Principal
Scarlatine

Congestion nasale chez le nouveau-né: causes et bon nettoyage

Si le nez est coincé chez un bébé ou un nouveau-né, vous devez contacter votre pédiatre. Le médecin doit examiner l'enfant et rechercher les causes de difficultés respiratoires nasales. Il est strictement interdit d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs nasales sans rendez-vous chez le pédiatre.

L'obstruction nasale chez les nourrissons, à première vue, semble "banale". Les nouveau-nés et les bébés doivent être étroitement surveillés par des professionnels de la santé. Peut-être que la cause du nez bouché réside dans les mauvais soins ou est de nature physiologique. Néanmoins, il est préférable de connaître cette question avec le médecin.

A propos de l'importance de la respiration nasale

Si le nez du bébé ne respire pas, il n’y aura pas d’hydratation, de nettoyage et de réchauffement de l’air inspiré à part entière. Un tel enfant souffre souvent d'ARVI. Une obstruction de la respiration nasale a d’autres conséquences encore plus graves.

  • Pour les nourrissons, une respiration nasale normale est extrêmement importante. Parce que pour respirer à pleine bouche, il n’est pas encore mature sur le plan physiologique. Chez les nourrissons de moins de 6 mois, la langue repousse le cartilage du larynx et bloque la circulation de l'air. Une longue respiration buccale entraîne une hypoxie - un manque d'oxygène, qui nuit au développement général du corps. Il est important de le savoir et d’essayer de reprendre une respiration nasale normale dès que possible.
  • Troubles neurologiques. L'hypoxie peut provoquer une augmentation de la pression intracrânienne, une altération de la fonction du système nerveux central. Un bébé avec une respiration nasale difficile est méchant, ne dort pas bien.
  • Complications dans les organes ORL. La boursouflure des muqueuses et la congestion nasale entravent la filtration, les fonctions de drainage, ce qui conduit à la reproduction de la microflore pathogène et à l'inflammation de l'oreille moyenne, des végétations adénoïdes et des sinus paranasaux.
  • Réduction de poids. Si le bébé ne respire pas par le nez, l'alimentation se transforme en angoisse - le bébé ne peut pas téter sans interruption car il suffoque. En conséquence, le bébé devient agité, ne mange pas bien et ne prend pas un poids suffisant. Et cela comporte un certain nombre d’autres dangers dès l’enfance.

Pourquoi le nez est fourré dans le bébé

Il est important d'identifier les causes qui ont provoqué la congestion nasale chez un nourrisson. Cela aidera à prendre des mesures de secours adéquates.

  • Formation physiologique de la membrane muqueuse du nasopharynx. Après la naissance, la membrane muqueuse est formée pendant environ 2-3 mois. Pendant cette période, son œdème persiste, la régulation du mucus est perturbée (il y en a trop, puis très peu) et des croûtes se forment rapidement dans le nez.
  • SRAS. Un des premiers symptômes respiratoires est un nez qui coule. La morve peut être liquide et couler du nez, alors la respiration nasale est difficile, mais reste toujours. Et il peut y avoir une morve épaisse, puis le bébé a le nez bouché, le bébé grogne, renifle, devient nerveux pendant la tétée. En savoir plus sur le traitement de la rhinite chez les nourrissons dans notre autre article.
  • Air intérieur sec et chaud. Cela est particulièrement vrai pendant la saison de chauffage, lorsque dans la plupart des locaux résidentiels la température de l'air dépasse 22 ° C et que l'humidité moyenne est de 30%. Ces paramètres sont particulièrement nocifs pour la membrane muqueuse délicate et sensible du nasopharynx du bébé. Avec un tel air dans le nez, le mucus se dessèche rapidement, des croûtes se forment qui gênent la respiration nasale.
  • Surchauffe Chez les nourrissons, le système de thermorégulation n'est pas formé: les nourrissons gèlent rapidement et surchauffent rapidement. Un enfant trop habillé a une transpiration excessive. Cela entraîne un dessèchement fréquent des muqueuses du nasopharynx.
  • Obstruction nasale pendant la poussée dentaire. Dans le processus de dentition, la muqueuse buccale et le gonflement du rhinopharynx, il devient facilement perméable, enflammé. Pendant cette période également, l'immunité de l'enfant est affaiblie et il est plus facile pour lui de contracter des infections virales respiratoires aiguës, l'écoulement nasal et toutes les conséquences qui en découlent. Par conséquent, pendant la période de poussée dentaire, il est recommandé de limiter le contact du nourrisson avec d'autres personnes afin de réduire le risque d'infection.
  • Allergènes ménagers. Ils en parlent beaucoup récemment, mais peu de parents attachent une grande importance à l'hygiène de la pièce. Dans la vie quotidienne, une personne est entourée de divers types d’allergènes. C'est la poussière de maison dans laquelle vivent les acariens dangereux. Ceux-ci comprennent les produits chimiques ménagers, les détergents à lessive, les produits d’hygiène et les squames animales.
  • Pathologie des voies nasales. Les anomalies congénitales et le rétrécissement des voies nasales sont heureusement rares. Cependant, ils ne peuvent pas non plus être exclus. L'une des anomalies congénitales les plus fréquentes est la fermeture, la fusion de la choane (sortie du nez vers le nasopharynx). Dans ce cas, une obstruction nasale complète ou partielle se produit.

Pourquoi bébé grogne et renifle en respirant

La fréquence respiratoire chez les bébés est jusqu'à 40 fois par minute (par exemple, chez un adulte, elle est 16 fois par minute). Les bébés respirent de manière arythmique, en plus de renifler et même de ronfler. Il s’agit d’un phénomène physiologique normal, qui s’explique par le gonflement et l’étroitesse des voies nasales. Beaucoup de mères s'inquiètent lorsqu'un bébé grogne son nez. Mais dans la plupart des cas, la réponse est réconfortante: le bébé va grandir, les voies nasales vont se dilater et le bébé va respirer sans bruit ni rythme.

Pourquoi la congestion nasale sans morve

Pourquoi les bébés ont-ils le nez bouché et pas de morve? C'est l'une des questions les plus fréquemment posées. Il peut y avoir plusieurs raisons.

  • Rhinite allergique. L'absence de morve peut parler d'une réaction allergique chez les nourrissons. Rhinite allergique saisonnière due aux plantes à fleurs. La congestion nasale constante peut être causée par des allergènes domestiques, ainsi que par des allergies alimentaires.
  • Anomalies congénitales. La congestion nasale sans morve peut être associée à diverses anomalies des voies nasales et du nasopharynx, comme mentionné ci-dessus.
  • Inflammation des végétations adénoïdes. Adénoïdite chez les nourrissons, bien que dans de rares cas, mais survient toujours. Seuls un examen et des diagnostics spéciaux peuvent confirmer ce diagnostic.
  • Sinusite L'inflammation des sinus nasaux est une complication après des infections virales respiratoires aiguës, la grippe, la rougeole et des infections bactériennes. L'ethmoïdite survient chez les nouveau-nés et les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an, un type de sinusite dans lequel le sinus ethmoïdal est enflammé. La maladie progresse et est traitée durement.

En cas de congestion nasale constante, sans signe de SRAS, il est nécessaire de contacter un allergologue immunologue.

Dois-je nettoyer le nez du bébé et comment le faire?

Auparavant, le nettoyage nasal figurait sur la liste des procédures d'hygiène obligatoires et quotidiennes. Aujourd'hui, vous pouvez rencontrer l'opinion contraire: encore une fois, ne vous touchez pas du tout le nez s'il respire normalement. Même si le bébé grogne son nez, cela ne signifie pas que vous devez procéder immédiatement à la procédure. Après tout, mucus est un système auto-nettoyant. Sur l'épithélium de la membrane muqueuse du nez se développent les plus petits cils, qui poussent la poussière et l'excès de mucus. Si l’air de la pièce est suffisamment humide et frais, la muqueuse est nettoyée.

Algorithme bon nettoyage

Avec l'air sec et chaud, les bébés forment immédiatement des croûtes dans le nez. Ils ne peuvent être enlevés que mécaniquement. Comment le faire correctement?

