Principal
Les symptômes

Dr. Komarovsky sur ce qu'il faut faire si le nez est bouché mais pas de mucus

Lorsque l'enfant a le nez bouché, les parents commencent immédiatement à rechercher les causes d'un rhume. Et franchement, ils devinent quand il s’avère que la vision de l’enfant par la maladie ne cadre pas avec le concept général de rhinite - il y a congestion, mais pas de mucus.

Evgeny Komarovsky, pédiatre, animateur de télévision et auteur de livres sur la santé des enfants bien connu, explique ce que cela pourrait signifier et comment y remédier.

À propos du problème

La congestion nasale sèche en médecine s'appelle «rhinite postérieure». Cette condition est plus dangereuse que tout nez qui coule, accompagnée d'une décharge, car elle peut indiquer un "dysfonctionnement" grave des organes ORL.

La congestion est associée à un gonflement des membranes muqueuses et l'absence de mucus en même temps indique le caractère non infectieux de la maladie. Si le nez qui coule est causé par un virus, il sera nécessaire de sortir du nez pour que le corps élimine les "invités" étrangers. Selon les médecins, la congestion sèche a le plus souvent provoqué une réaction allergique, un corps étranger coincé dans les voies nasales. Cette affection est également caractéristique des enfants présentant une courbure congénitale ou acquise de la cloison nasale, chez laquelle la respiration nasale dans son ensemble est significativement altérée.

Parfois, le nez qui coule sans écoulement - un signe que l'enfant a séché le mucus dans le dos, c'était la cause de l'enflure. Dans de rares cas, la rhinite sèche est le symptôme de problèmes cardiaques et circulatoires.

Un nez qui coule à sec peut aussi être un médicament. En général, les enfants qui sont parents pendant trop longtemps, contrairement à toutes les prescriptions du médecin et du sens commun, ont souffert d'une rhinite ordinaire avec des médicaments vasoconstricteurs nasaux.

Si un enfant a accidentellement inhalé un morceau de nourriture, une miette, un petit détail d'un jouet, il est fort probable qu'il n'aura qu'un seul passage nasal, la deuxième narine respirera sans problème.

Danger

Le principal danger de congestion nasale sans sécrétion de mucus est une possible atrophie nasale des voies nasales muqueuses. Cela peut arriver si le problème a été ignoré ou si la condition a été traitée de manière incorrecte. Il est possible que l'apparition de maladies secondaires du nasopharynx entraîne des modifications irréversibles des tissus du système respiratoire.

Chez les enfants atteints de rhinite sèche, le sommeil est généralement perturbé, une névrose se développe en raison du manque de sommeil, ils deviennent agités et nerveux. Si la cause est pathologique (et que seul un médecin peut le déterminer), une rhinite au dos non traitée peut entraîner une détérioration de l'odorat et une perte auditive.

La congestion sèche perturbe la circulation cérébrale. En cas d'absence prolongée de respiration nasale, de graves troubles du fonctionnement des vaisseaux cérébraux peuvent se développer.

Dr. Komarovsky à propos du problème

Evgeny Komarovsky semble un peu plus optimiste face au problème de la congestion nasale sèche que la plupart de ses collègues. Selon un médecin réputé, 80% des cas de nez qui coule sans morve sont la conséquence de soins parentaux excessifs. En d’autres termes, les mères et les pères créent des conditions de serre pour les enfants: il fait chaud à la maison, vous ne pouvez pas ouvrir les fenêtres, «car il ya un petit enfant à la maison», vous ne devriez pas marcher par temps frais et venteux, car «un bébé peut tomber malade».

Une violation de la température dans le compartiment avec de l'air excessivement sec dans l'appartement conduit à un assèchement de la membrane muqueuse des voies nasales. Le système de sortie du mucus est perturbé, des poches sont formées et, en conséquence, le nez ne respire pas.

Komarovsky encourage les parents à surveiller de plus près l'enfant. S'il n'y a pas d'autres symptômes de mauvaise santé, à part l'étouffement, ne vous inquiétez pas trop.

Il suffit de créer un enfant présentant les "bonnes" conditions pour une vie normale: selon le médecin, la température de l'air dans l'appartement ne doit pas dépasser 19 degrés, l'humidité de l'air doit être comprise entre 50 et 70%.

Dans la maison, il est nécessaire de faire le nettoyage humide plus souvent, pour aérer la pièce. L'enfant doit souvent marcher, les promenades doivent être aussi longues que possible jusqu'à l'âge du tout-petit.

Komarovsky explique souvent que le nez sec, le nez sec, la grippe bien connue et le VRAI commencent à apparaître. Dans ce cas, la réaction des voies nasales est un mécanisme protecteur. Habituellement, après une journée ou deux, le nez qui coule avec une infection virale devient nécessairement humide.

Les nourrissons atteints d'un rhume sec - un phénomène assez commun. Battre l'alarme ne vaut pas la peine, dit Evgueni Komarovsky. L'enfant s'adapte, s'adapte à l'environnement et, par conséquent, la congestion des voies nasales (qui sont déjà très étroites chez le nourrisson) est une variante de la norme. Les muqueuses chez les nouveau-nés se dessèchent aussi parce que la partie postérieure des voies nasales est rétrécie, de ce fait, les miettes dorment souvent avec la bouche ouverte. Habituellement, le symptôme disparaît de lui-même et sans l'utilisation de médicaments dans les 2-3 semaines suivant la vie autonome des miettes en dehors du ventre de ma mère.

Comment traiter un nez qui coule dira le Dr Komarovsky dans la prochaine vidéo.

La rhinite sèche allergique n’est pas aussi courante chez les enfants que les fabricants de médicaments onéreux, ce qui pose un problème, ajoute Komarovsky. En effet, la malformation congénitale de la cloison nasale est rarement le cas. Cette pathologie est généralement observée dès les premiers jours de la vie et la mère en sera informée, sinon à la maternité, puis lors du premier examen effectué par un pédiatre.

Comment trouver la cause d'une rhinite allergique, en quoi celle-ci diffère d'une rhinite infectieuse, explique le Dr Komarovsky dans la vidéo ci-dessous.

Komarovsky conseille de penser à un corps étranger dans le nez, tout d'abord, si l'enfant marche déjà et explore activement le monde. Déjà au moins pour cela, vous devez consulter le médecin ORL en interne.

Les enfants de l'année respirent assez souvent diverses bagatelles, mais les parents ne peuvent pas en parler. Dans cette situation, sans l'aide d'un professionnel qualifié, cela ne suffit pas.

Traitement

Si la congestion sans mucus est causée par le dessèchement de ce dernier dans les voies nasales postérieures, aucun traitement spécifique n'est requis, dit Komarovsky. Les conditions environnementales optimales, comme mentionné ci-dessus, et parfois - laver le nez avec de l'eau de mer ou une solution saline faible. Ce médicament est sans danger et non toxique.

La condition principale - l'instillation ne devrait pas être trois ou quatre fois. Komarovsky dit que les procédures à l’eau salée ne seront efficaces que si les parents ne deviennent pas paresseux et commencent à s’égoutter dans le nez du bébé toutes les 20 à 30 minutes, sauf bien entendu au coucher.

Mais Evgeny Olegovich ne recommande pas de laisser tomber les gouttes nasales de vasoconstricteur d'un enfant sans nécessité extrême (sans rendez-vous).

