administrées par voie intramusculaire toutes les 12 heures avec de la streptomycine (0,5 g), car la cause peut être un pathogène à Gram positif ou à un négatif.

I. Kutenov a également souligné l’effet avortant de l’autohémothérapie, qui a noté qu’après 2 à 3 injections de sang d’une quantité de 7 à 10 ml avec un intervalle de 48 heures, une otite externe était transmise. A. I. Reznikov note également le succès de l'auto-thérapie, mais comme, à son avis, cela n'empêche pas les récidives des furoncles, les pommades au mercure et la pommade de Creed doivent être appliquées simultanément. Certains recommandent un traitement avec une seule pommade de Crede (A. A. Sladkova, 1931; A. Bogomolny, 1935).

Une grande littérature est consacrée à la thérapie vaccinale. La thérapie de vaccination est réalisée sous forme d'injections ou de place à l'aide de tampons imbibés de filtrat de vaccin. Un vaccin peut être homogène, hétérogène ou un autovaccin préparé ex tempore selon Bezredka (I. A. Dayhes, 1925; V. P. Chernyak, 1926; R. D. Bogomilsky, 1945).

Selon les données obtenues, cette méthode de traitement présente un avantage par rapport à d’autres méthodes en termes de rapidité d’effet. Sur la base de la théorie du trophisme nerveux dans la pathogenèse des maladies, une infiltration de novocaïne du tissu environnant (blocage) a été réalisée.

Inflammation de l'oreille: comment traiter. Causes et symptômes de l'inflammation de l'oreille

L'oreille est l'organe qui se fait immédiatement sentir en cas de maladie. Les prothèses auditives avec prothèses auditives se terminent très mal. L'inflammation de l'oreille peut s'exprimer de différentes manières. Les symptômes dépendent de la forme de la maladie. Après tout, différentes parties de l'organe auditif sont touchées. En conséquence, la maladie peut être de plusieurs types: otite externe, moyenne, interne. Il convient de noter immédiatement que seules les deux premières phases de la maladie peuvent être traitées à la maison. L'otite interne - labyrinthite - est une maladie très grave. Cette forme de la maladie est traitée exclusivement à l'hôpital. Labyrinthite nécessite une action immédiate. Toute auto-traitement non seulement n'apporte pas de soulagement, mais peut également nuire. Surtout si vous considérez que la route est chaque minute, car les conséquences peuvent être très difficiles pour le patient.

Raisons principales

L'inflammation de l'oreille est accompagnée d'une douleur intense. Ce symptôme peut préoccuper les enfants et les adultes. Cela est dû aux raisons suivantes:

  • otite et maladies inflammatoires des organes voisins;
  • dommages au nerf auditif ou à l'ensemble du système;
  • pathologie du cou, organes ORL, cerveau, vaisseaux sanguins;
  • tumeurs.

Avec différentes pathologies, la douleur a son propre caractère. Il peut s'agir de tirer, couper, pulser, poignarder, appuyer. Le plus souvent, la maladie présente d'autres symptômes. Tous doivent être clairement formulés par le médecin lors de la réception. Ce n’est qu’ainsi que le médecin pourra poser le bon diagnostic et trouver un traitement efficace.

Causes de la douleur chez des personnes en bonne santé

Toutes les douleurs à l'oreille ne signalent pas l'otite. Dans certains cas, il survient chez une personne en bonne santé. Il faut clairement distinguer où la douleur est temporaire et où il y a une inflammation de l'oreille. Les symptômes de la seconde, en règle générale, ne se limitent pas à des sensations désagréables.

La douleur d'oreille peut être causée par de telles raisons:

  1. Après avoir marché par temps venteux, certaines personnes ressentent une gêne. Les vents affectent l'oreillette. Le résultat est un bleu douloureux. La peau dans cette zone devient douloureuse, devient de couleur bleuâtre. Cet état disparaît après un moment. Il ne nécessite aucun traitement.
  2. "L'oreille du nageur". Une cause assez courante de douleur. Cela se produit lorsque l'eau pénètre constamment dans le canal auditif. Ce processus provoque une irritation de la peau avec formation ultérieure d'un œdème. Cela conduit parfois au développement d'une otite externe, surtout si cette maladie dure longtemps.
  3. Un excès de soufre peut déclencher du bruit, une sensation de congestion et parfois une douleur. Cumulant, il forme un bouchon qui bloque le conduit auditif. En même temps, il y a des sentiments très désagréables.
  4. La sensation de sécheresse dans le canal auditif, accompagnée de douleur, peut indiquer le contraire - manque de soufre.