  1. Un morceau de coton doit être tordu dans un tube (turndochka, flagellum) d'environ 5 cm de long.
  2. Une extrémité du turundum devrait être large et l'autre plus étroite.
  3. Humidifiez légèrement un tube de coton avec de l'eau bouillie.
  4. Avec une extrémité étroite, placez le turundum à l’arc, tournez-le doucement et retirez-le.
  5. Si un peu turundochka, vous devez utiliser le prochain.
  6. Pour les autres narines, nous fabriquons un nouveau turundum et faisons de même.
  7. Si les voies nasales sont obstruées par du mucus séché, vous devez déposer 2 gouttes de solution saline dans la narine, puis nettoyez les voies nasales avec un tube en coton.

Au lieu d’eau bouillie, vous pouvez utiliser des solutions salines en pharmacie ou les préparer vous-même à la maison. Les Turunds peuvent également être humidifiés avec de l'huile végétale bouillie (olive, pêche, amande et autres).

Que ne peut pas être fait?

  • Utilisez des cotons-tiges pour nettoyer le nez. Ils sont assez longs et larges pour un petit nez. Ils peuvent blesser les muqueuses et perturber la structure des voies nasales.
  • Utilisez des solutions de sel concentrées. Pour la préparation de la solution maison nécessite 1 litre d'eau bouillie et 1 cuillère à café de sel. Les solutions concentrées peuvent brûler et provoquer une sécrétion excessive de mucus.
  • Vaporiser dans le nez aérosols. Ces médicaments ne conviennent pas aux jeunes enfants. Sous la pression, le liquide pulvérisé de l'aérosol tombe dans l'oreille moyenne par le tube auditif, ce qui peut provoquer une otite. En outre, les petits enfants ne peuvent pas se rincer le nez, vous ne pouvez qu'enterrer.
  • Observez la profondeur d'entrée dans les voies nasales. Il ne devrait pas dépasser plus de 2 cm.

Que faire si le bébé a le nez bouché? S'il s'agit d'un symptôme d'infections virales respiratoires aiguës, le médecin vous prescrira le traitement médicamenteux approprié et des gouttes vasoconstricteurs nasales en ambulance. En savoir plus sur les gouttes nasales pour les enfants de moins d'un an, lisez notre autre article. Si la cause est l’air sec, la surchauffe du bébé ou des allergènes domestiques, la responsabilité en incombe aux parents.

L’obstruction nasale chez les nourrissons s’explique souvent par un problème domestique banal: l’air sec entraîne la formation de croûtes dans le nez, ce qui complique la respiration nasale. Mais il existe aussi des causes plus graves: carie épaisse avec infections virales respiratoires aiguës, complications d'infections virales et bactériennes, gonflement des muqueuses lors d'une réaction allergique, pathologie des voies nasales. Seul un spécialiste peut évaluer l'état du nourrisson et identifier la cause de l'obstruction respiratoire nasale.

Le bébé a le nez bouché, que faire?

Comment comprendre que le bébé a le nez bouché?

Prendre soin des nouveau-nés est considéré comme la période la plus difficile pour les parents et le personnel médical. L'adaptation au monde extérieur et les changements survenant chez un bébé peuvent affecter son état de différentes manières. Une des manifestations communes chez les nourrissons est une violation de la respiration nasale, pour des raisons différentes.

L'accumulation de liquide dans les canaux nasaux ou la présence de poches empêchent le bébé de dormir, il est nerveux, refuse de manger. La situation nécessite une autorisation et les experts peuvent l'expliquer de la meilleure façon. La première chose qui est demandée aux parents et aux médecins est de savoir si la congestion des canaux nasaux chez le nourrisson est vraiment une source de préoccupation et ce qui a précisément provoqué ce phénomène. Le lavage le plus simple afin de réduire la viscosité du liquide collecteur aidera à établir le diagnostic initial de l’état du bébé.

Symptômes et causes de la congestion nasale

Si vous remarquez que le bébé se comporte de manière agitée, se réveille souvent la nuit, refuse d'allaiter, même s'il est clair qu'il n'a pas faim, vous devez rechercher la cause de ces manifestations et l'une d'entre elles est l'obstruction des canaux nasaux. Les raisons pouvant créer une congestion nasale chez un nouveau-né peuvent varier:

  • La période d'adaptation. C’est l’un des facteurs les plus importants de la congestion nasale chez le nouveau-né. Il s’agit d’un phénomène normal qui est pris en compte lors du diagnostic.
  • Le rhume. Il peut y avoir plusieurs formes de maladies, l’immunité de l’enfant ne pouvant pratiquement pas prévenir les infections ni d’autres facteurs pouvant devenir des manifestations.
  • Sécheresse accrue dans la pièce.
  • Réaction allergique.
  • Surchauffe
  • Période de dentition.

Les symptômes qui aideront à établir que le bébé a des canaux nasaux, experts comprennent:

  • Le bébé refuse de prendre le sein, l'alimentation est souvent interrompue.
  • Pendant le sommeil, le bébé se réveille souvent, il y a des grognements.
  • L'enfant est méchant.

La meilleure solution pour diagnostiquer les manifestations est de consulter un spécialiste qui déterminera exactement les causes de la congestion nasale. La même consultation résoudra le problème de l’élimination des facteurs à l’origine de ce type de maladie.

Le bébé a le nez bouché et la morve qui coule (grognements)

Une des causes de la congestion nasale chez les nourrissons avec la présence d'un écoulement est la période d'adaptation de la muqueuse nasopharyngale. La panique des parents au sujet du fait que leur bébé soit tombé malade si rapidement est fausse, mais le fait qu'ils s'inquiètent pour l'état de leur bébé est en fait une réaction très louable. Les jeunes mères avant la naissance donnent les règles pour les soins des nouveau-nés, où le nettoyage des canaux nasaux est une nécessité. La raison de cette action obligatoire est la période pendant laquelle la muqueuse a des poches pendant un certain temps et c'est ce qui peut rendre le bébé mal à l'aise avec la respiration.

La fréquence de respiration des bébés est plus élevée que chez les adultes, le nombre de respirations et d'exhalations par minute peut être multiplié par 40. Si la respiration est difficile par le nez, le bébé commence à respirer avec la bouche, ce qui crée un reniflement et, s'il y a du liquide dans la cavité nasale, il ressemble à un grognement.. Le nez du bébé étant petit (et les voies nasales également), même une petite accumulation de liquide provoque un problème d’inspiration et d’expiration, et les sons ressemblent souvent à des grognements. La situation nécessite un examen obligatoire des spécialistes qui prescrivent le type de traitement souhaité. Il peut s’agir d’une instillation nasale, d’un lavage ou d’un nettoyage à l’aide d’un bâtonnet hygiénique.

Il met son nez au bébé la nuit

Les jeunes parents confondent souvent les processus inflammatoires dans les sinus nasaux avec la congestion nocturne, avec une situation où le nez du bébé est posé pendant le sommeil. Pour que les parents puissent distinguer indépendamment la maladie de la manifestation physiologique habituelle, il est nécessaire de savoir que les processus inflammatoires sont accompagnés d'une morve abondante (la couleur des sécrétions peut être différente) et d'une augmentation de la température corporelle. Dans tous les autres cas, la congestion nocturne peut être due à:

  • Le début de la période où l'enfant commence à avoir des dents en éruption. À ce moment, la présence d'un œdème muqueux est normale, l'enfant se sent normal pendant la journée, mais sa respiration est difficile pendant le sommeil.
  • Une réaction allergique à divers types d'irritants: poils d'animaux, assainisseurs d'air, poussière, plantes d'intérieur.
  • La structure particulière des polypes peut également provoquer une congestion nasale nocturne chez les nourrissons.
  • Humidité de l'air insuffisante au moment du sommeil de l'enfant. Le séchage des canaux et des muqueuses peut provoquer une congestion nocturne chez un enfant.
  • Le stade initial des rhumes et des maladies infectieuses.