Premièrement, ils provoquent une toxicomanie persistante et, deuxièmement, leurs avantages sont temporaires, la congestion nasale réapparaît nécessairement lorsque l'effet de la drogue se termine. Si le médecin vous a prescrit de telles gouttes (Nazivin, Nazol, etc.), il n’est pas nécessaire de les laisser tomber plus de trois jours de suite. Ce n'est pas une recommandation, mais un impératif.

Komarovsky recommande de commencer le traitement en nettoyant les voies respiratoires des croûtes sèches de mucus. Pour ce faire, les parents peuvent utiliser l’aspirateur ou faire la lessive.

S'il y a un inhalateur à la maison, l'enfant peut être inhalé avec des huiles essentielles et des décoctions d'herbes telles que la camomille, la sauge.

Condition obligatoire de rétablissement - régime de consommation abondante. Pour que le mucus ne se dessèche pas, l'enfant a besoin de boire beaucoup. Le Dr Komarovsky recommande de donner au bébé plus d'eau sans gaz, thé, compotes, infusions aux herbes, décoctions.

Il est important de se rappeler que l'enfant a besoin d'une grande quantité de liquide non seulement pendant la maladie, mais également pour sa santé. Ensuite, les maladies elles-mêmes, telles que les rhinites sèches et humides, tousseront beaucoup moins et les affections seront beaucoup plus faciles.

Si la congestion sèche chez un enfant est due à des allergies, comme le confirment le médecin et des tests de laboratoire, le principal traitement, selon Komarovsky, consistera à isoler complètement la toxine de l'antigène auquel la réponse inadéquate du corps s'est produite. En outre, il serait préférable que papa et maman soumettent leurs enfants à un régime hypoallergénique et veillent à ce que la maison ne comporte pas de poils, de dépôts de poussière et de produits chimiques domestiques à base de chlore.

Pourboires

Humidifier l'air dans l'appartement où vit l'enfant se fait mieux avec un humidificateur. Mais cet appareil est assez coûteux et, par conséquent, si le budget familial ne dispose pas des fonds nécessaires pour son achat, vous pouvez placer de petits récipients contenant de l’eau dans les coins pour s’évaporer, vous pouvez acheter un aquarium avec du poisson, mettre des serviettes mouillées ou des taies d’oreiller sur les piles et les mouiller régulièrement. Ce dernier point est particulièrement important en hiver, lorsque les batteries sont chauffées et que l'air est encore séché.

Ne faites pas l'inhalation de l'enfant sur un bol d'eau bouillante. Komarovsky encourage les parents à la prudence et rappelle que de telles procédures peuvent causer des brûlures aux muqueuses. Il est préférable de procéder à l'inhalation en utilisant un inhalateur spécial ou un dispositif avec un nébuliseur à pulvérisation fine.

En cas de rhinite sèche ne respectant pas les méthodes de traitement à domicile susmentionnées, Komarovsky conseille de se faire examiner par un pédiatre, un ORL, un allergologue et de prélever un test sanguin pour détecter les anticorps et les allergies. Il ne peut guérir la congestion, rappelle-t-il, que lorsqu'il est possible de trouver et de guérir la cause de son apparition.

L'enfant a le nez bouché, pas de morve, que traiter?

Contenu de l'article

1. Causes de la congestion nasale chez un enfant
1.1.I nfektsii, pas froid froid uterozhennaya
1.2. Dentition
1.3. Et réaction allergique
1.4. Dans les paumes adénoïdes
1.5 Et le développement du nasopharynx, des blessures
1.6. Avec de l'air d'oreille, de la chaleur dans la chambre
1.7. Corps étranger

2. Procédures de physiothérapie pour la rhinite, l'oedème de la muqueuse.
3. Qu'est-ce qu'une congestion nasale dangereuse?
4. Comment soulager l’état de l’enfant avant l’arrivée du médecin.
5. Vidéo sur le Dr. Komarovsky

La première chose à faire est de rechercher la cause de la congestion nasale. Ils peuvent être très, du plus simple au plus grave. Nous en analysons quelques-uns, les plus courants.

Causes de congestion nasale chez un enfant

Infections ou froid

Avec les infections et les virus, la congestion nasale est presque toujours accompagnée d'un nez qui coule. Dans les premiers jours, l'enfant éternue souvent, et un malaise et des maux de tête, une léthargie et une somnolence peuvent apparaître. La température corporelle augmente, une toux apparaît. Dans ces cas, il peut être utile de boire beaucoup d'eau tiède, d'humidifier et d'aérer, d'utiliser des médicaments et de respecter le régime prescrit par le pédiatre.

Et si Ryobenok a attrapé un rhume, avez-vous éliminé la morve, mais votre nez ne respire toujours pas? Il est possible que vous puissiez considérablement resserrer les gouttes vasoconstricteurs de réception, cela peut également affecter le dessèchement des membranes muqueuses. Vérifiez le niveau d'humidité dans le salon.

Humidifiez et aérez plus souvent. Le moyen le plus simple d’humidifier une pièce consiste à placer un bassin d’eau près de la batterie ou à suspendre une couverture de laine mouillée à la batterie. Parlez à votre médecin de la congestion nasale qui ne passe pas, peut-être qu'elle vous prescrira un traitement supplémentaire, demandera une référence à un physiothérapeute pour enfants. Les procédures de physiothérapie ne feront de mal à personne.

Dentition

Réaction allergique

Inflammation des végétations adénoïdes, adénoïdite

Avec des rhumes fréquents, surtout si le bébé a commencé à aller à la maternelle, ou va déjà à l'école, il est possible qu'il s'agisse d'une maladie comme l'adénoïdite (croissance adénoïde). Cela peut être aigu et chronique. L’une des raisons de son apparition peut aussi être une réaction allergique. Si vous soupçonnez cette maladie, vous devriez contacter le médecin ORL, il effectuera un examen numérique, si nécessaire, nommer une radiographie.

Anomalies du développement du nasopharynx

Air sec, chaleur dans la pièce

Ceci est un problème très commun dans nos appartements pendant la saison de chauffage. Il est difficile de maintenir l'humidité et la température confortable dans une pièce sans appareils spéciaux, ils sont assez nombreux, mais ils ne sont pas tous abordables. Juste besoin de faire plus de nettoyage humide et aérer la pièce.

Humidifiez le bec avec des solutions salines. Si un enfant a le nez et aucune décharge du nez, sans raison apparente, dans la plupart des cas, les parents eux-mêmes sont coupables, en raison de soins excessifs. Trop étouffé, pas de marche dans l'air frais, les fenêtres sont fermées, il n'y a pas de circulation d'air dans la pièce, poussiéreux. Un grand nombre de peluches, de tapis et de moquettes peuvent également provoquer le dessèchement de l’air, l’accumulation de poussière.

Corps étranger

Si un enfant ne souffrait d'aucune anomalie congénitale avec un bec et qu'il devenait soudainement difficile de respirer et qu'il ne disposait d'aucun moyen, essayez de vous rappeler si l'enfant est tombé dernièrement, n'a-t-il pas joué avec de petits détails? La cause peut être une blessure au visage ou un corps étranger dans le nasopharynx. Un enfant peut inhaler des miettes ou de petites pièces, en raison de son âge et de son ignorance, s'il est laissé sans surveillance, il peut mettre des perles, des graines, du papier, etc. dans les voies nasales.

