Principal
Toux

Comment traiter le nez qui coule longtemps chez un enfant

Une inflammation sévère de la muqueuse nasale entraîne un écoulement prolongé du nez. Dans la rhinite chronique, l'enfant ressent un inconfort grave, des difficultés respiratoires et des habitudes de sommeil perdues. La morve permanente chez un enfant se produit pour diverses raisons: la conduite d'un traitement inapproprié, la complication d'une maladie déjà contractée. Tout d'abord, il est nécessaire de rechercher la cause du problème et d'évaluer l'état de santé général afin que le traitement ne conduise pas à des complications.

Pourquoi l'enfant ne passe pas un rhume?

Selon les statistiques, la plupart des gens souffrent d'un rhume en raison de la défaite du virus. Une telle infection a une symptomatologie prononcée: le patient expulse d'abord du mucus clair et liquide, suivi par une rougeur de la gorge. Peut-être la manifestation de la température élevée au début. Dans ce cas, une thérapie compétente et correcte est la clé du succès dans la lutte contre la maladie. La longueur du nez qui coule peut aller de une à deux semaines. Si l'écoulement nasal dure plus longtemps, il est nécessaire de s'attaquer aux causes possibles de la pathologie:

  1. Air sec. Le symptôme principal sera la formation de croûtes sèches. La muqueuse nasale souffre, la sécheresse des voies nasales amène un malaise à l'enfant. L'étroitesse des voies nasales du bébé vous permet d'identifier rapidement le problème.
  2. Rhinite médicale. Les agents vasoconstricteurs, utilisés de manière fréquente et incontrôlée, conduisent à un état où le corps cesse de se débrouiller tout seul, sans son aide. La dépendance entraîne une habitude et l'apparition d'un écoulement après l'arrêt du médicament.
  3. Réaction allergique. Un long nez qui coule se produit souvent pour cette raison. Il est difficile de diagnostiquer indépendamment la cause de ce type de parents, car ils préfèrent utiliser des gouttes et des sprays. Un mauvais choix de tactiques de traitement entraîne souvent des complications.
  4. Affaiblissement immunitaire. Les dommages fréquents au corps causés par les virus et les bactéries indiquent un système immunitaire faible. La nature chronique du rhume peut être due aux maladies fréquentes auxquelles l’enfant est sujet.
  5. Infections bactériennes: une morve épaisse, jaunâtre ou verte parle du développement d’une infection bactérienne. Les antibiotiques dans ce cas - une condition préalable à la récupération.
  6. Adénoïdes. Dans ce cas, un nez qui coule accompagne l’enfant, même si le corps n’est sensible à aucune maladie. La congestion devient souvent plus forte à l'approche de la nuit et la taille de l'amygdale nasopharyngée augmente. Peut causer une rhinite chronique.

Si l'auto-traitement de la rhinite ne produit pas de fruit pendant une longue période (deux semaines ou plus) ou si la véritable cause de sa manifestation est inconnue, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Dans ce cas, le temps d'arrêt n'est pas recommandé en raison de la survenue de complications.

Symptômes chez les nourrissons

Plusieurs symptômes permettent aux parents de naviguer plus facilement dans les spécificités de la maladie:

  1. Le traitement ne donne aucun résultat après deux semaines, l'écoulement nasal continue dans la même mesure.
  2. L'odeur de bébé est réduite. L'enfant cesse de distinguer les saveurs, peut ne pas répondre aux odeurs nettes d'oignons ou d'ail.
  3. La santé de l'enfant se dégrade. Il y a une faible activité, une léthargie, une alimentation perturbée et des habitudes de sommeil. L'enfant peut se plaindre de maux de tête, disant souvent qu'il est fatigué.
  4. L'apparition des muqueuses. Les médicaments vasoconstricteurs et la muqueuse irritée sont une cause fréquente d'anomalies. Cela peut souvent causer des démangeaisons.
  5. Mucus épais ou écoulement purulent du nez. Si les voies respiratoires sont touchées, elles peuvent être blanches ou dégager une teinte verdâtre. Dans le cas d'une masse transparente épaisse, une réaction allergique du corps se produit.
  6. Congestion S'il s'agit d'une allergie, le symptôme se développe de manière cyclique. En cas d'infection, le problème qui l'accompagne est permanent.
  7. Rhinite physiologique. Les trois premiers mois de la vie de la jeune muqueuse s'adaptent aux conditions environnementales et la libération de mucus liquide est normale. Il existe un mécanisme de déclenchement qui hydrate la membrane muqueuse. Son excès et se présente sous la forme d'un rhume. Ce phénomène ne nécessite pas de traitement, il faut attendre.

Si la rhinite ne disparaît pas pendant longtemps, c'est déjà le symptôme d'une maladie grave. En cas d'accumulation régulière de morve, de difficultés respiratoires, de fièvre, de toux et de respiration sifflante, vous devez contacter immédiatement un spécialiste pour un diagnostic précis. Le médecin donnera les réponses nécessaires et prescrira le traitement.

Faux symptômes: quand ne pas s'inquiéter?

La détérioration du bien-être de l’enfant entraîne souvent une anxiété chez les parents, mais ce n’est pas toujours le cas. Parfois, la manifestation des symptômes ne résulte pas d’une maladie grave, mais plutôt d’une réaction normale du corps qui n’a pas besoin d’être soignée.

Le bébé peut réagir brusquement à la lumière ou inhaler de l'air glacé. Ainsi, les éternuements et la manifestation de la sortie qui s’ensuit sont la norme: dans ce cas, le traitement est plus susceptible de nuire que d’aider.

La propreté de la pièce dans laquelle se trouve souvent le bébé est un élément extrêmement important pour la santé de l’enfant. La rhinite prolongée peut être causée par une grande quantité de poussière accumulée. Des particules de poussière se déposent dans le nez et sont ainsi éliminées du corps de l’enfant.

L'anxiété parentale est justifiée si la maladie est permanente et cyclique. Ainsi, la vie quotidienne d'un enfant est menacée et il ressent souvent de l'inconfort.

Diagnostics

Une raison objective est souvent possible de ne créer qu'un spécialiste. Il s'occupera également de l'efficacité de la thérapie choisie, compilée à partir d'une enquête et des plaintes d'un petit patient. L’ORL pourra examiner la cavité nasale à l’aide des outils nécessaires, examiner l’enfant et identifier la nature du processus inflammatoire. Le spécialiste peut également prescrire une radiographie pour la précision du diagnostic.

En cas de suspicion de réaction allergique, le corps devra passer une analyse et un test pour déterminer le stimulus. Les tests sanguins sont basés sur plusieurs indicateurs.

En cas de toux après une morve prolongée, il est nécessaire de recourir à l'inhalation. En cas de toux sèche, la procédure soulagera l'inflammation. Si le patient souffre d'une toux grasse, l'inhalation accélère le retrait des expectorations. Le liquide de guérison est préparé indépendamment à la maison.