Otite externe

Cette maladie peut survenir chez presque toutes les personnes. Mais les enfants y sont plus enclins. L'inflammation de l'oreille externe est souvent due au non-respect des règles d'hygiène de l'oreille. Beaucoup de gens, sans penser aux conséquences, se brossent les oreilles avec des objets totalement inappropriés: des épingles, des allumettes. De tels dispositifs peuvent perturber l'intégrité de la membrane et parfois même provoquer une infection. Il convient de noter que les causes des otites externes sont peu nombreuses. En plus des blessures, la maladie peut être précipitée par une infection ou un contact régulier avec de l'eau.

En cas de lésions du conduit auditif externe et de l'auricule, les médecins diagnostiquent l'otite externe. Cette pathologie présente le tableau clinique suivant:

  • La douleur peut avoir différents degrés de gravité. Dans certains cas, ils semblent assez insignifiants. Mais parfois, il y a une douleur intense, même interférant avec le sommeil.
  • En règle générale, ce syndrome dure plusieurs jours, puis commence à s'atténuer.
  • La douleur peut être accompagnée d'une perte auditive temporaire.
  • Il y a des sensations désagréables: acouphènes, sensation de congestion, sonneries, démangeaisons.
  • La température corporelle augmente parce que l'otite est une maladie inflammatoire.
  • Une rougeur de la peau près de l'auricule peut être observée.
  • Les sensations de douleur sont améliorées si vous cliquez sur certains points de la région de l’ouïe ou si vous tirez facilement l’oreille.

Le diagnostic est établi par le médecin ORL après avoir examiné le patient. C’est lui qui prescrit, en fonction du stade acquis par l’inflammation de l’oreille, le traitement. En règle générale, il s'agit de gouttes, d'analgésiques et d'antibiotiques.

Parfois, des douleurs aiguës provoquent des lésions cutanées au niveau de la coquille ou de l’orifice auditif. De telles conditions sont également appelées variétés d'otite externe. Il peut manifester une inflammation de la peau qui recouvre le cartilage de l'oreille ou des formations purulentes - furoncles.

Dans certains cas, la maladie se manifeste par une érythème fessier ou de l'eczéma. Il couvre presque toute l'aide auditive. Parfois, il y a même une inflammation des lobes d'oreille. Les symptômes incluent de fortes démangeaisons, de la douleur et une sensation de tension. La peau devient enflammée et des écoulements apparaissent de temps en temps.

Otite moyenne

Cette maladie est très fréquente chez les enfants. Inflammation de l'oreille moyenne pour plusieurs raisons. L'une des principales complications survient après un rhume. La maladie survient surtout chez les enfants dont l'immunité est affaiblie. Parfois, les infections chez les enfants - rougeole, scarlatine - peuvent donner lieu à des complications. Dans le même temps, l’infection par le flux sanguin pénètre dans l’oreille, provoquant un processus inflammatoire.

L'otite moyenne s'accompagne d'une douleur intense. Ils sont grandement améliorés par la déglutition et la mastication. Le plus souvent pour cette raison, le patient refuse complètement de manger. Pour calmer quelque peu la douleur, ces patients étaient couchés sur le côté, plaçant l'oreille endommagée contre l'oreiller. Ce syndrome est particulièrement prononcé chez les enfants.

Il est assez facile de déterminer l'inflammation de l'oreille moyenne. Les symptômes de cette maladie sont assez prononcés:

  • La douleur intense persiste assez longtemps. En l'absence du traitement nécessaire, la maladie devient chronique et provoque des complications très graves.
  • Fièvre, malaise général, faiblesse.
  • Sensations désagréables - bourdonnements, congestion, acouphènes.
  • Il y a une perte d'audition temporaire. En cas de destruction par une infection du tympan, une surdité peut se développer.