Ces problèmes sont fréquents chez les enfants âgés de 1 à 5-6 ans. Soyez attentif et prudent! Dans ces cas, il peut y avoir une forte détérioration de la respiration, une congestion sèche dans une seule narine.
Attention! N'essayez jamais de retirer à votre enfant un corps étranger coincé dans la narine, n'utilisez pas de moyens improvisés, cela pourrait aggraver le problème et pousser le sujet plus loin pour former des complications. En cas de blessure, appelez immédiatement une ambulance ou rendez-vous dans un centre de traumatologie.
Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses raisons. De nombreux facteurs peuvent affecter la congestion nasale, qui sont indépendants des parents. Et découvrir leur propre n'est pas possible. En aucun cas, ne retardez pas la visite chez le médecin, ne retardez pas le traitement pour demain. En raison du manque de respiration normale, il peut y avoir des effets irréversibles.

Procédures de physiothérapie pour la rhinite, gonflement des muqueuses.

Exposition aux UV

Conduit avec le développement de la forme chronique du rhume, avec congestion nasale prolongée. La procédure utilise des appareils spéciaux émetteurs. Le traitement est effectué dans les 2-3 jours, de préférence le matin. La procédure dure 1-2 minutes.

Thérapie UHF

Thérapie au laser

Lampe bleue

Utilisé pour réchauffer les sinus nasaux. Il est effectué sur 5 à 7 procédures.

Il est possible qu'après une rhinite grave, l'œdème de la membrane muqueuse ne soit pas endormi. Dans ce cas, une consultation supplémentaire du médecin ORL est nécessaire, ainsi que la prescription des médicaments nécessaires.

Que faire si l'enfant n'a pas la morve et le nez bouché, comment et quoi traiter

De nombreux parents ont constaté le fait que leurs enfants sont congestionnés par le nez, mais ils n'ont pas la moindre morve. Tout le monde ne sait pas quoi faire pour se débarrasser rapidement de la congestion nasale sans rhume.

Pour guérir la congestion nasale chez les nourrissons sans morve, il est nécessaire de mieux connaître ce problème et les principales méthodes de traitement.

Raisons

Vous devez d’abord déterminer pourquoi l’enfant n’a pas la morve et son nez bouché. Les enfants patinent le nez pour plusieurs raisons.

Infections virales ou rhume

Très souvent, la congestion nasale chez un enfant sans morve est le symptôme le plus courant des maladies respiratoires. La congestion nasale sévère est une réponse de l’immunité aux infections virales qui ont pénétré dans le nasopharynx. Assez souvent, cela s'accompagne d'une accumulation de mucus visqueux ou liquide, ce qui complique la respiration nasale. Pendant l'ARVI, la congestion nasale sans rhinite disparaît complètement en une semaine.

Cependant, il est parfois nécessaire de recourir à un traitement pour dégager les voies nasales.

Infections bactériennes

La congestion nasale chez les bébés a d’autres causes. Celles-ci incluent les infections bactériennes, qui surviennent le plus souvent en raison du SRAS. Ils conduisent au fait que l'enfant ne respire pas le nez, et pas la morve. Si la congestion nasale n'est pas correctement traitée, les sinus peuvent devenir enflammés, conduisant à l'apparition d'une sinusite. Dans ce cas, le liquide purulent commence à s'écouler du nasopharynx.

Adénoïdes

Une autre raison pour laquelle un enfant respire par la bouche est une adénoïdite, au cours de laquelle des végétations adénoïdes sont enflammées. Cette maladie survient souvent chez les enfants âgés de 2 ou 3 ans. Si le bébé ne pose le nez que pendant le sommeil, cela indique la présence d'une adénoïdite du premier degré. Sans traitement approprié, la maladie se développe progressivement et les narines sont constamment déposées chez l'enfant.

Allergie

Parfois, l'enfant a le nez bouché, mais il n'y a pas de morve à cause du contact avec des allergènes forts. Dans ce cas, l’allergie est accompagnée d’un symptôme tel que des éternuements fréquents, l’apparition d’un gonflement grave et de démangeaisons dans les sinus. Le plus souvent, les enfants ont la morve ne coulent pas, mais certains se plaignent encore de leur présence.

La forme allergique de la congestion nasale est saisonnière et ne se manifeste que pendant la floraison des plantes. Beaucoup moins souvent, le problème apparaît en raison des allergènes domestiques, notamment les colorants sur les vêtements, les poils d'animaux et les produits d'hygiène. Certains patients se plaignent de problèmes de respiration nasale après avoir mangé. Nous parlons d'allergies alimentaires, qui peuvent survenir après avoir mangé des agrumes, du chocolat et d'autres aliments hautement allergiques.

Fumée de cigarette

La cause de la congestion nasale sans morve chez un enfant peut être la fumée de cigarette. Tous les fumeurs passifs présentent une inflammation sévère du nasopharynx. Cela conduit à un asthme bronchique et à l'apparition d'un gonflement sérieux du mucus. C'est pourquoi il est strictement interdit de fumer en présence d'un enfant.

Dommages ou pathologie du nez

Très souvent, la congestion sans rhume chez un enfant se produit en raison d'une grave déformation du septum pouvant entraîner une obstruction des voies nasales. Une telle pathologie peut survenir après une lésion du nez ou à la naissance.

Par conséquent, si le nez du bébé ne respire pas, mais qu'il n'y a pas de morve, vous devez immédiatement consulter un médecin pour examiner les narines.

Comment traiter la congestion

Si l'enfant a le nez bouché, vous devriez le traiter immédiatement. Cependant, avant de traiter un bébé, il est nécessaire de se familiariser avec les méthodes les plus efficaces de traitement de la congestion nasale chez un nouveau-né sans morve.

Moyens pour la vasoconstriction

Le bébé a souvent le nez bouché à cause de l'apparition de bouffissures graves. Pour s'en débarrasser rapidement, il est recommandé d'enterrer le nez des bébés avec des gouttes spéciales de vasoconstricteur.

Nazivin

Si une narine ne respire pas, Nazivin peut être utilisé pendant le traitement. Cet outil est très populaire et se présente sous forme de gouttes et de spray. La principale caractéristique de Nazivin est un effet vasoconstricteur brillant, qui le distingue de tous les autres médicaments. Le médicament est créé sur la base d'oxymétazoline, capable de stimuler les récepteurs adrénergiques des muqueuses. C'est pour cette raison que l'enflure diminue et qu'il est plus facile pour l'enfant de respirer par le nez.

Pour traiter l'obstruction nasale chez les enfants, Nazivin doit faire très attention, car il présente des contre-indications. Il ne faut pas administrer de gouttes aux bébés très sensibles à l'oxymétazoline. Ils sont également contre-indiqués pour les personnes atteintes de glaucome. Les enfants de moins de six ans ne peuvent être traités avec des gouttes de Nazivin 0,025%. Un médicament plus concentré peut causer des effets secondaires.

Le traitement d'un enfant par Nazivin doit être effectué en respectant le dosage approprié. Le nez est enterré deux fois par jour, deux gouttelettes à la fois.

Panadol Baby

Si l'enfant a une mauvaise respiration nasale, mais qu'il n'y a pas de morve, Panadol Baby peut être utilisé. Utiliser cet outil est recommandé si la congestion a été causée par le SRAS. Le fait est que le principal principe actif de Panadol Baby est le paracétamol, qui peut être utilisé pour soigner le rhume chez les bébés. En outre, le médicament a un effet anti-inflammatoire, qui aide à améliorer rapidement la respiration nasale.

Panadol Baby, à l'instar de nombreux autres médicaments, présente des contre-indications. Le médicament ne peut pas être utilisé pour traiter la rhinite chez les enfants de moins de deux mois. En outre, Panadol Baby est contre-indiqué aux personnes souffrant de graves problèmes de reins ou de foie.