Après une longue rhinite chronique accompagnée de toux, utilisez du plâtre à la moutarde. Les plaques devront être placées sur le dos et la poitrine du bébé, en évitant le cœur. Il est préférable d’utiliser un tissu-éponge (une serviette convient) pour le garder au chaud. Lors des manipulations nocturnes, le bébé doit simplement s'habiller chaudement avant d'aller se coucher.

Le nez de bébé est bourré: que faire?

Pour faciliter la respiration de l'enfant, faites appel à des gouttes vasoconstricteurs, capables d'éliminer les symptômes courants et d'améliorer le bien-être. Grâce à ces médicaments, il se produit un œdème de la membrane muqueuse et une vasoconstriction. Le bébé cesse de souffrir d’un manque d’appétit, son rythme de sommeil s’améliore, la respiration redevient calme et la cavité nasale n’est pas étendue. Le dosage nécessaire devrait être prescrit au pédiatre.

Les médicaments à hautes performances qui rétrécissent les vaisseaux sanguins ne font pas d'eux une panacée pour toutes les maladies. L'utilisation prolongée de médicaments peut entraîner de graves complications en raison d'une accoutumance du corps lorsque la prise est retardée. Appliquer vasoconstricteur pas besoin de plus de cinq jours. Sinon, l'enfant se sentira plus mal en arrêtant les gouttes, commencera à s'étouffer et à ressentir un inconfort. Négliger les instructions du médecin peut entraîner un long traitement.

Les médecins recommandent également de faire référence à des solutions nasales à base d’huiles végétales servant à soulager la congestion.

Comment guérir le nez qui coule prolongé chez un enfant?

Un nez qui coule va rapidement passer après les procédures suivantes, qui servent à soulager les symptômes et à éliminer les causes de la rhinite chronique:

  1. Rincer le nez. Il est souvent fait référence à la procédure en raison de sa simplicité et de son efficacité: grâce à cela, elle cesse de couler du nez en quelques jours. Le lavage peut être fait avec une seringue ou une petite bouilloire. Des solutions peuvent être préparées à la maison. Utilisez souvent de l'eau salée ou une composition antiseptique, utilisez des bouillons. L'instruction est simple: la solution est versée dans une narine et le liquide est aspiré de l'autre. Pour cette raison, les sinus muqueux sont lavés et l'inflammation disparaît.
  2. Échauffement Il est nécessaire de recourir à de telles procédures après avoir consulté un spécialiste, car un échauffement des sinus peut aggraver le processus purulent. Vous pouvez réchauffer la zone nasale de chaque côté en utilisant des œufs à la coque, du sel tiède ou du sable. Vous pouvez également faire un bandage imbibé de vodka.
  3. Huiles essentielles. Vous pouvez utiliser les correctifs, qui incluent ce produit. Ceux-ci sont vendus dans n'importe quelle pharmacie au détail. Vous pouvez coller les patchs sur le tissu du vêtement. Ainsi, l'enfant respirera les vapeurs de médicaments qui affectent favorablement la membrane muqueuse et facilitent la respiration. La commodité de tels patchs est particulièrement ressentie la nuit, lorsque le traitement a lieu pendant que le bébé dort.
  4. Inhalation. Traiter avec les vapeurs peut être n'importe quel type de rhinite, y compris la nature chronique. La composition médicinale dans ce cas affecte directement la cavité nasale, ayant un effet positif sur les sinus. Avec la possibilité d'allergies aux moyens utilisés par paires, vous pouvez choisir des vapeurs chaudes d'eau ordinaire, qui s'acquittent de la même tâche. Il est nécessaire d'expliquer à l'enfant ce qu'il faut respirer avec l'aide du nez. Si les parents n'utilisent pas de nébuliseur, vous pouvez le faire avec une bassine, mais vous devez surveiller la température de la composition afin que le bébé ne brûle pas.
  5. Marche Un nez qui coule n'est pas une raison pour abandonner le temps passé à l'extérieur. Annuler les promenades peut nuire au cours de la maladie. La circulation de l'oxygène est nécessaire au processus de guérison. Ainsi, le stade actif du nettoyage de la cavité nasale se manifeste, une inflammation se poursuit. Refuser de marcher est nécessaire lorsque l'enfant ne se sent pas bien ou s'il a de la fièvre.
  6. Réchauffer les pieds. Le nez qui coule chronique peut être guéri en réchauffant les jambes. Dans le liquide utilisé dans le bain de pieds, vous pouvez ajouter de la moutarde, ce qui a eu un effet plus important. Pour le bébé n'a pas peur, vous pouvez effectuer la procédure avec le parent. Il est préférable d'ajouter de l'eau plus chaude pas immédiatement, afin que l'enfant soit utilisé.
  7. Remèdes populaires. L'utilisation de gouttes de médicament est souvent d'une grande utilité si un nez qui coule ne passe pas pendant une longue période, mais qu'un recours à la médecine traditionnelle ne fait pas mal. Vous pouvez utiliser du jus d'aloès aux propriétés antibactériennes. Il est nécessaire de diluer le produit pour ne pas aggraver la situation en cas de brûlure. Besoin d'abandonner et de lait maternel, qui est souvent enfoui dans le nez des bébés, parce que la pathologie peut se développer encore plus.

En massant les sinus, la circulation sanguine augmente, ce qui vous permet de vous débarrasser rapidement de l'inflammation.

Traitement de la rhinite infectieuse chronique

La rhinite persistante infectieuse peut être causée par diverses bactéries pathogènes. La définition de la pathologie est possible par plusieurs paramètres:

  • Le mucus constant a une mauvaise odeur, une viscosité.
  • La gorge devient rouge.
  • La température corporelle de l'enfant augmente.
  • Le bébé souffre souvent de toux.

Les sinus nasaux annexiels en cas de lésion aiguë provoquent des sensations douloureuses au contact.

Pour le traitement de l'infection, il est nécessaire de recourir à un traitement antimicrobien local. Son action s'étend uniquement à la zone nasale. L'entrée du minimum de substances dans le corps n'entraîne pas de charge supplémentaire pour les organes. Lorsque l'état de santé s'aggrave, le traitement est effectué à l'aide d'injections. Les médicaments vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisés plus de cinq jours. Grâce à l'homéopathie, il existe une lutte contre les microbes et une diminution de l'inflammation.

Traitement de la rhinite allergique

L'allergie est caractérisée par un gonflement autour du nez, des éternuements réguliers, un manque de chaleur et une rougeur des yeux et du nez. Dans ce cas, il est nécessaire de se débarrasser du stimulus. Il est nécessaire de nettoyer complètement l'appartement, d'éliminer la poussière et les endroits accumulés, d'éliminer les tapis de la pièce. Des médicaments antihistaminiques sont utilisés pour soigner la rhinite allergique.

Un nez qui coule n'est souvent pas considéré comme une affection grave nécessitant l'intervention d'un spécialiste. Mais une condition dans laquelle un enfant ne passe pas la morve pendant plus de deux semaines n'est pas normale pour le corps et nécessite un traitement immédiat. Dans ce cas, un appel à une institution spécialisée est nécessaire.