Les médecins conseillent de ne pas laisser ce type de manifestation suivre son cours, mais de rechercher la cause de la congestion nocturne. Si le problème est lié à l’apparition des dents, il faudra un traitement simple pour supprimer l’œdème de la membrane muqueuse, par instillation. Si les pièces ont de l'air sec stagnant, il est conseillé de ventiler la pièce avant d'aller se coucher et de faire un nettoyage humide régulièrement pendant la journée. Les experts conseillent également l’utilisation d’huiles essentielles adoucissantes pour l’air: menthe, eucalyptus, agrumes. Si la cause est une allergie, il est important de déterminer le type d’allergène qu’il est souhaitable de retirer le plus loin possible du lit de l’enfant et où il joue. Si les polypes sont toujours à blâmer, les médecins vous conseilleront de subir un examen supplémentaire, qui aidera à déterminer le type de traitement de la congestion.

Congestion nasale et toux chez les nourrissons

Le fait d'ignorer les cours des jeunes mères apprises par des spécialistes avant l'accouchement, en raison de leur ignorance de la période post-partum, provoque la panique au sujet de manifestations qui semblent être un problème pour elles, mais qui constituent en fait les besoins physiologiques naturels de l'enfant.

Au début, le système immunitaire du bébé s’adapte au corps dans le monde extérieur, dans lequel il provient du ventre de la mère. La présence de virus, de germes, de poussières et d'autres facteurs affectant la muqueuse des canaux nasaux fait réagir l'enfant aux réflexes protecteurs sous la forme d'une toux et d'un léger rhume. C'est un phénomène courant à cette époque: il est tout à fait naturel qu'un nouveau-né se réveille légèrement pour tousser, renifler et éternuer, va pour ainsi dire au processus de nettoyage, au mécanisme de défense du corps contre la poussière et autres micro-organismes nuisibles.

En plus des raisons décrites, la toux et la présence d'un nez qui coule peuvent être une conséquence de l'hypothermie lors de la marche ou du sommeil, mais le même facteur peut se produire dans le contexte de l'apparition d'une maladie infectieuse. L'apparition de virus peut réduire la protection du système immunitaire, ce qui permet aux infections bactériennes de se rejoindre, ce qui provoque plus tard d'autres maladies.

La nature allergique des effets sur le corps de l’enfant peut également provoquer des écoulements nasaux et une toux chez l’enfant. Ici, il est important d'identifier un irritant dans le temps afin qu'il ne puisse plus déranger l'enfant à l'avenir.

Nez en peluche mais pas de morve

Même s’il est possible que le nouveau-né souffre de congestion nasale, il n’ya pas de décharge sous forme de morve, l’une des questions les plus fréquemment posées aux jeunes mères. Pourquoi cette question est-elle si urgente et susceptible de susciter des inquiétudes, car la majorité des femmes en travail expliquent que les nourrissons se retrouveront dans une telle situation pendant la période d'adaptation et que cela est considéré comme normal. Les mamans s'inquiètent correctement, car la période d'adaptation est la raison principale, mais pas la seule. Un certain nombre de facteurs peuvent également causer une congestion sans décharge:

  • La sinusite est l’une des raisons pouvant causer une congestion nasale sans écoulement, en tant que type de complication après une infection virale respiratoire aiguë ou une autre maladie infectieuse.
  • Changements pathologiques congénitaux. Diverses anomalies du système respiratoire peuvent provoquer une congestion permanente dans laquelle le débit est pratiquement absent.
  • Inflammation adénoïde. Le cas est extrêmement rare, mais rencontré dans la pratique médicale.
  • Réaction allergique. Sur le fond de la manifestation, une rhinite peut survenir, dans laquelle il n'y a pas de décharge, mais la congestion elle-même est présente.

Pour déterminer la cause avec précision, vous devez consulter des experts: un allergologue, un immunologiste, un thérapeute.

Autres causes de congestion nasale chez les nourrissons

La caractéristique physiologique du développement du nasopharynx chez les nourrissons, un phénomène qui nécessite l'attention des parents et des professionnels de la santé. Pour s’habituer au nouvel environnement, non seulement l’enfant passe par une période d’adaptation, mais également ses organes, car certains d’entre eux, lorsque le bébé était dans l’utérus, étaient pratiquement inactifs. Les organes respiratoires et digestifs en sont un exemple: c’est par rapport à leur développement que l’attention accrue des parents est requise.

En plus de la période d'adaptation et d'exposition aux maladies infectieuses et au rhume, les spécialistes distinguent les facteurs secondaires pouvant causer la congestion nasale chez les nourrissons:

  • Allergies aux articles ménagers ou à la nourriture.
  • Changements congénitaux pathologiques.
  • La présence d'objets étrangers.

La congestion nasale du nourrisson est souvent due au désir excessif des parents d’isoler l’enfant du monde extérieur. En partie, une telle solution est correcte si vous respectez les règles d'hygiène, en aérant la pièce et en effectuant un nettoyage humide permanent. Même une sécheresse et une chaleur excessives peuvent provoquer une congestion nasale de la congestion nasale de l’enfant, et ces facteurs sont souvent violés.

Que faire si un bébé a le nez bouché?

Les experts devraient déterminer la cause de la congestion nasale des voies nasales chez un bébé. S'il ne s'agit pas d'un état pathologique, mais que la cause réside dans la maladie, le problème doit naturellement être résolu sans délai. Les experts conseillent de ne pas négliger les règles de la petite enfance, de nettoyer les canaux nasaux avec des tiges hygiéniques spéciales en temps utile, si nécessaire, pour effectuer le lavage et, si le problème à l'origine de la congestion est une maladie, utilisez des médicaments pour le traitement. Chez les nourrissons, les médicaments spécifiquement conçus pour cet âge ou les remèdes populaires sans effets secondaires sont relativement sûrs.

Création de conditions

Le microclimat des pièces dans lesquelles la plupart du temps (y compris le sommeil) sont des bébés devrait être préparé en conséquence, alors seulement beaucoup de problèmes liés à la santé des bébés pourraient être évités. La sécrétion nasale est caractérisée par une viscosité accrue. Cette caractéristique provoque la stagnation des canaux nasaux, ce qui constitue une barrière pour un accès normal à l'air. Les experts conseillent plus souvent de faire le nettoyage humide dans les pièces où il y a des bébés. En outre, l'air dans la pièce peut être humidifié à l'aide de serviettes suspendues, ou de couches, mais cela doit être fait de manière à ne pas créer de vapeurs excessives, cela pourrait affecter les voies respiratoires de l'enfant.

Si l'enfant est toujours malade et qu'il est décidé de traiter la maladie, en plus des médicaments, il est nécessaire de garantir à l'enfant des conditions normales:

  • Ventilez régulièrement la pièce, il est préférable de le faire à un moment où l'enfant ne sera pas dans la pièce. Air requis au moins 3 fois.
  • En frottant la poussière, secouez les objets sur lesquels la laine peut s'attarder, les petites particules, en particulier celles qui se trouvent à proximité de l'enfant.
  • L'abondance de l'apport en liquide. L'enfant surmontera la maladie plus rapidement s'il lui est donné plus souvent de boire divers thés, jus de fruits, compotes.

Lavage nasal

De nombreux parents souffrant de congestion nasale chez les nourrissons utilisent la méthode de lavage, qui permet de nettoyer, donne à l'enfant la possibilité de respirer normalement. La procédure peut être effectuée 5 à 6 fois par jour, en utilisant différentes solutions, que le spécialiste vous expliquera, mais si vous utilisez une solution saline, des aigues-marines ou des produits similaires, le corps de l’enfant ne sera pas endommagé.

La peau des nourrissons est délicate, il est donc important de ne pas l'endommager pendant la procédure de lavage, car ces poires en caoutchouc spéciales ou ces pipettes sont disponibles dans le commerce. Si ces dispositifs ne sont pas disponibles, vous pouvez utiliser une seringue standard sans aiguille. Le lavage se fait simplement: une petite quantité de solution est préparée à l'avance, le bébé est couché sur le côté et, avec la tête légèrement inclinée vers l'avant, introduisez lentement le liquide dans une narine, puis dans l'autre. Si la solution est introduite rapidement, sous pression, des problèmes de développement d'otites peuvent survenir, car le fluide fourni sous pression peut pénétrer dans la trompe d'Eustache. Il est souhaitable de disposer d'une poire en caoutchouc, utile pour aspirer le liquide en excès et le mucus dilué. En conclusion, le bébé est enduit de canaux imbibés d'huile avec une flagelle de coton, ce qui améliorera l'élimination du mucus du nez et améliorera la qualité de la respiration.