Aux premières sensations de douleur, assurez-vous de consulter un otolaryngologue. Seul un médecin peut diagnostiquer une inflammation de l'oreille moyenne. Le traitement comprend la prescription de médicaments antibactériens et l'utilisation de gouttes.

Otite interne

Le type de maladie le plus grave. Cela peut entraîner une perte complète de l'audition. Les médecins appellent cette maladie un labyrinthite. Comme l'escargot lui-même ou les canaux semi-circulaires sont affectés. Symptômes associés à la structure interne. Après tout, c’est là que se trouvent les récepteurs auditifs et l’appareil vestibulaire, l’organe de l’équilibre.

Les principaux symptômes sont le bruit et la douleur aux oreilles, de graves vertiges, une perte auditive. Ils se manifestent 1 à 2 semaines après l'infection bactérienne transférée. Pendant ce temps, les agents pathogènes ont le temps d'entrer avec le flux de sang directement dans l'organe de l'audition, où ils provoquent le développement de l'otite.

L'inflammation de l'oreille interne présente les symptômes suivants:

  • Perte de sens de l'équilibre, pas un peu lâche.
  • Étourdissements soudains, accompagnés de nausées et de vomissements.
  • Les globes oculaires se contractent.
  • Augmentation de la température
  • La maladie purulente entraîne une perte complète de l'audition et un déséquilibre persistant.

Si vous soupçonnez une telle inflammation des oreilles que de la traiter, elle n’est déterminée qu’après des méthodes de diagnostic supplémentaires. Après examen, le médecin ORL envoie à un ordinateur ou à une imagerie par résonance magnétique. Très souvent, les patients présentant un diagnostic "d'inflammation de l'oreille interne" doivent être hospitalisés.

Diagnostic de la maladie

Il convient de rappeler que les maladies de la gorge, du nez et des oreilles sont étroitement liées. Parfois, l'otite peut être déclenchée par divers facteurs, tels que la parodontite, la laryngite. En cas de suspicion d'inflammation de l'oreille, dont les symptômes sont décrits ci-dessus, seul le médecin ORL est en mesure de diagnostiquer correctement la maladie.

L'otolaryngologue effectuera un examen à l'aide d'outils spéciaux, évaluera les symptômes et, si nécessaire, organisera un examen. Le plus souvent, des tests sanguins sont recommandés. Il identifie les signes d'inflammation.

Très souvent, l'inflammation de l'oreille moyenne s'accompagne d'une déficience auditive temporaire. Le médecin vérifiera l'étendue des dégâts. Pour cette audiométrie de conduite. Les ondes sonores pénètrent dans l'organe de l'audition par voie aérienne et osseuse. Ce dernier est vérifié avec un diapason. Pour vérifier la conductivité de l'air à l'aide d'un appareil spécial - un audiographe. Un patient utilisant un casque doit appuyer sur le bouton d’alerte dès qu’il entend un son. Le médecin en ce moment sur l'audiographe, augmentant progressivement le son, fixe le niveau de perception du patient.

Causes et symptômes de l'otite moyenne chez les enfants

L'inflammation de l'oreille moyenne est souvent diagnostiquée chez les bébés au cours des deux premières années de la vie. Les causes peuvent être des infections respiratoires fréquentes, des allergies, une hypertrophie des amygdales. Provoque l'apparition de la maladie en marchant dans la pépinière, en fumant en présence d'un enfant. Parfois, même de longs mamelons peuvent causer une otite.

Initialement, un nez qui coule qui dure 2-3 jours, une toux et parfois de la fièvre. Habituellement, les parents ne pensent même pas que cela déclenche une inflammation de l'oreille chez un enfant. Le bébé a de la fièvre, pleure avec irritation, dort très mal. Puis il commence à se frotter la tête contre l'oreiller et tire la poignée vers l'oreille douloureuse. Le bébé refuse de manger car le processus de succion augmente la douleur. Les nourrissons présentant une inflammation de l'oreille moyenne peuvent déclencher des symptômes très différents. Parfois, il y a une douleur dans l'abdomen, une diarrhée.