Comment guérir le nez qui coule prolongé chez un enfant

Certaines personnes ne tiennent pas compte du nez qui coule car il s’agit d’un rhume banal qui se termine dans deux semaines. Mais parfois, le nez qui coule est retardé, évolue vers une antrite ou une sinusite, se traduit par de graves complications. Ceci est particulièrement dangereux si un enfant qui a un rhume ne souffre pas d'un adulte capable de parler de ses plaintes. Le nez qui coule chez les bébés en raison de la nature de la structure physiologique est souvent accompagné d'une congestion nasale sévère. Il ne permet pas de respirer normalement, le niveau d'oxygène entrant dans le corps diminue, l'enfant a une respiration sifflante, il ne peut ni manger ni dormir normalement. C'est pourquoi le rhume a aussi besoin d'un traitement. Surtout si c'est prolongé.

Pourquoi le nez qui coule ne passe pas pendant longtemps

Dans 80% des cas, l'écoulement nasal est la conséquence d'une infection virale. Ce nez qui coule commence avec du mucus clair et liquide, puis le rouge gorge se joint, dans certains cas, la température augmente. Si vous agissez avec compétence dans de telles situations (consommation excessive d'alcool, humidification de l'air, lavage du nez), un nez qui coule se met à couler au bout d'une à deux semaines. Mais parfois, l'écoulement du mucus par le nez est retardé, quelle pourrait en être la cause?

  1. Allergie. C'est le cas le plus fréquent de rhinite prolongée. Beaucoup de mères traitent le rhume, encore et encore en utilisant des gouttes et des vaporisateurs de plus en plus puissants. Mais peu de gens réalisent que la morve peut souvent être le résultat d’allergies et que la tactique de traitement utilisée ici est complètement différente.
  2. Infection bactérienne. Si l'écoulement nasal est devenu épais, jaune ou vert, l'infection bactérienne s'est probablement développée - sinusite, écoulement frontal, etc. Sans antibiotiques, un tel nez qui coule ne peut être guéri.
  3. Air sec Lorsque les voies nasales de l'enfant sont sèches et que des croûtes sèches se forment sur la membrane muqueuse, cela signifie que l'air dans la pièce est trop sec. Cela est particulièrement visible chez les nourrissons, car leurs voies nasales sont très étroites.
  4. Adénoïdes. Si les tissus de l'amygdale nasopharyngée sont constamment dilatés, le bébé a souvent un nez qui coule et une congestion nasale, surtout la nuit. La congestion peut déranger un enfant même s'il est malade ou non.
  5. Immunité Si l'enfant est constamment exposé à des virus et à des bactéries, il n'a tout simplement pas le temps de récupérer, une rhinite accompagne constamment le bébé. Cela se produit généralement avec une immunité réduite ou si l'enfant va à la maternelle et que les infections l'entourent constamment.
  6. Rhinite médicale. L'utilisation fréquente, régulière et incontrôlée de vasoconstricteur conduit souvent à une dépendance, l'enfant ne peut pas respirer sans ces gouttes et sprays.

Si vous ne pouvez pas faire face à un rhume plus de deux semaines par vous-même ou si vous ne connaissez pas la véritable raison de son apparition, ne traînez pas le temps et ne tourmentez pas davantage l'enfant. Assurez-vous de consulter un otolaryngologue compétent.

Traitement de la rhinite

Ne vous précipitez pas pour utiliser des drogues dans la lutte contre le rhume. Tout d'abord, vous devez vous assurer de la qualité de l'air inhalé de l'enfant. C’est-à-dire ventiler la pièce, installer un humidificateur ou recouvrir les batteries en bon état de fonctionnement avec un chiffon humide - vous devez humidifier l’air. La température de l'air dans la pièce ne doit pas dépasser 23 degrés. Si l'enfant a froid, il est préférable de le porter, mais ne mettez pas l'appareil de chauffage en marche. Avec ARVI, donnez au bébé beaucoup de boisson. Éliminer les effets de divers allergènes: poussière, pollen, animaux domestiques, bonbons - pour le moment, il convient de l'abandonner. Ainsi, vous pouvez au moins réduire un peu les manifestations du rhume chez un enfant. Après cela, consultez votre médecin, qui identifiera la cause de la maladie et vous prescrira un plan de traitement approximatif.

  1. Antihistaminiques. Ils doivent être pris nécessairement, même si la nature du rhume n’est pas allergène. Les antihistaminiques vont supprimer l'enflure, soulager la congestion nasale. Les médicaments prescrits sous forme de gouttes sont prescrits aux petits enfants, tandis que les adultes prennent la forme d’une pilule. Parmi les antihistaminiques, on peut distinguer Diazolin, Zodak, Fenistil, etc.
    Moyens de lavage. Assurez-vous de laver le nez de l'enfant avec de l'eau salée ou une solution saline. La pharmacie propose des compositions prêtes à l'emploi d'eau de mer, qui sont pulvérisées de manière pratique - Aqualor, Aquamaris, etc. Les nourrissons ne peuvent pas utiliser le spray - pour enterrer la solution saline avec une pipette.
  2. Sinupret. C'est une excellente préparation à base de plantes qui dilue le mucus dans le nez et contribue à son élimination. Il se compose de composants végétaux, il est autorisé à appliquer même aux bébés (sous forme de gouttes).
  3. Antibiotiques. Si un médecin diagnostique une infection bactérienne, des antibiotiques sont indispensables. Les antibiotiques sont sélectionnés strictement individuellement, en conjonction avec eux, les probiotiques qui protègent la microflore intestinale sont nécessairement attribués.
  4. Gouttes et sprays vasoconstricteurs. Si vous constatez que l'enfant ne respire pas du tout, vous pouvez utiliser des agents vasoconstricteurs - Naphthyzinum, Rinofluimucil, Sanorin et autres. Rappelez-vous qu'ils ne peuvent pas être utilisés plus de cinq jours de suite. En cas de rhinite allergique, goutte-à-goutte Vibrocil dans le nez - il soulage parfaitement les démangeaisons et ouvre la respiration.
  5. Gouttes antibactériennes. Ce sont des médicaments très puissants contenant un antibiotique dans leur composition, ils sont efficaces dans les inflammations des sinus et autres sinus. Pour les enfants, vous pouvez utiliser Isofra, Sofradex, Bioparox.
  6. Gouttes antimicrobiennes. Parmi ceux-ci figurent Protorgol, Furatsilin, Miramistin. Ils sont excellents non seulement dans les bactéries, mais aussi dans les pathogènes fongiques et viraux.
  7. Hormonal. En cas de fortes réactions allergiques, on prescrit souvent au patient des gouttes hormonales, qui peuvent soulager même la congestion nasale la plus grave. Parmi eux, on trouve Avamis, Fliksonaze, Nasonex, Flutinex, etc.

Après l'utilisation d'agents vasoconstricteurs et antimicrobiens, la membrane muqueuse du nez des enfants se dessèche. Par conséquent, veillez à utiliser des huiles cicatrisantes et hydratantes - argousier ou sésame. Vous pouvez goutter dans le nez Pinosol - une préparation à base de plantes naturelle à base d'huile. N'oubliez pas que seul un médecin peut prescrire des médicaments, en aucun cas vous ne devez pas vous soigner vous-même.