Remèdes contre la congestion nasale

Dans tous les cas, le problème de l'engorgement après avoir découvert la cause doit être traité car l'enfant ressent non seulement de l'inconfort, mais il affecte également sérieusement sa santé: le bébé est nerveux, il ne peut pas dormir correctement, son poids est perdu, la rhinite et d'autres maladies se développent voies respiratoires. Le traitement et la prévention de la congestion s’effectuent de plusieurs manières principales:

  • Nettoyage et lubrification des voies nasales.
  • L'utilisation de solutions pour le lavage.
  • Gouttes pour instillation.
  • Procédures physiologiques.
  • Médicaments vasodilatateurs par nature.
  • Remèdes populaires.

Récemment, de nombreux médicaments ont été annoncés, mais ils ne sont pas toujours autorisés pour les nourrissons. Les jeunes parents, en raison de leur manque d'expérience et de connaissances pertinentes, tentent de résoudre le problème eux-mêmes par le biais de l'auto-traitement aggravent souvent la situation. La solution la plus appropriée est d’examiner le bébé par un spécialiste qui, après avoir diagnostiqué la cause sur la base de toutes les informations, choisira le médicament qui aura le plus grand effet de traitement, sans nuire à son corps par ses effets secondaires.

Solutions de sels pharmaceutiques

Parmi les moyens permettant de rincer les voies nasales chez les nourrissons, les enfants des pharmacies disposent de plusieurs médicaments de base qui peuvent être utilisés pour éliminer la congestion. Un fait important est que les médicaments énumérés ci-dessous n'ont aucun effet secondaire et sont pratiquement inoffensifs à utiliser. Certaines solutions, telles que les solutions salines, peuvent être préparées de manière indépendante, à la maison, mais si la préférence est donnée aux préparations pharmaceutiques, voici ce que les experts suggèrent d’acquérir:

  • Solution saline. Substance absolument inoffensive, dont vous avez besoin pour acheter une pipette ou utiliser une seringue stérile sans aiguille pour le lavage.
  • "Aqualore Baby." Produit stérile à longue durée de vie. Comme substance médicale utilisée l'eau de mer (Atlantique).
  • "Enfants Aqua Maris". Le remède ressemble à son effet sur le médicament précédent. Le matériau de fabrication est l’eau de mer de la mer Adriatique.
  • Sialor Aqua. Solution correctement équilibrée, où le composant principal est l’eau de mer.
  • "Bébé Otrivin." Parfait pour laver les voies nasales chez les bébés. Le seul inconvénient de la drogue est son prix, mais en général la substance, avec presque aucune contre-indication, justifie pleinement le coût.

Un facteur important est le fait que toutes les solutions énumérées sont autorisées à être utilisées dès le premier jour de la vie d’un bébé. Quix, Furacilin, Dolphin et Marimer peuvent également être ajoutés à cette liste, mais ces préparations sont préparées à base d'autres substances.

Médicaments vasoconstricteurs pour les bébés

Étant donné que les propriétés et les principes de traitement des préparations pour nourrissons peuvent varier, l’un des moyens de soulager l’enfant de la congestion nasale et du nez qui coule consiste à utiliser des gouttes vasoconstrictrices pour l’instillation. Pour les nouveau-nés, en raison des caractéristiques physiologiques du développement du corps de l’enfant, le choix des médicaments n’est malheureusement pas vaste, mais quelques types de médicaments seulement:

  • Nazivin. Le médicament est préparé sur la base de chlorhydrate d'oxymétazoline.
  • Oxymétazole. Analogue de Nazivin, le même chlorhydrate d'oxymétazoline est utilisé comme substance thérapeutique.
  • Nazol bébé. A prouvé être un bon médicament avec un effet vasoconstricteur.
  • Fazin. Inclus dans la catégorie des médicaments utilisant du chlorhydrate d'oxymétazoline, différents traitements en douceur de la rhinite et de la congestion nasale.

Remèdes maison

Si, pour une raison quelconque, il n’est pas possible d’utiliser des médicaments obtenus d’une pharmacie pour traiter la congestion nasale chez les nourrissons atteints de substances médicamenteuses, vous pouvez préparer le médicament à la maison à partir de remèdes populaires. Le plus populaire est l'utilisation du jus de plantes et de légumes, qui sont mélangés avec de l'eau préalablement bouillie et refroidie, instillé dans les voies nasales. À ces fins, le jus de betterave, ou les carottes, est dilué à 1: 1 et les narines sont enterrées 4 fois par jour.

Si vous utilisez du jus d'aloès (un très bon agent anti-inflammatoire) qui agit efficacement en cas de congestion nasale et d'écoulement nasal, il est nécessaire de diluer la substance par rapport à l'eau 10: 1. S'il n'y a rien à portée de main, vous pouvez utiliser une solution saline normale à faible concentration. Le sel de table habituel (1/4 c. À thé) et l'eau bouillie (verre), qui doit être refroidie à la température ambiante, feront l'affaire.

Risque de traitement inapproprié et de complications

La période de bébé est considérée comme la plus difficile, tant pour les enfants que pour leurs parents. Durant cette période, les petites choses laissées pour plus tard, ou quelque chose qui a été mal fait peuvent laisser une empreinte sur toute la vie du bébé, et cela vaut également pour le traitement des maladies. Il semblerait qu’un simple nez qui coule se soigne simplement et en général, ce n’est même pas une maladie, mais un symptôme signalant la présence d’un rhume ou d’une détérioration du système immunitaire. En principe, tout est correct, sauf une chose: une mauvaise approche du traitement de la rhinite ou de la congestion chez les nourrissons peut avoir des conséquences négatives sous la forme de complications.

Il est nécessaire de traiter rapidement le nez qui coule, mais en même temps, son efficacité ne devrait pas se refléter négativement sous la forme d'effets néfastes sur la santé du bébé. Sinon, la respiration par la bouche peut provoquer une toux chez l'enfant et même l'apparition de processus inflammatoires dans les organes respiratoires. Les complications qui peuvent se manifester par une bronchite et même une pneumonie dans de tels cas ne sont pas rares. Il est conseillé de contrôler constamment cette période par des experts, à savoir écouter le travail des poumons et surveiller l'état général de l'enfant.

Une autre complication désagréable qui se produit lorsque vous avez le nez qui coule ou si le traitement d'un symptôme n'est pas correct est une maladie de l'oreille moyenne, qui se traduit par une inflammation de l'organe. Cela s'explique par l'interrelation des organes respiratoires avec les organes de l'audition; par conséquent, une infection qui est entrée dans le nasopharynx peut "pénétrer" dans les organes de l'audition et se manifester sous forme d'otite. Cela nécessitera des actions supplémentaires pour éliminer la maladie, car l'inaction pourrait affecter la qualité de l'audition chez le bébé à l'avenir.

Prévention de la rhinite chez les nourrissons

La prévention de la rhinite chez les nourrissons est l’une de ces mesures obligatoires qui permettent d’éviter de nombreux moments désagréables concernant la santé du bébé. En réalité, il n’ya aucune difficulté à organiser les conditions qui aideront à protéger le bébé des manifestations d’une rhinite:

  • Aération régulière de la pièce et nettoyage humide.
  • En marchant, un enfant ne doit pas geler, mais un surplus de vêtements chauds peut également avoir des conséquences négatives.
  • Lors de l’organisation de promenades sur le repos frais, il est conseillé de choisir des endroits où l’accumulation de personnes est minimale, où il n’ya pas de courants d’air forts, de poussière et d’autres sources d’accumulation de bactéries nocives.
  • Au moment des rhumes peuvent être utilisés pour améliorer la lutte contre l'infection en utilisant des remèdes populaires. Quelques gousses d'ail coupées en morceaux et réparties dans la pièce contribueront, dans une certaine mesure, à vous protéger contre les effets de nombreux virus et bactéries.