Le médicament est pris chaque jour avant les repas. En même temps, l’enfant doit boire au moins 2 ml de la suspension. En même temps, Panadol n'est pas enterré dans les narines, mais dans l'ouverture de la bouche.

Pour porter

Lorsque l'enfant ne respire pas par le nez mais que la morve ne coule pas, vous pouvez utiliser des gouttes de Drenos. Ils aident non seulement avec la congestion sèche, mais aussi en présence de morve chez les nourrissons.

Lors de la création d'un médicament, du chlorhydrate de xylométazoline y est ajouté, ce qui contribue au rétrécissement rapide des vaisseaux sanguins et au traitement de l'œdème. Le principal avantage des gouttes est qu’elles ne provoquent pas d’irritation dans la cavité nasale, même après une utilisation prolongée.

Avant de commencer à traiter le bec, vous devez vous familiariser avec les effets secondaires courants qui peuvent survenir après l’utilisation du médicament. Si les doses ne sont pas suivies, les bébés peuvent ressentir de graves maux de tête, des nausées, un essoufflement et du sommeil. Chez certains patients, de petites taches rouges apparaissent sur la peau.

Causes de congestion nasale sans morve chez les enfants et méthodes de traitement

Mais le froid et le froid accompagnent souvent les enfants tout au long de leur enfance. Les parents sont habitués au fait qu’au début de la maladie, l’enfant peut généralement tousser, éternuer plusieurs fois et libérer du mucus transparent de son nez. Mais il arrive parfois que le nez de l'enfant soit bouché, mais il n'y a pas de morve.

Les mamans et les papas doivent être pris au sérieux par ce phénomène: il est important d'identifier l'origine exacte de l'œdème. Le point clé ici sera le diagnostic d'une consultation en personne avec un oto-rhino-laryngologiste. Ensuite, vous devez commencer le traitement pour éviter de futures complications. Nous examinons ci-dessous les causes les plus courantes de congestion sèche et les méthodes pour les corriger.

Rencontrez - adénoïdite

L'adénoïdite est la cause la plus fréquente de respiration nasale chez les enfants de moins de 6 ans. Si vous ouvrez grand la bouche, vous verrez très bien les amygdales. Ils s'appellent des glandes. En plus du côté, il y a une autre amygdale, centrale, c'est-à-dire pharyngée. Son inflammation s'appelle adénoïdite, ou le mot plus commun «adénoïdes».


L'amygdale pharyngienne enflée recouvre partiellement les choans (trous par lesquels l'air du nez pénètre dans la gorge). En conséquence, l'enfant ne respire pas dans le nez et il n'y a pas de morve et visuellement, la raison n'est pas visible. Les infections virales ou bactériennes, ainsi que les allergies, peuvent entraîner une inflammation des végétations adénoïdes. Pour voir le problème, cela n'est possible qu'avec l'aide d'un endoscope, dans le bureau de l'oto-rhino-laryngologiste.

Selon les statistiques des pédiatres, le nombre d'enfants atteints d'adénite augmente chaque année. Mais les parents ne doivent pas être alarmés à l’avance, car il est possible d’éviter l’inflammation en effectuant une simple prévention.

Selon E.O. Komarovsky, le rôle principal dans la prévention de l'adénoïdite chez un enfant se joue à l'air frais et à un effort physique adéquat.

Adénoïdite virale et bactérienne

Symptômes de l'adénoïdite virale: fièvre, gorge rouge, le nez ne respire pas, les sécrétions de mucus nasal sont absentes. À ce stade, il sera utile de boire beaucoup d'eau et de se rincer le nez avec une solution saline ou d'eau de mer, ainsi que de l'air frais et humide dans la pièce.

En règle générale, 4 à 5 jours après le début de la maladie, des anticorps antiviraux commencent à se former dans le corps du bébé, ce qui neutralise complètement l’infection le 7 au 10ème jour et l’enfant se rétablit.

Avec une immunité affaiblie, virale, peut se joindre à la microflore bactérienne. Dans ce cas, il est nécessaire de contacter votre pédiatre local, qui effectuera un prélèvement du pharynx et le soumettra à un test de sensibilité aux antibiotiques, dont les résultats seront utilisés pour administrer un traitement antibactérien.

Adénoïdite allergique

Une variété d’agents allergènes peut provoquer une réaction allergique: poussière (en particulier acariens invisibles à l’œil), poils d’animaux, spores de moisissures (présentes dans toute maison), aliments, colorants, produits chimiques (lessives, détergents à vaisselle). Pour soigner les allergies, il est important de comprendre exactement ce qui les a provoquées. À cette fin, un test spécial est réalisé par un médecin allergologue.

Les hormones biologiquement actives (histamine, sérotonine et plusieurs autres) sont responsables du développement d'une réaction allergique.

Normalement, ces substances sont à l'intérieur des soi-disant mastocytes. Mais lorsque des allergènes pénètrent dans l'organisme et sont liés au sang par des anticorps spécifiques, les membranes des cellules du manteau deviennent plus minces, les pores s'ouvrent et la cellule, comme un tamis, commence à libérer de l'histamine, de la sérotonine et d'autres substances dans le sang.

Les antihistaminiques peuvent aider à éliminer les symptômes de l’allergie: lors d’une administration orale, sous forme de comprimés, de gouttes ou de sirop (en fonction de l’âge de l’enfant).

En outre, un groupe de médicaments est utilisé pour prévenir le développement d’allergies. Ceux-ci incluent les stabilisants dits de mastocytes.

L'effet de ces médicaments se développe progressivement. Si vous connaissez l'heure à laquelle vous souhaitez entrer en contact avec l'allergène, vous devez au préalable prendre l'agent de ce groupe. Les stabilisants renforcent la membrane des mastocytes et réduisent les pores. Appliquez ces médicaments seulement après avoir consulté un pédiatre.

Nous énumérons les ingrédients actifs dans la préparation des stabilisants:

  • Kétotifène - enfants de plus de 3 ans sous forme de sirop;
  • Nédocromil - à partir de 12 ans (forme à libération - aérosol dosé).

Adénoïdectomie

Les avis des médecins ORL sur l'opportunité de prélever ou non les amygdales pharyngées chez un enfant divergent. D'une part, les végétations adénoïdes sont données à l'homme par nature non seulement comme cela, mais dans un but bien défini.

Ils produisent des immunoglobulines qui combattent les microbes, les empêchant de pénétrer profondément dans les voies respiratoires. En enlevant les végétations adénoïdes, vous pouvez augmenter le risque de développer des infections respiratoires.

En général, si les végétations ne posent aucun problème pour l'enfant, elles ne doivent pas être supprimées.

Il y a des indications obligatoires pour la chirurgie:

  • maladies fréquentes de l'oreille (l'otite moyenne se produit 3 à 4 fois par an). Le fait est que le tissu adénoïde est situé à côté du tube auditif, qui ventile l'oreille. Dans l'inflammation, les végétations adénoïdes augmentent de taille et chevauchent le tube auditif, ce qui peut entraîner une otite moyenne et une déficience auditive.
  • l'enfant ne respire que par la bouche et non par le nez, ronflant souvent en rêve. Cette condition est dangereuse et arrête brièvement la respiration (apnée);
  • en respirant constamment par la bouche, l'enfant peut subir des modifications du squelette facial, de la morsure, car le bébé est forcé de dormir, de manger, de respirer différemment des autres enfants. Pédiatre E.O. Komarovsky mentionne que parmi les médecins ORL, même le terme "visage adénoïde" existe.