Comment mettre des médicaments dans le nez

Si plusieurs types de gouttes nasales ou de pulvérisations nasales sont prescrits pour le traitement, ils doivent être utilisés correctement et de manière cohérente.

  1. Tout d'abord, vous devez verser une goutte d'eau salée ou légèrement salée dans le nez - cela aidera à ramollir les croûtes et à fluidifier le mucus.
  2. Ensuite, vous devez donner à votre enfant la possibilité de se moucher de façon qualitative - pour qu'il se débarrasse de la morve et nettoie les voies nasales et les sinus. Si l'enfant ne peut pas encore se moucher, vous pouvez le laisser sentir une odeur de poivre à distance ou verser du jus de Kalanchoe dilué dans chaque narine. Cela fera que le bébé se faufile correctement. Les bébés peuvent se laver le nez avec un aspirateur - il aspira qualitativement tout le mucus.
  3. Après cela, vous devez goutter un vasoconstricteur. Sans lui, les formulations médicamenteuses ne tomberont pas dans les sinus, le traitement sera futile.
  4. Après les agents vasoconstricteurs, vous devez attendre au moins 5 minutes pour qu'ils fonctionnent. Et seulement après avoir rétabli la respiration nasale, vous pouvez utiliser des gouttes antibactériennes, hormonales ou antimicrobiennes, prescrites par votre médecin.
  5. Après l’instillation du médicament, il faut donner à l’enfant s’allonger quelques minutes de plus pour que la composition pénètre plus profondément dans les sinus.
  6. Après 2-3 heures, verser de l'huile dans le bec afin que le mucus ne se dessèche pas.

Seule une instillation soigneuse et cohérente des médicaments peut donner un résultat qualitatif du traitement. Cependant, il est important de comprendre que ce n'est pas seulement le traitement médicamenteux qui est efficace pour traiter le nez qui coule.

Comment traiter le nez qui coule longtemps chez un enfant

Voici quelques outils et recommandations plus efficaces qui vous aideront à vous débarrasser rapidement d'un rhume.

  1. Rinçage. C'est simple, mais une procédure aussi efficace peut soigner un rhume une fois pour toutes. Vous pouvez vous rincer le nez avec une seringue ou une petite bouilloire. L'eau salée ou des composés antiseptiques, des décoctions à base de plantes, etc. peuvent être utilisés en solution. Mais il est préférable de faire la lessive avec les Proets - tout simplement, le coucou. À l'aide d'un aspirateur, l'appareil aspire tout le mucus inutile des sinus: un antibiotique est versé dans une narine qui est aspirée de l'autre. Ainsi, un lavage qualitatif des sinus muqueux est obtenu, ce qui supprime progressivement le processus d'inflammation.
  2. Réchauffer les pieds. Si le nez qui coule ne va pas très longtemps, demandez simplement à votre bébé de prendre un bain de pieds bien au chaud. Vous pouvez ajouter de la moutarde à l'eau pour plus d'effet. Réchauffez vos pieds dans une bassine avec votre enfant pour qu'il n'ait pas peur. Laissez votre bébé s’habituer d’abord à l’eau tiède puis ajoutez-y progressivement de l’eau chaude. Pour échapper à la procédure peut être le lancement parallèle de navires dans le bassin.
  3. L'inhalation. C'est un excellent moyen de soigner rapidement et efficacement un écoulement nasal prolongé chez un enfant. L'effet direct des formulations médicamenteuses sur la membrane muqueuse du nez et des sinus donne un effet thérapeutique instantané. Le moyen le plus simple à utiliser pour le nébuliseur à dispositif spécial pour inhalation. A titre de composition médicinale, divers agents mucolytiques, décoctions d'herbes, compositions antiseptiques sont ajoutés. Pour les enfants allergiques, utilisez uniquement de l’eau - la vapeur chaude est également bénéfique. Pendant la procédure, si vous avez un rhume, vous devriez essayer de respirer par le nez et lorsque vous toussez et avez mal à la gorge - avec votre bouche. S'il n'y a pas de nébuliseur, vous pouvez simplement réchauffer l'eau, la verser dans le bassin et couvrir le dessus avec une serviette, en inspirant la vapeur chaude avec un sein plein. Ici, vous devez être aussi prudent que possible pour ne pas brûler l’enfant, attendez que l’eau se soit légèrement refroidie.
  4. Échauffement Il est possible de réchauffer les sinus uniquement après autorisation du médecin, car avec les processus purulents, la chaleur ne fera qu'aggraver l'état du patient. Vous pouvez réchauffer votre nez des deux côtés avec des œufs à la coque, un sac de sel tiède ou du sable. Vous pouvez faire des compresses de vodka ou un gâteau au miel et au pain de seigle - il se réchauffe également parfaitement.
  5. Recettes folkloriques. Dans la lutte contre la rhinite, il est efficace d’utiliser non seulement des gouttes médicales, mais également des compositions folkloriques. Le jus de Kalanchoe et l’aloe peuvent couler dans le nez - ils ont une propriété bactéricide prononcée. Seuls les jus dilués en deux avec de l'eau peuvent couler dans le nez du bébé. Sinon, un jus pur peut causer des brûlures aux muqueuses. En aucun cas, ne faites pas couler le lait maternel dans le nez des bébés - il s’agit d’un environnement propice au développement de bactéries; un nez qui coule ne fera qu’empirer.

N'oubliez pas de masser les ailes du nez plus souvent - cela augmente la circulation sanguine et le flux sanguin aide à faire face à l'inflammation plus rapidement.

Si le nez qui coule ne passe pas pendant une longue période - ne tirez pas, assurez-vous de contacter le médecin. Vous aurez peut-être besoin d'un traitement complètement différent: avec l'aide d'un allergologue, les conseils d'un chirurgien pour un traumatisme du septum nasal, vous devrez peut-être retirer rapidement les végétations adénoïdes. N'oubliez pas que le nez bouché en permanence peut entraîner de véritables problèmes - hypoxie cérébrale, troubles du sommeil et des morsures, divers troubles de la parole, rhumes fréquents, problèmes d'audition et même d'énurésie. Ne pas amener à l'extrême, soigner un rhume à temps!

Comment traiter l'écoulement prolongé du nez chez les enfants. Si ça ne prend pas longtemps

La plupart des parents, confrontés au fait que l'écoulement prolongé du nez chez un enfant ne part pas, ne se précipitent pas pour en découvrir les causes, se concentrant sur les médicaments pour en éliminer les symptômes.

Pendant ce temps, la pathologie peut être une nature primaire indépendante et peut faire partie du tableau clinique d’une maladie plus grave, sans éliminer laquelle, l’enfant ne peut pas guérir la rhinite prolongée.