Il est également nécessaire de nettoyer les voies nasales avec des tiges hygiéniques spéciales, cette action évite l'accumulation de micro-organismes nuisibles.

Nez bouché: que faire

Ça arrive, maman apprend qu'un nouveau-né aujourd'hui étouffe dans un rêve pas comme hier. Plus fort, pas même renifle, mais des grognements. Et pas seulement pendant le sommeil. Et même dans ce cas, elle ne peut pas s’endormir du tout, car le bec est bouché et ne respire pas du tout.

Quel genre d'attaque est-ce, le bébé est sous contrôle tout le temps, ne pourrait-il pas attraper un rhume? Oui, et ça ne ressemble pas à un rhume... Un nouveau-né semble sourire comme un nez, mais il n’ya ni morgue ni température... Quels sont ces sons, pourquoi le nez peut-il être bourré et sans morve, comment résoudre le problème que nous avons maintenant.

Causes physiologiques possibles

Si un bébé a un bec et il grogne, le parent responsable sera intrigué par la question de savoir quoi en faire. Mais tout n'est pas toujours mauvais en même temps. Le corps du bébé avant la naissance vivait dans un habitat différent, à savoir le liquide amniotique. Là, il ne respirait pas, respectivement, le petit nez ne fonctionnait pas. Oui, et en soi l'organe olfactif du nourrisson dans sa structure est légèrement différent de la "configuration" adulte. Par conséquent, le soi-disant grognement peut être causé par des raisons physiologiques courantes:

  • Les canaux nasaux du nouveau-né sont beaucoup plus étroits que ceux d'un enfant plus ou moins adulte. Leur diamètre est de 2-3 millimètres. Un enfant doit respirer complètement. Il respire, seul le passage de l'air à travers un "corridor" aussi étroit est accompagné d'effets sonores. Surtout chez les «bébés prématurés» nés avec un poids inférieur à 2,5 kg.
  • Le septum nasal du bébé-enfant, contrairement à sa version adulte, est toujours souple et mobile. Même le moindre déplacement de ce mur encore délicat rend la respiration difficile et provoque des bruits.
  • La membrane muqueuse des voies nasales jusqu'à l'apparition du karapuz à la lumière était dans le liquide. Et l'air, contrairement au liquide amniotique, est sec. Et cette coquille commence à sécher. Grâce aux capacités compensatoires du corps, il est immédiatement restauré, mais l'épithélium desséché ne peut pas encore se séparer de manière indépendante et complète, s'accumulant dans les voies nasales et provoquant des grognements.
  • Parfois, le bébé crache du lait en excès. En outre, périodiquement - par les voies respiratoires. Certains résidus de lait peuvent les encrasser.
  • Si le bébé est souvent allongé, le secret muqueux pénètre dans le nasopharynx et s'y attarde. Cela provoque des effets sonores lors de la respiration, bien qu'il n'y ait pas de morve. En position verticale, le secret coule à l'arrière du pharynx, le grognement s'arrête.
  • L'irrigation sanguine de la membrane muqueuse du nez d'un bébé n'est guère meilleure que celle d'un adulte. Ensuite, l'excès de mucus sèche plus rapidement et forme des croûtes, surtout s'il y a de l'air très sec dans la pépinière. Ces croûtes et "sifflent" dans le sens de l'air.

Toutes ces raisons sont tout à fait normales, il n'est pas nécessaire de traiter le bébé pour quoi que ce soit. Supprimez simplement les points qui provoquent une congestion nasale. Et la respiration sera à nouveau calme, mesurée et calme.

Pathologies possibles

Dans 90% des cas, le piquer est purement physiologique. Mais 10% des enfants respirent bruyamment en raison de diverses pathologies. Et vous devez savoir à leur sujet, car le prévenu, c'est le guet:

  • Dommage pour le très muqueux. C'est une chose quand elle sécrète un excès juste parce qu'elle le veut. Autre - lorsqu'elle est blessée par un nettoyage inapproprié du nez ou une action médicale grave. La moindre égratignure sur sa surface entraîne immédiatement un œdème, réduisant le passage nasal déjà minuscule.
  • Objet étranger. Une congestion nasale soudaine, qui ne reculera pas d'un gramme après l'élimination de l'odorat de l'organe, indiquera un corps étranger dans les voies nasales.
  • Processus infectieux. Tout micro-organisme pathogène qui tombe sur la membrane muqueuse provoquera une réaction instantanée du système immunitaire - un processus inflammatoire local. Dans les premiers stades de la maladie, cela se manifestera par un œdème des voies nasales, mais "viendra" un peu plus tard.
  • Anomalies congénitales. Tout défaut dans la structure du système respiratoire provoquera une respiration bruyante presque immédiatement après la naissance. Dans ce cas, il existe diverses complications liées, allant jusqu’à l’hypoxie chez le nouveau-né. Et c'est assez dangereux.
  • Allergies chez les nouveau-nés. L’initiation au régime d’une mère allaitante de nouveaux produits ou le changement de produits de soins peut s’accompagner non seulement d’enflure du nez, mais également d’éternuements, de toux, de rougeur des yeux et d’une éruption cutanée.
  • Atrésie Choan. C'est à ce moment que les voies nasales sont totalement ou partiellement envahies. Dans ce cas, seule l'opération peut aider, de plus, certains enfants doivent le faire immédiatement après la naissance.

Nez qui coule

Parfois, il ne s'agit pas de physiologie ni de pathologie, mais du rhume le plus courant. Et lui, comme toute plaie, a différentes raisons:

  1. Toutes les mêmes allergies. Même le terme est tel - rhinite allergique. Extérieurement, cela se manifeste par le fait que le bébé a des difficultés à respirer et que de l'eau coule pratiquement des narines.
  2. Virus. Si la morve ne coule pas comme une rivière, mais qu'elle est complètement formée et qu'il est difficile pour le nouveau-né de respirer, nous pouvons en conclure que ce nez qui coule est un signe d'infection virale.
  3. Sinusite C’est une complication logique du froid, que vous lâchez bien sûr. La morve devient jaune, parfois avec des verts, le nez du nourrisson est bourré, la cacahuète non seulement grogne pendant le sommeil, mais ronfle comme un pompier expérimenté.

Si le bébé a le nez qui coule, ce n'est pas si effrayant en fait. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin à temps pour obtenir des conseils et une assistance. Plus tôt le problème est résolu, plus le pédiatre diagnostiquera avec précision, plus vite et plus efficacement le problème sera résolu.

Types de congestion nasale chez le nouveau-né

Toutes les pathologies sont généralement classées. Les médecins ont divisé la congestion des organes olfactifs en deux:

  1. Matin C’est le plus souvent de l’air sec en pépinière, d’une réaction allergique et d’une sinusite.
  2. La nuit La cause la plus commune est un excès banal de mucus qui coule dans le larynx pendant le jour et obstrue les voies nasales la nuit.

Indépendamment des raisons pour lesquelles le nez est bourré et grogner, vous devez apprendre une compétence très importante. À savoir - nettoyer les voies nasales des croûtes, de la morve, du mucus et d'autres délices de combat rapproché.

Bec de nettoyage

Cette question concerne tous les parents régulièrement et jusqu'à ce que la petite chèvre grandisse et apprenne à se moucher. Ou du moins en fouillant dans le nez. Les médecins, comme toujours et dans toutes les questions concernant les nouveau-nés, occupent deux positions diamétralement opposées à ce sujet:

  1. Oui, vous devez vous nettoyer le nez régulièrement. Cela devrait éviter la congestion, la formation de croûtes et la morve - vous avez éliminé l'excès de mucus.
  2. Non, laisse le pauvre petit nez tranquille. Pas besoin d'interférer avec le travail naturel du système, qui doit apprendre à se nettoyer de manière autonome. Grimper dans les narines n'est nécessaire que lorsque ce système n'est pas du tout en mesure de faire face, et pas tous les jours.