Après l'opération, il est préférable que, pendant quelque temps, l'enfant ne mange que des aliments mous, de type purée et refroidis.

Il faut garder à l'esprit que, lors d'une intervention chirurgicale à un âge précoce (2 à 3 ans), le tissu lymphoïde risque de se développer à nouveau et les végétations adénoïdes réapparaissent.

Pour éviter cela, les parents devraient aérer l'appartement, humidifier l'air de la crèche, durcir sensiblement l'enfant et faire régulièrement de l'exercice avec lui. Pour la prévention des végétations adénoïdes, les meilleurs paramètres de microclimat de la pièce sont pris en compte: une température de 18-20 degrés, l’humidité de l’air - pas moins de 50%.

Ne pas respirer le nez avec les sinus

Une congestion nasale, sans écoulement muqueux, peut apparaître chez les enfants et en cas de sinus paresseux - inflammation des sinus maxillaires (maxillaires). Ces sinus remplissent une fonction importante dans le corps: l'air du milieu par le nez y pénètre, se réchauffe, se nettoie et ne pénètre que dans les voies respiratoires inférieures.

Les sinus maxillaires sont reliés à la cavité nasale par un canal étroit. Au cours d'un rhume, le mucus s'y accumule et, à mesure qu'il se rétablit, il disparaît progressivement. Mais si l'enfant n'est pas complètement traité, le mucus reste et stagne et commence à s'épaissir.

Il scelle un canal étroit et le sinus devient un espace fermé où toutes les conditions sont réunies pour la reproduction de micro-organismes pathogènes.

Cela conduit à une réponse immunitaire, sous la forme d'une expansion des vaisseaux sanguins dans la zone d'inflammation, et à la suite d'un rétrécissement du passage nasal. Ainsi, une congestion nasale constante est formée sans la présence de morve.

L'intensité du développement du processus bactérien est indiquée par les signes suivants:

  • manque de respiration nasale (souvent unilatéral);
  • douleur dans la mâchoire supérieure (le premier signe d'inflammation suppurée), aggravée lorsque la tête est inclinée vers l'avant;
  • augmentation de la température;
  • changements dans le test sanguin.

En cas de sinus bactérien, le médecin vous prescrira l’antibiotique nécessaire et son dosage. Choisir des médicaments indépendamment est interdit, car on ne sait pas quel type de microorganisme a provoqué une inflammation.

Il est absolument impossible de chauffer le nez, dans cette situation, car l'inflammation ne fera que s'intensifier - la lymphe chauffée propagera les microbes plus loin dans le corps, ce qui conduira à la défaite des sinus frontaux ou de l'oreille moyenne.

Congestion due à un corps étranger

En jouant ou en se livrant, un enfant peut inhaler par inadvertance un objet étranger: une miette, un bouton, une perle ou le détail d'un jouet. Dans ce cas, il n'y a qu'une narine, pas de morve. Après quelques jours, le bébé commence à éternuer, des larmes coulent de ses yeux et un nez qui démange est ressenti, des saignements peuvent commencer.

Pour retirer un corps étranger du nez, l'enfant doit essayer de se moucher doucement, en maintenant sa narine saine et en inclinant la tête. S'il n'y a pas de résultat positif, ou si le bébé ne sait pas se moucher, vous devriez demander l'aide d'un médecin (dans la salle ORL, cette procédure prend quelques minutes).

Les parents ne devraient pas essayer de sortir un corps étranger de leur propre chef. En aucun cas, vous n'avez pas besoin d'utiliser différents crochets ou pinces, car vous risqueriez de pousser le sujet encore plus loin et l'enfant risque de s'étouffer.

Rhinite médicale

Une congestion nasale constante sans rhinite peut survenir chez les enfants en raison d'une utilisation prolongée (plus de 7 jours) de gouttes vasoconstrictrices. Les cellules de la membrane muqueuse "s'habituent" à l'action du médicament et ne régulent plus indépendamment la largeur des vaisseaux.

Le petit patient commence à ressentir une congestion nasale constante, qui ne peut être résorbée qu'une fois de plus par le recours à des préparations vasoconstricteurs.

Dans cette situation, seul un médecin peut vous aider. Il prescrira des traitements de physiothérapie, des anti-inflammatoires et des corticostéroïdes pour soulager l'enflure.

Il n'est pas facile de se débarrasser d'un tel rhume médical, il est donc préférable de ne pas le laisser apparaître et de ne pas utiliser de gouttes de plus de 3 à 5 jours. Après tout, il ne s'agit pas d'un médicament, mais d'un médicament destiné à éliminer un symptôme lorsque cela est absolument nécessaire, par exemple si le nez est bouché la nuit et que l'enfant ne peut pas dormir.

Autres causes de congestion nasale

Chez les bébés, en particulier au cours de la première année de vie, les voies nasales sont encore assez étroites (seulement 2-3 mm). Pour cette raison, l'enfant dort souvent avec la bouche ouverte et la membrane muqueuse se dessèche. En conséquence, le système de sortie du mucus par le nez est cassé, il y a un gonflement et une congestion nasale sans morve (dans ce cas, nous parlons de la rhinite physiologique, non dangereuse pour la santé).

Il est nécessaire d'humidifier la muqueuse nasale avec de l'eau de mer ou une solution saline, aérer la pièce, être plus frais.

Le pédiatre, Evgueni Komarovsky, estime que 80% des cas d'écoulement nasal sans morve chez les enfants sont dus à des soins excessifs. Les parents protègent le bébé en créant une atmosphère trop chaude et sèche dans la pièce, ce qui entraîne toujours un amincissement de la membrane muqueuse dans les voies nasales et une violation de sa fonction pour la circulation du mucus et, par conséquent, pour le gonflement - empêchant ainsi le nez de respirer.

Le phénomène, quand l’enfant a le nez bouché, mais pas la morve, peut parler du début du rhume (infection virale respiratoire). La réaction initiale du corps à tout microorganisme étranger est l’expansion des vaisseaux sanguins, de sorte que les cellules immunitaires arrivent en plus grande concentration au site de l’inflammation. Après quelques jours, la congestion "sèche" sera remplacée par un "vrai" nez qui coule: du liquide muqueux s'écoulera du bec, "de l'eau".

La congestion nasale sans rhinite est causée par diverses raisons: facteurs environnementaux, agents infectieux et non infectieux. Ne pas respirer le nez entraîne la privation d'oxygène de l'organisme tout entier, du cerveau et d'autres organes à cause de cela, ne l'obtenez pas en quantité suffisante, le bébé commence à mal dormir, il devient agité.

Les parents doivent surveiller de près la santé de leur enfant et, si nécessaire, contacter un pédiatre rapidement.

Que faire si un enfant a le nez bouché et n'a pas de morve: causes et moyens de faciliter la respiration

La congestion nasale est un phénomène fréquent de rhume. Cependant, ce symptôme désagréable peut indiquer divers troubles du corps humain. Les enfants ressentent une gêne particulière lorsque leur nez ne respire pas. Cela s'accompagne souvent de la libération de mucus, mais dans certains cas avec le nez bouché, on ne remarque pas la morve. Pourquoi l'enfant ne respire pas le nez et comment pouvez-vous l'aider?

Pourquoi a-t-il un nez de bébé?