Causes de nez qui coule persistant chez un enfant: types de rhinite

Un long nez qui coule chez les enfants peut être causé par une douzaine de raisons différentes, mais pour des raisons pratiques de classification, la médecine les divise en trois groupes principaux:

  1. rhinite infectieuse;
  2. rhinite allergique;
  3. rhinite vasomotrice;

La rhinite prolongée chez un enfant peut être compliquée par les caractéristiques structurelles des voies respiratoires supérieures de l'enfant, ainsi que par des pathologies telles que la courbure du septum, la présence de polypes et de végétations adénoïdes.

Au sens quotidien, les experts considèrent un plus large éventail de facteurs étiologiques:

Il en résulte une réaction trop active de l’immunité vis-à-vis de l’allergène - en sécrétant du mucus, le corps neutralise l’irritant, ce qui entraîne non seulement une rhinite prolongée sans augmentation de la température, mais également une respiration lourde, un gonflement, des larmoiements et des démangeaisons.

Les parents à la maison ont du mal à distinguer la rhinite allergique de la rhinite infectieuse, mais le principal indicateur différentiel est la nature cyclique des symptômes.

L’inflammation du sinus maxillaire paranasal est une conséquence de l’invasion virale ou bactérienne par les voies respiratoires, accompagnée de sang ou de lésions des dents supérieures de l’enfant dans les régions périapicales.

Les symptômes caractéristiques de la sinusite, causant une rhinite prolongée, attirent la douleur et gênent l'enfant lorsqu'il se penche en avant, provoquant une augmentation de la température corporelle.

Le rôle de ces facteurs réside souvent dans les odeurs nauséabondes de nourriture, de parfum ou de produits chimiques ménagers, ainsi que dans l’air froid.

La rhinite allergique est également une réaction vasomotrice du corps et une caractéristique physiologique commune à tous les types de rhinite est un épaississement de la membrane muqueuse du nez et le remplacement de l'épithélium normal par un plat multicouche.

Il est important qu'il soit difficile de se débarrasser d'une telle maladie et l'absence de traitement peut entraîner des difficultés aux poumons, voire à l'asthme.

Abus de vasoconstricteur. Certains parents commettent une erreur pendant le traitement en abusant de médicaments qui influencent activement la motilité vasculaire.

Des médicaments tels que le Naphthyzin, qui rétrécissent les microvaisseaux dans le nez et éliminent ainsi le gonflement, ne résolvent pas, d’une part, le problème de la formation de sécrétions et, d’autre part, créent rapidement une dépendance.

En conséquence, en raison de l'utilisation à long terme de ces médicaments, des pathologies endocriniennes et neuro-végétatives se produisent, la microcirculation est perturbée et une névrose capillaire se produit.
Source: nasmorkam.net

Normalement, le mucus qui se trouve là constitue une barrière contre les effets des facteurs irritants et pathogènes, mais en raison de la sécheresse de l'air inhalé, la quantité de sécrétions protectrices naturelles diminue.

Pour cette raison, les allergènes et les irritants pénètrent plus facilement dans les tissus des muqueuses et du sang, provoquant une rhinite incessante, qui se poursuit jusqu'à ce que l'enfant soit dans une atmosphère plus favorable, saturée d'humidité.

Les végétations adénoïdes surviennent le plus souvent chez les enfants âgés de 3 ans et plus (jusqu'à 7 ans) et sont causées par des processus compliqués des maladies suivantes:

Malgré le fait que la principale méthode de traitement dans ce cas est l'ablation chirurgicale de l'amygdale nasopharyngienne, le traitement d'une rhinite longue chez les enfants causée par des végétations adénoïdes permet l'utilisation de méthodes conservatrices.

Il est important d’éviter l’inflammation des tissus, car elle pourrait provoquer de la fièvre, une toux sèche et des écoulements purulents du nez.

Les voies nasales chez les enfants sont déjà très étroites, ce qui rend difficile l'écoulement naturel de l'écoulement. Si le bébé présente une courbure du septum ou une autre anomalie similaire, le problème ne peut être résolu que par voie chirurgicale.

La présence d'une petite blessure au nez peut provoquer une sécrétion accrue de mucus, ainsi que la pénétration dans les voies respiratoires d'un objet étranger - un petit jouet ou un insecte (typique des enfants de 2 ans).

Dans ces cas, l'élimination du facteur étiologique rétablira rapidement tous les processus perturbés.

Faux symptômes: quand ne pas s'inquiéter?

Tout écart dans l'état du bébé devrait être une source d'inquiétude pour ses parents, mais parfois, les symptômes manifestes n'indiquent pas une pathologie grave, mais des difficultés temporaires.

La réaction aiguë du bébé à l'aveuglement dû à la lumière ou à l'inhalation d'air glacé, se manifestant par des éternuements et l'apparition de la morve, est considérée comme tout à fait naturelle et ne nécessite pas de traitement spécifique.

Il est nécessaire de surveiller la propreté de la pièce dans laquelle l'enfant réside, Étant donné qu'un grand volume de poussière dans l'air chez la plupart des enfants provoque un écoulement prolongé de mucus par le nez, la muqueuse enveloppe les particules de poussière et les éloigne du corps.

Dans tous les cas, les inquiétudes devraient être lorsque des manifestations négatives telles que la morve constante deviennent régulières et cycliques, perturbant la vie normale de l'enfant.

Traitement de la rhinite prolongée chez les enfants: comment agir?

Ce qu’il faut faire d’une longue rhinite chez un enfant et comment la traiter dépend de deux facteurs: l’âge du patient et la cause de la maladie.

De nombreux médicaments destinés aux bébés âgés de moins de 1 an sont contre-indiqués en raison d'effets indésirables liés à la faiblesse de l'immunité.

En ce qui concerne l'étiologie de la maladie, avec son caractère principal, un traitement symptomatique est parfois suffisant, tandis qu'avec un événement secondaire, il est nécessaire de guérir la cause première:

  • la grippe;
  • parainfluenza;
  • la rougeole;
  • la scarlatine;
  • coqueluche
  • la diphtérie;
  • virus de nature différente.

Ne pas oublier les manifestations cliniques de la maladie et les caractéristiques des symptômes qui l’accompagnent.

La présence ou l'absence de facteurs tels que la toux, l'enflure des tissus du visage, la fièvre, la faiblesse, la nausée, la fièvre et d'autres facteurs peuvent sérieusement affecter le type et la posologie des médicaments prescrits (ainsi que le type de traitement - ambulatoire ou à domicile).

Médicaments

Dans la plupart des cas, il suffit d’utiliser des médicaments à effet symptomatique agissant directement sur la muqueuse nasale.

Dans une telle situation, il est important d'utiliser divers sprays et gouttes provenant d'une rhinite prolongée chez les enfants d'âges différents.

Sur rendez-vous, ils peuvent être divisés en vasoconstricteur, antiviral, antibactérien et antiseptique.

Par exemple, Nasonex, produit à base de furoate de mométasone, permet de traiter efficacement la rhinite allergique ou l’exacerbation saisonnière de la rhinite.

La suspension intranasale est administrée sous forme de spray et la dose administrée aux enfants à partir de deux ans est d'une injection dans chaque narine une fois par jour (jusqu'à 100 µg au total).