Visite obligatoire chez le médecin. Pendant l'inspection, vous devez tenir le bébé très fermement. La procédure n'est pas la plus agréable, mais ne dure que quelques secondes. N'oubliez pas que toute secousse de la tête provoque une douleur supplémentaire chez le bébé.

Premiers secours pour douleur d'oreille

Bien entendu, dès les premiers signes d'otite, il est nécessaire de consulter un médecin. Mais parfois, un lumbago pointu peut se produire la nuit ou, par exemple, en vacances à la campagne. En bref, vous devez supporter quelques heures jusqu'à ce que la visite chez le médecin devienne réalité. Que faire dans ce cas? Comment calmer au moins un peu l'inflammation de l'oreille? Avant de rendre visite au médecin, vous pouvez organiser les événements suivants:

  • Soulager la respiration en laissant tomber le nez.
  • Prenez un fébrifuge (une seule fois).
  • Instiller l'oreille atteinte avec trois gouttes de solution de dioxidine (1%).

Dans ce cas, rappelez-vous: si la douleur est très forte et s’accompagne d’un bien-être général médiocre, n’attendez pas le matin. Appelez immédiatement la brigade des ambulances.

Traitement de l'otite

La question devient urgente s'il y a une inflammation des oreilles: "Comment traiter cette maladie?" En règle générale, il est recommandé d'administrer du turundum humidifié avec une solution d'acide borique ou d'alcool. La procédure accélère la récupération. Mais le patient provoque un inconfort grave, devenant un test plutôt désagréable. À cet égard, l’otolaryngologue recommande le traitement suivant:

  1. Les oreilles douloureuses doivent être instillées avec de l'alcool borique. Otipax ou Otirelax sont prescrits pour leurs effets analgésiques et anti-inflammatoires. Lorsque suffisamment fortes sensations désagréables sont recommandées de prendre une pilule "Ibuprofen", "Ketonala."
  2. Si nécessaire, le traitement comprend des gouttes antibactériennes "Ofloxacine", "Néomycine". Les patients à faible immunité prescrivent un traitement antibiotique.
  3. Les Turunds avec des pommades antibactériennes - Lincomycine, Tétracycline - sont placés dans la cavité de l'oreille.

Traitement de l'otite moyenne

Maladie grave, qui nécessite souvent un repos au lit. L'inflammation aiguë de l'oreille chez l'adulte s'accompagne le plus souvent d'une intoxication et d'une forte fièvre. A ce stade de la maladie, une transition vers un régime plus léger est recommandée. Cependant, le régime devrait inclure toutes les vitamines et tous les nutriments nécessaires.

Le cours du traitement dépend entièrement du degré d’inflammation de l’inflammation de l’oreille moyenne. Le traitement au stade initial comprend les mesures suivantes:

  1. Des antipyrétiques et des analgésiques sont prescrits: «Ibuprofène», «Paracétamol», «Aspirine», «Diclofénac», «Analgin».
  2. Une cure d'antibiotiques. Souvent, les diagnostics sont utilisés pour identifier l'agent causal. Si l'étude du frottis de la cavité de l'oreille n'a pas été réalisée, il est recommandé de prendre des médicaments antibactériens "Amoxicilline", "Céfuroxime", "Augmentine", "Spiramycine". Ce cours est nommé pour 10 jours.
  3. Pour les otites, accompagnés d’un œdème grave du tympan, des antihistaminiques sont ajoutés au cours du traitement: Claritin, Suprastin, etc.
  4. Assurez-vous d'inclure dans le traitement des gouttes nasales vasoconstricteurs: "Naphthyzin", "Sanorin", "Pour le". Désinfectant recommandé et nasal "Protargol".
  5. Pour soulager la douleur, instillez-vous dans les oreilles avec de l'alcool borique. Anesthésiques appropriés en association avec des antibiotiques - chloramphénicol avec lidocaïne, "Fenazon".
  6. Le traitement comprend la physiothérapie. Le chauffage UHF, le traitement au laser, les microcourants sont largement utilisés. Des compresses chauffantes à base d'alcool sont recommandées.

Tout au long du traitement, vous devez éliminer régulièrement et rapidement la masse de pus qui se forme après le traitement au peroxyde d'hydrogène. Il est important de se rappeler que si l'inflammation ne diminue pas le cinquième jour, vous devriez consulter un médecin.