Le nez est conçu pour que l'air puisse pénétrer librement dans le corps, se purifier et être humidifié. Une mauvaise perméabilité dans les sinus nasaux a perturbé le processus d'oxygène et la personne se sent mal à l'aise. Alors pourquoi un enfant a-t-il un nez? Ce phénomène a plusieurs raisons:

  1. Tout d'abord, la congestion des sinus nasaux provoque un gonflement de la membrane muqueuse, dû à des processus inflammatoires ou à des allergies. Avec le rhume, le gonflement conduit à une afflux de sang aux sites d'inflammation, et aux allergies muqueuses irritent les allergènes.
  2. Violation de la structure et de la fonctionnalité des voies nasales.
  3. L'apparition de la croissance ou la croissance du tissu lymphoïde.
  4. Nez bouché par une congestion de mucus. Cela se produit lors de rhumes, de manifestations allergiques, pendant la période de poussée dentaire chez les nourrissons (nous recommandons de lire: peut-il y avoir de la morve sur les dents chez un enfant?).
  5. La réponse du corps à la présence de vasodilatateurs dans le sang.
  6. Air sec dans la pépinière. La muqueuse nasale ne remplit pas la fonction d'hydratation, et des croûtes se forment dans les voies nasales qui gênent la respiration. Cela arrive surtout la nuit.

Qu'est-ce que cela signifie si le nez est bouché, mais il n'y a pas de morve?

Un nez qui coule chez un enfant est un phénomène fréquent avec la grippe et les infections respiratoires aiguës. Cela passe après la récupération. Cependant, si la congestion nasale n’est pas accompagnée du tout par la libération de morve, beaucoup de parents sont confus. Ce problème inquiète particulièrement les enfants la nuit pendant leur sommeil. Pourquoi le nez est bouché, mais il n'y a pas de morve (nous recommandons de lire: l'enfant a le nez bouché sans morve)? Considérez les causes principales de cet état:

  • Rhinite vasomotrice chronique. Cette pathologie peut survenir à la suite d'un traitement inapproprié de diverses maladies, par exemple lors de l'utilisation prolongée et non contrôlée d'agents vasoconstricteurs. Les parois musculaires des vaisseaux sanguins ne répondent plus aux stimulants externes et la muqueuse nasale devient sensible à tous les stimuli.
  • Réaction allergique. Le plus souvent, les allergies sont accompagnées de larmoiements, d'éternuements et d'une sécrétion abondante de mucus. Cependant, parfois, le corps réagit à un allergène uniquement en cas de congestion nasale. Une telle réaction peut être causée par les poils d'animaux ou les plumes d'oiseau, la poussière, la moisissure, les insectes.
  • Sinusite Un gonflement de la membrane muqueuse est dû à une inflammation des sinus paranasaux. La maladie se développe dans le contexte d'un rhume et s'accompagne de maux de tête, de fièvre.
  • Anomalies congénitales du septum nasal. La pathologie peut ne pas se manifester avant plusieurs années. Au fil du temps, un ou deux passages nasaux se rétrécissent, ce qui entrave la circulation normale de l'air.
  • Violation de la structure des voies nasales due à une blessure.
  • Les polypes Les nouveaux excroissances apparaissent chez les enfants qui souffrent souvent de maladies infectieuses ou catarrhales. Le corps tente de se protéger des éléments pathogènes en augmentant le volume de la membrane muqueuse. Les taureaux sont formés depuis longtemps.
  • Adénoïdes. Les amygdales enflammées sont capables de bloquer complètement les voies nasales.
  • Corps étranger. Les enfants essaient souvent de mettre de petites perles dans leur nez, des détails du designer, des baies et des feuilles. Les parents doivent surveiller étroitement l'enfant lorsqu'il joue. Un long séjour d'un objet étranger entraîne des processus inflammatoires. Il est dangereux de les tirer par soi-même, car vous pouvez pousser l’objet plus profondément, ce qui endommagerait le septum nasal ou provoquerait une attaque de suffocation.
  • L'air trop séché dans la chambre des enfants pose le nez, mais il n'y a pas de mucus.
  • Processus tumoral des organes ORL.
  • Utilisation à long terme de médicaments ou de médicaments hormonaux ayant un effet vasodilatateur.
  • Les pathologies des reins, du système cardiovasculaire ou du système endocrinien peuvent entraîner une altération de la circulation sanguine dans les muqueuses et provoquer un œdème.
  • Certains enfants réagissent avec la congestion nasale des changements brusques dans l'environnement.

Comment aider l'enfant?

Une respiration difficile apporte beaucoup de désagréments au bébé. En particulier, le problème s’aggrave la nuit lorsque l’enfant est couché sur le ventre. Il ne dort pas bien, il ronfle dans son sommeil, il n'a pas d'appétit, son activité cérébrale se détériore. Le nouveau-né, obligé de respirer par la bouche, perturbe le processus de nutrition. Il est nécessaire de traiter ce problème en collaboration avec un pédiatre.

Préparations pharmaceutiques

Pour éliminer efficacement la pathologie de l'enfant, il est nécessaire de rechercher sa cause. Dans la rhinite allergique, il suffira d’enlever l’allergène et de prendre un antihistaminique. Dans ce cas, si l'étranger gêne la respiration, l'enfant doit être enlevé. Le tableau montre les médicaments qui aideront à améliorer l'état de l'enfant et à éliminer les poches sous le nez "sec".

Le nez est bouché, mais l'enfant n'a pas de morve: que traiter?

Un nez bouché, mais pas de morve chez un enfant: quoi traiter et quoi faire?

La congestion nasale chez les enfants est assez courante.

Habituellement, cette condition est due au rhume.

Le plus souvent, avec la congestion nasale, se manifestent des symptômes tels que des éternuements fréquents et l'écoulement nasal.

Mais il arrive que le nez de l'enfant soit bouché, mais il n'y a pas de rhume.

Ceci s'appelle la congestion nasale sèche.

Les causes et les méthodes de traitement de cette maladie désagréable seront discutées dans cet article.

Causes de congestion des voies respiratoires sans rhume ni morve chez un enfant

Les experts ont identifié un certain nombre de raisons pouvant conduire au fait que le nez soit bouché et qu’il n’y aura pas de sécrétions de mucus caractéristiques du rhume.

Les plus fréquents d'entre eux sont:

  • La présence de polypes dans la cavité nasale. Les polypes dans le nez peuvent se développer en raison de processus inflammatoires causés par des maladies allergiques ou infectieuses.
  • La présence d'adénoïdes. Lorsque l'inflammation des amygdales nasopharyngées chez un enfant peut développer une adénoïdite. Le plus souvent, une telle maladie, accompagnée d'une étouffement sec, est diagnostiquée chez les enfants en âge d'aller à l'école primaire.
  • Être dans la cavité nasale d'objets étrangers. Ils peuvent bloquer les voies respiratoires et provoquer un gonflement.
  • Allergie.
  • Septum nasal courbé. Une telle caractéristique de la structure du nez peut se manifester non pas immédiatement, mais pendant de nombreuses années. Pour résoudre ce problème ne peut être que chirurgicalement.
  • Longue respiration air très sec. L'air sec a un effet négatif sur la muqueuse nasale et peut provoquer un gonflement.
  • Autres maladies ORL.
  • Effets secondaires des médicaments.

Congestion nasale sèche chez les nourrissons

Ce phénomène se produit assez souvent chez les nourrissons.

La cause la plus fréquente de congestion nasale chez les nourrissons en l'absence de nez qui coule est l'air excessivement sec de la pièce.

En raison d'une sécheresse excessive, le mucus dans le nez du bébé se dessèche et un gonflement se forme.

Ce problème est particulièrement pertinent en hiver.