S'il y a suffisamment d'humidité dans la pièce, les petits poils de la muqueuse nasale permettront d'éliminer l'excès de sécrétion à l'extérieur. Mais morve et croûtes doivent être enlevés, en outre, très soigneusement.

Les croûtes peuvent être enlevées avec un lin finement imbibé d'eau bouillie. Les réceptacles de buse aideront à éliminer l'excès de liquide dans les voies respiratoires. Ils sont maintenant très nombreux, ils sont dans toutes les pharmacies, immédiatement avec des instructions d'utilisation. L'essentiel - nettoyer les narines avec précaution, en respectant les règles d'hygiène. Surtout si le bébé est malade - un nez qui coule peut avoir des conséquences très désagréables.

Conséquences possibles de la maladie

Si un bébé a beaucoup de morve ou de croûtes dans le nez et que vous ne faites rien et ne le soignez pas, les événements suivants se produiront:

  • tout l'excès du nez bourré va se déplacer dans les sinus nasaux et le nasopharynx;
  • une partie du secret va s'installer dans les sinus;
  • une morve et des croûtes vont tomber dans l'estomac, ce n'est pas effrayant;
  • une partie du secret pénètre dans la trachée, puis dans les poumons et commence à s'y accumuler;
  • les croûtes peuvent également pénétrer dans les poumons.

Ce mécanisme conduit finalement à la maladie. Les diagnostics sont différents:

Ce sont des maladies graves qui, chez les nouveau-nés, sont traitées exclusivement à l'hôpital. Par conséquent, il vaut mieux traiter la cause fondamentale du nez bouché que les conséquences.

Traitement des maladies à l'origine du problème

Toute mesure visant à résoudre le problème de la congestion nasale chez les nourrissons est résolue exclusivement sous la supervision d'un médecin, en fonction des causes d'une telle catastrophe:

  1. Si les allergies éliminent les irritants potentiels et prescrivent des antihistaminiques.
  2. Lorsque les anomalies du développement prescrivent leur correction, elle est souvent associée à des interventions chirurgicales.
  3. Toutes sortes de gouttes nasales pour les nouveau-nés soulagent complètement le rhume chez les nourrissons, mais le médecin doit également les prélever, en tenant compte des causes du rhume.
  4. Dans les maladies infectieuses, l’infection est principalement traitée, il s’agit le plus souvent d’une antibiothérapie.

Si le nourrisson a déjà le nez bouché, la décision la plus appropriée est de le montrer immédiatement au pédiatre sans s'auto-soigner. Mais il serait plus correct de ne pas permettre cela.

Prévention

La chose la plus importante en matière de vie des nourrissons est de fournir des conditions adéquates pour cette vie:

  1. L'humidité dans la pièce doit être comprise entre 50 et 70% et la température entre 18 et 20 ° C. Il est important d'aérer la pièce régulièrement.
  2. Vous devez marcher avec votre enfant tous les jours. Surtout quand il ne fait pas très chaud, pas trop froid et que le soleil brille de mille feux.
  3. Si les croûtes dans le nez se forment trop souvent, vous pouvez égoutter les miettes dans le nez avec une solution saline toutes les 3-4 heures.
  4. Évitez les produits allergènes et ne vous précipitez pas pour changer les produits chimiques ménagers et les soins cosmétiques, si karapuz ne présente pas d’allergie avec sa composition actuelle.
  5. Essayez d'éviter le contact avec le rhume chez les nourrissons, même s'il s'agit d'un père.
  6. Pour tous les sons incompréhensibles du nez du bébé, consultez immédiatement un médecin, ne vous attendez pas à des complications.

Vidéo: que faire si le nouveau-né a un nez

Dans cette vidéo, le célèbre médecin Komarovsky explique en détail comment nettoyer le nez du bébé à la maison, comment le faire et comment faciliter la respiration du bébé avec une solution saline simple.

«Et une Barbara curieuse au nez du bazar a été déchirée» - un proverbe familier depuis notre enfance. Pourquoi depuis l'enfance? Oui, car c’est un adulte qui ne fait que travailler la journée et rentrer à la maison, manger, regarder un film et c’est le moment de travailler. Et le matin retour au travail. Et puis, périodiquement, il y a une volonté de se mêler de leurs propres affaires. Et les enfants sont les véritables chercheurs et découvreurs de leur petit monde. Ils ont beaucoup de forces, le temps est plein aussi, alors ils grimpent toujours et partout, ne faisant pas attention à autoriser ou interdire les panneaux de signalisation sur leur chemin. Et souvent, pas toujours au bon moment quelque part dans le nez trouve encore de l'aventure, la vérité en souffre de plus en plus, pas lui-même, mais le cinquième point qui souffre depuis longtemps.

Mais notre Barbara est toujours en train de renifler doucement dans son berceau, sa curiosité n’est pas encore très développée et, physiquement, elle ne peut se mettre toute seule. Il semblerait que ce soit le moment idéal où un enfant est sous surveillance 24 heures sur 24 et ne fait aucun mouvement dangereux. Oui, et pas dangereux aussi. Par conséquent, rien ne devrait lui arriver en théorie. Mais arrive encore parfois nez qui coule désagréable.

En fait, chez le nourrisson, le nez bouché est un petit problème dans la plupart des cas. Ce sont souvent les conséquences des simples caractéristiques physiologiques du corps du nouveau-né. Snot - n'est également pas toujours critique et dangereux. Oui, et les moyens - comment guérir rapidement le rhume d'un enfant - suffisent pour aujourd'hui. Le plus important est de ne pas laisser la situation suivre son cours, car même une rhinite physiologique peut entraîner de graves complications pour la vie et la santé du nourrisson. Il suffit d'informer le pédiatre du problème à temps et, mieux encore, de lui montrer l'enfant. Ce n'est qu'en découvrant la cause de la maladie que vous pourrez l'éliminer efficacement et permettre au bébé de respirer librement.

Le nouveau-né a le nez bouché: que doivent faire les parents?

Les jeunes mamans sont toujours très inquiètes quand leur nouveau-né a le nez et demandent: que faire?

Nous vous expliquerons pourquoi il est important de maintenir une bonne hygiène nasale et ce que vous pouvez faire à la maison pour aider votre bébé à atténuer les problèmes causés par un nez bouché.

Pourquoi le nez est bourré

Avec l’arrivée des jours froids, la saison de la grippe survient également - la maladie la plus courante chez les jeunes enfants. Bien que la grippe ne soit pas une maladie dangereuse, elle s’accompagne d’un nez bouché qui, chez les bébés, pose de nombreux problèmes car elle gêne l’alimentation, notamment chez les bébés nourris au sein, et ne permet pas au nouveau-né de dormir.

Il arrive souvent que l'enfant ait du mal à respirer ces derniers jours, lorsqu'il est mis au lit. Lorsque le bébé est en position verticale ou assise, tout est en ordre. Mais dès qu'il est mis sur le ventre ou sur le dos, il commence

et en même temps, il ne permet pas à sa mère de se reposer. Comment l'aider?

Avec un aspirateur nasal nez bouché pour les nouveau-nés

Nous vous recommandons d'utiliser un aspirateur nasal pour les écoulements nasaux. Son nom plus simple est la pompe à buse. Le principe de fonctionnement est très simple. Grâce à une rallonge spéciale, il se connecte à un aspirateur ordinaire. Simplement et sans douleur, les buses d'un nouveau-né sont retirées du nez rembourré. Avant d'utiliser l'aspirateur, il est recommandé de verser une solution saline spéciale (solution saline ou teinture à base de plantes) dans le bec. Un appareil simple et très utile.

Outre un aspirateur doté d'une rallonge pour aspirateur, il existe sur le marché des produits capables d'éliminer efficacement les écoulements nasaux.

En règle générale, pendant la journée, les mères nettoient régulièrement le nez bourré avec une solution saline et un aspirateur. Mais parfois, vous pouvez appliquer une aspiration des lèvres et l'effet ne sera pas pire! Surtout la nuit, lorsqu'il n'est pas possible d'allumer l'aspirateur pour réveiller un nouveau-né.