Traitement de l'otite chez les enfants

L'inflammation non compliquée des oreilles chez les enfants passe assez rapidement. En règle générale, le pédiatre ne prescrit pas d'antibiotiques. Avec un traitement opportun chez le médecin, des traitements longs et difficiles ne provoquent pas d'inflammation de l'oreille. Le traitement ne comprend que des antipyrétiques et des analgésiques. L'amélioration est observée dans une journée. Si le traitement n'apporte pas le soulagement tant attendu, le pédiatre connecte l'antibiotique.

Ne choisissez pas l'oreille tombe vous-même. Suivez strictement les recommandations du médecin. Malheureusement, les gouttes, utilisées sans rendez-vous, peuvent nuire grandement au bébé.

Pendant la maladie, l’appétit de l’enfant peut s’aggraver. Ne le forcez pas à manger. Avec la disparition de la douleur, l'ancien appétit va revenir. Il est très important de donner beaucoup de liquide à votre bébé, surtout en cas de fièvre.

Dans le cas d'otites fréquentes, il est logique de discuter avec le pédiatre de la vaccination de l'enfant. Pour la plupart des pays, le vaccin contre l'otite est un must. Cela protégera votre bébé des effets des bactéries qui causent le plus souvent l'otite.

Inflammation des ganglions lymphatiques

Des sensations douloureuses peuvent également se produire dans la région de l’auricule. Sous la peau sont des ganglions lymphatiques. Une telle inflammation derrière l'oreille "bosse". La raison réside dans la pénétration de l'infection dans le ganglion lymphatique avec le flux de lymphe ou de sang. Provoqué l'apparition de "bosses" foyers d'infection. Le plus souvent, l'inflammation des ganglions lymphatiques est une conséquence d'une maladie dentaire.

Un traitement adéquat sélectionnera le médecin ORL ou le chirurgien. L'automédication est totalement inacceptable. Le médecin vous prescrira un traitement antibiotique approprié. Dans le cas d'un processus inflammatoire purulent, le traitement est effectué chirurgicalement.

Prévention de l'otite

La mesure la plus importante est le traitement rapide des infections conformément à la prescription d'un médecin. Ceci est très important pour les enfants, car l'immunité non formée n'est pas en mesure de fournir un niveau de protection complet. En conséquence, les bébés peuvent souffrir d'otite chronique.

Mesures préventives de base:

  • Améliorer l'immunité. Selon les statistiques, les maladies de l'oreille surviennent dans la plupart des cas après une grippe ou un rhume.
  • Règles d'hygiène. Ce n’est un secret pour personne que les infections sont transmises par des gouttelettes en suspension dans l’air. Parfois, par une poignée de main. Les enfants peuvent attraper l'infection à l'aide de jouets. Le respect élémentaire des règles d'hygiène et de propreté dans la maison (en particulier dans la chambre des enfants) peut protéger contre de nombreuses maladies.
  • Ne pas fumer Il est très important de considérer un tel avertissement. Fumer avec un enfant ne peut pas. Surtout si on diagnostique souvent une otite chez le bébé. Après tout, un enfant fumeur passif a une chance supplémentaire d'infection de l'oreille moyenne.
  • La vaccination. Comme indiqué précédemment, lorsque le besoin s'en fait sentir, le problème devrait être discuté avec le médecin. Aujourd'hui, nous avons utilisé avec succès un nouveau vaccin, Prevnar 13, pour la prévention des maladies de l’oreille. La vaccination est recommandée par analogie avec les anciennes méthodes éprouvées. En bas âge, faire la vaccination à 2, 4, 6, 12 et 15 mois.

Conclusion

En cas d'inflammation de l'oreille, il est plutôt difficile de ne pas s'en rendre compte. Une douleur douloureuse ou aiguë vous rend fou. Toutes les affaires s'effacent et le cerveau cherche fébrilement un moyen de sortir de la situation: comment se débarrasser de la souffrance?