Afin de l'éviter, il est préférable d'acheter un appareil de mesure de l'humidité de l'air, utilisez des humidificateurs spéciaux et n'oubliez pas de ventiler les pièces.

Autodiagnostic de la congestion nasale chez un enfant en l'absence de morve

Un adulte peut immédiatement dire qu'il a le nez bouché et qu'il a du mal à respirer, mais avec un petit enfant, tout est beaucoup plus compliqué.

Par conséquent, s’il n’ya pas de rhume, les parents doivent faire attention aux autres signes.

Avec cette maladie, l’enfant peut ressentir des démangeaisons et des brûlures dans la cavité nasale; il peut donc souvent se gratter et se toucher le nez.

De plus, souvent avec une congestion sèche, des larmes involontaires coulent des yeux et un mal de tête.

En aucun cas, ne peut prendre au sérieux ces symptômes et espère que tout passera par lui-même.

La congestion nasale sans rhume en l'absence de traitement approprié peut avoir des conséquences graves.

Complications de congestion nasale prolongée et chronique sans rhume

  • violation des processus respiratoires causés par des changements atrophiques de la muqueuse nasale;
  • perte auditive et apparition d'otite moyenne;
  • l'apparition de maladies chroniques des voies respiratoires supérieures;
  • retard mental;
  • violation de la circulation cérébrale.

Mesures que les parents doivent prendre

  1. Mesurer l'humidité de l'air. Si ce chiffre est inférieur à 50%, l'air de la pièce doit être humidifié. Pour ce faire, vous pouvez suspendre les vêtements mouillés sur la batterie ou saupoudrer la pièce d'un vaporisateur.
  2. Ajustez la température ambiante. Il ne devrait pas y avoir plus de 22 degrés. En outre, l'enfant doit aérer la pièce au moins une fois par jour.
  3. Donnez à votre enfant beaucoup d'alcool.
  4. Marcher avec l'enfant plus souvent (à la fin de la phase aiguë et avec l'état de santé normal de l'enfant).
  5. Installez des gouttes d'eau salée ou de mer dans le nez.
  6. Si le nez de l'enfant est bourré pendant plus de 5 jours, vous devez consulter un médecin.

Il convient de noter que toutes ces mesures ne conviennent que si la congestion n'est pas causée par un traumatisme, un septum nasal courbé ou des corps étrangers dans le nez.

Dans ces cas, ou en cas de température élevée et de malaise, il est préférable de consulter un spécialiste le plus rapidement possible.

Traitement de la congestion nasale sèche chez un enfant

Le processus d'élimination de la congestion dépend entièrement des raisons de son développement.

Afin de les identifier correctement, vous devez consulter un médecin qui doit vérifier l'état des voies respiratoires supérieures à l'aide de procédures de diagnostic telles que l'otoscopie, la rhinoscopie et la mésopharyngoscopie.

Dans certains cas, le spécialiste peut également prescrire une radiographie des sinus paranasaux à l'enfant.

Tous les médecins tentent de faire tout leur possible pour remédier à la congestion nasale et soulager l’enflure sans intervention chirurgicale.

Le traitement d'un tel problème chez un petit enfant est plus difficile que chez un adulte, car il n'est pas recommandé d'utiliser des gouttes ayant un effet rétrécissant sur les vaisseaux.

Par conséquent, le processus d'élimination de la congestion consiste à réduire l'enflure et à éliminer le mucus accumulé par le nez.

Cela peut être fait avec de la saumure de sel marin ou par inhalation.

Si les problèmes de respiration nasale sont causés par une courbure du septum nasal, un tel problème ne peut être résolu que par une intervention chirurgicale.

Il existe également de telles anomalies de la structure des voies nasales, qui ne peuvent être corrigées par aucune opération.

Ensuite, le médecin choisit une thérapie spéciale pour l'enfant, qui aide à maintenir un état normal du corps et à éviter le développement de complications.

Il est tout simplement impossible de remédier à une telle congestion à la maison.

Si les polypes développent une congestion nasale, les parents doivent alors montrer l'enfant au médecin dès que possible.

Plus le traitement est commencé tôt, plus il est possible de se passer d'une intervention chirurgicale grave.

Il est possible de vérifier si la congestion nasale est causée par cette raison en réagissant à des gouttes vasoconstricteurs. Si la congestion ne disparaît pas pendant au moins deux minutes, cela indique la présence de polypes.

Si des médicaments entraînent une congestion nasale, vous devez alors, si possible, cesser de prendre ces médicaments ou demander au médecin de les remplacer par d'autres médicaments.

Il est à noter que le plus souvent, l'inflammation de la muqueuse nasale est causée par des antiseptiques et des médicaments à base d'extraits de plantes.

Lorsque la congestion nasale est causée par un traumatisme, elle disparaît généralement immédiatement après la restauration du tissu endommagé.

Le problème résultant de réactions allergiques peut être résolu en éliminant le contact avec l'allergène et en prenant des antihistaminiques, que le médecin doit prescrire.

Prévention de la congestion nasale sans rhinite

Bien sûr, il est impossible de protéger complètement un enfant de la congestion nasale, mais certaines méthodes peuvent encore réduire le risque d'un tel problème.

  1. Tout d'abord, vous devez toujours maintenir le niveau optimal d'humidité dans la maison ou l'appartement.
  2. Deuxièmement, l'enfant doit toujours être porté en fonction de la météo pour éviter une surchauffe et un refroidissement excessif.
  3. Troisièmement, un point très important dans la prévention de la congestion nasale chez un enfant est la fréquence des promenades au grand air.

Et, bien sûr, vous devez protéger votre enfant des allergènes, car une réaction allergique est une cause très fréquente de congestion sèche.

De ce qui précède, on peut conclure qu'un nez bouché chez un enfant sans morve est considéré comme un événement assez commun causé par diverses causes elles-mêmes.

Dans certains cas, la congestion peut disparaître d'elle-même, mais vous devez parfois subir un traitement.

Dans tous les cas, les parents doivent prendre ce problème au sérieux et montrer l’enfant au médecin, qui sera en mesure de déterminer la cause correcte du développement de la maladie et de choisir, sur cette base, le bon traitement.

Congestion nasale sans rhinite chez un enfant - que faire, comment et quoi traiter?

Très souvent, les parents sont confrontés à un problème de congestion nasale chez un enfant sans morve, ce qui oblige le bébé à respirer par la bouche. Dans la forme standard, la rhinite est causée par le développement du processus inflammatoire dans la membrane muqueuse. Ainsi, le corps résiste à la maladie et tente de détruire les cellules pathogènes du virus ou de la bactérie. À la suite de cette lutte, le patient présente un œdème dont la taille entraîne le blocage des voies nasales.

Causes de congestion nasale sans morve

Quand un enfant a le nez et la morve manquante, cela signifie qu'il y a un processus inflammatoire dans le nez, accompagné d'un œdème. La cavité nasale étant fermée pour permettre un accès direct de l'air, la respiration par cet organe pose des problèmes. Dans la version habituelle de ce processus est caractérisé par la libération de mucus (snot), ce qui élimine les substances étrangères du corps. Son absence chez les enfants peut être due à plusieurs facteurs:

  1. Si la congestion nasale n’est pas causée par le virus du rhume, il n’est pas nécessaire que le corps produise de la morve, il n’ya donc pas de sécrétion de mucus.
  2. Il y a des problèmes avec une violation de l'écoulement de la morve (par exemple, le mucus est là, mais il se dessèche dans la cavité nasale avant de sortir).
  3. L'enfant a une blessure au nez ou un septum incurvé, ce qui conduit à un rétrécissement des voies nasales.
  4. Les tumeurs bénignes ou malignes (polypes, tumeurs) se développent dans la cavité nasale.
  5. Sans nez qui coule, la congestion nasale peut être causée par la prise de certains médicaments qui assèchent la membrane muqueuse (gouttes vasoconstricteurs).
  6. La présence dans le nez d'objets étrangers.
  7. La congestion sèche est un symptôme caractéristique du stade initial du développement d’une maladie infectieuse (ARVI, grippe, infections volatiles).
  8. Inflammation des végétations adénoïdes.
  9. Irritation de la muqueuse nasale chez un "fumeur passif".
  10. Le gonflement de la membrane muqueuse est causé par un saut hormonal à la puberté.