Il est important d'humidifier l'air de la maison

L'hygiène des fosses nasales chez le nouveau-né est très importante car il ne sait pas encore se moucher et commence à respirer par la bouche. Les pédiatres disent qu'il faut essuyer avec des cotons-tiges trempés dans une solution saline.

Il est recommandé d'utiliser un humidificateur mécanique ou de mettre une couverture humide ou une serviette sur la batterie. Pourquoi l'air sec dans la maison n'est pas bon pour l'enfant et doit être humidifié?

L'air sec dans l'appartement tente d'extraire l'humidité de tout ce qui est possible, y compris de la muqueuse nasale du nouveau-né. Pour les bébés, c'est un gros problème. Un humidificateur est fortement recommandé, surtout si vous avez le chauffage central et des pièces souvent chauffées. L'air humidifié est très important lorsque l'enfant a froid et lorsqu'il est enrhumé.

Les humidificateurs mécaniques sont vendus, mais le même effet peut être obtenu en plaçant un récipient d'eau sur le radiateur. Les conteneurs doivent avoir une grande surface pour une meilleure évaporation. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d'huile hydratante à l'eucalyptus qui sent bon et qui a un effet bénéfique sur le nez bouché d'un nouveau-né.

Docteur Komarovsky: comment nettoyer le nez du bébé des étouffements.

Nez bouché: que faire? Conseils de pédiatre

Un nez bouché crée des problèmes pour l'enfant de la première année de vie, non seulement avec la respiration, mais aussi avec l'alimentation. La bouche du bébé est constamment ouverte, il refuse de téter le sein, c'est capricieux.

Les causes de la congestion nasale peuvent être différentes: air sec, soins altérés, rhume (ARVI) ou allergie (nourriture ou ménage), ainsi que le nez qui coule physiologiquement.

L'enfant n'est pas capable de se moucher, alors l'accumulation de poussière et de croûtes séchées de mucus peut bloquer les voies nasales étroites du bébé.

On sait que, lors d'infections virales respiratoires aiguës, on a généralement de la fièvre, des éternuements et de la toux, ainsi qu'une rougeur de la gorge. En cas d'allergie, des symptômes similaires peuvent également apparaître. Le gonflement résultant de la muqueuse nasale rend la respiration nasale difficile. Un écoulement muqueux coule dans la gorge, rendant difficile la respiration par la bouche et contribuant à la propagation du processus dans les parties inférieures des voies respiratoires.

L'écoulement nasal physiologique (normal) apparaît à la suite de l'adaptation de la muqueuse nasale à la respiration par l'air et d'une production accrue de mucus par les glandes. Il n'est pas accompagné de fièvre, de toux, d'éternuement. Un tel nez qui coule apparaît dans les 2 premiers mois de la vie de l'enfant et dure généralement environ 10 jours.

Tactique des parents

Comprenez-vous dans les causes de la congestion nasale ne devrait pas être, vous devez contacter un pédiatre. Le médecin, d’une part, diagnostiquera, d’autre part, prescrira le traitement approprié.

Si vous soupçonnez des allergies, le médecin vous conseillera, en plus du traitement, de déterminer la cause de l'allergie afin de l'éliminer rapidement. Il est important de ne pas retarder la visite chez le médecin afin de prévenir le développement de complications du rhume, qui peuvent survenir très rapidement chez le nourrisson.

De votre côté, la mère peut vérifier si les croûtes sèches de mucus séché dans le nez ne gênent pas la respiration du bébé. Vous pouvez nettoyer le nez du bébé avec des flagelles de coton trempées dans de l’eau légèrement salée. Il est possible d'aspirer le mucus des voies nasales à l'aide d'une petite poire en caoutchouc munie d'un embout souple ou d'un dispositif spécial, un aspirateur nasal.

Les pédiatres recommandent d’enterrer une solution saline dans le nez du bébé, des gouttes d’Aqua Maris ou 2 gouttes de lait maternel dans chaque passage nasal.

La médecine traditionnelle conseille de goutter dans le nez 2 gouttes de jus de carottes ou de betteraves fraîchement pressées, diluées deux fois avec de l'eau bouillie; ou jus d'aloès. Après l'instillation, massez doucement les ailes du nez à l'enfant.

Aucune autre goutte dans le nez d'un bébé sans la nomination d'un pédiatre ne doit pas être utilisée!

Il est conseillé aux pédiatres célèbres de toujours humidifier l'air de la pièce. Pour ce faire, vous pouvez placer des récipients contenant de l’eau près des radiateurs, suspendre des serviettes humides dans la pièce, ouvrir la porte de la salle de bain lorsque la douche est activée. Des humidificateurs d'air spéciaux sont également disponibles. Ils peuvent être utilisés, mais sans saveur. Les climatiseurs doivent être éteints, car ils assèchent l'air. Le nettoyage humide doit être effectué 2 fois par jour.

CV pour les parents

Un nez qui coule chez le nourrisson peut avoir plusieurs causes et s’avérer être un grave problème de santé. Par conséquent, il ne vaut pas la peine de faire des essais sur l’autosélection du traitement, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

Quel médecin contacter

Si un enfant développe un gonflement ou un écoulement nasal, il est nécessaire de contacter un pédiatre. Si nécessaire, un allergologue est consulté. Dans de rares cas, un examen par un spécialiste des maladies infectieuses ou par un ORL est nécessaire.

La pédiatre E. O. Komarovsky fait des recommandations sur la façon de nettoyer le nez du nourrisson:

La pédiatre E. O. Komarovsky répond à la question "Est-il possible de verser du lait maternel dans le nez du nouveau-né?":

Vidéo utile sur le sujet de la rhinite chez les nourrissons:

Nez chez les bébés: causes possibles et quoi faire

Les nouveau-nés ont souvent un nez. Si le bébé a une congestion nasale sévère, les parents ne savent souvent pas quoi faire ni quelles mesures prendre pour éliminer la congestion et pour permettre à la respiration de revenir librement au petit nez. Certains enfants déposent rarement leur nez et d'autres plus souvent. Tout dépend des caractéristiques d'un bébé en particulier.

Si l'enfant pose son nez, l'essentiel est de ne pas paniquer. Il faut se rappeler que cela peut se produire pour diverses raisons chez des enfants en parfaite santé. L'essentiel est de ne pas s'inquiéter, car la congestion nasale d'un bébé est causée non seulement par une maladie, mais également par d'autres causes, et ne menace pas toujours la santé du bébé.

Le nouveau-né a le nez bouché: causes possibles

La congestion nasale chez les nouveau-nés peut survenir pour diverses raisons. La cause la plus fréquente de congestion nasale chez le nouveau-né est purement physiologique. Chez les nourrissons, le nez peut souvent être obstrué simplement parce que les voies nasales des nouveau-nés sont très étroites. Dans de tels cas, vous n'avez rien à faire, avec l'âge, à mesure que les voies nasales se dilatent, la congestion nasale va progressivement apparaître de moins en moins. En plus du rétrécissement physiologique des voies nasales, la congestion chez le nourrisson ou le nouveau-né peut survenir pour les raisons suivantes:

  • La présence de croûtes dures au nez. Cela se produit si les parents n'ont pas nettoyé le nez du bébé pendant une longue période;
  • Air trop sec dans l'appartement. Cela se produit généralement pendant la saison froide, lorsque le chauffage central est disponible 24h / 24 dans les immeubles d'appartements. Afin que le bébé ne souffre pas d'air sec, vous pouvez acheter un humidificateur industriel ou simplement mettre un pot d'eau dans la chambre;
  • Réaction allergique. Pour éviter les allergies, il est nécessaire de retirer tous les collecteurs de poussière potentiels de la chambre du bébé: souvenirs, peluches, tapis et plantes d’intérieur. Il est recommandé de couper le contact d'un enfant en bas âge avec des animaux, des poissons, des oiseaux et de se nourrir pour eux.
  • En outre, la congestion nasale peut constituer l'un des premiers signes d'une maladie respiratoire aiguë. Il est donc recommandé de garder le bébé à l'écart des personnes malades.