Avec les oreilles, toutes les blagues sont très mauvaises. C'est pourquoi, dès les premiers symptômes, consultez un médecin ORL. L'examen de l'oreille du patient permettra au médecin de déterminer la cause de la maladie et donc de choisir un traitement adéquat. N'oubliez pas qu'un traitement bien choisi vous soulagera de la souffrance beaucoup plus rapidement et vous permettra de reprendre une vie bien plus tôt.

Otite externe: causes, types, symptômes et traitement

L'otite externe est une inflammation de l'oreille externe, qui comprend le pavillon, le conduit auditif et le tympan. Les manifestations cliniques dépendent en grande partie de la forme de la maladie, du degré de prévalence du processus inflammatoire et du type de lésion. La pathologie affecte souvent les enfants de moins de 12 ans, ce qui est associé à leurs caractéristiques anatomiques et à leur âge. Les personnes âgées souffrent généralement d'otite moyenne chronique avec des périodes d'exacerbation.

En cas de trouble primaire dans la phase aiguë de la maladie, il est extrêmement important de mener un traitement complet et complexe, car les troubles pathologiques deviennent ensuite chroniques et prolongés.

Qu'est-ce que l'otite externe?

L'oreille externe s'appelle l'auricule et le conduit auditif externe. La bordure de l'oreille externe et moyenne est le tympan. La peau du canal auditif est alimentée par un grand nombre de glandes sébacées et soufrées, qui produisent un secret spécial pour former une barrière protectrice à l'intérieur de l'oreille. Il devient un obstacle à la pénétration des bactéries, des champignons et d’autres agents pathogènes.

Normalement, lors de la mastication, le soufre est poussé jusqu'à la sortie; si ce mécanisme est brisé, il se forme un bouchon d'oreille en raison de son accumulation. Chez les enfants, ils sont extrêmement rares. Parmi eux, le risque élevé d'otite moyenne est dû aux particularités de la structure anatomique du pavillon: comme le méat auditif a une structure en forme de fente, le risque de lésion interne est élevé.

Localisation du processus inflammatoire

L'inflammation de l'oreille externe ou l'otite externe est classée comme suit:

Les otites printanières chroniques ont rarement une évolution localisée et isolée. Le processus inflammatoire est capable de descendre plus bas le long du conduit auditif, ce qui entraîne l'apparition d'une otite moyenne moyenne et interne, caractérisée par des conséquences plus défavorables et une évolution clinique maligne.

Conventionnellement, tous les cas d'otite peuvent être divisés en infectieux et non infectieux. Les premiers sont particulièrement dangereux et graves en ce qui concerne la présence de complications et les conséquences de la maladie. Les agents pathogènes courants sont: Staphylococcus, Streptococcus, Pseudomonas aeruginosa, Candida et Aspergillus.

Raisons

Le plus souvent, l'inflammation purulente formée causée par diverses bactéries (streptocoques, staphylocoques, pseudomonades). Les bactéries qui pénètrent dans la peau par microdamages, la bouche des follicules pileux et les glandes sébacées se multiplient, attirent de nombreux globules blancs, développent une lutte active aboutissant à une cavité remplie de pus. Il est petit et limité, mais peut capturer la peau et les tissus mous de toute l'oreille externe.

Parfois, les personnes ayant un système immunitaire affaibli, des troubles métaboliques, ainsi que dans le contexte d'une inflammation existante, il y a une infection fongique. Le conduit auditif est un endroit très pratique pour la reproduction des champignons, en particulier en cas d'hygiène personnelle médiocre. Les causes de développement sont souvent associées au non-respect des règles d'hygiène personnelle, lorsque les agents pathogènes ont tendance à s'accumuler dans le pavillon.

Parmi les principaux facteurs déclenchants:

  • non-respect des règles d'hygiène;
  • nettoyage fréquent et imprécis du conduit auditif, en particulier lors de l’utilisation d’objets solides;
  • manque ou excès de cérumen;
  • pénétration de bactéries pathogènes avec de l'eau dans la cavité de l'oreille;
  • traumatisation d'objets étrangers et obturation (blocage de la lumière de la lumière auditive) par ceux-ci;
  • refroidissement excessif systématique ou exposition à un vent fort du côté affecté;
  • maladies graves transférées qui provoquent une diminution de l'immunité;
  • virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et d’autres affections qui réduisent la réponse immunitaire du corps;
  • processus inflammatoires dans les structures anatomiques adjacentes (ganglions lymphatiques, glandes salivaires);
  • maladies de peau, dermatite, eczéma, anthrax, furoncles, etc.