Chez les nourrissons, le mucus peut être absent en raison de la respiration par la bouche. Les voies nasales chez les bébés sont assez étroites et ils ne disposent pas d'assez d'air pour pouvoir les traverser. C'est pourquoi un enfant de cet âge doit respirer par la bouche. Dans ce cas, l'enfant n'a pas le nez bouché et il n'a pas besoin de traitement.

Le plus souvent, sans morve, la congestion nasale survient précisément à cause du dessèchement du mucus. C'est un problème pour beaucoup d'enfants de plus de deux ans. Moins fréquemment, des difficultés respiratoires nasales peuvent être causées par une exposition à un allergène. Lorsque les enfants commencent à poser le nez, ils ne distinguent plus les odeurs et perdent en partie leur goût.

Recommandations générales de traitement

L'oto-rhino-laryngologiste vous aidera à comprendre ce qu'il faut faire si l'enfant a le nez bouché et qu'il n'a pas de morve. La première chose que les parents ne devraient pas faire est de donner à l'enfant, sans analyser le médicament pour le rhume. Certains d'entre eux vous permettent de faire l'expérience d'une amélioration temporaire et de percer le nez. Mais dans le corps, ils provoquent une réaction: ils irritent encore plus la membrane muqueuse et provoquent un gonflement.

Si l'enfant a le nez bouché en permanence, il faut le montrer à l'otolaryngologue. Le spécialiste identifiera la véritable cause de la congestion et vous expliquera comment la traiter. Les parents doivent également porter une attention particulière aux plaintes et symptômes associés chez le bébé, pour pouvoir en informer un spécialiste. Il y a plusieurs directions principales dans le traitement:

  • traitement médicamenteux;
  • physiothérapie;
  • intervention chirurgicale (lors de la correction d'anomalies congénitales, de blessures ou de la présence d'un objet étranger);
  • médecine traditionnelle.

Avec une extrême prudence devrait être engagée dans le traitement de la morve "sèche" chez un enfant de moins de 3 ans. Il faut traiter plus que sérieusement le traitement prescrit, car en médecine, il existe des cas connus de traitement de ce type de rhinite depuis plusieurs années.

Traitement de la toxicomanie

Si l'enfant a le nez bouché, mais qu'il n'y a pas de morve et que la cause de l'indisposition est un rhume, des gouttes vasoconstrictives aideront à éliminer le malaise. Appliquer et ne devrait pas être plus de 3 jours. Les enfants peuvent s'égoutter:

L'utilisation régulière de ces médicaments provoque une atrophie muqueuse. Le dosage établi par l'instruction et le mode d'instillation ne peuvent pas être cassés. Il vaut mieux les enterrer avant le coucher.

En cas de complications après le SRAS, il est recommandé de se laver le nez Pour ce faire, vous pouvez utiliser les antiseptiques "Miramistin" ou "Protargol", ainsi que des solutions à base de sel marin:

Des précautions doivent être prises à l'approche de la congestion nasale, car un rétrécissement des voies nasales peut empêcher le liquide de s'écouler dans le nasopharynx, ce qui peut le diriger vers le tube de l'oreille. Lorsque le nez est bouché sans le rhume d'un jeune enfant, un traitement inapproprié peut entraîner des complications.

Méthodes traditionnelles de traitement

Si l'enfant a le nez toujours bouché, des recettes de la médecine traditionnelle l'aideront à se sentir mieux. Il est préférable de les utiliser après consultation préalable de l'ENT. Un bref soulagement de la respiration nasale à la maison peut être obtenu en prenant un bain de pieds à l'eau chaude. La nuit, on peut verser de la moutarde sèche dans les chaussettes du bébé pour la réchauffer. Pour rincer le nez au lieu de médicaments, vous pouvez utiliser des décoctions à partir de:

Il est également possible de laver les sinus avec une solution saline faible. Au cours de la journée, vous pouvez répéter la procédure 3 à 4 fois. Dans le nez est autorisé à goutter du jus de carotte dilué. C'est une bonne prévention des infections. Une autre recommandation pour le traitement à domicile des parents est de réaliser un massage ponctuel de la zone du nez et entre les sourcils.

Les gouttes nasales les plus populaires préparées à la maison sont le jus d'oignon. Il ne doit pas être enterré dans le nez d'enfants de moins de 2 ans. Pour préparer les gouttes, le bulbe est broyé sur une râpe fine et le jus obtenu est extrait du gruau résultant. Avant l'instillation, il convient de le placer dans un rapport individuel avec de l'eau bouillie ou une solution saline. Utilisez des gouttes d'oignon ne peut pas être plus de 6 fois par jour.

Pour les enfants de plus de 6 ans, les préparations à base d’huile (vaseline, graines de lin, tournesol) aideront à soulager la respiration nasale. 2 gousses d'ail écrasées mélangées à 30 ml d'huile sélectionnée. Il faut insister le mélange pendant 10 heures. Après l'avoir filtré, vous pouvez égoutter le bébé trois fois par jour, en déposant 1 à 2 gouttes dans chaque narine. L'huile d'argousier, mélangée 1: 1 avec du jus de calendula, peut être insérée avec un coton-tige dans le nez pour les enfants jusqu'à 3 ans.

Physiothérapie

Les parents, dont l’enfant a le nez bouché mais pas la morve, s’intéressent à la façon de traiter une telle affection à l’aide de la physiothérapie. En tant que méthode indépendante de rétablissement de la santé, cette méthode ne s'applique pas. Il est associé à un traitement médicamenteux ou est prescrit dans la période de réadaptation après la chirurgie. La nomination des procédures rend le médecin. Ceux-ci peuvent être:

  • Rayons UV;
  • Thérapie UHF;
  • thérapie au laser;
  • réchauffer avec une lampe bleue;
  • inhalation.

Certaines de ces procédures peuvent être effectuées à la maison. Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser n'importe quel récipient, en ajoutant des tisanes ou des solutions salées. Certaines maisons ont une lampe bleue et la procédure de réchauffement peut être effectuée indépendamment. La durée du cours et la durée de la session sont déterminées par le médecin.

Mesures préventives

Les conditions dans lesquelles vit l’enfant revêtent une grande importance dans le développement de la rhinite dite "sèche", accompagnée de congestion. Par conséquent, les parents devraient:

  1. Ventilez constamment la chambre des enfants, mais évitez les courants d'air.
  2. Observez les conditions d'humidité et de température dans la pièce.
  3. Emmenez souvent l'enfant dans la rue.
  4. Rincer périodiquement les voies nasales.
  5. En temps opportun traiter toutes les maladies virales et infectieuses.

Ces activités simples vous permettront de maintenir la santé normale de votre bébé sans médicaments. Il convient de renforcer régulièrement le système immunitaire de l'enfant.

Article Précédent

Imupret