Un médicament comme Polydex a une structure plus complexe qui repose sur les composants suivants:

  • dexaméthasone - effet anti-allergique et anti-inflammatoire;
  • chlorhydrate de phényléphrine - action vasoconstrictrice;
  • Néomycine et sulfates de polymyxine - antibiotiques.

Polydex traite toutes les rhinites aiguës et chroniques, les sinusites et les rhinopharyngites, mais il est contre-indiqué chez les enfants de moins de 2,5 ans.

Il est nécessaire d’injecter un spray dans chaque narine plusieurs fois par jour et le traitement standard dure en moyenne de cinq à dix jours.

En plus de Polydex, il a fait ses preuves, un médicament comme Derinat. Il convient au traitement d'un large éventail de maladies - depuis les infections respiratoires aiguës aux problèmes de muqueuse des yeux, en passant par divers ulcères, plaies et brûlures, mais il est également efficace dans les rhinites aiguës et chroniques.

Moyens est produit sous la forme d'une solution claire, qui devrait être appliquée comme suit: trois gouttes dans chaque narine toutes les deux heures - le premier jour, et la dose est ensuite réduite à trois à quatre instillations par jour.

Le traitement par Derinatom peut durer jusqu’à un mois. Son avantage réside dans l’admissibilité de son utilisation au traitement de la rhinite chez l’enfant dès sa naissance.

Remèdes populaires: nous traitons sans drogue

L'utilisation de médicaments pendant l'enfance n'est pas souhaitable. C'est pourquoi, dans les cas simples de rhinite, de nombreux médecins recommandent un traitement à domicile.

Tout d'abord, pour cela, il est nécessaire de procéder à une réorganisation complète des voies nasales: les croûtes doivent être ramollies et enlevées, ce qui permet également à l'enfant de se débarrasser du mucus sans endommager la membrane muqueuse.

Différentes inhalations auront un effet positif sur la thérapie - vous pouvez utiliser des inhalateurs et des nébuliseurs professionnels, ou vous pouvez utiliser d'anciennes méthodes telles que l'inhalation de vapeur d'herbes fumées (calendula, feuilles de framboise et mûre, mère et belle-mère).

Des mesures bien éprouvées de tactiques auxiliaires, comme la mise en boîte de conserves et de moutardes, ainsi que l'utilisation de bains de pieds à chaud, bien que cela convienne davantage au traitement de la rhinite non pas chez un bébé d'un an, mais chez les enfants plus âgés.

Si le bébé a l'écoulement prolongé du nez: directives de traitement

Mais parfois, les parents ne peuvent pas comprendre pourquoi un nouveau-né n'a pas le nez qui coule, alors que tout indique qu'il est en parfaite santé.

Dans ce cas, la rhinite est appelée physiologique et sa cause est l'adaptation naturelle de la muqueuse nasale aux conditions changeantes de l'environnement autour du nourrisson.

En termes simples, la membrane muqueuse ne commence à fonctionner pleinement qu’après 2,5 mois et, jusqu’à ce moment-là, la présence d’un écoulement nasal permanent est tout à fait normale.

Si la cause du rhume est infectieuse, les principes de traitement reposent sur l’évitement des drogues synthétiques, au lieu desquelles il est préférable d’enterrer la solution saline pour bébé ou des décoctions à base de calendula et d’achillée millefeuille.

Rhinite prolongée chez un enfant: Komarovsky. Conseil du médecin

Le pédiatre de renom Yevgeny Komarovsky pense que le traitement des enfants repose sur usage modéré de médicaments vasoconstricteurs avec des médicaments pour liquéfier le mucus épais dans le nez.

Naphthyzinum ou Nazol sont préférés en premier, et dans le second cas, le médecin recommande de guérir le bébé avec de la carbocystéine, de l'ambroxol ou de l'acétylcystéine.

De plus, il est recommandé d’utiliser des antihistaminiques en cas de nature allergique de la rhinite - Allergodil, Kromoglin et Kromoheksal.

Le succès des médicaments anti-œdème et anti-inflammatoires contribue à la consolidation du succès, mais il convient de rappeler que tout médicament ne doit être prescrit au bébé qu'après un diagnostic détaillé établi par le médecin.

Evgeny Komarovsky rappelle que l'utilisation irresponsable de drogues dans le traitement d'un enfant peut entraîner des complications imprévisibles.
[ads-pc-1] [ads-mob-1]

Comment éliminer la rhinite prolongée avec toux?

Une toux en cas de rhume peut être soit un symptôme indépendant, indiquant une inflammation de la gorge, soit une conséquence d'un écoulement de mucus nasal dans le nasopharynx, qui l'irrite et provoque une toux.

Si l'enfant souffre des effets évidents d'un mal de gorge, des médicaments contre la rhinite sont ajoutés pour traiter la pharyngite, la laryngite ou l'amygdalite.

Une autre raison de tousser avec un long nez qui coule est une irritation de la gorge muqueuse avec des agents allergiques, qui provoquait auparavant de fortes pertes par le nez.

Dans ce cas, une mesure complète commune de nature thérapeutique est la prise d'antihistaminiques par le bébé - Suprastin, Zyrtek ou Fenistil.

Il est également utile de boire fréquemment et de se gargariser avec des décoctions aux herbes et des infusions à base de calendula, de camomille, d’écorce de chêne et d’autres ingrédients naturels qui ramollissent les tissus enflammés.

Comment guérir le nez qui coule prolongé chez un enfant

La rhinite prolongée, ou rhinite chronique, est caractérisée par une inflammation sévère de la muqueuse nasale. La maladie cause beaucoup d'inconfort à l'enfant et cause des difficultés de sommeil et de respiration. Dans la plupart des cas, la rhinite est une complication de pathologies respiratoires infectieuses, dont le traitement a été mal effectué. Avant de traiter un écoulement nasal prolongé chez un jeune enfant ou un adolescent, le pédiatre effectuera une série de tests de laboratoire. Cela est nécessaire pour établir la cause de la rhinite et évaluer son état de santé général. Les immunomodulateurs, les antibiotiques, les antihistaminiques peuvent être inclus dans le schéma thérapeutique de la pathologie nasale.

Les principes de base du traitement

Le nez qui coule longtemps est diagnostiqué beaucoup plus souvent chez l'enfant que chez l'adulte. Les voies nasales chez les bébés sont étroites et sont au stade de la formation, et la surface de la membrane muqueuse est petite. Il a encore trop peu de glandes pour faire face aux agents infectieux ou allergiques. Par conséquent, sans traitement approprié, un écoulement nasal prolongé chez les enfants peut ne pas disparaître avant un mois. Cela ne veut pas dire qu'il disparaîtra de toute façon - la rhinite prendra une phase chronique du traitement, ce qui est dangereux en raison de ses complications.

Pour le traitement de la congestion nasale à long terme chez les jeunes enfants, une approche intégrée est mise en pratique, consistant en les activités suivantes:

  • lavages nasaux fréquents;
  • inhalation;
  • l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs;
  • bien sûr prendre des multivitamines avec des micro-éléments;
  • traitement des comorbidités.