L'eczéma fait référence aux inflammations allergiques - une maladie récurrente qui devient une réaction à une inflammation suppurée déjà existante, à certains médicaments et à certaines substances, à l'humidité, aux grattements fréquents et aux dommages.

Les symptômes

Avec l'otite bactérienne, le symptôme principal est une douleur aiguë à l'oreille, qui peut se propager à la mâchoire, au cou, à la tête, aggrave en parlant et en mâchant, en appuyant sur le tragus de l'oreille. L'état général peut se détériorer, la température augmente. De l'oreille se trouve pus. Si le processus affecte l'oreillette, elle devient rouge, enflée, devient douloureuse et attire immédiatement le regard.

Avec l'otite fongique, la maladie se développe progressivement. Les démangeaisons et la desquamation de la peau commencent dans le conduit auditif, puis une décharge peu abondante apparaît, la douleur s'étendant à la moitié de la tête. L'eczéma de l'oreille externe semble assez brillant. La peau gonfle (à partir de laquelle le conduit auditif se rétrécit et l'ouïe diminue), elle devient rouge, se recouvre de bulles avec un liquide clair, qui s'ouvre et se transforme en croûte. Tout cela s'accompagne de démangeaisons intolérables.

Chaque type de lésion inflammatoire est caractérisé par des symptômes et des signes spécifiques:

  • La douleur est de nature constante et palpitante, elle est grandement améliorée même avec des mouvements mineurs, tirant souvent à travers la mâchoire supérieure et inférieure et le cou.
  • L'auricule est œdémateuse, élargie, rouge.
  • Signes d'intoxication
  • Démangeaisons, inconfort, sensation d'un objet étranger dans l'auricule.
  • L'auricule est gonflée, moyennement gonflée, souvent sans changement de couleur.
  • Bruit dans l'oreille, surdité de gravité variable.
  • Les symptômes d'intoxication apparaissent en fonction de la gravité de la maladie.
  • Rougeur prononcée d'une certaine partie de l'auricule, qui a une limite claire.
  • Démangeaisons constantes, brûlures, battements dans l'oreille du côté affecté.
  • La douleur s'intensifie lorsque vous mâchez, avalez, parlez
  • La sensation d'un corps étranger dans la cavité du conduit auditif.
  • Douleur et démangeaisons dans le pavillon
  • Écoulement pathologique abondant de l'oreille et du canal auditif.
  • Bruit constant et perte auditive.

Pour déterminer l'agent causal, un certain nombre d'études diagnostiques sont effectuées, notamment: un frottis pour ensemencement, des méthodes d'examen sérologiques, un examen microscopique du frottis, etc. Un diagnostic préliminaire est établi par examen visuel, une thérapie générale est prescrite.

Caractéristiques du développement de la pathologie chez les enfants

L'otite externe se développe plus souvent chez les enfants nageant avec un système immunitaire affaibli qui ont subi des blessures à l'oreille. Les enfants sont sujets aux otites externes et cherchent donc souvent à se gratter, à se nettoyer les oreilles et à coller un objet étranger dans le conduit auditif. Une infection secondaire qui provoque rapidement un tableau clinique prononcé rejoint rapidement les lésions traumatiques.

Le développement de la maladie se déroule selon les mêmes principes que chez l'adulte, le traitement est également identique, seuls les schémas posologiques de certains médicaments peuvent différer. Il est nécessaire de prendre en compte le fait que les barrières naturelles et la protection immunitaire des enfants sont plus faibles que chez les adultes, l’infection pouvant rapidement se propager à l’oreille moyenne et à la cavité crânienne, il est donc important de ne pas prendre de médicament, mais de consulter un médecin à temps.

Traitement

Avec une inflammation bactérienne limitée (furoncle), des antibiotiques tels que la ceftriaxone ou l’ampicilline 0,5 g 4 fois par jour sont utilisés depuis les premiers jours. Si le cours est grave, vous pouvez utiliser Cefazolin, Cefalexin. Des antibiotiques à large spectre sont utilisés, car la présence de plusieurs bactéries pathogènes n'est pas exclue dans le foyer d'inflammation.