Nez bouché: que faire

Lorsqu'un nouveau-né pose le nez, les parents ne savent souvent pas quoi faire: comment éliminer la congestion et aider le bébé à respirer normalement. Pour éliminer la congestion nasale chez les nourrissons, vous pouvez utiliser divers moyens. Alors, que faire quand un bébé pose son nez:

  • Il est nécessaire de laver le nez du bébé à l'aide de sprays nasaux spéciaux pour enfants, contenant de l'eau de mer salée. Les médicaments les plus courants et les plus abordables de ce type sont les sprays et les gouttes "Aqualor", "Aquamaris". Ils sont disponibles dans différents forfaits et sont conçus pour les adultes et les enfants d'âges différents. Pour le bébé, vous devez choisir l'option la plus bénigne, conçue pour les enfants jusqu'à un an;
  • Ensuite, vous devez attendre un peu, afin que les croûtes sèches de la guêpe soient trempées sous l’action de la préparation;
  • Lorsque les croûtes sèches sont mouillées, vous devez les retirer du nez avec un aspirateur spécial pour bébé. Cependant, le plus souvent, ces aspirateurs ne sont pas très pratiques, le plus simple est donc de nettoyer le nez de l'enfant avec le plus petit lavement en caoutchouc «numéro un»;
  • Lorsque le nez du bébé est nettoyé avec une poire, les restes de morve peuvent être essuyés doucement avec un chiffon doux et humide. Dans le même temps, vous ne pouvez pas frotter la peau délicate du bébé, afin de ne pas provoquer d'irritation sous le nez;
  • Si le bébé a une forte congestion, vous pouvez, après le nettoyage du nez, faire des gouttes de vasoconstricteur pour enfants.

Les gouttes les plus populaires dans le nez pour les enfants

Les médicaments les plus couramment utilisés dans le traitement de la rhinite chez les enfants de moins d'un an sont Nazol Baby, Nazol Kids, Nazivin et Otrivin. Attention: les gouttes vasoconstricteurs ne doivent pas durer plus de trois à cinq jours. Si, après cette période, la congestion de l’enfant ne fonctionne plus, vous devez montrer votre bébé à un pédiatre ou appeler un médecin à la maison.

Toute goutte de vasoconstricteur chez les bébés âgés de moins d’un an ne peut être prise que sur les indications du pédiatre. Les fonds destinés au traitement de la rhinite chez les enfants de moins d'un an sont généralement bien tolérés par les enfants, ne provoquent pas de réactions allergiques et ne sont pas dangereux en cas de surdosage accidentel. En règle générale, ces outils sont vendus librement sans ordonnance dans toutes les pharmacies, mais avant toute utilisation, il est nécessaire de consulter un pédiatre et de lire attentivement les instructions fournies avec le médicament.

Le couteau éventé chez le bébé: dans quels cas consulter immédiatement un médecin

Si la congestion chez les nourrissons est fréquente et s'accompagne d'autres symptômes désagréables, il est préférable de montrer le nouveau-né à un pédiatre. Bien sûr, il y a des cas où le bébé est généralement en bonne santé et gai, et que sa congestion ne le dérange pas beaucoup. Dans de tels cas, il n’est pas utile de prendre des mesures spéciales, la congestion peut être provoquée par des raisons physiologiques et finira par disparaître d'elle-même.

Mais il y a d'autres cas. La congestion peut être si forte que le bébé ne peut pas téter le sein normalement, ne peut pas dormir et reste éveillé de manière active. Dans ces cas, il est nécessaire de prendre des mesures urgentes. Vous devez également prendre des mesures en cas d'apparition de congestion chez l'enfant après le contact avec d'autres enfants ou adultes atteints d'ARVI. Dans ce cas, l'enfant doit immédiatement assigner une série d'antiviraux (par exemple, l'interféron ou l'anaferon).

Cependant, il existe des cas où une congestion sévère est observée non pas isolément, mais en combinaison avec d'autres symptômes de la maladie. Dans ce cas, vous devez montrer d'urgence l'enfant au médecin ou appeler le médecin à la maison pour qu'il ne contracte pas d'infection supplémentaire à la clinique. Consultez immédiatement un médecin si la congestion est associée aux symptômes suivants:

  • Température accrue, au-dessus de trente-huit degrés;
  • Léthargie générale, somnolence de l'enfant ou, au contraire, agitation excessive;
  • Eruption cutanée, urticaire et autres signes d'une réaction allergique;
  • Conjonctivite

Dans tous ces cas, un enfant souffrant de congestion sévère doit être immédiatement montré au médecin, qui lui prescrira le traitement nécessaire en fonction des résultats de l'examen. Vous pouvez appeler le médecin à la maison. L'essentiel est de rechercher une assistance médicale qualifiée dès que possible. Le médecin vous aidera à diagnostiquer et à prescrire le traitement nécessaire, y compris des médicaments destinés à renforcer le système immunitaire. Si nécessaire, le bébé est hospitalisé. Cependant, si rien ne menace la santé de l’enfant, le traitement peut également avoir lieu à la maison.

Afin d'éliminer complètement la congestion chez les nourrissons, les parents doivent suivre toutes les instructions du médecin concernant le traitement de l'enfant. Attention: il est possible d'administrer n'importe quel médicament à un nouveau-né uniquement sur prescription d'un médecin. Cela s'applique à tous les médicaments, y compris les antibiotiques.

Obstruction nasale chez le nourrisson: prévention

Pour qu'un nouveau-né ne soit pas nasal, les parents doivent faire très attention à la prévention des maladies respiratoires. L'obstruction nasale chez un bébé peut être prévenue avec succès, et cela de différentes manières.

Premièrement, il est nécessaire de porter une attention particulière à la lutte contre les infections respiratoires aiguës et les ARVI. L'enfant ne doit pas être en contact avec le malade. Si la mère du bébé est malade, vous ne devriez pas refuser d'allaiter. Il suffit de le faire dans un masque. Cependant, jusqu'à six mois, les jeunes enfants souffrent à peine d'infections virales respiratoires aiguës et d'infections respiratoires aiguës, car ils n'ont pas encore asséché l'immunité naturelle obtenue à partir du lait maternel.

Pour que la congestion nasale ne se reproduise pas, il est nécessaire de créer des conditions favorables pour l'enfant. Le plus important est de maintenir un niveau optimal d'humidité de l'air. Cela aidera à éviter des problèmes tels qu'un grand nombre de croûtes sèches dans le nez du bébé. Il est nécessaire de marcher plus souvent avec l'enfant et d'aérer la pièce où dort le bébé.

Vous devez également vous assurer que le régime alimentaire de l'enfant est varié. Une bonne nutrition active de manière significative les défenses de l'organisme et l'enfant devient moins vulnérable à diverses maladies. La nutrition du bébé doit contenir toutes les vitamines et tous les minéraux essentiels à la croissance et au développement intensifs de l'enfant.

Il est également nécessaire de limiter fortement le contact d'un petit enfant avec des allergènes potentiels présents à l'intérieur d'un appartement en ville. Les allergies les plus graves peuvent causer de la poussière, duvet et des poils d'animaux, des charges de mauvaise qualité, qui peuvent être bourrées de couvertures et d'oreillers. Il est également recommandé de retirer de la chambre des enfants les jouets souples et tous les produits en plastique d’origine douteuse.

Si la congestion nasale du bébé est observée dès la naissance et que le problème ne disparaît pas avec le temps, il est préférable de consulter un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique. Peut-être s'agit-il des anomalies congénitales de la structure des voies nasales ou de leur étroitesse physiologique.

C’est assez facile de gérer un nez bouché chez un petit enfant si vous en connaissez la cause. L'essentiel est de ne pas donner de médicaments à l'enfant sans consultation préalable avec un pédiatre. Une congestion nasale sévère chez un enfant peut durer plusieurs jours, puis disparaître progressivement. L'essentiel est de fournir une assistance qualifiée au nouveau-né à temps et de soulager le bébé des symptômes désagréables causés par un problème de nez et de nez. Et puis l'enfant va vite récupérer.

Article Précédent

Premier docteur