La morve prolongée chez un petit enfant apparaît également pour des raisons naturelles, par exemple pendant la dentition. Dans ce cas, les pédiatres recommandent de laver les buses des enfants avec une solution isotonique de sodium 5 à 6 fois par jour ou d'utiliser des médicaments en pharmacie sous forme de sprays nasaux ou de gouttes. La rhinite chronique se développe chez un enfant vivant dans une pièce où le microclimat est inapproprié. Sérieusement empirer la condition de l'air vicié sec muqueuse nasale.

Le traitement d'un coryza prolongé de toute étiologie (virale, allergique, bactérienne) doit être instauré en créant un environnement confortable pour les enfants, qui accélère considérablement le rétablissement:

  • Humidité Pour augmenter la concentration de vapeur d'eau dans la pièce, vous pouvez acheter un humidificateur domestique, effectuer un nettoyage fréquent ou accrocher un chiffon humide sur un radiateur chauffant.
  • La température Dans la pièce où se trouve le bébé malade, la température de l’air devrait varier entre 21 et 23 ° C. Des valeurs plus élevées ont un effet négatif sur la muqueuse nasale et contribuent à la propagation rapide d'agents infectieux et allergiques.
  • L'air frais. Il est nécessaire d'aérer la chambre du bébé plusieurs fois par jour. Un flux constant d'air frais a un effet positif sur la microcirculation dans les sinus.

Si le bébé n'a pas une température élevée, marcher sur la place ou le parc le plus proche aidera à faire face au froid persistant. La rhinite chronique ne prend pas longtemps en raison d'une faible immunité. Marcher ou jouer sur le terrain de jeu augmentera la résistance du corps aux agents pathogènes bactériens et viraux et renforcera les défenses.

Faire face à une rhinite prolongée d'origine bactérienne ou virale aidera les gouttes nasales vasoconstricteurs

Lavage de nez

Avant la procédure de traitement, le mucus accumulé doit être retiré des voies nasales. Un enfant plus âgé devrait bien se moucher, et les nouveau-nés et les tout-petits auront besoin de l'aide de leurs parents. Sur les tablettes des pharmacies, il y a une large gamme d'aspirateurs. Les dispositifs ont une apparence plus simple et sont fonctionnellement similaires à ceux d’une seringue de petit volume. Les modèles plus coûteux (Otrivin) sont équipés de buses interchangeables et d'un tube creux pour aspirer le mucus. Après avoir nettoyé les sinus, vous devez bien laver le nez du bébé. Qu'est-ce qui est nécessaire pour:

  • enlever les poches fortes;
  • arrêter le processus inflammatoire;
  • éliminer les agents infectieux et allergiques de la membrane muqueuse;
  • éliminer les composés toxiques qui produisent des virus et des bactéries au cours de leur vie;
  • prévenir la propagation de microorganismes pathogènes dans les voies respiratoires inférieures.

Le rinçage nasal avec une rhinite prolongée est la partie la plus importante du traitement, en aidant souvent à éviter l'utilisation d'antibiotiques et de sulfamides aux enfants. Les procédures sont effectuées à la maison en utilisant une solution saline chaude. Pour sa préparation doit dissoudre une cuillère à café de sel gemme ou de mer dans un litre d'eau bouillie et filtrer. Les pharmacies vendent une solution de chlorure de sodium à 0,9%, conditionnée dans des bouteilles de 100, 200 et 400 ml, à un prix très abordable. Sous le beau nom "eau de la mer Adriatique" se trouve la solution saline habituelle. Il est inclus dans les médicaments suivants:

  • Le morenazole;
  • Aqua Maris;
  • Physiomère;
  • Aqualore Baby;
  • Rinosol

Pour le lavage du nez, les infusions d'herbes: camomille, calendula, sauge et millepertuis sont excellentes. Les herbes contiennent des huiles essentielles, des phytoncides, des flavonoïdes et des acides organiques présentant une activité anti-inflammatoire et désinfectante prononcée. Pour préparer une infusion utile, vous devez verser une cuillère à soupe de matière première végétale sèche dans un verre d’eau bouillante, laisser reposer pendant deux heures et filtrer.

L'inhalation

Les parents expérimentés savent comment guérir rapidement et efficacement un écoulement nasal prolongé chez un enfant. Pour ce faire, utilisez un nébuliseur à ultrasons ou à compresseur et une solution isotonique de chlorure de sodium que vous versez dans un compartiment spécial de l'appareil. Au cours du processus, le médicament est transformé en une fine vapeur, uniformément répartie sur la muqueuse nasale. Cette forme de médicament vous permet d’obtenir le maximum d’effet thérapeutique:

  • la congestion nasale disparaît et la respiration de l’enfant devient plus facile;
  • les muqueuses des voies nasales sont humidifiées;
  • diminue la gravité de l'œdème.

En cas d'accumulation importante de mucus épais dans le nez, étroitement attaché à la paroi interne, le pédiatre recommande d'utiliser des solutions mucolytiques avec de l'acétylcystéine pour inhalation. Après avoir mis le médicament sur la muqueuse nasale, la viscosité des expectorations diminue et il est facilement évacué pendant le soufflage.

Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser la tasse émaillée habituelle ou une petite casserole. Cette méthode de traitement a des avantages. Le fait est que la plupart des nébuliseurs ne sont pas destinés à l’utilisation d’infusions d’herbes médicinales et d’huiles essentielles. Mais avec l'aide de la capacité habituelle, vous pouvez facilement effectuer des manipulations de physiothérapie. Pour le soulagement du processus inflammatoire et faciliter la respiration du bébé les huiles essentielles utilisées de ces plantes:

  • le thym;
  • citron ou menthe poivrée;
  • l'eucalyptus;
  • sapin, épinette, pin;
  • soucis

Si le nez qui coule ne disparaît pas pendant longtemps, vous devez ajouter 4 à 5 gouttes d'huile essentielle à un litre d'eau chaude et bien mélanger. Puis inclinez l’enfant par-dessus le récipient et couvrez-le avec un torchon. Une séance d'inhalation dure environ 10 minutes et 2 à 3 procédures sont autorisées pendant la journée. Au lieu des huiles essentielles, vous pouvez utiliser des infusions à base de plantes.

Bien élimine la congestion nasale combinée décoctions de feuilles de thym, menthe et d'eucalyptus. Les procédures sont contre-indiquées chez les enfants présentant une sensibilité individuelle aux huiles essentielles en raison du risque de réaction allergique. En outre, les inhalations ne sont pas effectuées à une température corporelle élevée ni à un processus inflammatoire aigu se produisant dans le corps.