En guise de traitement local, on utilise de la gaze turundaise, imprégnée d’acide borique à 3% et de glycérine, qui sont introduits dans le conduit auditif pour soulager l’inflammation et l’œdème. Pour soulager la douleur et réduire la température, prenez des comprimés d'anti-inflammatoires non stéroïdiens - nimésulide, Movalis et autres. Le médecin peut prescrire un traitement de physiothérapie - UHF, OVNI, micro-ondes, mais seulement après l'élimination du syndrome d'intoxication.

Ceftriaxone en poudre à diluer avec de l'eau

Dès qu'une cavité purulente s'est formée, il est nécessaire de l'ouvrir et de la nettoyer. Ensuite, une turunda avec une solution saline hypertonique est injectée afin d’extraire le liquide inflammatoire et de la désinfecter. À la maison, le patient auto-traite le pavillon et l'ouverture du conduit auditif avec des liquides désinfectants. On utilise le plus souvent une solution concentrée de furatsiline et de Miramistin.

Pour l'inflammation bactérienne diffuse, il est nécessaire d'utiliser des pommades contenant des glucocorticoïdes - Belogent, Beloderm. La physiothérapie a un effet positif, mais il n’est pas recommandé de le faire soi-même à la maison sans consulter au préalable votre médecin.

Si l'otite externe ne disparaît pas dans les 4 semaines, même dans le cas d'un traitement complexe, on peut parler d'un processus chronique.

Le traitement de l'inflammation fongique est principalement effectué localement. Le méat auditif est nettoyé avec du turund imbibé de peroxyde d’hydrogène, puis on injecte dans le turund de la crème de clotrimazole, une solution de Lamisil ou une solution de nitrofungine et de Flavofungin. Vous pouvez laver l'oreille avec une solution d'acide borique à 3%, égoutter dans le canal auditif une solution d'acide salicylique à 3%, lubrifier la peau avec une solution de nitrate d'argent à 10%. Si le traitement local ne suffit pas, prenez des antimycotiques à l'intérieur - Fluconazole, Kétoconazole.

Lors du traitement de l'eczéma, il est important d'influencer la cause de son apparition - traiter une infection chronique, éliminer le facteur allergène. Les aliments irritants doivent être exclus du régime alimentaire - épices, salés, fumés, alcool, chocolat, etc. La combustion de bulles qui pleurent a un effet vert brillant et positif. Pour soulager les démangeaisons, on utilise des pommades glucocorticoïdes et des antihistaminiques par voie orale - Zyrtec, Claritin.

Médecine alternative

Il n’est pas opportun de traiter les otites externes avec des remèdes populaires, ils ont un effet thérapeutique lent, et l’inflammation se développe rapidement et conduit à des complications. Buvez des décoctions de camomille, de tilleul et mangez du citron et du miel avec un objectif général de renforcement, pour augmenter les défenses de votre corps et éliminer les symptômes d'intoxication.

Exceptionnellement, après avoir consulté votre médecin, est-il possible d'utiliser certains produits à la maison, tels que:

  1. Huile de noix. Enfoui dans le canal auditif, 2 gouttes 3 fois par jour pendant 5-7 jours.
  2. Huile de camphre. Il est démontré dans le syndrome de la douleur, mais ne doit pas être utilisé à des températures élevées et en présence de plaies ouvertes, qui sont en mesure d'acquérir une évolution plus marquée et plus prononcée de l'effet de réchauffement.
  3. Teinture Propolis Il est utilisé comme une compresse. Une petite quantité de la solution est appliquée sur une turunda de coton et déposée dans l'oreillette pendant la nuit. La durée du traitement n’est pas supérieure à 14 jours.

Tout au long du traitement, le patient doit éviter les courants d'air, l'hypothermie, pour se conformer au régime de travail et de repos. Afin de renforcer le corps, prenez des multivitamines avec des cours (les vitamines B sont les plus efficaces). Pour renforcer l'effet thérapeutique, ils sont d'abord prescrits en injections avec des antibiotiques et des antifongiques.