Pendant le traitement de la rhinite prolongée chez les enfants, il est possible de retirer le mucus des voies nasales à l'aide d'un aspirateur

Traitement de la congestion nasale

Pour faciliter la respiration des jeunes enfants et des adolescents, les pédiatres prescrivent des vaporisateurs et des gouttes nasaux vasoconstricteurs. L'ingrédient actif dans la plupart d'entre eux est la xylométazoline. Ce composé chimique contracte les vaisseaux sanguins et élimine le gonflement de la membrane muqueuse. Grâce au soulagement de la respiration et au retour de l'odorat, l'appétit est amélioré chez les enfants et le sommeil est stabilisé. Quels remèdes locaux peuvent être prescrits par un pédiatre pour le traitement de la rhinite prolongée:

Malgré la grande efficacité des gouttes et des sprays vasoconstricteurs, leur durée d'utilisation ne doit pas dépasser cinq jours. Ce groupe de drogues présente un inconvénient majeur: elles provoquent une dépendance. C'est-à-dire que l'enfant a du mal à respirer, il lui semble que sans spray ni gouttes, il risque de s'étouffer, même si ses muqueuses nasales sont en parfait état. Il est très difficile de se débarrasser de cette forme de dépendance et il convient donc de ne pas négliger les recommandations médicales sur la durée du traitement.

De nombreux pédiatres préfèrent prescrire aux enfants des préparations pour le nez avec une composition à base de plantes pour la congestion nasale.

Ces médicaments comprennent des pulvérisations et des gouttes de Pinosol avec des huiles essentielles d’eucalyptus et de pin. Il existe également une pommade du même nom destinée à être appliquée sur les muqueuses des voies nasales. Pinosol peut être utilisé dans le traitement des enfants âgés de plus de trois ans et ne convient pas aux bébés qui ont une sensibilité individuelle aux huiles essentielles.

Traitement de la rhinite infectieuse chronique

Très souvent, l'auto-traitement devient la cause de la rhinite chronique. Les parents utilisent pour éliminer les gouttes et les aérosols de congestion nasale. En effet, la respiration de l'enfant s'améliore quelque temps, mais le facteur provoquant l'écoulement prolongé du nez n'a pas disparu nulle part. Dans son rôle, agissent généralement virus et bactéries pathogènes - agents pathogènes de l'angine de poitrine, bronchite, grippe, trachéite, sinusite. S'ils ne sont pas retirés rapidement des voies respiratoires supérieures, des complications graves telles que la rhinite atrophique sont susceptibles de se développer.

La solution d'argent colloïdal permet de traiter rapidement et efficacement même un écoulement nasal prolongé chez les enfants

Bactérienne

Établir les espèces de l'agent infectieux aidera les résultats des tests de laboratoire d'un échantillon biologique. Lorsque des pneumocoques, des staphylocoques et des streptocoques sont détectés, le pédiatre inclut des gouttes et des pulvérisations antibactériennes ou antimicrobiennes dans le schéma thérapeutique:

Bien sûr, leur application vous permet de traiter rapidement et efficacement la morve épaisse et prolongée. En cas d'écoulement nasal sur fond d'infection respiratoire bactérienne, le médecin vous prescrira une suspension pour bébé ou un sirop contenant des antibiotiques. Les préparations sont sélectionnées individuellement, en tenant compte des résultats des diagnostics de laboratoire. En règle générale, les pénicillines semi-synthétiques (Panklav, Augmentin, Amoxiclav, Flemoklav) ou les macrolides (Azithromycine, Clarithromycine) deviennent des médicaments de premier choix.

Dans le traitement de la rhinite chronique, la solution de Protargol a fait ses preuves. Ce composé organique de l'argent colloïdal peut être utilisé pour traiter les enfants de deux ans. Une solution à 1% ou 2% de Protargol détruit les microorganismes pathogènes, arrête l’inflammation, assainit les voies nasales. Le médicament peut être acheté dans les grandes pharmacies, où ils sont engagés dans la fabrication de pommades, suspensions, émulsions selon les prescriptions du médecin. L'argent colloïdal fait également partie du médicament Sialor, produit sous forme de gouttes nasales et de spray.

Virale

Un nez qui coule peut ne pas aller longtemps chez un enfant après une maladie virale. Un tel phénomène résiduel grave indique que des médicaments mal choisis sont utilisés dans le traitement de la grippe, des maux de gorge, de la bronchiolite ou du non-respect des recommandations du pédiatre. Les antiviraux modernes ne sont pas utilisés pour éliminer la rhinite chronique. Premièrement, les actions de la plupart d'entre eux (Arbidol, Anaferon, Kagocel) sont extrêmement sceptiques vis-à-vis des médecins en raison du manque de preuves sur leur efficacité. Deuxièmement, les médicaments dont l'activité antivirale est confirmée par des essais cliniques (Tamiflu, Relenza) ne sont utilisés qu'au stade initial des maladies respiratoires.

Pour le traitement de la genèse virale prolongée, on utilise:

  • lavage fréquent avec des solutions salines;
  • inhalation;
  • Bien sûr, prendre des complexes vitaminiques équilibrés avec des oligo-éléments - Supradin, Pikovit, Vitamishki, Multitabs, Centrum.

Si l’immunité du bébé est affaiblie, les pédiatres préservent les défenses de l’organisme, prescrivent des immunostimulants et (ou) des immunomodulateurs. Tsitovir bien éprouvé, Immunal, teinture de citronnelle, Rhodiola rose, ginseng et Eleutherococcus. Suppositoires rectaux Viferon, gouttes nasales et spray Grippferon, interféron en solution sont utilisés comme immunomodulateurs. Ils ne présentent aucun effet secondaire et sont utilisés dans le traitement de la rhinite prolongée chez les enfants dès le premier jour de la vie.

Les sprays et les gouttes antihistaminiques sont utilisés dans le traitement d'un enfant souffrant de coryza allergique prolongé.

Traitement de la rhinite allergique

Un rhume persistant d'origine allergique a récemment été diagnostiqué très souvent. Les médecins attribuent cela à une mauvaise écologie, à une variété d’additifs alimentaires et à une abondance de produits chimiques ménagers dans les magasins. En entrant dans les voies nasales de divers composés de la glande, je produis du mucus, ce qui provoque un rhume constant. La résistance du corps de l'enfant aux agents allergiques étant faible, cette forme de rhinite se développe rapidement. En plus de la congestion nasale, un enfant peut avoir des éternuements, des larmoiements et, dans certains cas, un prurit.

La rhinite allergique répond bien aux gouttes et aux pulvérisations nasales antihistaminiques:

Dans le traitement de la rhinite prolongée, il est tout aussi important de réaliser des tests spéciaux pour identifier un agent allergique. Si la congestion nasale se produit pendant la floraison printanière des arbres et des arbustes, le soupçon porte en premier lieu sur le pollen. Souvent, les plumes d’oiseaux, les squames d’animaux et les nouveaux produits de nettoyage ménagers (lessive en poudre, vernis à meubles) font office d’agents allergiques.

Seul un pédiatre devrait traiter toute rhinite chez les enfants. Si nécessaire, des médecins de spécialisation étroite - un oto-rhino-laryngologiste, un allergologue, un immunologue - sont associés au traitement. Si le nez est nasal chez un enfant qui dure plus de trois jours, les parents doivent contacter l’institution médicale pour une aide qualifiée.